background preloader

E-Learning et connectivisme

E-Learning et connectivisme
Le monde de la formation glose de longue date les théories et modèles de l’apprentissage. Modèle transmissif, béhaviorisme, cognitivisme, constructivisme, socioconstructivisme... Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l’apprentissage actuel, y compris dans celles qui intègrent les TIC. Depuis quelque temps, un petit nouveau fait parler de lui : le « connectivisme ». En bon dernier arrivé, il travaille dur pour affirmer sa légitimité. Pour ses inventeurs, les canadiens George Siemens et Stephen Downes, le doute n’est pourtant plus permis : les « vieux » modèles d’apprentissage ne rendent plus compte des réalités que nous vivons dans nos sociétés numériques et numérisées. De quoi s’agit-il ? Quelques principes connectivistes Les cinq composantes du connectivisme sont la communication, la collaboration, la motivation, la créativité et l’intégration. Concrètement, comment favoriser le connectivisme chez un groupe d’apprenants ?

http://www.syntec-numerique.fr/content/e-learning-et-connectivisme

Related:  Pédagogie numériqueFOAD et MOOCStratégies d'enseignement

Bruno Devauchelle : Il y a-t-il une pédagogie du numérique ? Au coeur de différentes études critiques publiées ces dernières années se trouve l'aphorisme suivant : "le numérique en éducation ne vaut que par la pédagogie qui invite à l'utiliser !" Après avoir souvent entendu dans les propos volontaristes de responsables politiques ou autres promoteurs des équipements numériques que le numérique allait transformer la pédagogie et qu'on verrait probablement une pédagogie numérique émerger, on ne peut que s'interroger. Appelée de ses voeux sous cette formulation, cette approche certes séduisante reste très éloignée de la réalité quotidienne. En sortant ici des rituelles explications comme pas de moyens, pas de formations, pas de ressources, infrastructures sous dimensionnées et des rituels plans qui y font écho, l'analyse révèle qu'il y a un espace d'incompréhension entre différents acteurs. Trop d'imaginaire... L'écart entre les propos et les faits est le signe principal de cet imaginaire.

Institution Le Collège de France est un établissement public d’enseignement supérieur, institution unique en France, sans équivalent à l’étranger. Depuis le XVIe siècle, le Collège de France répond à une double vocation : être à la fois le lieu de la recherche la plus audacieuse et celui de son enseignement. Voué à la recherche fondamentale, le Collège de France possède cette caractéristique singulière : il enseigne « le savoir en train de se constituer dans tous les domaines des lettres, des sciences ou des arts », en partenariat avec le CNRS, l’INSERM et plusieurs autres grandes institutions. 57 professeurs

Affaires étudiantes et médecins résidents Tout le monde n'apprend pas de la même manière. Ce qui vous a aidé à entrer à l'école de médecine ou pendant vos études peut ou non vous aider en ce moment. La compréhension de votre style d'apprentissage unique vous permettra de maximiser les stratégies d'apprentissage qui seront les plus efficaces et efficaces pour vous, ce qui est essentiel étant donné l'énorme quantité de connaissances que vous êtes tenus d’assimiler. N.D. Fleming & C. Mills (1992) ont inventé le mot Vark comme un acronyme pour quatre styles d'apprentissage typiques qui affectent la façon dont on préfère recevoir, traiter, et diffuser l'information:

Matrice d’intégration des technologies (MIT) Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un enseignant ou une enseignante? Cette matrice : suscite une prise de conscience, permet de se situer dans son intégration des technologies et propose des pistes pour la prochaine étape (autoévaluation et autorégulation); permet d’établir un profil d’intégration des technologies dans ses pratiques pédagogiques; donne des exemples et des idées; permet de situer et d'analyser des projets, puis de les faire cheminer; permet d’établir des liens avec la planification d’un plan de cours dans le but d’intégrer efficacement les technologies. Comment puis-je me servir de cette matrice si je suis un directeur ou une directrice?

Revue sticef.org Jean-Jacques QUINTIN Lidilem, Université Stendhal - Grenoble3 ; UTE, Université de Mons-Hainaut 1. Enseigner et apprendre dehors A l’heure où l’influence du cadre d’enseignement sur le processus d’apprentissage et les performances des apprenants ne semble plus faire aucun doute, et où certains espaces pédagogiques s’illustrent tant par leurs prouesses architecturales que par l’originalité des méthodes d’apprentissage qui y sont appliquées, parler de « dématérialisation » des salles de classe, pourrait sembler absurde. Et pourtant, cela pourrait sembler meilleur à certains égards. Ne pensez-vous pas qu’un cours d’éducation à l’environnement par exemple, serait meilleur s’il était dispensé en pleine immersion dans le milieu étudié en question ? C’est du moins la logique qui semble développée dans le centième numéro de Symbioses, un magazine trimestriel belge consacré à l’éducation relative à l’environnement. Les avantages d’une telle démarche sont légions et les raisons pouvant justifier cette nécessité, encore plus. Les articles riches qui constituent ce dossier, vous en donnent quelques unes.

Gardner - Les types d'intelligence Les sept types d'«intelligence» de Gardner Howard Gardner, un psychologue et éducateur de Harvard, a lui aussi étudié en profondeur les différents styles d'apprentissage. Ses recherches l'ont emmené à conclure qu'il y a sept types d'«intelligence» reliés à sept compartiments de notre cerveau. Selon lui, nous nous servons de toutes ces intelligences mais il y en a une qui domine les autres et à travers laquelle nous apprenons mieux. Bien que ces recherches aient été conduites auprès de jeunes, les conclusions n'en sont pas moins pertinentes pour les apprenants adultes. Infographie : e-Learning vs m-Learning Avec la prolifération des smartphones et des tablettes mais surtout de l’apparition de solutions d’apprentissage en situation de mobilité telles que des applications (Duolingo pour l’apprentissages des langues, Tactileo pour l’#apprentissage en salle ou en mobilité sur un device mobile, SkillCatch de e-doceo pour créer du contenu depuis son smartphone…) ou les plateformes pédagogiques disposant de versions mobiles (je ne parle pas de responsive design…), non seulement on entend souvent parler de #m-Learning mais surtout on compare ce mLearning avec le e-Learning et pire encore on les met en concurrence… D’après elearninginfographics, plusieurs raisons peuvent expliquer l’ampleur que prend le m-learning.

Un MOOC pour enseigner et former par le numérique Un cours en ligne ouvert et massif (MOOC) pour apprendre à "Enseigner et former avec le numérique" démarre le 30 avril 2014. Ce MOOC s'adresse aux professionnels de l'enseignement et de la formation qui souhaitent comprendre les évolutions actuelles de l'éducation. Benoît Hamon a inauguré le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" lors de la première semaine de coursÉcole numérique : Benoît Hamon inaugure le Mooc eFan "Enseigner et former avec le numérique" par EducationFrance Présentation du MOOC "Enseigner et former avec le numérique" FUN-MOOC : Enseigner et former avec le numérique par fr-universite-numerique Construit sur un tronc commun de sept semaines, ce cours co-produit par l'ENS de Cachan et l'ENS de Lyon fait le point sur l'enseignement et l'apprentissage avec les technologies informatiques.

L'école inversée, un concept parti «d'en bas» bientôt au top Internet a donné une nouvelle jeunesse et un nouvel élan à l'inversion du temps des devoirs (en classe) et des leçons (à apprendre à la maison). L’innovation est une «vieille» tradition scolaire. Certaines pédagogies sont éternellement «nouvelles», Mais certaines nouveautés vraiment plus nouvelles mérite qu'on s'y arrête. C’est le cas de la classe inversée, flipped classroom dans son idiome d’origine. Kolb - Les styles d'apprentissage Beaucoup d’encre a coulé au sujet des styles d’apprentissage. Vous aurez sûrement l’occasion de constater que votre apprenant a de la difficulté à saisir des concepts qui paraissent fort simples. Il est fort probable qu’il ait un style d’apprentissage différent du vôtre et que vos stratégies d’apprentissage s’avèrent inefficaces pour lui. Les recherches dans le domaine de l’enseignement nous démontrent qu’on a tendance à enseigner en se basant sur notre propre style d’apprentissage. Or, si notre apprenant n’a pas le même style d’apprentissage que nous, il y aura des difficultés à l’horizon. Il serait donc pertinent pour tout tuteur de se familiariser avec les différents styles d’apprentissage pour la simple et bonne raison que cela les aidera à devenir des tuteurs plus efficaces.

Related: