background preloader

DÉMARCHE PAR CARTES D'APPRENTISSAGES DE LA PS AU CM2

DÉMARCHE PAR CARTES D'APPRENTISSAGES DE LA PS AU CM2
En cette rentrée 2013, je fais remonter cet article si ça tente quelques uns de se lancer dans les cahiers de progrès. Voici le rallye lien proposé par Valecou (lien en cliquant sur l'image) et l'actualisation d'un ancien article pour amener de l'eau au moulin LOL. Préparation des cartes : Je réalise le contrat des cartes d'apprentissage de la période d'après les programmations de cycle et de classe fonction des cartes d'apprentissage que j'ai déclinées (voir l'outil de progression pour les enseignants dans l'accueil démarche par carte d'apprentissage). J'insère ensuite les cartes d'apprentissage dans l'outil de gestion des cartes. A disposition l'outil de gestion des cartes d'apprentissages pour réaliser un cahier de progrès. Il est à noter que j'ai un fichier qui s'appelle "cahier de progrès" et un autre "bilan de période". Etape 1 : En début de période plusieurs solutions en fonction du niveau des élèves : Un moment est prévu pour les observer et les commenter : Étape 2 :

Des cartes d’apprentissages Enseignante depuis 15 ans, Elise Veux est maître-formatrice depuis la rentrée dans une classe de CP. Elle enseigne dans une école élémentaire rurale de 10 classes dont une CLIS. Elle a créé la démarche des cartes d’apprentissage, basée sur un dispositif qui fait le lien entre les programmes et les items du socle commun, sous la forme de progressions par niveau de classe. Chaque carte est formulée du point de vue de l’élève. Elise Veux Pouvez-vous nous présenter à quoi vous servent les cartes d’apprentissage ? Les cartes d’apprentissage sont des supports utilisés en classe afin que l’élève participe activement à la construction des apprentissages. Les outils proposés permettent à l’enseignant : de préparer la programmation des apprentissages de l’élève de rendre explicites les objectifs d’apprentissage lors des séances d’apprentissage de construire les traces écrites à partir des découvertes des élèves : Pour l’élève, les cartes d’apprentissage permettent : Quels écueils recèle cet outil ?

Le journal des apprentissages Aujourd’hui, j’ai travaillé sur les fractions décimales (Imen, 9 mars). Cet après midi, j’ai appris à décomposer les fractions décimales en partie entière + partie fractionnaire. Exemple : 18/10 = 1 + 8/10. Un rapport particulier Au début, je n’ai pas compris, mais quand j’ai arrêté de bavarder, j’ai mieux compris. J’ai appris qu’il fallait parfois réviser à l’avance parce que Mme D. nous a fait une interrogation surprise en vocabulaire (Imen, 27 mars). Ce matin, en calcul mental, il fallait donner le triple d’un nombre, en même temps j’ai révisé ma table de 3 (Steffie, 3 avril). Cet après-midi, en sciences, on a lu des expériences de Lavoisier en 1777. Après, j’ai travaillé sur le sens propre et le sens figuré. En sciences, j’ai travaillé avec M. Aujourd’hui j’ai appris une des expériences de Monsieur Lavoisier. 28 mai 2001. Ecrire pour structurer Le dispositif est donc simple, austère même. Les enseignants des classes soulignent les bénéfices que tirent les élèves de ce dispositif. notes:

L'escalier d'évaluations La première colonne comptabilise les épreuves de communication orale, la deuxième celles en lire-écrire, la troisième celles sur les nombres, et la dernière les épreuves d’espace et temps. Au CE1, il y a deux colonnes supplémentaires : problèmes et maîtrise de la langue. Toutes les épreuves existent dès le début de l’année et les enfants passent les épreuves qu’ils souhaitent, au rythme qui leur est propre. Il n’y a pas d’ordre de passation des épreuves : les élèves essayent ce pour quoi ils se sentent prêts, dans l’ordre qu’ils choisissent. Lorsque tous les ronds de la première marche sont coloriés, l’élève est ceinture blanche de la classe. Comment faire pour laisser l’enfant choisir ses épreuves lorsqu’il est si jeune et souvent non lecteur ? Avec les CE1, il existe un jour pour passer les épreuves de mathématiques, et un autre jour pour celles de français. Pour les GS et les CP, il n’est pas possible de laisser un choix autonome des épreuves tant qu’ils sont non lecteurs.

brique des apprentissages Ceintures - ritamoutarde Ça y est cette année j'ai décidé de me lancer dans les ceintures ! Je voulais pouvoir organiser pour chaque domaine des ceintures qui étalent les compétences de maternelle jusqu'à CE2-CM1, donc les niveaux rencontrés en CLIS. Un avantage pour moi: j'ai besoin d'un outil qui me dise où en est chacun précisèment dans les différents domaines, afin de faciliter et de rendre plus pertinentes mes préparations. Et pour les élèves: les ceintures leur donnent une image de là où ils en sont, le chemin à parcourir, le chemin parcouru, bref une conscience plus nette de leur apprentissage. Matériel: - Les grilles de ceintures par domaine: c'est la progression sur laquelle je me baserai cette année. A venir: Maths Grandeurs Mesures et Géométrie - Le panneau des ceintures: il indique la situation de chacun à un moment donné (sa ceinture dans l'une ou l'autre matière). Lorsqu'un élève passe à la ceinture suivante, il colorie la bonne case du bon domaine. Fonctionnement: Les ceintures sur table:

Une école s’attaque aux devoirs et améliore ses résultats avec le carnet d’apprentissage la gazette des enfants – 1894 Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre 2013) « depuis l’année dernière, les enseignants de l’école de la Passerelle ont pris un virage. Ils ont décidé de changer leurs pratiques en offrant une version améliorée des traditionnels devoirs et leçons. En effet, les élèves doivent lire, mais il y a très peu ou pas de devoirs à la maison. » Marielle Potvin, orthopédagogue*, a accompagné l’équipe pédagogique dans ce changement important. Ce qui a motivé l’équipe pédagogique La directrice de l’école explique : Par ailleurs les enseignants constataient tout simplement que le but des devoirs, apprendre pour avoir de meilleurs résultats, n’était tout simplement pas atteint. De la réflexion commune… Marielle Potvin témoigne de son action d’accompagnement et de conseil auprès de l’équipe pédagogique Marielle Potvin présente la genèse du projet.

L'évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire ? L'évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire ? propose de regarder d’un œil neuf les pratiques d’évaluation les plus courantes dans l’enseignement en France, la circulaire de rentrée 2014 s'est montrée claire à ce sujet : « Il importe de faire évoluer les pratiques en matière d'évaluation des élèves. », et cet ouvrage se veut être l'un des outils incontournables pour y parvenir. Comment évaluer les élèves sans les noter ? Quels paramètres prendre alors en compte pour l'évaluation des compétences ? Pour répondre à ces questions le livre s'interroge sur les paramètres de l’évaluation (ses formes et fonctions) qui font partie des choix que chaque enseignant va devoir opérer. L'évaluation, plus juste et plus efficace : comment faire ? Sommaire État des lieux : peut mieux faireLes formes et fonctions de l’évaluationDans les établissements, ça bouge !

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil. Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de » journaux des apprentissages » que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Le dispositif est donc simple, austère même. Expériences en primaire Dans la circonscription de la Goutte-d’or, à Paris, une équipe de professeurs des écoles a mené l’expérience récemment et le site internet de l’inspection académique recense des réflexions et témoignages qui nous éclairent sur la mise en oeuvre pratique du dispositif pensé par Jacques Crinon. Expériences en collège La question des outils est essentielle. WordPress:

Entraîner les élèves et les évaluer positivement en référence au niveau arrêté dans les programmes Seul un entraînement cohérent et adapté peut mener à une évaluation positive et réussie. Elle est un outil de progrès car elle permet de valoriser les acquis au service d'une nouvelle étape d'apprentissage. Entraîner et évaluer Pour entraîner et évaluer, il est souhaitable de présenter et d'expliciter les objectifs de la séquence (savoirs et compétences) ; il est fondamental de distinguer l'entraînement de l'évaluation et de réserver à l'entraînement l'essentiel du temps d'apprentissage ; l'entraînement permet à l'élève de s'approprier les contenus et les attentes de l'évaluation (travail personnel explicite et guidé, consignes claires et conseils pour réussir). Entraîner c'est : Seul un entraînement cohérent et adapté peut mener à une évaluation réussie. Pourquoi évaluer ? L'objectif poursuivi dans l'enseignement des langues est la construction de compétences de communication. L'évaluation permet à l'enseignant : L'évaluation permet à l'élève de : Comment évaluer ? Qu'évaluer ?

Pour remplacer les devoirs ? Dessin de Jack Kock pour les Cahiers Pédagogiques Supprimer les devoirs est une idée généreuse déjà assez ancienne, mais qui peine à s’imposer malgré les nombreuses restrictions ministérielles, et malgré le fait qu’il est connu et montré que les devoirs ne facilitent pas les apprentissages comme ils le devraient, et augmentent les inégalités scolaires. Pour beaucoup de parents, et d’enseignants, les devoirs restent indispensables car ils constituent le lien privilégié entre l’école et les familles. L’une des attentes les plus fortes des familles est en effet de savoir ce qui se passe en classe, et qui est bien souvent une boîte noire pour elles. Le cahier des apprentissages ne se confond avec le cahier d’un enseignement. Quelle forme peut prendre ce cahier d’apprentissages ? Un journal quotidien des apprentissages, où l’enfant écrit à la première personne, du pluriel pour raconter ce qui a été fait en classe, du singulier pour raconter ce qu’il a appris, compris ou pas. Conclusion

Rapport Le projet LireÉcrireCP, soumis à la direction générale des enseignements scolaires (DGESCO) en juillet 2012, a été réalisé avec son soutien entre septembre 2013 et juin 2015 auprès d’une vaste cohorte d’élèves de cours préparatoire suivis au cours élémentaire première année. Les chercheurs réunis à l’initiative de Roland Goigoux par l’Institut français de l’Éducation (IFÉ) avaient pour ambition d’identifier les caractéristiques des pratiques efficaces d’enseignement de la lecture et de l’écriture, en particulier pour les élèves socialement les moins favorisés, ceux dont les premiers apprentissages sont le plus dépendants de l’intervention pédagogique. Voici un premier compte-rendu de leur travail. Rapport Télécharger le rapport Annexes Annexe A.3.3 - Légende CE1 Annexe A.3.3.1 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_JUIN_CP Annexe A-3-3-1-3-2 Codage écriture et exemples Annexe A.3.3.2 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_CE1 Annexe A.3.3.3 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_SEPT-CP Annexe-B-2-3 3 exemples de dictées

Related: