background preloader

Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource]

Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource]
Tous les textes du site Plan du site Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash La révolution française, lors des pires heures de la Terreur, a envoyé de nombreux innocents à la mort. En guillotinant Lavoisier, scientifique et citoyen visionnaire, elle a privé la société d'un homme d'exception. 1 - Lavoisier, les années de formation Antoine-Laurent de Lavoisier naît le 26 août 1743 à Paris dans une famille aisée et cultivée. L’Académie royale des sciences Depuis 1766, Lavoisier figure sur la liste des candidats pour une place à l’Académie royale des sciences. Le mariage Le 16 décembre 1771 est célébré le mariage de Lavoisier avec Marie-Anne Paulze, fille d’un fermier général, directeur de la Commission du tabac et supérieur hiérarchique direct du jeune homme. 2 - Lavoisier chimiste Lavoisier qui a suivi les cours de chimie de Rouelle est avant tout un spécialiste de l’analyse chimique. Le laboratoire de l’Arsenal Pierre Samuel Du Pont de Nemours (1739 – 1817)

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doslavoisier/contenu/alternative/alter2_textes.html

Related:  7.2. L'Europe des LumièresRenaissancel'Europe des lumièresAntoine Lavoisier

L’affaire Calas Contexte historique Un des grands combats de Voltaire contre l’erreur judiciaire L’affaire Jean Calas commence le 13 octobre 1761, lorsque ce négociant protestant toulousain découvre à son domicile son fils Marc-Antoine mort étranglé. Pensant qu’il s’est donné la mort et afin d’éviter le traitement infligé à l’époque aux suicidés, il tente maladroitement de camoufler le suicide en meurtre. Mais la rumeur publique et la justice l’accusent de l’avoir lui-même assassiné pour l’empêcher de se convertir au catholicisme. Cassini [ressource] Thury-sous-Clermont (Oise), 17 juin 1714 - Paris, 4 septembre 1784 Cassini III, portrait par Jean-Marc Nattier, vers 1750 Miniature sur ivoire© The Walters Art Museum, Baltimore Ce fils, petit-fils, père, des astronomes Cassini, mais aussi neveu et cousin de leurs alliés Maraldi, présents à l’Observatoire de Paris et membres de l’Académie royale des Sciences de 1669 à 1793 a connu une carrière fulgurante due à sa position d’héritier intellectuel, mais aussi à ses dons et capacités.

Lachimie.net - Principe de Lavoisier Antoine Laurent de LAVOISIER, (1743-1794) Une des expériences de Lavoisier : Lavoisier a bénéficié d'une avancée technologique : La balance ! Celle-ci permet de mesurer des masses. Bnf - L'Encyclopédie [ressource] Sous la direction de Diderot et d'Alembert, plus de deux cents collaborateurs connus ont collaboré à cette entreprise, l'une des plus ambitieuses qu'ait tentées l'édition française sous l'Ancien Régime. Médecins, écrivains, juristes, artisans, artistes, grands commis, officiers, amateurs d'art, prêtres ou pasteurs, ils avaient le projet commun de présenter à l'Europe cultivée de leur temps un tableau aussi clair que possible de l'ensemble des connaissances acquises depuis la Renaissance. Quelques-uns, les "Philosophes", pensaient en outre modifier chemin faisant la commune façon de penser en matière de religion ou de politique. Par là, l'Encyclopédie déborde de beaucoup le projet initial des éditeurs, Le Breton, Briasson, David l'aîné et Durand : traduire et adapter pour un public francophone la Cyclopædia d'Ephraïm Chambers, publiée à Londres en 1728.

La carte de France [carte] [vidéo] Versailles, lieu de démonstration des sciences Auteur(s) : César-François Cassini de Thury (1714-1784) et Jean-Dominique Maraldi (1709-1788) Date de réalisation : 1783 Provenance : France Caractéristiques/Origines : Eau-forte colorée à la gouache. La grande expérience de Lavoisier «L'eau n'est pas une substance simple […]. Elle est susceptible de décomposition et de recomposition », affirmait Antoine Lavoisier dans son mémoire lu le 12 novembre 1783 à la séance publique de l'Académie royale des sciences, à Paris. Cette affirmation, qui allait à l'encontre des idées reçues des chimistes – ils considéraient l'eau comme un élément –, s'appuyait sur des résultats obtenus après plusieurs mois d'expériences coûteuses.

Plan de Turgot - Paris au 18è siècle [carte] Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Contexte[modifier | modifier le code] En 1734, Michel-Étienne Turgot, alors à la tête de la municipalité parisienne (en tant que prévôt des marchands), décide de promouvoir l'image de Paris auprès des élites (parisiennes, provinciales et étrangères) en faisant réaliser un nouveau plan de Paris. Il confie à Louis Bretez, membre de l'Académie de Peinture et de Sculpture et professeur de perspective, le soin de lever et de dessiner le plan de Paris et de ses faubourgs. Par contrat, il lui est demandé une observation de grande précision et une reproduction très fidèle, il dispose même d'un mandat de visite l'autorisant à entrer dans les hôtels, les maisons et les jardins. Le cartographe devait contractuellement représenter en élévation églises, édifices, fontaines, places, monuments publics.

Les voyages de Diderot et Bougainville [ressource] Par Aline Beilin, professeur agrégée de philosophie, auteur de Diderot, la culture et l’éducation, SCÉRÉN-CNDP, 2011. Diderot, lecteur de Bougainville Diderot a lu la description d’un Voyage autour du monde, par la frégate du roi La Boudeuse, la flute L’Étoile en 1766, 1767, 1768, 1769, sous le commandement de M. de Bougainville l’année même de sa parution en 1771. Bougainville y fait le récit d’une expédition qui l’a conduit à Rio, Buenos Aires, Montevideo, aux Malouines, puis par le détroit de Magellan à l’archipel des Tuamotu. Le navigateur est rentré à Saint-Malo le 16 mars 1769 ; il a rejoint Paris accompagné d’un jeune Tahitien qui le suit depuis le court séjour que l’expédition a effectué à Tahiti en avril 1768. Pendant onze mois, de mars 1769 à février 1770, Bougainville et le Tahitien Aotourou ont paru à la cour et dans les salons.

Antoine Lavoisier - Chimiste Antoine Laurent de Lavoisier (1743-1794) est le fils d'un riche avocat. Il reçoit une instruction coûteuse et fait son droit, avant de se tourner vers la science, d'abord en tant que géologue et minéralogiste. Il établit ensuite un laboratoire de chimie dans le but d'être admis à l'Académie des sciences, qui lui ouvre ses portes. Kant : "qu'est-ce que les Lumières ?" "Qu'est-ce que les Lumières ?" À cette question, la réponse fameuse de Kant définit autant une ambition qu'elle résume les efforts déjà accomplis dans le siècle pour y répondre. Kant caractérise le mouvement des Lumières comme l'émancipation de la personne humaine par la connaissance, comme l'acquisition par l'homme de son autonomie intellectuelle – une rupture avec l'autorité des traditions : oser penser par soi-même et se libérer des vérités imposées de l'extérieur qui maintiennent l'humanité en tutelle. Il s'agit d'une dynamique, une "marche", dirait Kant. Cette idée de cheminement vers la clarté ou la lumière présente dans le terme utilisé en Allemagne, Aufklärung, n'apparaît pas dans le terme français, Lumières, qui vient plutôt jeter de l'ombre sur la lumière illuminatrice de la grâce divine. Des usages publics et privés de la raison

Littérature française du XVIe siècle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La littérature française du XVIe siècle est marquée par l’établissement de la langue française comme une grande langue littéraire et par d’importants créateurs qui fondent les principaux genres de la littérature moderne en France avec François Rabelais pour la prose narrative, Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay pour la poésie, Michel de Montaigne pour la littérature d'idées ou Robert Garnier et Étienne Jodelle pour le théâtre. Elle s’inscrit dans un siècle de transformations multiples et fondamentales, dans tous les domaines (croyances religieuses, démarches intellectuelles, sciences et techniques, découvertes géographiques, transformations politiques…) qu'expriment les termes de « Renaissance », « Humanisme » et de l'époque moderne.

Antoine Lavoisier Antoine Lavoisier né Antoine Laurent de Lavoisier le 26 août 1743 à Paris mort le 8 mai 1794 à Paris est un chimiste et philosophe français. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme[modifier] Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau. En 1789, Lavoisier, dans son Traité élémentaire de chimie parle de la matière avec ces mots :

Related: