background preloader

Le virus du sida a été crée artificiellement. Confirmation documentée - Le blog des séropositifs en colère

Le virus du sida a été crée artificiellement. Confirmation documentée - Le blog des séropositifs en colère
La vérité n'est pas toujours agréable, mais dans chaque cas elle nous rend libres.Dans le cas,présent, la vérité nous libère de la peur. La fausse épidémie de sida dans les années 80 a déclenché une peur mondiale, la peur d'avoir tout contact physique avec des personnes inconnues, mais aussi avec les plus proches. Souvenez-vous de ce qu'on nous disait? Quand tu fais l'amour, tu ne le fais pas seulement avec cette personne, mais avec toutes celles avec qui cette personne a eu des rapports physiques. C'était le vrai but de cette "épidémie".Le but était de nous faire vivre dans la peur. (En dehors de gagner de l'argent, conséquence secondaire de la peur). Document officiel des archives de la Librairie du Sénat des États-Unis.Le document atteste que le virus du sida a été artificiellement créé par le Département de la Défense des États-Unis d'Amérique Traduction:Le programme Feasibility a été complété en 1974-1975 et le virus entre 1974 et 1979.

http://seroposition.canalblog.com/archives/2013/07/10/27612267.html

Related:  stratégie pandémies - vaccination massive - labos militairesSites et Polémiquesnagui1976

Ebola : le mensonge généralisé Alors que le journal Le Monde parle quotidiennement de « ravages » et de « catastrophe », la réalité est que l’épidémie de virus Ebola reste d’ampleur très modeste. La presse parle de 1229 morts entre mars et août 2014 sur l’ensemble de l’Afrique, et encore ce chiffre n’est-il pas exact. Si vous vous rendez sur la page du site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) traitant du sujet, vous vous rendez compte qu’il y a en fait 788 décès formellement identifiés comme causés par le virus Ebola.

Sciences cognitives Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les six disciplines scientifiques constituant les sciences cognitives et leurs liens interdisciplinaires, par l'un des pères fondateurs du domaine, G. A. Miller[1]. Questions autour de l'épidémie d'Ebola Jim Stone, le journaliste freelance qui n'a peur de rien et dénonce divers scandales, a décidé de se consacrer à cette histoire d'Ebola et de faire la lumière sur les dessous de cette affaire. Une sérieuse question me turlupine concernant cette actuelle épidémie – pourquoi aucune photo d'Ebola classique ? Si cette épidémie est réelle et qu'on parle vraiment d'Ebola, elle est si radicalement différente de son type primitif que ce n'est effectivement pas du tout le même virus.

Leland Stanford Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Amasa Leland Stanford, né le à Watervliet (État de New York) et mort le à Palo Alto, est un homme d'affaires et un homme politique américain. Huitième gouverneur de Californie, de 1862 à 1863, membre des Big Four, président de la Southern Pacific Railroad, il fonda avec sa femme Jane l'université Stanford. Jeunesse[modifier | modifier le code] L'homme d'affaires[modifier | modifier le code]

Guerre biologique - Qui assassine les microbiologistes ? - Editions Delacroix LIESI Est-on au contraire en train de noircir, à l’envie, une situation épidémiologique, et ce alors même qu’aucun expert au monde ne peut raisonnablement prédire comment elle pourra évoluer à court, moyen ou long terme ? Derrière ces questions se cache une terrible réalité : l’existence de puissantes familles oligarchiques décidées à éliminer plusieurs centaines de millions d’individus sans apparaître au premier plan… Plusieurs microbiologistes de renommée internationale sont morts de causes « non naturelles » dans l’intervalle de quelques semaines. La plupart d’entre eux travaillaient sur les séquences de l’ADN et leurs travaux devaient aboutir à la réalisation de vaccins antiviraux… D’autres chercheurs procédaient à des manipulations en vue de créer, pour le Pentagone, un virus d’une forme incroyablement virulente. Que sont les « opérations noires » de recherches biomédicales aux Etats-Unis ?

Les révélations qui ébranlent la Haute autorité de santé La thèse d’un médecin dénonce les conflits d’intérêts de l’institution, (trop) proche des labos pharmaceutiques. Des médicaments dans la paume d’une main (Camerakarrie/Flickr/CC). En pleine tempête sur le Mediator, qui a mis à jour la « bureaucratie sanitaire » de l’Afssaps, c’est désormais à la Haute autorité de santé (HAS) d’être vivement critiquée. Le réseau voltaire et la Syrie Ce billet est un peu spécial et il explique un long silence sur le blog. Que ce soit clair, le conflit en Syrie est un véritable sac de nœuds, beaucoup de personnes à travers le monde trouvent un intérêt à ce que la fin du conflit ne soit pas pour maintenant. La Russie pour asseoir sa position, les pays qui fournissent des armes au régime de Bachar Al-Assad, ceux qui fournissent les moyens les armes pour traquer les activistes qui souhaitent le départ d’Al-Assad, des sociétés françaises qui profitent du business du printemps arabe, Bluecoat, société aux États-Unis, Bull et Amesys, sociétés françaises spécialisées dans le DPI… Et pendant ce temps-là, d’autres font beaucoup de bruit et énormément de désinformation, en faveur du gouvernement d’Al-Assad.

Vaccin contre le cancer de l'utérus : 420 médecins réclament une mission parlementaire © FRANCOIS GUILLOT / AFP Archives vaccination à l'hôpital Necker à Paris le 20 octobre 2009. Plusieurs centaines de médecins se sont alliés pour signer une pétition réclamant une mission parlementaire, afin d'évaluer le controversé vaccin contre le cancer de l'utérus. Une pétition réunissant 420 médecins réclame une mission parlementaire pour évaluer "l'opportunité" du vaccin controversé Gardasil contre le cancer de l'utérus, annonce Le Journal du dimanche. Efficacité du vaccin contestée

Related: