background preloader

Au royaume des plantes - Episode 1 : Forêt Tropicale

Au royaume des plantes - Episode 1 : Forêt Tropicale
Related:  djeffal

Au royaume des plantes - Episode 2 : Secrets Au royaume des plantes - Episode 3 : Survivre 10 plantes originales pour rendre jaloux vos voisins ! | Magazine Cheval / MonChval Mag : Bien plus qu'un magazine sur le cheval et l'équitation ! Evaluez la qualité de cet article (3 Votes) Vous en avez marre que dans votre quartier tout le monde ait une haie de photinias, de lauriers ou de thuyas ? La tulipe, le rosier, la lavande et le buis, vous aimez, c’est joli, mais à la longue, en voir partout, ça vous fatigue ? Précisions avant que vous ne lisiez cet article : cet article est basé sur des sources, mais également sur mes connaissances personnelles. - Description : Le Decaisnea fargesii est un grand arbuste caduc de 5 mètres de haut sur 3 mètres d’étalement, taille adulte. - Conditions culturales : Planter cet arbuste, en massif préférentiellement, voire en haie libre avec une exposition soit ensoleillée soit à la mi-ombre est conseillé. Cet arbuste, comme beaucoup d’arbustes, a une forte capacité à drageonner, c’est-à-dire à faire de nouvelles branches à partir de la base du sol. - Description : - Si vous êtes de l’Ouest de la France, je sais que la pépinière Ripaud propose cette plante.

Flores en ligne. tela botanica . La flore électronique eFlore est aujourd'hui la source d'informations sur la Flore de France la plus complète du net. Créée par les membres du réseau Tela Botanica, des amateurs éclairés ou des botanistes avertis, elle ne cesse de s'enrichir au fil des années. Il s’agit d’un site collaboratif, réunissant des naturalistes passionnés, et qui a pour objectif de regroupper en un seul lieu le maximum d'informations à la pointe des connaissances sur chaque science de la botanique: données sur la répartition, l'écologie, l'ethnobotanique, la classification,... Vous cherchez des informations sur une plante? Première étape : utilisez le moteur de recherche Dans le menu de gauche ou sur l'accueil du menu botanique, choisissez la base que vous souhaitez consulter. Le moteur de recherche vous permet de trouver facilement le taxon que vous cherchez: Si vous utilisez firefox, vous pouvez même directement ajouter ce moteur de recherche à votre navigateur. Seconde étape : consultez les fiches de plantes

Portraits de plantes Lors du tournage du film « il était une forêt », Wild-Touch a suivi Francis Hallé. Il nous a raconté l’histoire de plantes remarquables que nous partageons dès aujourd’hui avec vous ! Chaque semaine la liste de vidéos s’agrandira ! Venez visiter cette page régulièrement pour découvrir 15 plantes incroyables. Pour commencer, les lianes, des plantes aux capacités biochimiques exceptionnelles Découvrez l’ivoire végétal ! Les palmiers, la famille des records ! Socratea, le palmier aux racines aériennes… Il existe des algues terrestres… Le Geogenanthus, ou comment s’adapter à l’obscurité du sous-bois Le figuier étrangleur pousse directement au sommet de la canopée. Lorsqu’on voit une fleur de Passiflore, on ne l’oublie jamais. Portrait de plantes – Passiflore, liane à fleurs from Wild-Touch on Vimeo. Le Kapokier, l’arbre qui faisait de l’ombre à un terrain de foot Portrait de plantes – Ceiba Pentandra « Kapokier », l’arbre qui fait de l’ombre à un terrain de foot from Wild-Touch on Vimeo.

L’eau de cuisson des oeufs, engrais organique pour vos plantes Le 13/08/12 par Vincent.F Un certain nombre de jardiniers propagent l’idée que l’eau de cuisson des oeufs serait bonne à utiliser en tant qu’engrais naturel. Cette serait eau chargée en éléments nutritifs contenus dans la coquille, à utiliser froide sur les plantes. La coquille d’oeuf broyée, engrais organique efficace et répulsif aux nuisibles rampants : Le calcium et les autres éléments contenus dans la coquille d’oeuf constituent un bon engrais pour vos plantes. La coquille écaillée, écrasée en miettes et saupoudrée sur les plantes empêchera les limaces de venir les dévorer et nourrira la terre de calcium. La coquille d'oeuf de poule contient 95% d'éléments minéraux. Il est conseillé d’enterrer les coquilles au pied des plantes d’appartement pour en faire un engrais. Attention néanmoins, certaines plantes ne supportent pas un apport trop dosé en calcium. Récupérer une eau chargé en nutriments : Arroser ses plantes à l’eau de cuisson des oeufs, un bon plan ! Une pratique vraiment durable !

La consoude, trésor du jardin, ennemi des labos Le Lot en Action n°47 Symphytum officinalis. Boraginacées Après le plantain (n°46 du LEA), nous avons une tendresse toute particulière pour la consoude. Elle sert à tant de choses, est si peu exigeante et à la bonne idée de pousser partout ! Originaire d’Europe, la consoude ou Symphytum officinale pousse naturellement en lisière de forêt, dans les zones humides (fossé, bord de ruisseau, prairie humide…). La plante peut aussi bien être consommée fraîche que séchée, en fourrage (elle est riche en protéines, jusqu'à 35 % de la matière sèche). La consoude va chercher loin ses éléments nutritifs : sa racine, une fois installée, plonge à 1,5 m et même deux mètres de profondeur ! Elle fait un excellent engrais, riche en potasse, donc très complémentaire de l'ortie, qui est riche en azote. La consoude, l’ennemi à abattre ? Depuis quelques années la consoude fait polémique outre-Atlantique. Au Jardin Purin de consoude : Hacher grossièrement les plantes. Usage médicinal Cataplasmes : Nutrition

Rés'OGM info - 01. DVD Secrets des Champs ou le potentiel du végétal Après le succès du DVD Cultivons la terre Rés’OGM Info présente son nouveau DVD : Réalisé par Honorine Perino, d’ADDOCS Regardez la bande-annonce en ligne : Les plantes cultivées ont un potentiel inouï. Né sur une idée originale d’un paysan-"philosophe", Dominique Viannay, ce film a pu voir le jour grâce à l’énergie collective du comité de pilotage mixte paysans-chercheurs de Rés’OGM Info et la fidèle collaboration d’Honorine Perino, d’ADDOCS, qui avait déjà réalisé Cultivons la terre pour Rés’OGM Info en 2008. Ce film illustre sans opposition ni polémique la manière dont les plantes cultivées s’associent, coopèrent, communiquent et cohabitent avec les êtres vivants qui les entourent : les insectes, les champignons du sol, et les autres plantes. Les recherches scientifiques et paysannes récentes ouvrent des pistes d’innovations pour l’agriculture, éclairées par l’expérience de Marc Dufumier, agronome émérite. Septembre 2012 Soutien : Région Rhône-Alpes et Fondation Nature et Découvertes

Mise à dispositions Le répertoire des sites Le Répertoire des vidéos Le répertoire des semences Le répertoire des articles Le répertoire de la cuisine Végane Le répertoire entier du groupe Chaine youtube Prendre soin de Gaïa et de soi Jardiner sans pesticides Jardinage écologique Jardinage Débuter en bio et naturel Jardinage alimentaire sur son toit Jardinage avec son composte Jardin sans eau Culture de spiruline La synérgie du potager La culture maraichère La culture maraichère en mode traction animale Pérmaculture vol 2 Pérmaculture débutante Pérmaculture recueil Pérmaculture Jardin d'Eden Pérmaculture La voie Retour aux groupes

Cultures associées Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l'homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique. Ce type de mise en cultures, permet de mieux polliniser, de stimuler et protéger efficacement les plantes cultivées, de divers parasites, micro-organismes et maladies. Les écosystèmes peuvent être facilement régénérés et protégés. En fait, dans un cadre de cultures associées, l'utilisation dans un jardin potager ou un champs, des herbicides (ou d'autres coûteux pesticides), est fortement limitée; voir peut être totalement supprimée (cas des cultures bio et biodynamiques). Principes Les types de plantes mises en association Nota Bene: En conclusions

Un jardin potager... à l'intérieur de ma maison Écohabitation : - Qu’est-ce qu’on peut y faire pousser ? Julien Yensen Martin : - Il faut garder à l’esprit que les cultures que l’on fera (herbes fraiches, feuilles de salade, etc.) seront davantage pour agrémenter les plats plutôt que pour remplacer l’épicerie. Il sera ainsi possible de faire pousser de la roquette, des bettes à carde, de la coriandre, du kale, de la ciboulette, des oignons verts, du thym, de la menthe, du basilic, du persil, de la laitue, du romarin, du chou frisé, de la camomille, de l’aneth, du cresson, des pois, de la sauge, des tomates cerise ou encore … des fraises! Il est difficile de donner la productivité de telle ou telle plante. Écohabitation : - Quelles sont les conditions nécessaires à une installation? Julien Yensen Martin : - Il faut tout d’abord avoir une fenêtre avec suffisamment d’ensoleillement, et avoir de la surface disponible. Les colonnes sont accrochées par leur tête au mur ou au plafond. Écohabitation : - Comment entretenir ce jardin? Biocité

Related: