background preloader

Facebook : comment Graph Search va affecter votre profil

Facebook : comment Graph Search va affecter votre profil
Depuis début juillet, Facebook a commencé le déploiement d'un nouveau moteur de recherche sur son site : "Graph Search", ou "recherche dans le graphe" en français. Pour le moment, seuls les utilisateurs du site en langue anglaise (américaine) doivent avoir accès à cet outil. Mais si vous avez un profil Facebook en français, et que vous vous êtes connecté il y a peu, vous avez sans doute remarqué une notification indiquant qu'il est "maintenant plus facile pour les utilisateurs de trouver des photos et autres contenus que vous avez partagés avec eux". Elle s'accompagne d'une invitation à aller vérifier ses paramètres de confidentialité, afin de pouvoir définir ce que l'on souhaite, ou non, voir apparaître de son profil personnel dans les résultats générés par "Graph Search". La puissance formidable de Graph Search pourra s'accompagner de mauvaises surprises, pour des utilisateurs qui se retrouveront associés à des listes de résultats potentiellement gênantes. Votre identité sur Facebook

Twitter vend vos 140 caractères Twitter permet la vente des messages partagés par ses utilisateurs. En autorisant des sociétés privées à les exploiter, l'entreprise pose la question du statut juridique de nos tweets. Un imbroglio juridique éclairci ici. La semaine dernière, tombait cette nouvelle consternante que le chant des oiseaux pouvait être approprié par le biais du droit d’auteur… Hasard ou coïncidence, nous apprenions également que Twitter avait vendu pour plus de 250 millions de dollars nos “gazouillis”. Les messages échangés sur le réseau social ont en effet été cédés à deux compagnies anglaises, Gnip et Datasift, qui pourront exploiter les tweets archivés depuis deux ans. En vertu de cet accord, ces sociétés pourront accéder non seulement aux textes des tweets, mais également aux autres données liées aux micromessages, afin de produire des analyses poussées. Map of a Twitter Status Object. Petite archéologie des CGU de Twitter Copyright (Ce qui est Vôtre est Vôtre)1. 7.

Graph Search - coming to a Facebook near you | Technology If your Facebook language is set to US English, you might find that your account has added a new feature from today. Facebook is rolling out Graph Search, a new search tool that will allow users to quickly find out information from across the site. Essentially, it's an attempt to keep hold of an active user base by keeping them on the site for longer. In some ways, Graph Search is simply a natural extension to the News Feed. In the book about her experiences while at Facebook, The Boy Kings, Katherine Losse writes: "The general concept of News Feed was simple: An algorithm was now surfacing content that it believed, based on your activity on the site (what you looked at), you would find interesting." Now, instead of having to follow a social graph containing your friends' activities, Graph Search opens up your information even further. Facebook would argue that they are making it easier to find useful information that's relevant to you. We listed some of these problems in January:

Facebook : données c’est donner L’écriture de cet article a nécessité quelques vérifications préalables sur Facebook. Rien de bien sorcier : on a jeté un œil aux conditions d’utilisation du site -- c’était l’histoire de cinq minutes. Ironiquement, en ce laps de temps, le réseau social tout bleu a eu l’occasion de rassembler beaucoup plus d’informations sur nous que nous sur lui... Il sait par exemple qu’on a utilisé un PC tournant sous Windows Seven, connecté à Internet via le navigateur Firefox avec l’adresse IP 82.138.108.81, et que cette machine est sans doute celle d’une entreprise car elle a déjà été utilisée par une dizaine d’autres membres de Facebook, dont une majorité indique travailler ou avoir travaillé à Libération. Il sait également que ce même jour, on a lu trois articles sur Techcrunch.com, un sur l’Express et un dernier sur Numerama, site également fréquenté et apprécié par l’une des personnes ayant utilisé le PC précité. Pfiou ! Des techniques de Sioux Et demain ? Amis ou ennemis ? Et demain ?

Facebook : testez le Graph Search Le Graph Search de Facebook n'est pas encore disponible en France, mais vous pouvez d'ores et déjà le tester en changeant la langue utilisée, dans les options. La CNIL vient de publier une fiche sur son site internet, vous proposant de tester le Graph Search, ce fameux outil algorithmique qui vous permettra bientôt de trouver (parmi vos amis) qui partage les mêmes intérêts que vous, de rechercher les photos de vos amis dans telle ou telle ville, bref un moteur interne permettant de rechercher des données dans votre "social graph". Pour l'instant, le Graph Search n'est pas encore lancé en France, mais la CNIL a trouvé l'astuce : il suffit en effet de se rendre dans les options, de cliquer sur "compte", et de choisir la langue anglaise plutôt que la langue française (choisissez "English US"). Ensuite, posez les questions en anglais, telles que "photos liked by Thomas" ; "photos taken in Paris" ; "Friends of Thomas who like photos of X"...

Facebook: la mémoire cachée L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne. Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !» «Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !» Les découvertes du jeune Max Schrems sont effarantes. «Statut : effacé» «Je ne cherche aucun gain financier ou personnel. Dégainant sa directive 95/46/CE qui garantit un tel droit à tout citoyen européen, Max Schrems écrit à Facebook pour réclamer l'accès à l'ensemble des données le concernant, via un formulaire très bien caché sur le site du réseau. - Facebook connaît bien sûr la liste d'amis liée à un profil, mais conserve également le nom de tous les prétendants refusés. - Même son de cloche du côté des «événements». - Les messages sont sans doute l'aspect le plus scandaleux du dossier. «Shadow profiles»

Facebook Graph Search : tout ce qu'il faut savoir Hier avait lieu une conférence de presse très attendue de Facebook. Alors que beaucoup de projections étaient faites (OS ? Mobile ?), nous avons finalement une réponse : c’est au search que va s’attaquer Facebook. Le fonctionnement de Facebook Graph Search Facebook Graph Search se base sur votre social graph, autrement dit sur vos connections et amis et sur ce qu’ils aiment. Photos de moi à Sydney.Photos de mes amis à Rennes.Personnes qui aiment le blog du Modérateur.Restaurants fréquentés par mes amis.Filles célibataires de moins de 25 ans dans ma ville. Le Graph Search se base sur vos informations personnelles, celles partagées avec vous par les membres, et les données publiques transmises par l’ensemble des membres. Dans les profils (emploi et scolarité, infos générales, amis…)Dans les photos (localisation, identifications)Dans Facebook Places (check-ins)Dans les intérêts personnels (mentions J’aime) Et après ? Opportunités et contraintes Pour l’utilisateur Pour les marques Contraintes

Facebook - politique d'utilisation des données Paramétrer son compte Facebook pour le Graph Search en 5 étapes En janvier dernier, Facebook présentait le Graph Search : une refonte complète de son moteur de recherche, basé sur le social graph. Objectif affiché : permettre aux utilisateurs du réseau social d’obtenir des réponses précises à leurs questions, selon les paramètres de confidentialité des contenus partagés. Si les possibilités promises par le Graph Search sont nombreuses, les risques liés la vie privée sont bien réels. Les craintes liées à l’arrivée du Graph Search sont nombreuses. Étape N°1 : vérifier la visibilité des informations de son profil Pour commencer, rendez-vous sur votre profil Facebook. Chaque section dispose d’une fonction Edit, disponible en haut de chaque encart, pour modifier les paramètres de confidentialité. Étape N°2 : limiter la visibilité des anciennes publications Les informations de votre profil ne sont pas les seules données disponibles grâce au Graph Search. La méthode forte : rapide, efficace, sans fioriture. Nous y sommes presque.

Cet article du Monde revient sur les implications du Graph Search vis-à-vis de la confidentialité des données sur Facebook, fonctionnalité récente qui marque une nouvelle phase dans l’exploitation des données personnelles. Pour cela, il détaille tous les informations reprises par le Graph Search et explique lesquelles sont publiques d’office et lesquelles ont une confidentialité paramétrable. La vidéo explicative qui l’accompagne est claire et rapide. by ewiest Dec 1

Related: