background preloader

Chiffres_Cles_2013(1).pdf

E-commerce & mode : la formule du succès à l’anglaise. Ces dernières années la vague anglo-saxonne a tout emporté sur son passage : mariage de Kate & William, come-back de Marks & Spencer en France… et succès fulgurant des e-shop mode anglais auprès des cyber-acheteuses européennes et françaises. Tous proposent d’ailleurs une version française à ces clientes de choix (ASOS annonçait en 2012 que la France représentait son 3ème marché en terme d’importance). A tel point que ces marques américaines ou anglaises, chez lesquelles il fallait jusqu’alors acheter en ligne, commencent à s’implanter en France : Forever 21, Aldo et Banana Republic se sont ainsi récemment invitées en région Parisienne, tandis qu’Urban Outfitters vient d’inaugurer un corner aux Galeries Lafayette et que Primark s’installera cet automne dans le centre commercial O’Parinor. Qu’ont-elles de plus ? Qu’ont-elles de plus ? A l’heure de la mondialisation et de la démocratisation des voyages, il ne s’agit plus seulement de l’attrait exotique de boutiques introuvables en France.

Auchan va généraliser le paiement mobile dans ses hypers via 01Business le 16/09/14 à 11h22 On n’aura jamais autant parlé de paiement mobile que depuis le lancement il y a une semaine de Pay, le portemonnaie électronique d’Apple. Après avoir téléchargé l’application mobile MyAuchan (iOS, Android, Windows Phone) sur son smartphone, le consommateur s’inscrit sur le site dédié, choisit un code secret puis enregistre sa carte de paiement. Au passage en caisse, le client scanne avec son téléphone le QR Code qui s’affiche sur le terminal de paiement puis compose son code. Entre deux courses, le client Auchan aura accès sur son smartphone à un historique de ses tickets de caisse et à toutes les données concernant son compte de fidélité waaoh et les bons de réduction dont il bénéficie.

E-commerce Le marché Depuis plusieurs années, le e-commerce connait un essor très important. La généralisation du haut débit (80% des Français y ont accès) conjuguée aux offres bancaires visant à sécuriser les transactions (cartes bancaires virtuelles à usage unique, etc… ) a contribué au développement du e-commerce. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux avantages du e-commerce : gamme de produits très étendue, prix attractifs et gain de temps. Ce succès profite aux opérateurs traditionnels de la vente par correspondance (Redoute, 3 Suisses…) aujourd’hui présents sur Internet mais attise aussi les convoitises des opérateurs du commerce traditionnel (Fnac, enseignes de la grande distribution…). Le potentiel offert par le e-commerce attire de nombreux opérateurs exclusivement présents sur Internet (pure player). Tendances Le poids du e-commerce dans le commerce et les services continuera d’augmenter. L’organisation du marché • Selon le type de clientèle : Les aptitudes professionnelles

Benchmark des solutions e-Commerce Après plus de 6 mois d’analyses, des dizaines d’entretiens avec les éditeurs, des centaines de pages écrites et un outil développé en interne pour déceler les parts de marché de chaque solution, la version 2 de notre benchmark des solutions e-Commerce est disponible en Français, en Anglais et en Espagnol. Nous avons basé notre étude sur des Key Performances Indicators (KPI) qui nous ont permis de noter chaque solution, point par point. Le tableau complet des KPI est disponible en cliquant sur l’image de droite. Contactez-nous si vous souhaitez avoir une discussion avec les auteurs pour choisir votre solution, ou dans le cadre de conférences ou de formations. Deux versions sont disponibles, une courte qui peut être diffusée librement (licence creative commons) et une complète, gratuite mais protégée par des droits d’auteurs. Si vous souhaitez vous orienter vers une solution PHP, découvrez la solution qui correspond le plus à votre profil d’e-Commerçant.

Communiqués - Le marché e-commerce de l'habillement et de la mode Doyousoft, spécialiste de la création de sites marchands avec sa plate-forme PowerBoutique, dévoile les performances e-commerce des TPE-PME spécialisées dans l’habillement et les accessoires de mode. Deuxième secteur d’activité en nombre de sites Internet après l’équipement de la maison, le marché de la mode en ligne résiste à la crise. Les sites spécialisés enregistrent une croissance annuelle de 39 % de leur chiffre d’affaires, soit 6 points de plus que la croissance moyenne constatée sur l’ensemble des secteurs d’activité. Les chiffres e-commerce de l’habillement > De nombreuses petites entreprises spécialisées dans la mode se lancent dans la vente en ligne en créant un site marchand. Les sites de vente de vêtements pour femmes et de chaussures comptent pour moitié de l’offre mode proposée sur Internet. > Le renouvellement de la garde-robe reste au centre des intérêts des internautes : leurs achats en ligne dans l’habillement et les accessoires de mode progressent de 32 %. Méthodologie

12 solutions de e-commerce au crible : 12 logiciels d'e-commerce au crible En mode SaaS ou sur serveur, en version payante ou en open source, il existe un grand nombre de logiciels d'e-commerce. Avec d'un côté les poids lourds qui équipent les grands sites marchands et de l'autre des outils tout-en-un pour créer rapidement une boutique en ligne. L'e-commerce poursuit son insolente croissance. Au deuxième trimestre 2016, les achats sur internet ont représenté, selon la Fevad, un chiffre d'affaires de 17,4 milliards d'euros en France, en hausse de 15%. 35,5 millions de consommateurs ont réalisé quelque 230 millions de transactions pour un panier moyen de 75,5 euros. Bien sûr, parmi les 189 240 sites marchands actifs dans l'Hexagone, on trouve de tout. De la vitrine en ligne de l'artisan boulanger de votre quartier aux géants de l'e-commerce comme Cdiscount ou la Fnac, leurs besoins en outillage différent. Des solutions "Enterprise" ou "mass market" Les spécificités du commerce BtoB Le choix n'est pas nécessairement fonction du chiffre d'affaires réalisé.

Habillement & E-commerce, un secteur en forte croissance Le e-commerce ce n’est pas que du Hi-Tech, des livres ou des billets de train (ou d’avion) c’est aussi le domaine de l’habillement et de la mode qui, après un départ poussif au début des années 2000, se retrouve sur le devant de la scène depuis 2 ou 3 ans. La mode est en effet le deuxième plus gros secteur du e-commerce, au moins en nombre de nouveaux sites crées l’an dernier. La Fevad nous indique que prés d’un acheteur sur deux (48% exactement) à déjà acheté sur un internet un produit de la gamme « mode et habillement » en 2013 et que même si certaines problématiques –comme la taille réelle des produits– subsistent, les consommateurs, et consommatrices, sont bels et bien présents. Hausse des ventes de 39% Besoin d'un coach en e-commerce pour booster votre CA ? La ruée sur les chaussures avec la concurrence entre Zalando, Spartoo et Sarenza dynamise également le secteur avec des campagnes de communication intenses et des spots TV aux heures de grande écoute.

Eye tracking page L’écart type permet de juger de la disparité autour de la moyenne. Plus l’écart type est élevé, plus les comportements sont variés dans un panel d'utilisateurs. En l’occurrence, ce qui saute aux yeux, c'est la forte homogénéité des comportements sur la page d'accueil de Sarenza: les testeurs ont très vite quitté cette page, sans réellement prendre le temps de la découvrir, avec une fuite rapide vers le menu supérieur. Exemple de trois parcours représentatifs en vidéo : Home Page Sarenza Home Page Zalando Home Page Spartoo Nos conclusions se basent sur ces résultats et à la vue des comportements et du verbatim des participants relevés au cours du test : C’est une impression qui revient très souventchez les testeurs. Le site comporte beaucoup de mises en avant, et on observe que les utilisateurs ont tendance à les occulter pour revenir très rapidement au menu. Les sliders comme dans l’exemple vidéo peuvent être assimilés à de la publicité « parasite ».

La Mode et le e-commerce : une histoire qui fonctionne Contre toute attente, la Mode en ligne, ça marche ! Quelques sceptiques disaient il y a quelques années, que cela ne pourrait pas fonctionner. Il est vrai que l’habillement est un marché où le sensoriel (visuel, essayage etc.) est un facteur important, et l’on aurait pu douter de son efficacité sur la toile. La Mode, pilier de la vente en ligne Après le tourisme, le secteur de l’habillement est celui qui fonctionne le mieux sur internet. La vente de vêtement en ligne, ne date pas d’hier, nos amis d’outre-Manche, ont pris le pas depuis un moment déjà. Revenons en terrain connu, en ce qui concerne les différentes typologies d’acteurs de la Mode en France, ce sont toujours les mastodontes de la vente par correspondance (La Redoute, les 3suisses) qui génèrent la majeure partie des ventes en ligne dans le secteur Mode (47% pour être exact). Le profil des e-shoppers Comme attendu, en France, ce sont les femmes qui achètent le plus sur le net. La Mode en ligne, comment se démarquer ? Soyons 2.0

Related: