background preloader

Les aliments à index glycémique élevé se comporteraient comme des drogues

Les aliments à index glycémique élevé se comporteraient comme des drogues
La consommation d’aliments à index glycémique élevé augmente la sensation de faim et stimulerait les circuits de la récompense dans le cerveau. Peut-on être accro ou "addict" aux aliments qui font grimper fortement le sucre sanguin ? C'est la question posée par une nouvelle étude publiée dans American Journal of Clinical Nutrition, qui confirme que les aliments à fort index ou indice glycémique augmentent la sensation de faim 4h après un repas. Mais ils pourraient aussi activer des circuits neuronaux impliqués dans la dépendance aux drogues... L’index glycémique ou IG évalue la capacité d’un aliment à augmenter la concentration de glucose dans le sang. Ainsi, les aliments à fort index glycémique comme le pain, les biscuits, frites, sodas, sont assimilés rapidement et conduisent à un pic de glucose dans le sang ; ils pourraient favoriser l'apparition du diabète. Consulter notre dossier sur l'index et la charge glycémique Source Related:  ² -reel- MTC Chakras, énergiesMéfiance

Autoguérison, sa force est en vous - Soigner Les bienfaits du jeûne Faire appel au jeûne, c'est mettre au repos le système digestif et inciter l'organisme à mettre toute son énergie et sa recherche d'équilibre au profit de son système d'élimination et de correction du terrain. Même si nous ne faisons que peu d’excès (et surtout si nous en faisons beaucoup), les toxines s'accumulent et polluent notre organisme. À la longue, le système d'élimination se fatigue et n'est plus en mesure d'évacuer complètement ces toxines. Tout va bien… jusqu'au jour où le corps exprime son épuisement par des inflammations, par exemple, qui doivent nous alerter avant qu’une maladie plus grave ne se déclenche. En prévention, le jeûne constitue une méthode très efficace. Certains d'entre nous jeûnent régulièrement par périodes de 24 ou 36 heures, ce qui constitue une bonne méthode préventive. Notre corps étant composé à 70 % d'eau, il est essentiel de suivre un jeûne dit « hydrique ». Des défenses naturelles en ordre de bataille

Industrie chimique, sociétés de biotechnologies et géants du trading contrôlent la chaîne alimentaire mondiale Certes, vous êtes libres d’acheter le produit que vous souhaitez, généralement dans un supermarché. Mais savez-vous vraiment qui élabore vos menus ? Que le poulet en train de rôtir a toutes les chances d’avoir été conçu par le groupe franco-néerlandais Hendrix Genetics ou la firme allemande EW Gruppe ? Commençons par les semences, source de toute agriculture, qu’elle soit destinée à l’alimentation humaine ou animale. 75 % du marché mondial de semences est contrôlé par seulement… dix multinationales ! Les semences aux mains de l’industrie chimique Top 10 des multinationales semencières En Europe, cinq de ces firmes – Monsanto, DuPont, Syngenta, BASF et Bayer – détiennent la moitié des brevets sur les plantes, rapporte Econexus. Quatre « traders » détiennent les clés du placard à provisions planétaire Voilà pour les semences, dont une partie sert à nourrir les animaux d’élevage. Une poignée de géants influence la génétique animale Qui contrôle les usines agroalimentaires ?

Naturopathie et Alimentation Vivante : Mangez vert, mangez solaire ! Qu’est ce que la chlorophylle ? La chlorophylle est le pigment qui donne aux plantes leur couleur. Toutefois sa fonction n’est pas de colorer mais de permettre la photosynthèse, ce processus par lequel les plantes, terrestres ou marines (algues), ou encore certaines bactéries (comme les micro-algues bleu-vert qui sont en fait des cyanobactéries), sont capables d’absorber la lumière (ou les photons) pour synthétiser, en présence de gaz carbonique et d’eau, de l’énergie biochimique disponible pour la cellule. Tous les végétaux recevant de la lumière solaire contiennent de la chlorophylle, même si d‘autres pigments peuvent être présents et donner une autre couleur à la plante. Par la photosynthèse, les plantes sont littéralement capables de se nourrir de soleil et de fabriquer une forme d’énergie, en l’occurrence des glucides, dont nous pouvons à notre tour nous nourrir. Une molécule aux multiples vertus : La chlorophylle agit donc aussi bien sur le plan physique que sur le plan énergétique.

People Can Draw Energy From Other People The Same Way Plants Do A biological research team at Bielefeld University has made a groundbreaking discovery showing that plants can draw an alternative source of energy from other plants. This finding could also have a major impact on the future of bioenergy eventually providing the evidence to show that people draw energy from others in much the same way. Members of Professor Dr. Olaf Kruse’s biological research team have confirmed for the first time that a plant, the green alga Chlamydomonas reinhardtii, not only engages in photosynthesis, but also has an alternative source of energy: it can draw it from other plants. The research findings were released this week in the online journal Nature Communications published by the renowned journal Nature. Flowers need water and light to grow and people are no different. Plants engage in the photosynthesis of carbon dioxide, water, and light. Here are five energy tools to use to clear your space and prevent energy drains while releasing people’s energy:

The Scary Truth about Flame Retardants A new HBO documentary takes an honest look at how toxic flame retardants became a standard component in our furniture. The film – Toxic Hot Seat – premiered on HBO on Monday, and you can check out the trailer at the top of this page. Flame retardants are linked to a slough of health problems from birth defects to cancer, and there’s strong evidence that they don’t even prevent fires. So why are they in so many products that we buy? The answer is going to shock you, I’m sure: money. Back in the 1970s, people’s homes were catching on fire because of people irresponsibly smoking in the house. No, really. Of course, producing flame retardants is a big money-maker for the chemical industry, and those dollars carry a lot of clout in Washington. When I write these sorts of articles, I really like presenting not just the problem, but a solution. It’s often impossible to know whether a particular couch contains retardants. What’s worse? Flame Retardants: What You CAN Do

10 changements pour améliorer mon confort articulaire - Le blog du docteur Poinsignon Samedi 21 juillet 2012 6 21 /07 /Juil /2012 15:58 1. Je m’hydrate. La substance la plus importante d’une articulation est cette matière mystérieuse qu’est le cartilage articulaire, plus lisse que la glace et qui a un coefficient de friction inférieure à deux glaçons qui glissent l’un sur l’autre….. sans entrer dans la biochimie du cartilage, il est fait de 75 %....d’eau ! Partager l'article ! inShare 100 recettes avec le bicarbonate de soude : 100 recettes avec le bicarbonate de soude Je vous livre également mes deux recettes personnelles favorites : Pour le bain, sans avoir de pathologies particulières à traiter mais juste pour le plaisir, je fais des bombes de bain qui plaisent énormément aux enfants, ils en réclament à chaque passage dans la baignoire! Les ingrédients principaux sont très simples à trouver : il s’agit de bicarbonate de soude (2/3) et d’acide citrique (1/3). Bien mélanger ces deux ingrédients, puis vaporiser en douceur (un « pshitt après l’autre…) avec un pulvérisateur rempli d’hydrolat (de lavande, ou de menthe par exemple), ou d’un arôme naturel, pour l’odeur agréable. Une fois le mélange assez humidifié il suffit de le compacter en boulettes (entre les mains ou dans un moule avec de jolies formes) et de laisser sécher vos bombes de bain. Les boulettes à chaussures (idéales pour les chaussures de sport des enfants, entre autres…) :

Alerte rouge sur le saumon LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laurence Girard Avis de gros temps dans les fjords norvégiens. La diffusion, début novembre, sur France 2, d'un reportage de l'émission « Envoyé spécial », mettant crûment en cause le saumon norvégien, a causé quelques remous du côté du cercle polaire. Même si l'attaque n'est pas nouvelle, le moment choisi, à quelques encablures de Noël, suscite le malaise chez les acteurs de ce marché. Qualifié de « monde secret, opaque », le secteur de l'aquaculture n'était guère à son avantage dans le reportage de la chaîne publique. Des images prises à distance depuis son bateau montrent des employés pulvérisant à grands jets des pesticides sur les bassins regorgeant de poissons. Lire aussi : Pesticines, dioxines... les élevages norvégiens sur la sellette Ce voyage glaçant au pays du saumon n'a pas manqué de rallumer les craintes alimentaires des consommateurs français. Il est vrai que les enjeux sont d'importance pour la Norvège. Est-ce l'effet prix ?

10 gros mensonges sur la nutrition Les consignes officielles en nutrition diffusées dans les écoles, les hôpitaux, les médias, sont inexactes et contradictoires. J’ai fait une liste des pires exemples ci-dessous, mais ce n’est malheureusement que la pointe émergée de l’iceberg. Voici 10 gros mensonges, mythes et idées fausses qui circulent : 1. « Idéalement, la journée débute avec un repas équilibré, composé d’un laitage, d’un fruit et d’une boisson… », écrit Flora Genoux en page 15 du journal Le Parisien, mardi 3 décembre 2013. Ces conseils dérivent directement des recommandations officielles de manger, au petit-déjeuner, une tartine de beurre et de confiture, un jus d’orange et un bol de lait. On retrouve une variante de ce mythe sur les boîtes de céréales, qui martèlent aux enfants que leur petit-déjeuner idéal se composera, par exemple, d’un « bol de Kellogg’s Corn Flakes avec du lait (pour le calcium) et d’un jus d’orange (pour les vitamines) ». Faux, faux, faux sur toute la ligne. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11.

Related: