background preloader

Co-Working, Boutique de l'innovation…

Co-Working, Boutique de l'innovation…
A Springboard for Innovation The innovation concept store has two major functions. On the one hand, this innovation boutique offers an excellent opportunity for testing and selling innovative products that are to be launched on the market. On the other, it is a co-working place where people concerned by topics related to innovation can meet up or work. The boutique allows people to discover, to test and to buy the most innovative products of companies based in the Mayenne or of star-ups based elsewhere. The chosen products are manufactured or numerical products and can even be meant for the general public (B to C).

http://neoshop.laval-technopole.com/

Related:  Dossier la qualité des produits et des servicesTICE_Numérique_Enseignementmk réponse aux besoins2. Reponse aux besoins ou influence

Les 3 flops marketing du mois d’avril : Kellog’s, Heinz et Camel Retrouvez chaque mois sur le blog Marketing Community 3 exemples de stratégie marketing de grandes marques qui n’ont pas marché ! Ce mois-ci, découvrez les erreurs stratégiques des marques : Kellog’s, Heinz et Camel. Kellogg’s a rencontré quelques problèmes avec le lancement de ses céréales Mates. L’idée était pourtant simple.

Quels outils utiliser pour mettre en classe ma classe inversée? La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». De plus, elle favorise l’autonomie des jeunes en leur permettant d’apprendre à leur rythme, laissant par le fait même plus de temps à l’enseignant pour aider les autres. 1. Le smartphone de montagne signé Decathlon... - Marché Multimédia Un smartphone "mountainproof". Voilà le gimmick malin qu’a trouvé Decathlon pour promouvoir son Quechua Phone 5, le premier téléphone développé par l’enseigne de sport et annoncé en septembre dernier par nos confrères de L'Usine Nouvelle. Ce n’est pas la première fois que l’enseigne nordiste propose des produits technologiques à marque propre (sous marque Geonaute elle commercialise des montres GPS et autre caméras sportives) mais il s’agit là sans doute du produit le plus complexe. D’autant que Decathlon ne voulait arriver avec un énième smartphone mais avec un modèle spécialement conçu pour la randonnée et la montagne. L’enseigne s’est adressée au français Archos pour développer ce téléphone "monutainproof". "Notre cahier des charges était clair, explique Christian Ollier, le directeur international de Quechua.

Le big data dans la connaissance client " A nos yeux, la relation client ne vaut que si elle est personnalisée, a affirmé David Amsellem, président de la conciergerie privée John Paul qui travaille essentiellement pour les clients premium de marques comme Visa, Lexus ou encore Air France. Le succès d'une marque tient dans la qualité relationnelle avec ses meilleurs clients. ". La table ronde consacrée à la connaissance client et la personnalisation comme arme concurrentielle réunissait aussi les témoignages de L'atelier des chefs et de la marque de cosmétique Etat Pur. Lors de la conférence " Big data, big challenge, big opportunity, " organisée par Marketing Magazine, ces jeunes entreprises nées avec le digital ont témoigné comme elles améliorent, en permanence, leur connaissance client sans dépenser des fortunes. En effet, pour y parvenir, il suffit souvent de poser directement des questions à ses clients.

Les cinq innovations commerciales plébiscitées par le consommateur 1. L'achat direct auprès du producteur La tendance est bien là: l'innovation commerciale préférée de près d'un consommateur sur deux (46%) est en fait un concept de vente: l'achat direct auprès du producteur, sans intermédiaire. Ce peut être directement à la boutique de l'usine ou de la ferme, l'abonnement à un panier d'une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ou le passage par les sites internet des producteurs : Le Petit producteur, Mon Marché.fr, La Ruche.com, etc. "Cela témoigne de la volonté du consommateur d''un retour vers le local et la proximité", analyse Eric Carabajal, directeur de Popai France, l'association des professionnels du marketing sur le point de vente qui a commandé l'enquête.

À la découverte de la pédagogie inversée: le pourquoi Comment se fait-il que certaines régions du Monde parlent de classe inversée depuis déjà deux ans et que j’en ai seulement fait connaissance il y a quelques mois? Vous la connaissez? Si vous lisez ce billet, il y a de fortes chances que vous êtes familiers ou familières avec celle-ci et/ou que vous cherchez, tout comme moi, à la comprendre davantage. Pourquoi fait-elle fureur? Pourquoi j’ai inversé ma pédagogie en début février 2012?

Les "quinq'ados" : une cible à chouchouter Avec un "k" à la fin. Balsamik n'est pas le nom d'un néo vinaigre de Modène mais une nouvelle marque de prêt-à-porter pour les plus de 45 ans. Ces femmes disent en substance "on aime la mode ... mais c'est la mode qui ne nous aime plus ! ". La toute jeune marque du groupe Kering a fait travailler Ipsos pour comprendre ce paradoxe.

Big Data : pourquoi nos métadonnées sont-elles plus personnelles que nos empreintes digitales A l’occasion du colloque « la politique des données personnelles : Big Data ou contrôle individuel « organisé par l’Institut des systèmes complexes et l’Ecole normale supérieure de Lyon qui se tenait le 21 novembre dernier, Yves-Alexandre de Montjoye (@yvesalexandre) était venu présenter ses travaux, et à travers lui, ceux du MediaLab sur ce sujet (Cf. « D’autres outils et règles pour mieux contrôler les données » ). Yves-Alexandre de Montjoye est doctorant au MIT. Il travaille au laboratoire de dynamique humaine du Media Lab, aux côtés de Sandy Pentland, dont nous avons plusieurs fois fait part des travaux. Nos données de déplacements sont encore plus personnelles que nos empreintes digitales Faire correspondre des empreintes digitales n’est pas si simple, rappelle Yves-Alexandre de Montjoye. Image : illustration de l’unicité de nos parcours repérés via des antennes mobiles.

Vidéo : Jungle des labels: des garanties pas toujours garanties - rts.ch - émissions - a bon entendeur - environnement Les labels ont envahi nos étals. Pas un produit sans son petit logo aux nombreuses promesses. Ils devraient permettre de mieux comprendre ce que l’on achète. Christophe Batier Tissons des liens Atelier de découverte du rôle des liens et des interactions dans les réseaux sociaux Dans les formations que nous animons dans notre Université pour les enseignants, nous proposons à un atelier découverte des réseaux sociaux utilisant la métaphore du lien via une pelote de laine. Sensoree Ger, le pull-over qui lit et transmet vos émotions en changeant de couleur Le laboratoire SENSOREE a mis au point un vêtement unique : le SENSOREE GER, un pull capable de lire les émotions de la personne qui le porte. Celui-ci fonctionne grâce à des capteurs placés dans la paume de la main et transmet les émotions et les humeurs du moment par le biais d'une échelle colorée. Avez-vous déjà partagé cet article?

Monopoly change les règles du jeu avec ses fans Monsieur Monopoly, porte parole de la page fan du jeu, n'est pas très à cheval sur ses propres règles... bien au contraire. Sur Facebook, il convie les amateurs du jeu à en inventer de nouvelles. Du 25 mars au 3 avril, Hasbro, groupe propriétaire du jeu, a organisé l'opération Monopoly " House Rules " à laquelle ont pu participer plus de 11 millions de fans français. Après avoir recueilli les propositions du 11 au 17 mars, Hasbro a soumis une sélection au vote des fans, au travers de leurs commentaires sur la page du Monopoly. La prochaine édition du jeu, prévue pour l'automne 2014, intégrera les cinq propositionsles plus plébiscitées par les joueurs. Une façon de fêter en avance les 80 ans du Monopoly en 2015.

Label, appellation, marque : comment s'y retrouver ? Agriculture biologique, Label Rouge, AOC, AOP… N'en jetez plus ! Il est devenu quasi impossible aujourd'hui de vendre un produit alimentaire se disant de qualité sans qu'il soit doté d'une estampille officielle. Certains de ces macarons ne sont rien d'autres que des marques commerciales, dont l'utilité relève bien plus de la communication et du faire-valoir que du souci d'éclairer le consommateur. Même si certaines marques justement peuvent être garantes de cahiers des charges impliquant une qualité. D'autres correspondent à des « signes officiels de qualité » qui apportent en principe une réelle garantie au consommateur. À condition que celui-ci arrive à s'y retrouver.

Mais aussi des espaces de coworking, fab lab, location de salles pour conférences ou séminaires... by lmtpolecreation Jul 31

Related: