background preloader

L'étude de motivation selon Joannis

L'étude de motivation selon Joannis
L'étude de motivation selon Joannis L’acte d’achat est souvent complexe. Le principe de base de la publicité, et de la vente en général, est de stimuler les motivations et de lever les freins. Il faut donc en premier lieu connaître et comprendre le contexte psychologique dans lequel se place le produit ou le service vendu.Ensuite, il faut identifier les motivations et les freins qui entrent en jeu dans l'achat et dans l'utilisation du produit.Dans son livre devenu incontournable, Henri Joannis identifie 3 types de motivations et deux types de freins. Notons que plusieurs motivations peuvent cohabiter et parfois entrer en conflit. Les motivations hédonistes Quête du plaisir physique et intellectuel, facilitation du travail, satisfactions "magiques", ... Magnifique exemple d'une double motivation : hédoniste "le plaisir du chocolat" et auto-expression "conserver la ligne". Motivation oblative : "être une gentille maman et faire le taxi pour sa progéniture". Voir également la notion de besoin

http://jpdubs.hautetfort.com/archive/2008/09/19/l-etude-de-motivation-selon-joannis.html

Related:  Motivations, freins et besoinsLes motivations et les freinsVENDRE ET FIDELISERLe comportement du consommateurLe consommateur est-il toujours rationnel dans ses choix?

Quelles sont les motivations du comportement ROPO en 2013 ? A l'heure où la majorité des acteurs de Commerce parle de stratégies web-to-store, web-to-shop, il est clef d'avoir en tête les notions clefs qui motivent les consommateurs à adopter un comportement ROPO, ROBO (Research Online, Purchase Offline / Research Online Buy Offline) Digitas France en collaboration avec Vivaki Advance vient de publier sa seconde édition du baromètre du commerce connecté. Cette étude permet de mettre à jour les motivations des français à initier leur parcours d'achat en ligne et le finaliser en magasin (Motivations ROPO 2012, Motivation ROPO 2008) Définitivement, l'expérience Produit (toucher, sentir, essayer) qui prédomine en 2012 suivi de l'immédiateté des produits. D'ailleurs deux arguments qui si ils sont habillement employés peuvent être un vrai levier anti-showrooming. Cette étude ne mentionne pas les craintes liées à la livraison, et ceci du fait de la formulation de la question.

Les internautes et l'e-commerce : 4. Je n'achète pas parce que... L'Internaute, site édité par Benchmark Group, a réalisé une enquête en ligne en mars 2003 afin de mieux connaître les jugements que portent les internautes sur le commerce électronique. 1 147 internautes, dont 75,5 % sont des cyber-consommateurs, ont répondu à cette enquête. En voici, comme promis, les principaux résultats. Aujourd'hui, quatrième et dernier volet : les réticences et attentes des non-acheteurs. Parmi notre échantillon, seuls 280 internautes interrogés ont déclaré ne pas acheter en ligne, soit 24,5 %. Mais contrairement aux années précédentes, la plupart d'entre eux (87 %) ne sont pas foncièrement hostiles à ce canal de distribution. 16 % sont même disposés à acheter sur Internet au cours de cette année. Seuls 13 % restent irréductibles et déclarent qu'ils n'achèteront jamais sur Internet.

Acheter une maison ou de la lessive... même mécanismes ? Publié par Emilie Moronvalle le sept 10, 2012 dans le Blog | 0 commentaire Un processus de base Bouclons la boucle sur l’étude de notre consommateur avec le comportement d’achat. Nous avons déjà vu les variables qui sont propres au consommateur et son processus de décision. Mais qu’en est-il du processus d’achat ?

Audi VR experience – Une concession Audi dans une mallette grâce à la réalité virtuelle • Un casque de réalité virtuelle innovant permettant un meilleur conseil dans concessions Audi • Le chef des ventes Luca de Meo: « Une preuve supplémentaire du rôle de pionnier d’Audi dans la sphère de la numérisation » • Les premières concessions Audi auront ce nouvel outil de vente d’ici fin 2015 Audi franchit une grande étape en intégrant des technologies numériques dans les concessions: L’Audi VR experience permet aux clients de configurer leur voiture préférée chez le concessionnaire via des casques de réalité virtuelle et via une expérience réaliste sans précédent. Le casque présente la gamme de l’ensemble des modèles de la marque aux quatre anneaux, y compris toutes les combinaisons possibles d’équipements. Audi est devenue le premier constructeur automobile à développer une solution logicielle dédiée à la vente au détail pour les casques de réalité virtuelle.

Le comportement d'achat du client en magasin s'analyse aussi via mobile Pour connaître les comportements d'achat des consommateurs à l'intérieur même du magasin, les caméras ou le Kinect peuvent être la solution. Apparemment, le mobile aussi ! En entrant dans un magasin ou en regardant simplement par la vitrine de celui-ci, les consommateurs sont loin de se douter qu'un logiciel est en train d'analyser leur comportement. Le temps qu'ils ont passé dans ce magasin, ce qu'ils y ont acheté, s'ils sont allés dans une autre boutique de la même enseigne... autant d'informations que Nomi analyse et transmet aux vendeurs possédant l'application. Cette application n'est pas la première du genre, la startup française Anaxa Vida, ou encore Shopperception travaillent elles aussi à l'élaboration d'outils permettant de mieux analyser le comportement des consommateurs.

Le neuromarketing : comment les marques sondent votre cerveau Par Francetv info Mis à jour le , publié le Qu'est-ce qui motive notre envie d'acheter ? Pourquoi choisit-on un produit plutôt qu'un autre ? Les ventes de l'iPhone 5 sont moins élevées qu'attendu Les ventes d’iPhone 5 enregistrées par Apple semblent ralentir et sont redescendues au niveau de l’iPhone 4S, un iPhone « de transition ». Mais qui de l’engouement du public pour le smartphone Apple, de la politique de distribution, du prix de vente ou des difficultés de production est responsables de ce tassement des ventes ? Alors qu’Apple avait enregistré deux millions de commandes de son nouvel iPhone 5 dans les 24 heures qui ont suivi l’ouverture des réservations. Aujourd’hui, l’engouement pour le smartphone Apple accuse un sérieux coup de frein.

la Pyramide de Maslow du Web La pyramide de Maslow adaptée à l’utilisation d’internet… Voici une réflexion suite à la lecture d’un article déposé sur le blog Webwave par Jérémy Parola. Le besoin de survie se caractérise par les besoins primaires de l’utilisation d’internet: envoi/réception d’emails, recherche d’informations. Ainsi les moteurs de recherche sont les premier outils pour assouvir ce besoin d’information. Les sites éditeurs vers lesquels redirigent les requêtes en sont la résultante (ex: MétéoCity pour les prévisions météo, CuisineAZ pour la réalisation d’une recette). Le besoin de sécurité : protection des données personnelles et sécurité des paiements sont ceux qui viennent immédiatement à l’esprit. La notion de besoins La notion de besoins On entend par besoin un sentiment de manque, d’insatisfaction lié à l’origine à une nécessité physiologique non contrôlée (manger, boire, ...) puis élargi à des champs plus vastes par la psychologie.Non comblé, inassouvi, le besoin crée chez l’individu une tension, une frustration. Le besoin est le point de départ de la consommation : sans besoin, pas d’achat.La force de la publicité repose majoritairement sur ces besoins, réels ou créés.

Related:  Chap.1 - Facteurs explicatifs comportement consommateur