background preloader

La motricité libre - Le blog de Toutes en une

La motricité libre - Le blog de Toutes en une
La motricité libre est un sujet qui me tient à coeur et qui me porte en ce moment aussi bien dans la sphère privée avec ma petite/petite que dans la sphère professionnelle avec les assistantes maternelles. Je le vis et j'en parle de part et d'autre, les expériences se mêlent et enrichissent donc cette réflexion, ce cheminement, cette conviction, cette foi en ... la motricité libre. Je me permets donc de partager avec vous un écrit que j'ai réalisé dans le cadre professionnel et qui servira de base de travail pour que mes collègues et moi même abordions de façon plus profonde et plus suivie (groupe de travail, conférence...) ce thème si précieux lorsque l'on accueille des tout petits. Ce texte est un travail d'assemblage de mes pensées et de mes recherches sur le sujet, une ébauche, un 1er jet comme qui dirait. Prenez le donc comme tel s'il vous plaît. Définition Historique C’est le docteur Emmi Pikler (1902-0984) link qui découvrit l’importance pour le bébé de se mouvoir en liberté.

http://eje-et-maman.over-blog.com/article-la-motricite-libre-110792090.html

Related:  PsychomotricitéMotricité libreLa motricitéMotricité libre

Le développement moteur du bébé L’apprentissage de la marche peut être comparé à la construction d’un édifice : il faut des bases bien solides pour passer à l’étape suivante. Tous les enfants peuvent passer par les mêmes étapes si on leur en donne la possibilité, elles constituent un véritable entraînement à l’image de celui des sportifs : plus les expériences (avant l’acquisition de la marche) seront variées et nombreuses, plus l’enfant sera à l’aise dans son corps. Cette progression dépend de plusieurs facteurs : De la maturation du cerveauDes aptitudes personnelles de l’enfantDe toutes les expériences motrices que chacun va répéter de nombreuses foisDe l’attitude des personnes qui entourent l’enfant Ces apprentissages s’effectuent à un rythme différent, selon la nature de chaque enfant et en fonction du milieu dans lequel il évolue. Ils se construisent au cours de trois phases :

Pas assis Pourquoi on assoit bébé ? Allez, on l’a toutes fait : vers 6 mois, ou un peu après, on a assis notre bébé au milieu de son tapis d’éveil, avec une multitude de coussins de tous les côtés, au cas où il tomberait. Ce « au cas où » aurait pu nous mettre la puce à l’oreille, car bébé vacille et tombe souvent à la renverse. Régulation de la motricité de I'intestin grêle Introduction Muscle lisse Oesophage Estomac Intestin Colon Défécation Motricité digestive Contrôle myogène L'onde lente de l'intestin grêle naît de la couche longitudinale et se propage à la couche circulaire ou son amplitude augmente.

Ses nouvelles chaussures!!! - Le blog de Toutes en une Ah les chaussures!!! Quelle histoire par ici!!! Il y a quelques jours de celà, le papa et moi, nous sommes rendu compte que notre petite nana était au bout du bout de ses chaussures pourtant à peine portées mais ceci dit déjà bien usées! Conférence sur le jeu : « Laissez-les jouer » Conférence sur le jeu : « Laissez-les jouer » Posted by krokette on 6 avril 2013 · 5 Commentaires Au relais Assistante Maternelle, nous faisons parfois des sorties et des réunions entre grandes personnes sans les enfants. principes de base La motricité libre a été développée par Emmi Pikler, pédiatre hongroise du début du XXe siècle. Emmi Pikler a dirigé un orphelinat à Budapest dans l’immédiat après-guerre. Elle a pu y appliquer les théories qu’elle avait développées précédemment au travers de ses observations.

Comment stimuler la motricité fine de ses enfants ? Du matériel simple, quelques activités ludiques et le salon familial de Valérie, maman de Hugues, 6 ans, et de Chloé, 3 ans, se transforme pour accueillir de « petits ateliers ». Destinés à stimuler la motricité fine de ses enfants, ces ateliers sont aussi des séances de jeux qui développent leur créativité. Une première scolarisation originale Nous avons habité à l’étranger jusqu’aux 4 ans de Hugues.

La motricité libre Chez nous, j’ai décidé, après discussion avec Papa Panique, bien entendu, d’appliquer la motricité libre. Comme pour toutes les « grandes » décisions, nous y avons réfléchi, nous nous sommes renseignés et nous avons conclu que ce serait ce qu’il y a de mieux pour notre bébé. C’est quoi? C’est Emmi Pikler, une pédiatre Hongroise, qui parle en premier de « motricité libre » en 1920, l’un des trois fondements de sa théorie éducative. Elle applique d’abord cette méthode à son propre enfant, puis l’étend à la pouponnière dans laquelle elle travaille, l’institut Loczy qui accueille des enfants orphelins ou abandonnés. Depuis, cette méthode est largement répandue, dans les crèches par exemple. Réunion « Motricité libre » La structure dans laquelle je travaille a organisé il y a peu de temps une réunion sur le thème de la motricité libre. Nous avions invité Anne, psychomotricienne et blogueuse : le Journal d’une maman psychomotricienne, et Céline, conseillère en portage : Ateliers Tikoala. Quand des passionnés s’expriment, vous embarquez et ne voyez pas le temps passer ! C’était très très intéressant et je vais essayer de partager avec vous tout ce que j’ai retenu Nous avons visionné (sans son malheureusement : soucis techniques… Merci Anne d’avoir commenté les images) un extrait du film « Motricité libre : bien dans son corps, bien dans sa tête ».

refus tapis Détails Catégorie : Développement 0 à 2 ans Publié le 10/09/13

Related: