background preloader

Open Fisca - logiciel libre de simulation du système socio-fiscal français

Open Fisca - logiciel libre de simulation du système socio-fiscal français
Related:  Réforme fiscale

How Regressive Local Taxes Are Rewarding the Rich Here's something nearly every state in the nation has in common: a regressive state tax system that is exacerbating the wealth divide. So finds the newest edition of Who Pays: A Distributional Analysis of the Tax Systems in All Fifty States from the non-partisan Institute on Taxation and Economic Policy (ITEP). The organization looked at sales and excise taxes, property taxes and income taxes across all 50 states, and found that, on average, the poorest 20 percent of households pay more than double (10.9 percent) the effective tax rate paid by the top 1 percent (5.4 percent). "The problem with our state tax systems is that we are asking far more of those who can afford the least," Meg Wiehe, ITEP state policy director, said in a press statement. States' heavy reliance on consumption (sales and excise) taxes to generate revenue contributes to a "fundamentally unfair" system by which lower- and middle-income households pay a greater percentage of their income, the report states.

Interview d'Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, dans le numéro 105 de la revue Risques Risques : En 1998, un de vos prédécesseurs avait répondu à notre première question que l’Europe devait réintroduire du risque afin d’obtenir un nouvel équilibre entre une société qui cherche la protection (qui est pour partie rentière) et une société qui prend des risques. En 2016, qu’en est-il ? Emmanuel Macron : Sur le plan philosophique, rien n’a changé. Mais la crise de 2008 a aggravé le sujet. Car nous vivons plus que jamais dans des économies corporatistes, où la part des rentes reste très forte. Il nous faut donc réfléchir à transformer notre modèle économique à travers une meilleure prise en compte du risque. De justice, d’abord, car rééquilibrer le couple risque-rente, c’est donner plus de place aux outsiders par rapport aux insiders. Rééquilibrer le couple risque-rente, c’est aussi une exigence en termes d’efficacité économique. Alors, comment le relever ? Tout d’abord, il faut ouvrir notre système. Ensuite, il faut permettre à notre économie d’aller plus vite. Notes :

Study: The More a Country Taxes the Rich, the Happier its People - Politics Billionaire businessman Warren Buffett, pictured above, argued in a New York Times op-ed last month that the U.S. government doesn't tax him and his super-rich friends enough. "I know well many of the mega-rich and, by and large, they are very decent people," wrote Buffett. "Most wouldn’t mind being told to pay more in taxes as well, particularly when so many of their fellow citizens are truly suffering." On the opposite end of the spectrum from Buffett are the few but wildly vocal Tea Party supporters, who advocate a flat tax or the "fair tax," a plan that taxes a person's spending, not their income. Science can't tell us which of those plans is "right," per se, but it can help point us in the best direction. And if science is to be believed, it turns out Buffett may be onto something. Using Gallup numbers from 2007, University of Virginia psychologist Shigehiro Oishi looked into the relationship between tax systems and quality-of-life polling in 54 nations.

theconversation Comme chaque printemps, avec la publication des documents de référence des entreprises cotées, la rémunération des grands patrons suscite des réactions indignées. Cette année, c’est la rétribution des dirigeants de l’industrie automobile qui monopolise l’attention. Alors que Carlos Ghosn, en tant que PDG de Renault a reçu 7,25 millions d’euros en 2015 (dont 4,18 millions en stock options), Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën a totalisé un gain de 5,24 millions d’euros (dont 2 millions en « actions de performance »). La CGT a dénoncé des rémunérations « complètement indécentes », la CFDT a estimé que la rémunération de Carlos Tavares n’était « pas légitime », alors que Michel Sapin, ministre de l’Économie et des Finances, a déclaré qu’elle était « dommageable ». Les deux représentants de l’État au conseil de surveillance de PSA ont d’ailleurs voté contre ce montant. L’inflation des rémunérations : du bon management ? Consanguinité des conseils d’administration

Affaire Cahuzac : l'harmonisation fiscale c'est maintenant ! L'affaire du compte suisse de l'ex-ministre du Budget replace la question de la fraude fiscale au cœur des débats. Sans une lutte efficace contre ce fléau, il n’y aura pas de désendettement public en Europe faute de pouvoir mener des politiques socialement acceptables pour la population. L’onde de choc Cahuzac continue de déferler sur la politique française. Sur un plan au moins cette affaire est malgré tout plutôt une bonne nouvelle : pour une fois, ni l’administration fiscale ni le parquet n’ont été réquisitionnés pour tenter d’entraver une enquête touchant pourtant l’un des principaux ministres du gouvernement. Mais il faut aussi et surtout que cet effort soit accepté et soutenu dans la durée par le corps social malgré son caractère par nature impopulaire. Mais pour réussir à taxer effectivement en priorité les plus aisés et les grandes entreprises, encore faut-il être en mesure de les empêcher de déplacer leur fortune vers des cieux fiscalement plus cléments. Guillaume Duval

Innovation is overvalued. Maintenance often matters more | Aeon Essays Innovation is a dominant ideology of our era, embraced in America by Silicon Valley, Wall Street, and the Washington DC political elite. As the pursuit of innovation has inspired technologists and capitalists, it has also provoked critics who suspect that the peddlers of innovation radically overvalue innovation. What happens after innovation, they argue, is more important. Maintenance and repair, the building of infrastructures, the mundane labour that goes into sustaining functioning and efficient infrastructures, simply has more impact on people’s daily lives than the vast majority of technological innovations. The fates of nations on opposing sides of the Iron Curtain illustrate good reasons that led to the rise of innovation as a buzzword and organising concept. Before the dreams of the New Left had been dashed by massacres at My Lai and Altamont, economists had already turned to technology to explain the economic growth and high standards of living in capitalist democracies.

Notre système d'allocations familiales n'a pas été réformé depuis 1945 ! - Billets « En France, il existe trois masses financières représentant chacune plus de 10 milliards d'euros : les allocations familiales, les avantages familiaux des retraites, et le quotient familial. Plusieurs pistes permettraient d'atténuer le déficit budgétaire et d’adapter la philosophie de la politique familiale : 1) Taxer les allocations familiales J'y suis favorable, car – c'est un scoop ! - il faut réaliser des économies. 2) Supprimer les bonifications de retraite Il y a d'autres prestations sur lesquelles jouer, notamment les avantages familiaux de pensions de retraite. 3) Supprimer le quotient familial Cette réforme me semble judicieuse et juteuse pour l'Etat. Une réforme radicale du système La logique actuelle correspond à la politique familiale des Trente Glorieuses, et aux familles d'alors. Notre système d'allocations familiales n'a pas été réformé depuis 1945. propos recueillis par Stéphanie Combe

La voiture électrique, une technologie éternellement émergente Depuis des décennies, les voitures électriques sont systématiquement des échecs commerciaux et des fiascos industriels. Pourtant, les constructeurs automobiles continuent à en développer : hier PSA avec ses 106 et Saxo, aujourd’hui Renault avec ses Fluence et Zoe, ou BMW avec sa i3. Comment expliquer cet entêtement ? Qu’est-ce qui fait de la voiture électrique une technologie éternellement émergente ? Le management de l’innovation nous enseigne qu’une technologie traverse successivement quatre phases. Une technologie éternellement émergente est une technologie pour laquelle toutes les prévisions de croissance sont optimistes et qui pourtant se maintient durablement en phase d’émergence. La première automobile électrique a roulé en 1834, soit 52 ans avant la première voiture à essence.

Le revenu minimum, base d’une refonte complète de la fiscalité LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Yann Coatanlem (Président du think tank Club Praxis) Perçu comme injuste, trop compliqué, instable, rétroactif, confiscatoire, n’incitant pas au travail, l’impôt, en France, est massivement rejeté et symbolise très largement l’illisibilité et l’inefficacité des politiques économiques suivies depuis plusieurs décennies. Les contribuables ont l’impression de servir de variable d’ajustement à des pouvoirs publics qui vivent au-dessus de leurs moyens. Encore faut-il savoir de quel impôt on parle : trop souvent, le débat public se focalise sur les plus visibles, en général ceux qui ne sont pas prélevés à la source, comme l’impôt sur le revenu, l’impôt sur la fortune (ISF) ou les impôts locaux. Or ceux-ci ne représentent guère plus d’un quart de la fiscalité totale des ménages ! Si l’on continue à se focaliser un jour sur l’impôt sur le revenu, un autre sur la CSG, on ne fait que remuer du vent.

Comment épargner mieux qu’un professionnel En 2006, lors de sa célèbre réunion annuelle, Warren Buffett a déclaré "Je connais un placement meilleur, à long terme, que n'importe quelle combinaison de hedge funds". Un professionnel de la finance l'a pris au mot, et lui a proposé un pari : un million de dollars (versé à une oeuvre caritative) qu'il pourrait préparer une combinaison de fonds capable de relever le défi. Buffet a accepté et le pari a été lancé. D'un côté, un ensemble de hedge funds gérés par les meilleurs professionnels de la finance; de l'autre côté, Warren Buffet a proposé le placement le plus simple possible : un fonds indiciaire, constitué exactement comme l'indice qui suit la bourse de New York, le S&P 500. Les fonds indiciaires ont été inventés en 1975 par John C. Les fonds indiciaires ont eu des débuts difficiles, en particulier parce que le reste du monde du placement qui n'appréciait guère qu'on explique que leur travail (et leurs salaires conséquents) était inutile. 1Combien dois-je mettre de côté?

Related: