background preloader

Www.fevad.com/uploads/files/Publications/Chiffres_Cles_2013(1).pdf

Auchan va généraliser le paiement mobile dans ses hypers via 01Business le 16/09/14 à 11h22 On n’aura jamais autant parlé de paiement mobile que depuis le lancement il y a une semaine de Pay, le portemonnaie électronique d’Apple. Auchan annonce ainsi qu’il déploiera sa solution de paiement maison dans ses 120 hypermarchés français à partir du deuxième trimestre 2015. Baptisée Flash’NPay, elle permet au client de régler ses achats mais aussi de dématérialiser ses bons de réduction, ses cartes de fidélité et ses tickets de caisse. Après avoir téléchargé l’application mobile MyAuchan (iOS, Android, Windows Phone) sur son smartphone, le consommateur s’inscrit sur le site dédié, choisit un code secret puis enregistre sa carte de paiement. Au passage en caisse, le client scanne avec son téléphone le QR Code qui s’affiche sur le terminal de paiement puis compose son code.

Benchmark des solutions e-Commerce Après plus de 6 mois d’analyses, des dizaines d’entretiens avec les éditeurs, des centaines de pages écrites et un outil développé en interne pour déceler les parts de marché de chaque solution, la version 2 de notre benchmark des solutions e-Commerce est disponible en Français, en Anglais et en Espagnol. Nous avons basé notre étude sur des Key Performances Indicators (KPI) qui nous ont permis de noter chaque solution, point par point. Le tableau complet des KPI est disponible en cliquant sur l’image de droite. Contactez-nous si vous souhaitez avoir une discussion avec les auteurs pour choisir votre solution, ou dans le cadre de conférences ou de formations. Si vous souhaitez vous orienter vers une solution PHP, découvrez la solution qui correspond le plus à votre profil d’e-Commerçant. Après avoir rempli le formulaire, le PDF vous sera envoyé par mail (~7 Mo). Si votre choix s’oriente vers une solution JAVA, découvrez les forces de chacunes et celle qui s’adapte le plus à vos besoins.

12 solutions de e-commerce au crible : 12 logiciels d'e-commerce au crible En mode SaaS ou sur serveur, en version payante ou en open source, il existe un grand nombre de logiciels d'e-commerce. Avec d'un côté les poids lourds qui équipent les grands sites marchands et de l'autre des outils tout-en-un pour créer rapidement une boutique en ligne. L'e-commerce poursuit son insolente croissance. Au deuxième trimestre 2016, les achats sur internet ont représenté, selon la Fevad, un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en France, en hausse de 15%. 35,5 millions de consommateurs ont réalisé quelque 230 millions de transactions pour un panier moyen de 75,5 euros. Bien sûr, parmi les 189 240 sites marchands actifs dans l'Hexagone, on trouve de tout. Des solutions "Enterprise" ou "mass market" "Si on regarde la liste des fonctionnalités des différentes solutions, il n'y pas d'écarts criants entre elles", observe-t-il. Les spécificités du commerce BtoB Le choix n'est pas nécessairement fonction du chiffre d'affaires réalisé. L'e-commerce passe au cloud

Eye tracking page L’écart type permet de juger de la disparité autour de la moyenne. Plus l’écart type est élevé, plus les comportements sont variés dans un panel d'utilisateurs. En l’occurrence, ce qui saute aux yeux, c'est la forte homogénéité des comportements sur la page d'accueil de Sarenza: les testeurs ont très vite quitté cette page, sans réellement prendre le temps de la découvrir, avec une fuite rapide vers le menu supérieur. A l'inverse, les comportements sur la page d'accueil de Spartoo sont très variés, avec des temps de découverte plus ou moins longs, mais ils ont tous abouti sur le menu supérieur. Enfin, sur Zalando, on note des temps de découverte relativement longs qui se sont conclus par des entrées dans le catalogue plus variées (par les sliders, par le menu vertical de gauche...). Exemple de trois parcours représentatifs en vidéo : Home Page Sarenza Home Page Zalando Home Page Spartoo C’est une impression qui revient très souventchez les testeurs.

MMA France conference E commerce ecp14 Les Membres de la Mobile Marketing Association France ont pris la parole au Salon E-commerce Paris 2014. Retrouvez la présentation de la conférence. Au travers de chiffres, d'études de cas et de ... Les Membres de la Mobile Marketing Association France ont pris la parole au Salon E-commerce Paris 2014. Retrouvez la présentation de la conférence. Statistiques Vues Total des vues Vues sur SlideShare Vues externes Actions J'aime Téléchargements 1 intégré 1 Droits d'utilisation © Tous droits réservés

E-commerce : le W3C veut réduire le taux d'abandon des paniers Le consortium entend standardiser l’accès aux modes de paiement sur le web. La promesse : laisser le choix à l’internaute, et ainsi réduire le taux d’abandon des paniers. Faciliter les paiements en ligne, et ainsi contribuer à réduire le taux d'abandon des paniers sur les sites d'e-commerce : c'est le défi que se lance le W3C. Dans cette optique, le consortium annonce ce 21 octobre un nouveau groupe de travail. "L’industrie voit dans le portefeuille électronique un moyen de faciliter l’utilisation et la sécurité du paiement en ligne, et de soutenir des initiatives marketing. Une fois intégrées aux principaux navigateurs du marché, les API du W3C constitueront un moyen pour l'utilisateur de faire correspondre son moyen de paiement avec ceux acceptés par le site marchand.

Related: