background preloader

Recrutement et marque employeur sur les réseaux sociaux

Recrutement et marque employeur sur les réseaux sociaux
Nous nous intéressons régulièrement à la marque employeur et à l’utilisation des réseaux sociaux par les entreprises. Nous avons sélectionné les bonnes pratiques de certaines marques sur différents réseaux. Cet article n’est pas exhaustif, et ne met pas en lumière toutes les bonnes pratiques en matière de recrutement 2.0 ! Vous pourrez trouver d’autre marques qui les utilisent avec justesse, mais nous avons essayé de dresser un panorama le plus large possible de ce qu’il était possible de réaliser. Si vous pensez à d’autres exemples pertinents, n’hésitez pas à les partager en commentaires. 4 pages Facebook réussies AccorJobs Le groupe hôtelier Accor est particulièrement actif sur les réseaux sociaux avec une page Facebook carrière regroupant près de 21 000 fans et un compte Twitter RH international, @accorjobs.Sur Facebook, la marque propose notamment des infos métiers, des quiz et des actualités sur le groupe ou son recrutement. Ernst&Young France Carrières SNCF recrutement Disney emploi

http://www.blogdumoderateur.com/recrutement-marque-employeur-reseaux-sociaux/

Related:  Réseaux sociaux & marque employeurles reseaux sociauxRecherche - médias sociaux - réseaux sociauxvanessa35recherche sur les réseaux sociaux

Marque employeur : quelles sont les bonnes pratiques du CAC 40 sur Facebook et Twitter ? Les cabinets de conseil RH Althéa et 231e47 ont récemment publié la 3e édition de leur baromètre de l’attractivité RH des entreprises du CAC 40, qui évalue notamment leur niveau d’engagement sur les réseaux sociaux. Côté palmarès, Michelin se distingue avec sa page Facebook Carrières tandis que la Société Générale prend la première place du classement des meilleurs comptes Twitter du CAC. Des grands comptes encore peu actifs Dans l’étude annuelle HR Idea, les écosystèmes digitaux RH des entreprises du CAC 40 sont passés au crible d’une centaine d’indicateurs. Pour Facebook par exemple, la visibilité est évaluée à travers le prisme du nombre de fans ou de likes.

7 étapes pour recruter sur Facebook Beaucoup de professionnels des ressources humaines sont encore réticents à se lancer dans le recrutement 2.0. Pourtant, avec plus de 20 millions de profils recensés sur Facebook en France, ce dernier reste le meilleur moyen pour toucher un maximum de personnes. 1- Se réapproprier le réseau Utiliser les réseaux sociaux pour chercher un emploi ? - UCL Utiliser les réseaux sociaux pour chercher un emploi ? Pourquoi ? Comment ? Les réseaux sociaux ? Une mode passagère ? Intégrer un nouveau: comment réussir son accueil Qui n'a jamais ressenti une fois dans sa vie professionnelle, le fait de n'être pas le bienvenu ? Arriver dans un service ou votre bureau n'est pas préparé ? La démarche pour accueillir "Le nouveau" doit être rassurante et surtout lui donner envie de rester. De nombreux "stagiaires" en apprentissage ont déjà vécu un accueil raté organisé par leurs entreprises.

Bien utiliser LinkedIn pour sa recherche d’emploi Avoir un profil parfaitement à jour ne suffit pas pour convaincre un futur-employeur que vous êtes la perle rare qui manque à son entreprise. Le candidat devra aussi soigner son réseau, démontrer son expertise, publications à l'appui, et ne pas hésiter à solliciter ses contacts LinkedIn pour diffuser son CV ou appuyer sa candidature. A l'occasion du Printemps de l'Emploi (Bruxelles), j'ai eu la joie d'animer trois ateliers sur l'utilisation de LinkedIn dans le cadre d'une recherche d'emploi.

Les ambassadeurs, véritables alchimistes de la Marque Employeur La décision de mettre en place un réseau d’ambassadeurs est souvent portée par l’importance (réelle ou fantasmée) que peuvent présenter des collaborateurs “non RH” comme représentants de l’entreprise en tant qu’employeur. Ces ambassadeurs sont aujourd’hui parés de toutes les vertus : leur connaissance de la réalité business, leur liberté de ton, leur proximité en tant qu’anciens de l’école devraient assurément transformer toute entreprise à l’accompagnement RH médiocre en employeur de référence, et attirer ces candidats-futurs-top-talents tellement sollicités qu’on ne sait plus à quel saint 2.0 se vouer pour faire naître chez eux une infime pointe d’intérêt ? Pourquoi mettre en place un réseau d’ambassadeurs ?

Ressources humaines et web social : des pratiques en devenir La première, réalisée par le cabinet Sémiocast révèle que 4 500 offres d’emploi sont publiées chaque jour sur Twitter en France. Toujours d’après cette étude, plus de deux tweets publics sur mille concernent des offres et des demandes de stage ou d’emploi. Par ailleurs, 79% des ces courts messages sont diffusés par des cabinets de recrutement ou des sites d’emploi. La seconde enquête a été relayée par le site web de la revue L'Entreprise : 80% des internautes interrogés affirment ne pas avoir trouvé le poste qu’ils recherchaient après avoir utilisé Viadeo et LinkedIn. Une fois combinés, ces chiffres sont intéressants car ils pointent du doigt une réalité : les réseaux sociaux ne sont pas magiques, ni pour les recruteurs, ni pour les candidats, même s’ils permettent d’entrer en contact plus facilement et d’identifier des profils pertinents plus rapidement. C’est notamment le cas avec Viadeo, où il n’est pas rare de recevoir une demande de mise en relation sans message.

Trouver un nouveau job ne se fait pas sur Facebook ou Twitter Vos dernières recherches seront affichées ici. 70% des chercheurs d'emploi belges se tournent vers les réseaux sociaux pour en savoir plus au sujet de leur futur employeur. Les médias sociaux sont perçus comme un bon canal pour trouver de l'information sur un employeur potentiel, mais pas pour décrocher un nouvel emploi. Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher Depuis 4 ou 5 ans, un nouveau type de sites de rencontres se développent sur le net. Qapa.fr, Metéojob, sont des sites d’emploi qui pratiquent « le matching de compétences ». L’idée ? Les candidats et les entreprises se créent un profil en indiquant leur recherche, leurs compétences mais aussi leur goût. Un puissant algorythme fait ensuite le reste. Ainsi, « au lieu de rechercher par mot clefs, le candidat va s’inscrire et automatiquement le système va trouver les annonces qui correspondent le mieux à son profil », expliquait lundi Marko Vujanisovic, président de Météojob, au micro de Franceinfo.

Related: