background preloader

La Matrice PESTEL - Les jeudi d'Emilie

La Matrice PESTEL - Les jeudi d'Emilie
Related:  L'analyse de l'environnement global de l'entreprise

Le diagnostic externe – Analyse de l’environnement de l’entreprise Introduction : On ne peut concevoir l’entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L’entreprise doit surveiller en permanence son environnement car, d’une part, elle s’intègre dans cet environnement et, d’autre part, elle agit sur ce même environnement. L’entreprise peut être influencée par son environnement de manière positive (opportunités environnementales) ou de manière négative (contraintes environnementales). L’entreprise doit surveiller de manière permanence l’évolution des marchés, l’évolution de la concurrence et des technologies. I – La surveillance permanente de l’environnement Comme il a été dit en introduction, l’entreprise ne peut être conçue comme une entité isolée. A – Approche globale des composantes de l’environnement D’une manière générale, l’environnement est à la source d’un certain nombre de contraintes pour l’entreprise. — Les contraintes externes sont assez facilement identifiables. Analyse PESTEL PEST signifie Source : pearson France

La Matrice d'Ansoff - Les jeudi d'Emilie Les 5 forces de Porter - Les jeudis d'Emilie PNL – Programmation Neuro Linguistique - Formation pnl La matrice SWOT, un outil de diagnostic facile Qui aujourd’hui ne connaît pas l’analyse SWOT ? SWOT signifie Strengths, Weaknesses, Opportunities and Threats. En substance, cet outil d’analyse stratégique a pour but de mettre en évidence les forces et faiblesses d’une entreprise (interne) avec les opportunités et menaces (externe) que présente son environnement. Cet outil peut, par exemple, être utilisé en phase de choix de solution, en réponse à un appel d’offres, pour appréhender la vison du chef, voire d’en faire un support de discussion avec lui, ou pour un diagnostic sur sa propre situation professionnelle. Ceci étant posé, à quoi peut servir la matrice SWOT au cours d’un projet ? L’interprétation du contenu du tableau passe par les questions suivantes : De quelle manière utiliser les points forts pour exploiter les opportunités du projet ? À retenir : On parle de forces et faiblesses pour les éléments acquis (ici et maintenant) et d’opportunités à saisir et de risques à maîtriser pour les éléments d’avenir.

Biographie Joseph Schumpeter Sa vie Joseph Schumpeter est né dans une famille de la bourgeoisie autrichienne. Il étudie le droit à Vienne au début du XXe siècle, dans une université qui est alors un des hauts lieux de la réflexion économique, avec Eugen von Böhm-Bawerk, Carl Menger et Friedrich von Wieser. A 26 ans, il entame une carrière universitaire qui l’amène notamment à enseigner à l’université de Columbia, avant de revenir à Bonn (jusqu’en 1934), puis d’être nommé à Harvard (où il terminera sa carrière). Sa pensée Avec Keynes, ce fut le monstre sacré de l’économie du XXe siècle. économique propres à une économie de marché, il existe des cycles longs, de l’ordre d’un demi siècle (moitié pour la phase de croissance, moitié pour la phase de ralentissement), dont le déterminant est une innovation technique majeure qui irrigue toute une série d’applications portées par les entreprises et suscite des vagues successives d’investissements. Ses écrits Capitalisme, socialisme et démocratie (1942), éd. Commentaires

L'Approche Psycho-énergétique de l'être,Danse des 5 rythmes,Chamanisme,Développement personnel,Martine Struzik,Richard Moss,Mandala de l'etre,Thérapeute,Thérapie transpersonnelle,Gilles Wurtz,Lucie Nérot,Michel Wéry,Deborah Bacon Soirée d'info du 24/06/2014 en savoir plus soirée d'info du 17/09/2014 en savoir plus Conférence - Le Mandala de... en savoir plus Cycle 1- le Chemin vers soi en savoir plus Respiration holotropique en savoir plus Cycle 2- Le Chemin vers l'autre en savoir plus Approfondissement - Le Chemin du... en savoir plus Cycle - WE découverte en savoir plus Le Mandala de l'être en savoir plus Dark Side - L'ombre en savoir plus Consécration, engagement et... en savoir plus Ma spiritualité, chemin... en savoir plus 5R - Consécration : les chemins du... en savoir plus en savoir plus 5R - Intuition en savoir plus 5R - Meeting in the beat en savoir plus 5R - Fondations en savoir plus Richard Moss et Annalisa Mather -... en savoir plus Richard Moss and Annalisa Mather -... en savoir plus Chamanisme - Bases mars 2014 en savoir plus Chamanisme - La divination en savoir plus

Piton Auteur : Isabelle Piton A - Le plan marketing. 1) Pourquoi ? Définition et objectifs Définition Ce plan de marketing est un document écrit avec lequel on fixera les objectifs pour l'entreprise entière, ou bien pour une division, une activité ou une gamme de produits. 2) La mise en place du plan La mise en place initiale Elle implique le respect de certaines règles de base : Une mise en place progressive : période de rodage de 2 ou 3 ans, plan trop détaillé. 3) Le contenu du plan On peut le ramener au modèle suivant : préambule explicatif, analyse des marchés, objectifs et stratégies, moyens, actions et contrôle. Préambule Il faut présenter différents éléments d'identification (division et/ou produits concernés), terme du plan, auteur du plan, commission d'élaboration, date d'élaboration, hypothèses de base retenue et axe principal de développement, destinataires du plan. B - L'analyse marketing : Analyse SWOT Le plan marketing débute toujours par une analyse de la situation:

Les logiques managériales et entrepreneuriales | SURFECO21 Introduction : Entreprendre n’est pas une simple succession d’opérations juridiques et de gestion. Entreprendre consiste en premier lieu à repérer des opportunités de développement, puis à prendre les risques nécessaires pour créer l’activité nouvelle correspondante ou dynamiser une activité existante. La logique entrepreneuriale implique donc une capacité à anticiper, à se projeter et à innover. Elle suppose également la mise en œuvre d’un projet entrepreneurial cohérent articulant contraintes, compétences et ressources. La logique entrepreneuriale fondée sur la prise de risques se distingue ainsi de la logique managériale qui consiste, pour le manager, à optimiser les ressources qui lui ont été confiées. I – La logique entrepreneuriale A – Notion d’entrepreneuriat Y a-t-il un profil type de l’entrepreneur ? De nombreux consultants, conseillers et chercheurs ont tenté de répondre à cette question. On imagine bien que tout entrepreneur doit être un battant volontaire et tenace. Etapes :

L'empathie en pratique - animation de réunion et prise de décision | IN EXCELSIS Les degrés d’accord sont l’un des outils pratiques de la communication empathique en milieu professionnel, et plus particulièrement en animation de réunion. Techniquement, il s’agit d’une adaptation du modèle de Kaner, prenant en compte les besoins professionnels. Le principe est expliqué en détail dans le livre de Marie Miyashiro. En voici une présentation rapide. Consentement vs Consensus Notez tout d’abord que cet outil s’inscrit dans le cadre plus global d’une équipe où au moins une personne est formée à, ou coutumière de, la communication empathique en milieu pro (l’animateur de la réunion, ou bien un facilitateur externe). La grande différence est qu’on ne cherche pas à justifier une position ni à obtenir un consensus, qui est en fait une série de compromissions. Les degrés en pratique Les gains pour l’équipe et la personne Ces degrés sont applicables quel que soit le type de décision à prendre, pratique ou bien stratégique. On pourrait croire que le processus prend du temps. Sources

Biographie Igor Ansoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Igor Ansoff a d’abord été professeur d’administration industrielle au Graduate School of Industrial Administration du Carnegie Institute of Technology. Il a aussi été cadre supérieur chez Lockheed et à la Rand Corporation. Publication[modifier | modifier le code] Son ouvrage le plus connu, Corporate Strategy publié en 1965 (édition française : Stratégie de développement de l’entreprise, 1968) a été publié en 14 langues, et révisé en 1987 sous le titre The New Corporate Strategy. Actualit? - Intelligence collective : l'apport des femmes © Yuri Arcus / Shutterstock Pour en savoir plus A. Woolley et al., in Science, à paraître. L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau&Psycho Selon des psychologues de l’Université de Pittsburgh, les femmes rehaussent l’intelligence collective d’un groupe de travail. Anita Woolley et ses collègues ont réparti 700 personnes en groupes de deux à cinq, avec pour mission de résoudre plusieurs types de tâches : production d’idées (donner en temps limité le plus grand nombre de mots commençant par s et se terminant par n), résolution de problèmes (remplir un récipient cubique avec des parallélépipèdes de diverses tailles), négociation et concertation (planifier des courses pour quatre personnes en tenant compte de plusieurs impératifs tels le prix ou le temps de trajet), et exécution synchronisée (taper un texte à plusieurs sur des ordinateurs en réseau, en s’arrangeant pour ne pas empiéter sur le travail du voisin).

La matrice d'Ansoff Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matrice d'Ansoff Objectif de la matrice[modifier | modifier le code] La matrice, croisant les produits (actuels et nouveaux) et les marchés (actuels et nouveaux) de l'entreprise, permet de faciliter la prise de décision du décideur. Définition de la matrice[modifier | modifier le code] Selon Ansoff, il existe quatre stratégies de croissance: Pénétration de marché (ou consolidation) - produits existants/marché existants[modifier | modifier le code] L’entreprise cherche à développer les ventes de ses produits actuels sur ses marchés actuels grâce à un effort marketing plus soutenu. pousser le client à augmenter son niveau d’achat ou sa fréquence d’achat ;détourner le client des concurrents ;ou convaincre les clients potentiels. Extension de marché[modifier | modifier le code] Développement de produits (ou extension de segments)[modifier | modifier le code] Diversification[modifier | modifier le code] Article connexe[modifier | modifier le code]

Mettre en place une communauté de pratique en ligne - CRéATIF Un article repris du wiki de l’Université de Montréal est publié sous une licnece creative commons By Ce scénario pédagogique est une version simplifiée de l’excellent guide sur les communautés de pratique du CEFRIO, Travailler, apprendre et collaborer en réseau. Guide de mise en place et d’animation de communautés de pratiques intentionnelles 1. Communauté de pratique Les communautés de pratique sont des groupes de personnes qui se rassemblent afin de partager et d’apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Lave, Wenger, (91) définissent les communautés de pratiques comme « un réseau social persistant et actif d’individus qui partagent et développent un fond de connaissances, de croyances, de valeurs, une histoire et des expériences concentrées sur une pratique commune et/ou une entreprise commune ». Nous nous intéresserons aux communautés de pratique de type intentionnelles qui sont planifiées afin de répondre à des besoins spécifiques qui visent à : 2. 3. 4. 5. 7. 8.

Related: