background preloader

Contes et légendes hongrois - Andrea Molnar

Contes et légendes hongrois - Andrea Molnar
Chers Lecteurs, petits et grands, Je vous souhaite la bienvenue sur ce blog où vous allez découvrir des légendes et des contes populaires hongrois en français. Professeur de hongrois et de français, j’enseigne le hongrois à Paris depuis 1995. J’ai eu l’idée de créer ce blog pour permettre aux lecteurs d’accéder aux contes populaires hongrois sans avoir besoin de connaître la langue hongroise, elle-même. En ouvrant ce blog, vous avez en main la clé donnant accès à un monde fantastique, riche mais peu connu, qui, je le garantis, vous apportera de l'humour, de la joie, de la bonne humeur et du rire. Petits et grands, vous aurez l'occasion de rêver, de suivre des aventures improbables et même parfois de vous amuser de la bêtise humaine. Ces contes populaires et légendes s'adressent aux enfants d’au moins 6 ans et jusqu'à 12-13 ans. Bonne lecture! Andrea MolnàrDocteur en littérature comparée A savoir... Quelques remerciements... La création du blog est attribuée à Eszter Sas.

http://contes-et-legendes-hongrois.blogspot.com/p/blog-page_1560.html

Related:  Contes d'EuropeCONTES

Contes russes - Art populaire de la Russie Le temps passa, les deux aînés travaillaient, Ivan, lui, ne faisait rien. Un beau jour, sur la place publique, le tsar fit crier ceci: «La main de la princesse sera accordée à celui qui réussira à décrocher son portrait, suspendu au balcon de la maison royale!» Les frères aînés résolurent d'aller voir qui décrocherait le portrait. Assis derrière le poêle, Ivan passa la tête: «Frères, donnez-moi un cheval, que j'y aille moi aussi!» Ceux-ci s'esclaffèrent: «Ah, ah, l'Idiot!

Les légendes Amérindiennes Légende Abénakis :Les oiseaux Au début du monde, le Créateur, que les Indiens Abénakis appellent Tabaldak créa la terre et pour eux, la terre devint le jardin de Tabaldak. Depuis ce jour, la vieille terre-mère donne les plantes qui nourrissent et les plantes qui soignent. Tabaldak avait créé tout ce dont les hommes avaient besoin pour vivre sur terre.

À propos des formulettes - C.M.L.O. Après le témoignage de Sam Cannarozzi, je vous propose ici de faire un tour un peu plus théorique de la formulette à partir d'extraits de textes empruntés à Marc Soriano, Bernadette Bricout, Edith Montelle et Pierre Lafforgue que je vous conseille de lire dans leur intégralité pour en savoir plus. Les formulettes, ce sont d'abord ces petites phrases toutes faites, et relativement stables, qui ponctuent le conte populaire de voie orale, en marquant le commencement, la progression, les péripéties et le terme. Ainsi, cette introduction rituelle notée en Brière (département de la Loire-atlantique) par Geneviève Massignon "Marche aujourd'hui, marche demain, à force de marcher on fait beaucoup de chemin.

Cinq contes yiddish par Ben Zimet - Le Grenier de Sarah Il était une fois Au commencement, Dieu créa le ciel, la terre et… les contes pour les raconter aux enfants L'histoire des trois sourds - . :. ContesAfricains.com : Le site des contes . :. Les contes > Tous les contes > L’histoire des trois sourds L’histoire des trois sourds C’est l’histoire d’une femme. Les formulettes Les formulettes servent à : introduire le récit. C'est la porte qu'on ouvre. De l'autre côté, il y a l'univers magique. Les contes et les récits Imprimer Les contes et les récits Au cours de leurs tournages, les équipes de Sorosoro ont collecté des récits. Les contes, les mythes, les épopées, sont de puissants véhicules pour transmettre une langue et plus largement une culture. Qu’ils viennent du Gabon, du Guatemala ou d’ailleurs; qu’ils soient dits en akélé, en punu ou en kaqchikel, Sorosoro vous invite à les découvrir ici. Le Mumbwang: une épopée Punu du Gabon

Contes hébergés sur lamailloux.com Voici tout d'abord un florilège de citations tous azimuts. Certaines sont d'une grande portée philosophique, d'autres nous font tout simplement rire... Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité (proverbe chinois) --------------------------- On ne peut pas arroser d’une main la fleur qu’on cueille de l’autre ; on ne rend pas sa grâce à la rose que l’on met dans un bocal, on la dénature ; on croit en embellir son salon, en réalité, on ne fait que défigurer son jardin. Yasmina KHADRA - L’attentat --------------------------- Rêver est bien confortable dès lors que nous ne sommes pas obligés de concrétiser ce que nous avons projeté. Ainsi, nous traversons des moments difficiles, nous connaissons des risques, des frustrations et, une fois vieux, nous pouvons toujours rendre les autres - nos parents de préférence, ou nos conjoints, nos enfants – coupables de n’avoir pas réalisé nos désirs.[…] Paulo Coelho --------------------------- Si j'écoute j'oublie...

Contes et légendes S'inscrire / Se connecter Se connecter No hint Mot de passe oublié ? Créer un compte Collection Merveilleux, éd. José Corti Le conte ne parle pas sauf peut-être aux enfants, ou bien s’il parle, c’est une langue différente, qui est comprise de par le monde, qui est commune à ceux qui habituellement ne se comprennent pas et s’entendent encore moins, il traverse les frontières, il n’emporte des cultures que ce qu’il faut pour faire signe et il les fait communiquer, échanger leurs données, il abonde en chansons sans objet, en onomatopées, ou en propos énigmatiques. Marie Etienne, le Silence des contes, La Quinzaine Littéraire. “Le symbolisme ne se survit que dans la mesure où il lui est arrivé de se faire une loi de l’abandon pur et simple au merveilleux, en cet abandon résidant la seul source de communication éternelle entre les homme.”

Related: