background preloader

Les principales familles de champignons

Les principales familles de champignons
La classification des champignons est régulièrement revue et parfois remise, du moins partiellement, en question. Si les grandes bases sont acquises et en principe définitives, la scission de certains genres, voire certaines espèces, divise encore parfois les spécialistes de la mycologie. Il est vrai que le domaine est vaste et que de nouvelles espèces sont régulièrement découvertes. Liste des familles et des espèces décrites Deux grands groupes intéressent nos mycologues ... mais aussi les amateurs qui arpentent les bois et les landes : les basidiomycètes, qui comptent déjà environ 25 000 espèces relativement connues à ce jour et les ascomycètes dont on estime le nombre à pas moins de 150.000 espèces. Vous trouverez ci-dessus la liste des familles dont les membres sont décrits dans le site. Related:  A trier

Les dernières nouveautés sur le portail du champignon. Tulostoma brumale Tulostome des brumes Tulostome d'hiver Une tête globuleuse ou légèrement applatie d'environ 1 cm de diamètre, un stype cylindrique de 4 cm de haut pour quelques 0,3 de diamètre ... un champignon bien discret, souvent qualifié de rare, qui plus est ne pointe son nez, heu ! son oeil, qu'à la mauvaise saison, pas mal de raisons pour que la rencontre ne soit pas si fréquente. Aucun intérêt pour la cuisine. Voir la suite ... Volucella pellucens Volucelle transparente Une grosse mouche, un syrphe pour être plus précis, presque totalement noir sauf un segment de l'abdomen blanc transparent (origine du binôme) et, comme tous les représentants de cette famille des Syrphidaes, une impressionnante facilité en vol, notamment en vol stationnaire... Voir la suite ... Phlebia radiata Phlebia merismoides Phlébie rayonnante Voir la suite ... Phlebia tremellosa Mérule tremblante Avant, on disait : Merulius tremellosus, mais c'était avant ! Voir la suite ... Lenzites betulina Voir la suite ...

Les champignons comestibles ou toxiques, cueillette, recettes, conservation TABLEAUX COMPARATIFS Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34? Voir le Livre de Mycologia34 nouvelle édition Attention confusion possible .I) Comparatif Pholiote changeante (1) - Hypholome en touffes (2) - Galère marginée (3) cliquez sur les photos pour les agrandir 1) Pholiote changeante - Bon comestible 2) Hypholome en touffes - Vénéneux 3) Galère marginée - Mortelle cliquez sur le tableau pour l'agrandir II) Comparatif Bolet à pied rouge (1) - Bolet à chapeau laqué (2) - Bolet de Satan (3) 1) Bolet à pied rouge - Excellent après cuisson 2) Bolet à chapeau laqué - Bon après cuisson 3) Bolet de Satan - Vénéneux III) Comparatif Chanterelle (1) - Clitocybe orangé (2) - Clitocybe (ou Pleurote) de l'olivier (3) 1) Chanterelle (ou Girolle) - Excellente 2) Clitocybe orangé - Bon 3) Clitocybe (ou Pleurote) de l'olivier - Vénéneux IV) Comparatif Bolet rude (1) - Cèpe de Bordeaux (2) - Bolet amer (3) 1) Bolet rude - Comestible moyen 2) Cèpes de Bordeaux - Excellent 3) Bolet amer - immangeable 1) Entolome livide

Liste de champignons comestibles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. À strictement parler, un champignon comestible est juste un champignon que l'on peut manger. Mais en fait les champignons comestibles peuvent se classer en trois catégories : Les champignons qui seraient mangeables mais sans valeur culinaire à cause de leur goût, odeur, ou consistance désagréables.Les champignons qui sont largement reconnus comme étant consommablesLes champignons qui font partie de la tradition culinaire, au moins dans un endroit dans le monde, mais dont l'innocuité fait débat ou qui contiennent localement trop de polluants Ils sont à mettre en opposition avec les champignons toxiques, qui contiennent une mycotoxine : ceux qui peuvent provoquer une intoxication alimentaire et ceux qui peuvent aller jusqu'à provoquer la mort lorsqu'on les mange. Espèces comestibles[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code] Liste de champignons comestibles en France[modifier | modifier le code]

Dictionnaire Le Robert Champignons comestibles et toxiques. Les confusions possibles. - champignons en 3 clics Préambule Avant toute chose, il faut savoir qu’il n’existe aucune recette miracle ni aucun test pratique qui permette de dire si un champignon est toxique ou comestible. Seule la reconnaissance de l’espèce à partir de caractères botaniques est valable. Aussi, améliorer ses connaissances au sujet des champignons et développer ses capacités à identifier les principales espèces comestibles et toxiques, c’est se prémunir contre les risques d’intoxication. - Toxicité des champignons - Des intoxications de différentes origines… 1/ La toxicité innée C’est la toxicité naturelle d’une espèce donnée, due aux substances nocives qu’elle contient. * Syndrome : ensemble des signes et des symptômes qui caractérisent une affection. 2/ La toxicité acquise Elle n’est pas due au champignon lui-même, mais aux produits toxiques que celui-ci est capable d’emmagasiner. Quelques exemples : - Certains prétendent que les champignons mangés par les limaces sont comestibles. - Centres Antipoison et de Toxicovigilance -

Quels champignons déguster ? Contrairement aux idées reçues, une vingtaine seulement de champignons sont vraiment appréciés à table, et une centaine plus ou moins intéressante. La plupart sont immangeables car trop amers, âcres, poivrés, nauséabonds, coriaces, fibreux, ou encore tellement minuscules qu'ils ne présentent aucun intérêt culinaire. Passage en revue des élus par familles. Les lépiotes Les petites espèces de cette famille sont toxiques voire mortelles. Sinon, la grande lépiote ou Coulemelle est un comestible réputé : elle est assez facile à reconnaître avec son très grand pied chiné, son anneau double et son chapeau écailleux parfois grand comme une assiette. Les morilles © Patrick Blanchard / ONF Morchella esculenta Les morilles sont très appréciées et recherchées au mois d'avril, mais elles sont rares. Attention, une espèce voisine, le Gyromitre, peut s'avérer toxique voire mortelle même si certaines personnes en consomment sans problème. Chanterelles, pieds de mouton et trompettes des morts Les bolets

LE DICTIONNAIRE - Dictionnaire français en ligne gratuit Kit culture champignon Un « kit culture champignon » peut-être une bonne première expérience pour se familiariser avec la myciculture. C’est aussi un bon moyen d’obtenir une souche à cloner. Mais vous pouvez apprendre à cultiver des champignons au lieu d’utiliser un kit de culture: pour en savoir plus je vous recommande de lire l’article les étapes de la culture de champignons Qu’est ce qu’un « kit culture champignon » c? Un « kit culture champignon » est fabriqué de la façon suivant: On prépare le substrat de l’espèce que l’on veut cultiverLe substrat est ensuite stériliséEnfin le substrat stérilisé est inoculé avec le mycélium du champignon Les avantages: Les kits de culture sont simples d’utilisationAucun souci de contaminations puisque toute la stérilité est prise en charge par le vendeur du kitLa pousse des champignons est rapide puisque le substrat est déjà complètement colonisée Comment utiliser un kit de culture? Il ne vous reste plus qu’à choisir l’espèce que vous souhaitez cultiver chez vous !

Related: