background preloader

Le Courrier Des Echos

Le Courrier Des Echos

étranges cauchemars d’enfance sur des Post-it Les monstres et les créatures ont l’habitude d’envahir nos cauchemars d’enfance et peuvent même devenir une véritable source d’inspiration pour certains une fois à l’âge adulte. John Kenn reproduit sur Post-it des petites scènes lugubres tirées de ses propres mauvais rêves qui vous rappelleront sans doute vos propres frayeurs nocturnes. John Kenn est un Danois qui écrit et réalise des émissions pour enfants à la télévision. Lorsqu’il a un peu de temps, il dessine également sur des Post-it de superbes scénettes à l’univers sombre et enfantin. John a vraiment un style bien à lui et l’utilisation des Post-it lui confère un univers vraiment particulier.

Le Bourbier International 13 pictures of crazy goats on cliffs I suppose, since it’s their instinct, these goats climbing around on cliffs aren’t literally insane. It’s just what they do. But still…crazy. (source) (source) (source) (source) (source) (source) (I’ve included the sources of these images if I could find them. Le Gros Dijon | dernier sur l'info Incompatible avec qui nous sommes est notre système économique Hier soir dans le cadre du colloque sur l’évolution de la Conscience, j’assistais à ma deuxième rencontre avec Erwin Laszlo, fondateur du Club de Budapest qui était en dialogue avec Andrew Cohen. Suite à une incroyable déclaration appelée sentiment de l’Akasha “comment savoir si ma conscience évolue“, Erwin Laszlo nous a réuni par les mots, par la force de leur sens, par la vérité qu’ils transportaient. Un réveil, un éveil, une prise de conscience collective s’il en était besoin, que nous ne sommes qu’un, voici les premières lignes : I am part of the world. Je suis partie intégrante du monde. L’héroïsme et le patriotisme, à partir du moment où ils s’affirment érigent des barrières entre moi et moi. La preuve de mon action et de ma reliance avec mes semblables s’exprime par mon engagement à partager. Le dualisme de Descartes, Gallilée et Newton nous a longuement séparé dans les apparences. Assez des apparences, assez de la dualité

Le Nouveau Scientiste | "Le Nouveau Scientiste est le paradigme médiatique de la relativité universelle" Albert Einstein Humour dérision alca13 L'univers de son fils autiste Le photographe Thimothy Archibald nous présente son projet intéressant et émouvant. Dans sa série “Echolilia”, Archibald explore la relation qu'il entretient, à travers la photographie, avec son fils autiste Elijah. Il a commencé à photographier son fils Elijah quand il n’avait que 5 ans. Cependant, Archibald ne voulait pas que la relation photographique entre père et fils reste strictement informative et Echolilia devint une collaboration qui dura 3 ans. Merci d’activer JavaScript pour voir cette galerie Il commença par capturer certains rituels d’Elijah qui pouvaient rendre Archibals fou. Une fois avoir commencé à photographier ces moments, les rôles ont évolué. D’après Archibald, son projet Echolilia lui a permis de comprendre la situation, son rôle de père, mais avant tout d’accepter que son propre fils était différent. Les informations de cet article sont extraites de Juventud Fotográfica (en espagnol).

Le Navet Le Nirvana les doigts dans le zen

Related: