background preloader

Histoire de l'Islam 1 2

Histoire de l'Islam 1 2

http://www.youtube.com/watch?v=W4J78vS-_L8

Related:  4. Les débuts de l'Islamplanchaisprofislam variaAMB_Q°_Islam

le rite du hajj Epoque contemporaineLe rite du Hajj, le pèlerinage à La Mecque C’est le seul vrai pèlerinage de l’Islam, bien qu’il y ait des pèlerinages locaux, dans tout le monde musulman, à des tombes de saints. Il a lieu environ quarante jours après le Ramadan. Les rites du pèlerinage Le pèlerinage est le cinquième pilier de l’Islam, à l’imitation du Prophète qui s’est rendu à la Mecque, accompagné d’un grand nombre de musulmans, le douzième mois de l’an dix de l’Hégire. Jalons-INA L'agrandissement du canal de Panama Le projet MOSE : protéger Venise des inondations Le charbon, une source d'énergie massivement utilisée La remise du prix Nobel de la Paix à l'Union européenne en 2012 La décentralisation culturelle vue de Lens

Guerres arabo-byzantines Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les guerres entre les Arabes et les Byzantins sont une série de guerres entre les califats arabes et l'Empire byzantin entre le VIIe et le XIIe siècle. Celles-ci débutent en même temps que les premières conquêtes musulmanes des califes rashiduns et omeyyades et se poursuivent sous la forme d'un bras de fer frontalier permanent jusqu'au début des croisades. À la suite de celles-ci, les Byzantins (les Romains ou Rûm dans les chroniques historiques musulmanes), perdent une importante partie de leur territoire. Contexte[modifier | modifier le code] Les guerres intenses et prolongées entre les Sassanides et les Byzantins des VIe et VIIe siècles laissent les deux empires épuisés et vulnérables face à l'émergence soudaine et rapide de l'expansion arabe.

La chute de Bagdad en 1258 : entre l’événement historique et ses symboliques (1) La région passe ensuite durablement sous une domination mongole et turque, dont la langue de gouvernement est le perse. 1258 marque en effet la chute non seulement de la capitale abbasside, mais par elle également de tout le califat qui depuis 762 avait établi le centre de son pouvoir à Bagdad. C’est donc une rupture géopolitique majeure, que Thierry Banquis souligne comme telle dans son article « Méditerranée arabe, Asie musulmane, où passe la frontière ? ». Cherchant à reconstituer la genèse d’espaces musulmans distincts, autour de la césure entre pays arabophones et non-arabophones, il écrit au sujet de la chute de Bagdad :« 1258 avait marqué l’achèvement réussi du processus de séparation radicale entre deux conceptions de l’islam […]. En effet, si en 1258 l’Iraq passe sous une domination mongole, l’Egypte devient le centre de l’espace musulman sunnite arabophone, établissant d’ailleurs un calife au Caire, bien que celui-ci n’ait qu’un pouvoir religieux.

L’Ange Gabriel et la Kaaba vus par les manuels scolaires français La nature de la révélation coranique a été abordée à plusieurs reprises dans la Sîra, (la biographie de Mohammed), ainsi que dans certaines chroniques arabes. Si certaines versions se distinguent par le respect d’une certaine cohérence, d’autres se caractérisent par la formation de mythes qui ne correspondent pas au contenu des premiers versets révélés Il ne serait pas inutile de citer ces versets afin de nous éclairer sur le choix de l’une de ces versions. Les premiers versets coraniques révélés (selon le consensus entre les théologiens, exégètes, la biographie de Mohammed (sas) et les chroniques arabo-islamiques) sont :

Les Einsaztgruppen Cette fiche sera complétée par les élèves grâce à trois types de documents : une vidéo (France 3) permet de contextualiser et la "Shoah par balles". L’abbé Desbois (le découvreur de cette Shoah) explique le sens de ses recherches.

Fiches pédagogiques - Islam - La conquête de la Syrie-Palestine Place de la conquête syro-palestinienne dans l’expansion de l’islam En à peine une décade, quelques campagnes éclair menées entre 629 et 640 par de faibles effectifs de guerriers « porteurs de Coran », inaugurent l’expansion territoriale des Arabes. Sortie de son « île », la péninsule arabe, la première génération des « musulmans » affronte militairement les deux grands empires voisins.

L'idéologie omeyyade en accès libre Publications Ce livre de Gabriel Martinez-Gros fait partie de la bibliographie pour la question d'histoire médiévale « Gouverner en Islam entre le Xe siècle et le XVe siècle (Iraq jusqu'en 1258, Syrie, Hijaz, Yémen, Égypte, Maghreb et al-Andalus) ». L'idéologie omeyyade. La construction de la légitimité du Califat de Cordoue (Xe-XIe siècles), épuisé depuis quelques années, est maintenant accesible intégralement sur Google Livres pour les besoins des candidats au concours. « Nul n'est prophète parmi les siens.

Mahomet (570 - 632) - La naissance de l'islam Mahomet, futur prophète de l'islam, naît tout juste cinq ans après la mort de Justinien, le dernier des grands empereurs romains. Sa naissance à La Mecque va bouleverser le destin du monde. La Mecque (Mekka en arabe) est l'une des rares villes de la péninsule arabe. Elle compte 3.000 habitants.

La BD et le cinéma honorent Young Perez, le champion oublié d'Auschwitz Le tandem Eddy Vaccaro et Aurélien Ducoudray rend hommage au champion du monde de boxe assassiné par les nazis dans un album fascinant. Parallèlement, le film Victor Young Perez, avec Brahim Asloum, sort ce mercredi dans les salles. Coqueluche du Tout-Paris des années 1930, Victor Young Perez (de son vrai nom Victor Younki), champion du monde de boxe des poids mouche avec 91 victoires dont 27 par KO sur 136 combats, est tombé dans l'oubli. Tunisien de confession juive, le boxeur au parcours chaotique fait simultanément l'objet d'un film, Victor Young Perez, en salle ce mercredi, avec Brahim Asloum dans le rôle-titre, et d'une bande dessinée, d'Eddy Vaccaro et Aurélien Ducoudray, intitulée simplement Young (Tunis 1911-Auschwitz 1945). Né à Tunis en 1911, le jeune Victor se passionne très tôt pour la boxe. Une affection qui le mènera dans le Paris des années 1920, où il sera sacré champion du monde des poids mouche en 1931.

Séminaire « L'enseignement du fait religieux » - Diversité et historicité de l'islam Pierre Lory, directeur d'études à l'École pratique des hautes études - 5ème section des sciences religieuses Il a été souligné à plusieurs reprises au cours de ces journées combien il était erroné, voire dangereux, de parler des religions dans la globalité, comme des entités homogènes, immuables, indépendantes des fluctuations historiques. Je souhaiterais ici présenter un survol des courants de pensée en islam en en signalant la diversité et certaines des évolutions. Il est extrêmement fréquent d'entendre parler d' 'islam' au singulier ; et ce simple usage terminologique induit presque automatiquement des affirmations et des réponses pouvant s'avérer lourdes de conséquences.

Related:  Partie I - Les débuts de l'islamL'islamHistoire