background preloader

Ministère de la Justice - archives-judiciaires : Au bagne et en prison Outre-mer

Ministère de la Justice - archives-judiciaires : Au bagne et en prison Outre-mer
En 2008, le musée national des prisons de Fontainebleau a versé aux archives du ministère de la Justice quinze registres anciens et un carton rassemblant des documents sur le bagne de Guyane, la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Calédonie et la prison de Saint-Pierre-et-Miquelon. Après classement et élaboration d'un instrument de recherche, ces archives viennent d'être transférées aux Archives nationales d'outre-mer dont la vocation est d'accueillir les archives de l'histoire coloniale française et de la présence française en Algérie. L'histoire mouvementée de ces documents explique leur versement tardif dans un service d'archives. Lors du déménagement des administrations de la Guyane entre 1951 et 1969, les archives du bagne de Guyane et de la prison de Saint-Pierre-et-Miquelon ont été entreposées dans les greniers de la maison d'arrêt de Saint-Martin-de-Ré. Ce versement, quoique d'une taille réduite (1,30 ml), se révèle d'une grande richesse pour les historiens.

http://www.archives-judiciaires.justice.gouv.fr/index.php?rubrique=11367&article=16573

Related:  Bagnes et Bagnardschristiancoppola

Instruments de recherche sur les bagnes coloniaux aux Archives nationales d’outre-mer De 1852 à 1953, la France a exilé plus de 100 000 personnes (criminels, délinquants récidivistes ou condamnés politiques) dans ses colonies pénitentiaires, au premier rang desquelles figurent la Guyane et la Nouvelle-Calédonie. Le fonds des bagnes coloniaux, aujourd’hui conservé aux Archives nationales d’outre-mer, constitue une ressource pour la recherche sur ces institutions répressives autant que sur la mémoire des personnes. Outre les condamnés, la France a envoyé dans les bagnes coloniaux de nombreux opposants politiques du second Empire et les acteurs de plusieurs soulèvements de la deuxième moitié du XIXe siècle (l’insurrection de 1851, la Commune de 1871, les révoltes de 1871 en Algérie et à la Martinique, etc.). Au-delà de chaque personne, se dessine donc une histoire politique et sociale de la France métropolitaine et coloniale du 19e siècle. Instrument de recherche du fonds de l’administration pénitentiaire coloniale :

Dossiers criminels Bonjour chers lecteurs, je vous souhaite la bienvenue sur ce site. "Dossiers criminels" est consacré aux affaires judiciaires connues ou méconnues et fait l'objet de mises à jour mensuelles.Ce site est rédigé par pure passion pour les affaires judiciaires et les méthodes d'enquête. En aucun cas, il ne vise à faire l'apologie de criminels.Le site ne traitera par ailleurs que de dossiers définitivement jugés ou clôturés, une personne inculpée dans un fait récent devant, jusqu'à preuve du contraire, être considérée comme innocente. Les archives des bagnes 1Les établissements pénitentiaires coloniaux étaient administrés par le ministère de la Marine et des Colonies, puis par le ministère des Colonies (1881), en liaison avec les ministères de la Justice et de l’Intérieur. Les archives ont par conséquent été versées aux Archives nationales d’outre-mer avec le fonds du ministère des Colonies. 2Le fonds représente environ 760 ml (5358 articles). Il concerne presque exclusivement les bagnes de Guyane et de Nouvelle-Calédonie et couvre la période 1852-1953, à l’exception notable d’un registre concernant la déportation en Guyane de condamnés politiques pendant la Révolution française (FR ANOM COL H 762). 3Les archives des bagnes, comme toutes celles des administrations pénitentiaires et répressives, sont remarquables par l’ampleur et la méticulosité des renseignements fournis.

Bagne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homophone, voir Bagnes. Le bagne est un établissement pénitentiaire de travaux forcés. Toutefois, tous les bagnards ne sont pas condamnés aux travaux forcés. Royaume-Uni : Jack l'Eventreur aurait été identifié ! Le Parisien | 07 Sept. 2014, 06h48 L'un des plus grands mystères de l'Histoire de la criminologie serait-il enfin résolu ? Alors que des générations d'experts se sont heurtées à un mur depuis plus d'un siècle, le «Daily Mail» affirme ce dimanche que l'identité de Jack l'Eventreur est désormais connue. Le célèbre tueur en série, qui a sévi dans le quartier londonien de Whitechapel à l'automne 1888, serait un immigrant polonais, Aaron Kosminski.

Télécharger l’ISO de Windows 7 légalementGeek Source > gerto : Sûrement des virus dans les ISOs ? N’importe quoi ! T’es pas fini ou tu le fais exprès ? Renseigne-toi un minimum avant de faire de telles affirmations. Les schizophrènes ne sont pas plus dangereux pour autrui que d'autres personnes dites « normales » Les représentations de la schizophrénie sont telles que le public est intimement convaincu du contraire.Afin d'être le plus objectif possible, nous avons pris nos sources dans des textes issus de recherches en psychiatrie. Le fait que ces recherches soient peu nombreuses sur ce sujet ne fait qu'accentuer la stigmatisation et la généralisation dans l'opinion publique de la peur liée à la pathologie schizophrénique. Une récente étude, d'envergure nationale, (Homicide et schizophrénie : à propos de 14 cas de schizophrénie issus d'une série de 210 dossiers d'expertises psychiatriques pénales pour homicide »1, permet d'apprécier un peu mieux la dimension réelle). La schizophrénie « n'arrive qu'en dernière position. 5 % des homicides seulement lui sont associés. Pour la moitié d'entre eux, aucun contact avec un service de soins psychiatriques n'avait eu lieu avant que le crime ne soit perpétré.

Flash Player : Gestionnaire de paramètres This information applies to Adobe Flash Player on desktop and notebook computers. To change Flash Player settings on mobile devices, visit the Settings Manager for mobile devices. Qui utilise le Gestionnaire des paramètres ? Introduit dans Flash Player 10.3, le Gestionnaire des paramètres installé en local sur votre ordinateur vient remplacer cette version exécutable en ligne. Conçu pour faciliter la gestion des paramètres globaux sur Windows, Mac et Linux, ce programme est accessible dans le Panneau de configuration sous Windows et dans les Préférences Système sous Mac.

Related: