background preloader

GuideGaspillage.pdf

http://alimentation.gouv.fr/IMG/pdf/GuideGaspillage-8_pages_cle8759e5.pdf

Related:  ÉcodéléguésGASPILLAGE ALIMENTAIRE

DLC, DLUO ... KÉZAKO ? GASPILLAGE ALIMENTAIRE - Le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt lance une troisième vague de campagne digitale pour vous sensibiliser à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Cette fois-ci, elle s’attaque aux dates de péremption : DLC, DLUO, connaissez-vous vraiment leur signification ? Pour bien comprendre la différence entre la DLC, date limite de consommation et la DLUO, date limite d’utilisation optimale, écoutez notre chronique « Stop au gaspillage » Pour en savoir plus DLC, DLUO ... c’est quoi ? Les produits alimentaires préemballés comportent une mention indiquant la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d’utilisation optimale (DLUO). A côté de Lyon, une cantine scolaire lutte contre le gaspillage alimentaire. Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Chaque année 150 000 tonnes de produits alimentaires sont gaspillées dans les cantines françaises. Philippe Demaret, chef dans un collège près de Lyon, a décidé de s’attaquer au problème. Son réfectoire détonne dans le paysage des cantines scolaires.

Les solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire On estime qu’à l’échelle de la planète, un tiers des aliments produits pour la consommation humaine est perdu ou gaspillé. Selon la FAO, ces pertes concernent environ 1,3 milliard de tonnes de denrées alimentaires par an. Nous pouvons tous lutter contre le gaspillage alimentaire. Il y a urgence ! Vert Mongré ECO-DELEGUES … Qui sont-ils ? L’éco-délégué est une personne « relais » entre sa classe et le comité de pilotage (personnels de Mongré). Il s’intéresse à l’environnement et au développement durable, il est volontaire et source de propositions, il est « élu » pour l’année par ses camarades de classe (octobre).

« Anti-gaspi, pour le climat aussi » - 3ème journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire Consultez notre dossier Vendredi 16 octobre 2015, à l’occasion de la 3ème édition de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, réunira le comité national de lutte contre le gaspillage alimentaire, pour dresser un bilan des initiatives françaises et européennes engagées par les partenaires et signataires du Pacte anti-gaspi pour réduire le gaspillage alimentaire. Stéphane LE FOLL inaugurera également l’opération « Anti-gaspi, pour le climat aussi » organisée par la Ville de Paris, en partenariat avec le ministère. Cette opération s’inscrit dans la préparation de la COP 21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques, et la lutte contre le réchauffement climatique.

Gaspillage alimentaire - qui jette le plus en France et dans le monde Les données sur le gaspillage alimentaire mondial sont édifiantes. Le monde peut produire assez d’aliments pour nourrir les 6 milliards d’habitants de la planète. Malgré tout, 82 pays n’ont pas suffisamment de nourriture pour faire vivre l’ensemble de la population décemment. Le gaspillage alimentaire est aussi un phénomène français En France, nous jetons en moyenne 21 % des aliments que nous achetons, ce qui représente 6,5 millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit 20 kg par an et par Français selon le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Un chiffre qui grimpe entre 90 et 140 kg si on prend en compte l’ensemble du processus de vie du produit, de la fabrication à la consommation.

Selon l'ONU, 870 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde 9 octobre 2012 – Selon le dernier rapport sur la faim dans le monde conjointement publié lundi par plusieurs agences des Nations Unies, près de 870 millions de personnes – soit un habitant sur huit de la planète –, souffraient de sous-alimentation chronique en 2010-2012. L'état de l'insécurité alimentaire dans le monde 2012 (SOFI), publié par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour le développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM), présente une estimation de la sous-alimentation chronique couvrant les deux dernières décennies. La grande majorité des personnes souffrant de la faim, soit 852 millions, vivent dans les pays en développement - environ 15% des habitants de ces pays - tandis que 16 millions sont sous-alimentées dans les pays développés. Entre 1990 et 2007, le nombre d'affamés a diminué plus rapidement que prévu auparavant.

Le gaspillage alimentaire en France Les Français et le gaspillage alimentaire Le gaspillage des aliments en France 10.000.000.000 kg / an soit 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France chaque année (2015) Les Français jettent beaucoup de nourriture Voila une donnée qui fait froid dans le dos, lorsque l'on sait que des milliers de personnes dans le monde ne mangent pas à leur faim. «Manger c'est cool, gâcher c'est les boules !» ANTIGASPI - Dans la restauration collective, le gaspillage est quotidien. Face à ce constat, le ministère de l’agriculture a souhaité sensibiliser les 6 - 11 ans avec une campagne ludique, adaptée à leur langage, afin de les encourager à moins gaspiller car "Manger c’est cool, gâcher c’est le boules !". Découvrez notre nouvelle campagne en images : Retrouvez notre campagne au format HD (version imprimable) dans notre kit de communication Info + En signant le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, la restauration collective s’engage :

le magazine - n° 40 - Ça vous concerne - Contre le gaspillage alimentaire de la nourriture produite dans le monde est perdue ou jetée à la poubelle sans avoir été consommée. L’alimentation représente 30 % des impacts écologiques imputables à chaque citoyen, selon la Commission européenne. La lutte contre le gaspillage alimentaire concerne tout le monde : les entreprises agroalimentaires, les enseignes de distribution et de restauration, les collectivités locales, et bien sûr, les consommateurs. À travers son action, l’ADEME entend toucher l’ensemble de ces publics. Agir aux étapes clés de la « chaîne de production alimentaire »Favoriser les bonnes pratiques d’achat et de consommation au niveau des ménages Réduire les impacts économique, social et environnemental du gaspillage alimentaire.

Le gaspillage alimentaire dans le monde Combien d'aliments gaspillés dans le monde ? 1 300 000 000 000 kilos Selon une analyse menée en 2011 par la FAO, on estime que la quantité de gaspillage alimentaire dans le monde s’élève à 1,3 milliard de tonnes par an, 1 300 000 000 000 kilos par an soit environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinée à la consommation humaine

LA DEPECHE 03/04/14 GERS - Halte au gaspillage alimentaire dans les collèges Le Conseil général poursuit et développe son action contre le gaspillage alimentaire dans les collèges du département. En pleine semaine du développement durable. «Consommer autrement». Vaste programme pour la semaine du développement durable qui a lieu jusqu'à lundi prochain. Hebdo-sciences : Adélaïde Baud et ses collégiens éco-délégués Les éco-délégués sont au cœur du projet d’éducation au développement durable au collège Anne Franck de Sauzé-Vaussais (79). Sous l’impulsion de leur enseignante de SVT, Adélaïde Baud, 24 collégiens ont mis en place des composteurs au self, organisent des trocs de plantes, réalisent des mini-reportages et coordonnent la sensibilisation au sein de l’établissement. Un livret de l’éco-délégué est mis en place et visible sur Padlet.

Info prise ! Gaspillage alimentaire : oui, on peut manger sans jeter Au Sial, salon de l’alimentation, le ministre Garot veut que chaque Français ne jette plus entre 20 et 30 kilos de nourriture par an... Chaque Français jette entre 20 et 30 kilos de nourriture par an, un gaspillage que le gouvernement veut diviser par deux d’ici 2025, en favorisant la vente de produits à l’unité ou la récupération des invendus par les associations d’aide aux plus démunis. Parmi ces 20 à 30 kilos de nourriture jetés, "7 kilos sont constitués d’aliments encore sous emballage", explique le ministre délégué à l’Agroalimentaire, Guillaume Garot, en marge du Sial, grand salon alimentaire, qui a ouvert hier à Villepinte. Ce thème parle à une majorité de Français puisque 54 % d’entre eux considèrent que la lutte contre le gaspillage est un acte important à faire au quotidien et 57 % en parlent déjà avec leur entourage, selon un sondage TNS Sofres. Pourtant, 31 % seulement des sondés reconnaissent jeter les restes d’un repas au moins une fois par mois, 28 % du pain.

Related: