background preloader

Services numériques culturels innovants / Innovation numérique / Recherche, Enseignement supérieur, Technologies

Services numériques culturels innovants / Innovation numérique / Recherche, Enseignement supérieur, Technologies

Petite chronologie de l’usage du numérique dans les musées - C/blog Les années 80 ont été marquées par la conception d’objets d’expositions de type interactif[i]. Les musées des sciences ont été précurseurs dans l’utilisation de ce genre d’outils expographiques car ils offraient la possibilité d’exposer des concepts, des idées, au-delà de la mise en exposition de l’objet authentique. Comme l’écrit Jean Davallon[ii], l’interactif témoigne du passage d’une muséologie d’objets à une muséologie d’idées où la venue dans les institutions muséales dépasse la rencontre des objets sacrés avec l’accès à des savoirs. Ces ordinateurs représentaient les dernières technologies de l’époque et participaient de la motivation à venir au musée : manipuler ces nouveaux outils high tech, toucher au boutons, être libre dans son parcours de visite…., autant d’aspirations pour des publics familiaux et scolaires de plus en plus centrés sur les besoins d’apprentissage et de ludique des enfants. Photo Article © Droits réservés

Michel Serres - Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité. La planète change, ils changent aussi, ont tout à réinventer. Vous annoncez qu’un «nouvel humain» est né. Je le baptise Petite Poucette, pour sa capacité à envoyer des SMS avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions : le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé.

Musée du Louvre-Lens : quand les dispositifs numériques réinventent les usages et les expériences de visite - Paroles d'entrepreneurs - Jinnove Prochainement inauguré, le Musée du Louvre-Lens s’est implanté dans une des régions les plus dynamiques dans le domaine culturel. Dans la lignée du Louvre-Paris, le Louvre-Lens sera un musée "nouvelle génération" associant les collections d’art ancien à une scénographie contemporaine. En amont de la journée " Dématérialisation de la connaissance, quelles solutions innovantes ", découvrez en avant-première les nouveaux outils numériques qui seront proposés aux visiteurs. En complément des dispositifs traditionnels de présentation des œuvres, le Louvre-Lens s’est lancé le défi d’utiliser très largement les NTIC. «L’intérêt est d’enrichir progressivement les solutions numériques pour inventer de nouvelles expériences de visite. L’exposition temporaire « Renaissance » regroupera également des dispositifs multimédias ayant la particularité d’avoir une chronologie animée (principe de la réalité augmentée). La bulle immersive constitue également un des dispositifs phares du Musée.

"Les musées à l'heure du numérique : travailler en réseau, réutiliser et contribuer"Paris, 7 juin 2013 Mise en ligne : 9 juillet 2013 Ouverture de la journée Allocution de Guy AMSELLEM, président de la Cité de l'architecture et du patrimoine Allocution de Marie-Christine LABOURDETTE, directrice, chargée des musées de FranceTravailler en réseau Modérateur : Laurent Manœuvre, bureau de la diffusion numérique des collections, service des musées de France Un réeau municipal : les musées de la ville de Strasbourg Barbara Gatineau, musées de Strasbourg Les onze établissements formant l’entité "Musées de la ville de Strasbourg" sont gérés en régie municipale directe et fonctionnent en réseau, pratique quasiment unique en France. Le cas particulier de la Ville de Paris Stéphane Chantalat, département des collections, établissement public Paris Musées L'établissement public local Paris Musées, chargé de la gestion des quatorze musées depuis le 1er janvier 2013, a décidé, parmi ses trois objectifs principaux de mettre l'accent sur l'informatisation et la présentation des collections au public.

En 2013, les musées et monuments britanniques ont augmenté leur fréquentation et leur usage des outils numériques Un usage des outils numériques en forte croissance L’autre enseignement majeur de cette enquête est l’augmentation du nombre de musées et de monuments qui disposent d’outils de communication digitale. 94% des attractions britanniques disposent d’un site web (92% des musées et 96% des châteaux). La proportion des lieux proposant d’autres outils numériques que le site web est passée de 67% en 2012 à 77% en 2013. 18% des attractions britanniques proposent maintenant une application mobile et 21% un outil de billetterie en ligne (18% des musées proposent la billetterie en ligne). Offre d’outils numériques marketing, hors site web, en 2013 par les attractions (et progression par rapport à 2012): Attractions Musées Châteaux / maisons histor. Autres types d’outils 77% (+10 pts) 75% 84% Page facebook 62% (+7) 66% 48% Compte twitter 51% (+6) 55% 42% Newsletter 31% (+2) 36% 18% Compte Youtube 19% (+2) 20% 12% Blog web 19% (+3) 21% 12% Application mob 18% (+11) 8% 42% Site web mobile 13% (+3) 6% 34%

La culture Geek réinvente la visite au musée - LE GOUT DE L'EXPERIENCE La technologie change les comportements. Les ressorts utilisés par les lieux culturels dans leurs interactions avec leur public sont très emprunts de culture web et des pratiques qu’on peut y voir. Co-Création au LACMA Le mash-up (mélange d’œuvres pour en créer une nouvelle), le sample, le copyleft (l’autorisation donnée par un auteur d’utiliser ou modifier cette œuvre), l’open source... sont autant de pratiques nées avec le numérique qui aujourd’hui intègrent l’art et le processus de création. Les lieux s’ouvrent à la collaboration en donnant les occasions et les outils pour FAIRE. C’est un moyen pour les organisations d’intégrer leur public au storytelling et ainsi mieux faire adhérer à un projet ou une idée. Le musée de Los Angeles, LACMA, a récemment utilisé l’application Snapchat pour démocratiser l’art auprès d’un public de millenials. Gamification à la Tate London On constate aussi une tendance à proposer des interactions ludiques grâce à la technologie. Curation avec Cooper Hewitt

Les Stratégies Numériques des Musées.pdf Sommaire Synthèse ..................................................................................................................................... 4 Introduction .............................................................................................................................. 7 Chapitre 1 - Le numérique au musée : révolution ou adaptation ? ..................................... 9 1.1 Les visiteurs et le musée .................................................................................................... 9 1.1.1 Pratiques et profils des visiteurs français de musées ..................................................................9 1.1.2 Le visiteur, Internet et le musée ...............................................................................................11 1.2 - Une multiplicité d'outils................................................................................................. 14 1.3.1 - L'apanage des grands ?

L'Orchestre de la Suisse romande au carrefour des arts | HEAD Une collaboration artistique entre l’Orchestre de la Suisse romande et la HEAD - Genève Vous l’avez vu depuis le début de la saison 2015-2016, les concerts «rush hour» rythment la série Répertoire de notes particulières. Introduites par des présentations de notre musicologue, Richard Cole, ces soirées permettent de découvrir l'orchestre sous des facettes originales. En automne 2015, ce furent deux dîner rencontres après les concerts: le foyer du Victoria Hall se transformait en un restaurant impromptu permettant aux mélomanes de partager en toute simplicité un dîner avec le chef, le soliste ainsi que des musiciens de l’OSR. En 2016, et dès ce soir, les « rush hour », vous offrent une ouverture vers les arts visuels, en collaboration avec la Haute école d’art et de design – Genève.

Le lancement prochain de l’appli Artips : les 10 secrets des musées et expos, bientôt dans votre poche ! - Actualités Pro de MuseumexpertsActualités Pro de Museumexperts Le 27 mai dernier, pour le lancement de Kickstarter en France, la newsletter à succès Artips (100 000 abonnés) proposait sur la plateforme de financement participatif son tout nouveau projet d’appli mobile : « Les 10 secrets de… » ! 22 000 € collectés en un mois ! 16 000 €, c’est le montant minimum dont l’équipe avait besoin pour financer le développement de l’application. Une fois ce montant atteint, Artips a fixé un nouvel objectif à 21 000 € afin de développer la version audio de l’appli, une manière de découvrir tous les secrets… en les écoutant ! Pourquoi l’appli © Artips ? Découvrez l’appli « Les 10 secrets de… » Présentation de l’appli © Artips Cette application approfondit la démarche d’Artips. Elle ne donnera pas un contenu exhaustif, elle rassemblera les 10 meilleures anecdotes à propos d’un lieu culturel, d’une exposition, d’un artiste. Tout comme la newsletter suscite une soif de connaissance ; l’application « les 10 secrets de… » ouvrira l’appétit de tous, publics et non publics.

Related: