background preloader

Personnaliser sa PirateBox

Personnaliser sa PirateBox
Oh la belle interface ! Avant de commencer les hostilités, je tiens à préciser que les éléments que vous allez trouver ci-dessous n’ont pas été créés par moi. Je me suis appuyé sur ce que d’autres ont mis généreusement en partage sur le web. Comme le dit Lionel Maurel, je tiens à « rendre à l’intelligence collective ce qu’elle me donne ». Bon passons aux choses sérieuses ! Le constat Nous sommes de plus en plus nombreux (au moins des millions, si, si) à nous intéresser à la PirateBox en bibliothèque. Une interface pas très web 2.0 L’idée consistait donc à trouver une solution pour présenter une solution qui soit à la fois jolie et responsive design (que l’affichage d’une page web s’adapte à n’importe quel écran). Comment faire ? Vous pouvez commencer par télécharger le fichier .zip de Sylvain Naudin puis vous continuez en téléchargeant WinSCP. Placez dans /opt/piratebox/www le fichier dézippé. Une fois cette étape réalisée, vous êtes libres de changer certains éléments de la page. Le chat Related:  BiblioBoxcopy-party/biblioboxBibliobox

A propos du prêt d’ebooks en bibliothèque gileslane Flickr CC-BY-SA-NC Du partenariat avec le Motif en passant par l’expérimentation locale, le prêt de liseuses et/ou de tablettes se multiplie dans les établissements de lecture publique (ici , ici ou là). Il suffit de faire une recherche sur son moteur de recherche préféré pour se rendre compte de la banalisation de cette opération. L’idée d’offrir ce service aux usagers a trouvé une légitimité. Un service au succès assuré D’une manière générale, le prêt de liseuse rencontre un certain succès auprès du public. Quels sont les publics captifs ? Les personnes âgéesLes acheteurs potentielsLes geeks 1. 2. 3. La variété des publics, de leurs besoins et de leurs attentes constitue un ensemble de facteurs favorables à la réussite de ces expérimentations. Petit détour par la case fracture numérique Si la fracture numérique existe, elle trouve souvent son origine dans la fracture sociale. Les problèmes liés aux liseuses Plusieurs problèmes apparaissent avec le prêt de liseuse. 2.

Comment fabriquer une pedagobox : module d’autoformation en ligne Christophe Rhein (CRDP de Limoges) a conçu et mis en ligne un module d’autoformation pour mettre en place une pédagobox (autrement appelée Bibliobox et PirateBox) : Pedagobox ou comment bricoler son serveur de fichier Wi-Fi personnel. Qu’est-ce que ce type de box ? Comme il est indiqué dans Wikipédia : Il s’agit d’un « dispositif électronique portable, souvent composé d’un routeur et d’un dispositif de stockage, créant un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs qui y sont connectés d’échanger des fichiers anonymement et de manière locale. Par définition, ce dispositif est déconnecté d’internet ». Objectif du module d’auto-formation Objectif de ce module d’auto-formation/tutoriel : modifier une borne Wi-Fi existante pour en faire un serveur de fichiers Wi-Fi autonome basé sur une clé USB. PédagoBox : montage et paramétrage Personnalisation et usages de la Box Bibliobox en bibliothèque : mode d’emploi Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Bibliobox La bibliobox a été inventée par Jason Griffey. Elle est une déclinaison de la Piratebox imaginée par David Darts. Présentation[modifier] Il s'agit d'un dispositif nomade permettant d'accéder à des ressources numériques ne nécessitant pas de connexion internet. La Bibliobox permet d'échanger des contenus librement. La Bibliobox peut s'utiliser dans différents contextes notamment en bibliothèque. La Bibliobox peut accueillir des oeuvres créées ou réalisées -sous licences ouvertes - par les bibliothèques, tout comme elle a vocation à diffuser des documents à caractère professionnel pendant des journées d'étude et des stages. De manière plus interactive, elle peut également servir de lieu d'échange entre lecteurs et fréquenteurs d'une bibliothèque, au cours d'opérations de médiations numériques. [modifier] Présentation de la piratebox d'Aulnay-sous-Bois (23min) La Bibliobox fonctionne grâce à un routeur TP-link MR-3020 et une clé USB. Nouvelle version[modifier] Bibliographie[modifier]

Intégrer Calibre2OPDS dans une #PirateBox Cela faisait des mois que je souhaitais intégrer un catalogue dans la PirateBox. J’avais déjà vu cette fonctionnalité dans la PirateBox de l’ami @ruralsmart. A force de chercher, on finit par trouver ! Le grand intérêt d’intégrer un catalogue dans la box est de faciliter la recherche de livres mais surtout de la rendre plus esthétique. Passons aux choses sérieuses Tout d’abord, commencez par télécharger Calibre et Calibre2opds. Après avoir cliqué sur Basculer/créer/déplacer, une nouvelle fenêtre apparaît. Vous n’avez plus qu’à importer vos ebooks dans votre bibnum : Et vous obtenez ceci : Votre Bibnum est constituée. Calibre2opds Rappel : vous devez avoir téléchargé et installé calibre2opds Pour lancer le logiciel calibre2opds, ne cherchez pas de .exe. Ensuite, vous devez indiquer à calibre2opds où aller chercher votre bibnum. Vous devez aussi remplir le champ « Dossier de destination ». Une fois cette étape réalisée, cliquez sur « Options de génération du catalogue« . WinSCP Previous Next

BiblioBox, instrument pédagogique du domaine public La BiblioBox est un fabuleux outil pour permettre la diffusion et l’appropriation du domaine public. Rien à voir avec ce qu’a fait récemment la Bibliothèque nationale de France. J’ai déjà évoqué à plusieurs reprises l’intérêt de ce dispositif pour les bibliothécaires. En revanche, j’ai moins parlé de l’opportunité pédagogique que représente la BiblioBox en ce qui concerne le droit d’auteur, la propriété intellectuelle et le domaine public. J’ai été sollicité par un jeune collégien sur la BiblioBox. Le domaine public expliqué aux enfants J’ai réalisé que ce qui avait bien commencé risquait de moins bien se terminer. J’ai donc mesuré combien il était compliqué d’expliquer à un jeune un concept aussi abstrait et parfois aberrant que la propriété intellectuelle. Cette anecdote m’a permis de voir que les bibliothécaires disposaient d’un boulevard pour expliquer le domaine public aux enfants.

Des pirates box dans les bibliothèques ! J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes Deux projets réjouissants ont récemment vu le jour, l’un à la (future) Lezoux (Puy-de-Dôme) et l’autre dans une des médiathèques du réseau d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : des Pirates box à disposition des publics! De quoi s’agit-il ? De quoi mimer le vieux mythe politique de la Zone d’autonomie temporaire d’un certain Hakim Bey…Vous avez dit piratage, illégalité, filtrages, hadopi, menottes? la Pirate Box vous propose des livres numériques, des films, de la musique, des images ou tout autre contenu numérique appartenant au domaine public. Distribuer des contenus sélectionnés en wifi, déconnectés d’internet (même si la bibliothèque peut par ailleurs proposer un accès wifi, qui peut le plus…. peut le moins !). Quel nom faut-il adopter ?

Tutoriel : installer une PirateBox en images Ce tutoriel présente l’installation et la configuration d’une PirateBox, le dispositif de partage numérique libre, anonyme et gratuit. L’installation d’une PirateBox n’est pas si facile pour les non initiés, l’idée est donc d’illustrer le tuto afin de rendre l’installation de la PirateBox plus simple. Prévoyez environ 1h pour monter votre PirateBox de A à Z. Ce tutoriel est basé sur le tuto de David Darts, le créateur de PirateBox. Prérequis Voici la liste du matériel et des pré requis : TP-Link MR3020 (ici ou là)Clé USB (formatée en FAT32, n’importe quelle taille, plus y’en a, plus on en met ;))Câble ethernet (fourni avec le MR3020)Câble USB pour l’alimentation (fourni avec le MR3020)Connexion Internet (uniquement nécessaire pour l’installation de la pirate box)Batterie USB (si vous souhaitez balader votre PirateBox) Déballage du TP-Link MR3020 Préparation du routeur MR3020 de TP Link 1. Le bouton se situe sur le routeur. 2. Connecter le MR3020 à l’ordinateur via câble réseau 3. 4. passwd 5.

Argumentaire pour la BiblioBox Cela faisait quelques temps que j’y pensais, je vous partage un argumentaire non exhaustif sur la BiblioBox. C’est un argumentaire qui, je l’espère, permettra à certains d’entre vous de parvenir à convaincre vos tutelles. En effet, ce sont souvent les mêmes questions, les mêmes objections, les mêmes critiques, les mêmes arguments qui sont mis en avant pour enterrer ce dispositif. Ces points ne respectent aucun ordre particulier, vous pourrez peut-être piocher des arguments auxquels vous n’auriez pas pensés. Les points de l’argumentaire font écho aux discussions que j’ai pu avoir sur la BiblioBox. La BiblioBox, c’est : Si vous voyez d’autres points, n’hésitez pas à les mettre en commentaires ou tout simplement donner votre avis !

Et si la CJUE avait donné un coup de pouce aux BiblioBox Cette semaine, j’ai consacré un billet à cette décision remarquée de la Cour de Justice de l’Union Européenne, confirmant que les bibliothèques disposent bien de la capacité de numériser les objets contenus dans leur collection, pour les mettre à disposition sur place, par le biais de terminaux dédiés. Cette faculté existe lorsque les États membres de l’Union ont introduit dans leur droit l’exception spécifique prévue dans la directive au bénéfice des bibliothèques. La Cour a également ajouté que les usagers ont de leur côté la possibilité d’effectuer des impressions à partir de ces reproductions et même d’emporter des copies sur clés USB, sur le fondement de l’exception de copie privée. La CJUE a rendu une décision à propos de l’usage des clés USB en bibliothèque, mais si elle avait élargi par ricochet le champ des possibles pour la BiblioBox ? L’enjeu d’une telle question est assez important. Une Bibliobox constitue bien un « terminal spécialisé » au sens où l’entend la directive.

Acheter une piratebox | pirateboxfr Page d’achat rapide en beta Cette page est dédiée à l’achat d’une piratebox, je sais le projet est plus tourné vers le DIY (do it yourself) en gros c’est à vous de le faire mais cela intéressera peut-être certain de pouvoir en acheter toute faite, sans avoir à craindre de ne pas réussir, de perdre du temps ou peu importe. Choisissez votre assemblage et commandez! Tout d’abord les piratebox de poche, pour ceux qui voyagent et qui n’ont pas besoin d’une très grande porté, idéal pour les café, salle de cour, auditorium, train et autre. 1-MR-3020 + SanDisk-Cruzer Fit (16Go) + Frais de port (lettre max) = 40€ + 16€ + 4,30€ = 60,30€ 2-MR-3020 + SanDisk Cruzer fit (16Go) + Batterie 5000mah + Frais de port (lettre max) = 40€ + 16€ + 30€ + 5,50€ = 91,50€ 3-MR3040 + SanDisk Cruzer fit (16Go)+Frais de port (lettre max) = 55€ + 16€ + 5,50€ = 76,50€ Envoyez moi un mail avec votre choix et je vous renvérais une facture paypal.

LibraryBox 2.0 by Jason Griffey Share this project Done Share Tweet Embed Tweet Share Email LibraryBox 2.0 by Jason Griffey Play Share files with anyone, anywhere...off the Internet, even off the power grid...with LibraryBox. Chattanooga, TNTechnology Share this project backers pledged of $3,000 goal seconds to go Funded! This project was successfully funded . Share files with anyone, anywhere...off the Internet, even off the power grid...with LibraryBox. Jason Griffey Project by First created | 45 backed librarybox.us See full bioContact me About this project LibraryBox is an anonymous fileserver based on cheap hardware that runs on little power and serves files to any wifi-enabled device with a browser. LibraryBox is currently in use around the world by libraries, teachers, museums and more, in more than 7 countries on 5 continents. For another look at LibraryBox, here's the introductory video from the website, which has an example of use: For a more thorough discussion of Project Goals, check out Update 6! SUCCESS! Uses for LibraryBox

Thomas Fourmeux : « La Piratebox, c’est surtout l’occasion pour nos lecteurs d’accéder à la connaissance » En ce mois de mai, Lettres numériques a décidé de consacrer plusieurs articles au piratage. Pour commencer ce cycle, nous sommes allés à la rencontre de Thomas Fourmeux, assistant multimédia pour le réseau des bibliothèques d’Aulnay-sous-bois et à l’initiative de l’une des premières piratebox de France. Quelques mois après ce lancement, il revient sur ce projet et dresse avec nous un bilan d’étape. Pourquoi avoir appelé votre projet Piratebox ? Non, que du contraire. A ce propos, est-ce difficile d’être novateur en bibliothèque à l’heure actuelle ? Oui, d’un certain côté. Avez-vous pu déjà mesurer les résultats de cette opération ? La Piratebox est un projet expérimental, il faut bien s’en rendre compte. Vos lecteurs sont-ils prêts à passer au numérique grâce à la bibliothèque ? Oui, nous avons mené une expérimentation avec le MOTif pour le prêt de liseuses au sein de notre bibliothèque. À quels défis doit faire face votre bibliothèque ?

Related: