background preloader

Économie circulaire wikipedia

Économie circulaire wikipedia
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'économie circulaire est une expression générique désignant un concept économique qui s'inscrit dans le cadre du développement durable et s'inspirant notamment des notions d'économie verte, d’économie de l'usage ou de l'économie de la fonctionnalité, de l'économie de la performance et de l'écologie industrielle (laquelle veut que le déchet d'une industrie soit recyclé en matière première d'une autre industrie ou de la même). Son objectif est de produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d'énergies non renouvelables ; Histoire[modifier | modifier le code] Elle s'inspire notamment de Michael Braungart et de William McDonough ou plus exactement de leur formulation de la théorie du Du berceau au berceau (formalisée en 2002). Éléments de définition et d'enjeux[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code] Outils[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_circulaire

Related:  Economie circulaireModèles d'organisationDEFINITIONS, CONCEPTS, ENJEUXÉconomie CirculaireMarché global

Economie circulaire ministère de l'écologie Le modèle linéaire « produire, consommer, jeter » a atteint ses limites. Nos économies ont une dépendance accrue vis-à-vis des ressources non renouvelables. Depuis le début des années 2000, le prix des matières augmente, en rupture avec la tendance des décennies passées. Pour répondre à la demande croissante, l’exploitation de nouvelles ressources, plus difficiles d’accès, va peser sur les prix de l’énergie comme des autres matières. Si aucune mesure n’est engagée, les coûts environnementaux de production d’eau, d’énergie, de métaux, de matières ou de nourriture, vont croître parallèlement : émissions de polluants et effets liés, croissance importante de la production des déchets, rupture de l’équilibre des écosystèmes touchés par la surconsommation de ressources.

Les 5 secrets pour un travail fun et productif Notre routine Métro – Boulot – Dodo n’est pas toujours, voire rarement, une partie de plaisir alors que nous passons le tiers de notre vie au travail ! Vous rêvez de pouvoir travailler dans ces grandes boîtes américaines où le travail est presque devenu un jardin d’enfants, mais cela vous semble inaccessible ? Détrompez-vous ! Déchets et durée de vie des objets: le modèle Meadows fournit des solutions pour l’économie circulaire Détails Appliquée ici dans le "Run 8", la taxe "déchets générés/durée de vie" du produit optimise sa durabilité globale. Doc. CM/The Dynamics of Solid Waste Generation – Meadows & Randers. 1974 Taxer les produits proportionnellement aux déchets qu’ils génèrent par rapport au temps qu’ils “durent”, de manière à faire de leur durée de vie un critère fondamental et à stimuler la fabrication d'objets facilement réutilisables, réparables et / ou recyclables: c’est une solution de durabilité économique que suggère le modèle scientifique de... Dennis Meadows.

L'Holacratie Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements. Darwin Lundi 14 Février à 20h, le Paris Integral Vision/Ken Wilber Meetup Group propose une rencontre exceptionnelle avec Brian Robertson, fondateur de l’Holacratie, un modèle intégral de grouvernance d’entreprise. Le terme « Holacratie » a pour étymologie le mot grec « holos » signifiant la totalité et « kratos » le pouvoir. Obsolescence programmée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La célèbre Ford T, fiable, solide, durable et accessible à l'Américain moyen, a très peu évolué durant ses 19 ans de production (1908 – 1927). Elle n'a finalement pas pu faire face à la concurrence de General Motors qui a établi sa stratégie sur la production régulière de nouveaux modèles démodant les séries précédentes[1]. C'est un des exemples proposés d'obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. L'obsolescence programmée (OP) ) est le nom donné à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement[1].

Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard (San Francisco, envoyé spécial) Le soleil n'est pas encore levé qu'un étrange ballet commence. Chacun à leur tour, des dizaines de camions viennent déverser des tonnes et des tonnes de restes de nourriture, d'herbe coupée, de branchages. Un mois plus tard, ces déchets organiques ressortiront sous la forme d'un riche compost aussi fin que du sable. Ici, à Vacaville, à une heure de route au nord de San Francisco, se joue quotidiennement une partie essentielle de l'objectif que s'est fixé la ville californienne : parvenir, d'ici à 2020, à zéro déchet non recyclé ou composté, évitant ainsi d'utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants.

Qu'est-ce que l'économie circulaire ? Le modèle de production et de consommation qui prévaut depuis la révolution industrielle repose sur des ressources naturelles abondantes et un schéma linéaire : Matières premières extraites > production > consommation > déchets. Ce modèle de développement a permis d’accélérer le « progrès » et à des milliards d’individus d’accéder à une certaine prospérité matérielle. Le fondement de la société de consommation trouve aujourd’hui ses limites face aux défis environnementaux, d’emploi et de l’augmentation de la population mondiale qui devrait progresser de 43% entre 2012 et 2100. Nos prélèvements sur les ressources naturelles dépassent déjà largement la biocapacité de la terre, c’est-à-dire sa capacité à régénérer les ressources renouvelables, à fournir des ressources non renouvelables et à absorber les déchets. La prise de conscience collective a permis d’engager des démarches de réduction des impacts environnementaux qui sont un premier pas indispensable.

Principe de Peter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus », est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques proposée par Laurence J. Peter et Raymond Hull dans l'ouvrage Le Principe de Peter (1970)[1]. "Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?" Le 23 avril 2013, le Sénat a entamé le débat autour de la proposition de loi du groupe écologiste relative à l'augmentation de la durée de vie des produits et à la lutte contre l'obsolescence programmée . Popularisé par les médias, ce sujet est, pour beaucoup, le symbole d'un certain modèle industriel productiviste, prospérant au détriment des consommateurs et de l'environnement, et le sujet d' un arbitrage apparemment nécessaire entre économie et écologie . Le texte propose notamment de rendre délictuelle l'obsolescence programmée, qu'il définit comme "l'ensemble des techniques par lesquelles un fabricant ou un importateur de biens vise, notamment par la conception d'un produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d'utilisation potentielle de ce produit afin d'en augmenter le taux de remplacement". Cela permettrait à certains fabricants des débouchés commerciaux après que le taux d'équipement des ménages est arrivé à saturation.

L'économie circulaire, modèle économique d'avenir - APCE, agence pour la création d'entreprises L'économie circulaire, modèle économique d'avenir - 16/10/2013 Le 20 août dernier, Philippe Martin, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, indiquait que l'humanité avait déjà consommé, pour l'année 2013, toutes les ressources naturelles que la planète peut produire en un an ! 4 milliards de tonnes de déchets sont générées chaque année au niveau mondial et ce chiffre devrait progresser de 40 % d'ici à 2020.

Forcer les personnes à travailler avant 10h s'apparente à de la torture, selon les experts Les horaires de travail ne sont pas du tout adaptés à notre rythme circadien, selon un docteur de l’Université d’Oxford, qui déclare qu’obliger les étudiants et le personnel à travailler avant 10 heures s’apparente à de la torture. « Obliger le personnel à travailler avant 10 h s’apparente à de la torture. Cela rend les employés malades, épuisés et stressés » déclare le Dr Paul Kelley, du Sleep and Circadian Institute à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni). Pour lui, les horaires de travail classiques (9 h — 17 h) sont en total désaccord avec le rythme circadien des adultes avant l’âge de 55 ans. Suivre ce rythme a des conséquences sur nos performances, notre humeur et notre santé mentale.

Related:  de l'Obsolescence programmée