background preloader

MATRIX – Ce que nos données Gmail révèlent de notre vie sociale

MATRIX – Ce que nos données Gmail révèlent de notre vie sociale
Que contiennent les métadonnées transmises par Google à la National Security Agency (NSA) américaine ou celles qu’observe en France la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ? Les métadonnées sont l’enveloppe d’une donnée, son contenant. Dans le cadre d’une conversation téléphonique, ce seront par exemple les fadettes, les factures détaillées des appels émis et reçus et les numéros contactés, mais pas le contenu de la conversation. Dans le cas d’un courrier électronique, ce sera le nom et l’adresse de la personne à qui l’on écrit, le volume de courriers envoyés et reçus, etc. L’accès à ces données techniques constitue-t-il de l’espionnage ? C’est tout le débat depuis que l’ampleur de la collecte de données par les autorités américaines a été révélé, il y a quelques semaines, par l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden. >> Lire la tribune cosignée par César Hidalgo parue dans Le Monde daté du 27 juin : « Il est temps de parler des métadonnées«

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/07/09/matrix-ce-que-nos-donnees-gmail-revelent-de-notre-vie-sociale/

Related:  InfoDocLab Session 1: identité numérique

(Séquence identité numérique et traces)- Comment j'ai introduit la controverse en 6e : internet entre atouts et dangers La première partie de la séance est destinée à faire émerger oralement ce que nous avons vu sur les traces volontaires, involontaires et subies. La tâche demandée aux élèves est la réalisation d'une carte mentale avec les types de traces qu'ils laissent sur quel site.... Mise en commun avec la diapo «ce que je dis, ce que je partage....» La deuxième partie permet d'introduire la notion de droit à travers la question « Que dit la loi ? Découvrez Freebox OS et toutes ses fonctionnalités Free vient d’annoncer le lancement de Freebox OS, un système d’exploitation qui permet de gérer sa Freebox et bien plus encore. Pour y accéder, il suffit, comme pour l’ancienne interface de gestion de la Freebox, de vous connecter depuis votre navigateur internet à mafreebox.freebox.fr. Votre mot de passe vous sera demandé. Si vous ne l’aviez jamais configuré auparavant ou si vous ne vous en souvenez plus, il vous suffit de cliquer sur « mot de passe oublié », il vous sera alors demandé d’appuyer sur une des flèches tactiles du Server pour pouvoir en choisir un nouveau. Une fois connecté, vous arriverez dans un environnement totalement différent de l’interface précédente, qui proposait une navigation par onglets.

Facebook va analyser votre navigation web pour ses publicités : voici comment bloquer le tracking Facebook a publié une note sur sa page Facebook and Privacy, dédiée à la confidentialité et à l’utilisation des données des internautes. Une page trop peu suivie du grand public, malheureusement. Pourtant, l’annonce de Stephen Deadman, Global Deputy Chief Privacy Officer, gagne a être connue : le réseau social a annoncé qu’à partir d’aujourd’hui, la navigation des internautes allait être prise en compte, afin que « des publicités plus pertinentes » soient affichées sur Facebook. Le bouton Like, un mouchard très répandu Pour obtenir votre historique de navigation, Facebook va utiliser tous les boutons Like présents sur les pages web. Identité numérique : Outils et ressources Maîtriser son identité numérique, ce n’est pas toujours évident. Mais heureusement, de nombreux outils existent pour mieux cerner ses présences en ligne. Des services permettant de contrôler la confidentialité des données à ceux qui proposent de supprimer ses traces, ces outils peuvent s’avérer très utiles dans de nombreux cas.

Des chercheurs détectent les homosexuels sur Facebook - Politique La protection de la vie privée interdit-elle de deviner l'orientation sexuelle d'un internaute à partir de ses réseaux sociaux ? La question éthique devra nécessairement se poser puisque, si l'on en croit des chercheurs du MIT, il serait possible de détecter l'homosexualité d'un internaute en étudiant son réseau d'amis sur Facebook. Dites-moi qui sont vos amis et je vous dirai qui vous êtes. De plus en plus d’internautes comprennent aujourd’hui qu’il n’est pas dans leur intérêt, notamment professionnel, de trop afficher d’éléments personnels sur leur profil Facebook.

Maîtriser son identité numérique  Dans la vie courante, lorsque nous achetons une baguette de pain, il ne nous viendrait pas à l’idée de décliner notre identité et notre adresse au boulanger. Les relations que l’on entretient via Internet sont à gérer de la même façon. Pourquoi donner notre identité civile et notre adresse pour acheter un bien immatériel payé en ligne et qui n’a pas besoin d’être livré à une adresse postale ? Savoir utiliser des identités numériques distinctes et ne fournir que les données appropriées aux différents types de relations établies sur Internet constituent des compétences essentielles à la préservation de notre vie privée. Connaître et contrôler ce qu'on enregistre sur vous Lorsqu’on navigue sur internet, un certain nombre d’informations sont enregistrées en différents endroits du réseau, notamment sur l’ordinateur utilisé, chez le fournisseur d’accès ou chez les fournisseurs des services qu’on consulte.

Toutes les journées mondiales présentes dans www.journee-mondiale.com Elles sont dans le site Actuellement, il y a 478 journées répertoriées dans le site des Journées Mondiales. Nous tâchons de tenir cette liste à jour, mais vous pouvez toujours nous contacter pour signaler une erreur ou une omission.

De la surveillance de masse à la paranoïa généralisée Il y aura un avant et un après Snowden. Avant, ceux qui dénonçaient la montée en puissance de la société de surveillance passaient pour de doux paranoïaques (alors que les paranos, c’était pas eux, mais la NSA, ce que Snowden a amplement démontré). Depuis, tout le monde ou presque est persuadé d’être espionné par la NSA, ou encore que la DGSE espionnerait toutes les télécommunications, en France… ce dont je me permets de douter : la NSA ou la DGSE (& Cie) ont certes les moyens de tenter d’espionner n’importe qui, mais les documents Snowden ne permettent aucunement de conclure qu’ils espionneraient tout le monde, a fortiori tout le temps, façon « Big Brother« . Mise à jour, juin 2015 : vous trouverez plus bas la vidéo de la suite de cette conférence, donnée à Pas Sage en Seine 2015, où j’ai tenté d’expliquer pourquoi je n’avais pas particulièrement peur des « boîtes noires » du Projet de loi relatif au renseignement, et pourquoi le problème me semble être ailleurs… Problème.

Quelles sont les ressources pour parler d’identité numérique avec les élèves? Le Web regorge de ressources variées, allant des capsules vidéo aux situations d’apprentissage complètes, en passant par des jeux interactifs. Nous avons répertorié et commenté certaines de ces ressources ici. Nous sommes conscients qu’il en existe certainement beaucoup d’autres. N’hésitez pas à nous en suggérer d’autres à ajouter. Applications, jeux Dossier juridique - Part 3 : la responsabilité juridique de l’éditeur du site Comme l’a expliqué Cédric Favre (expert juridique des TIC à AEC) dans nos deux articles précédents, l’éditeur de tout site internet est juridiquement responsable de la totalité de ce qu’il y publie directement (articles, photos, vidéos, etc.). Mais qu’en est-il du contenu qui y est publié indirectement, c’est-à-dire par les utilisateurs du site ? De par le web 2.0, des formats tels que les blogs, réseaux sociaux, forums, plateformes vidéos ou commentaires d’articles ont vu le jour.

Comment fonctionne l'algorithme de Facebook ? Facebook a été la cible de critiques virulentes, ces derniers jours, après la publication des résultats d'une expérience psychologique portant sur le fonctionnement de son algorithme qui sélectionne les contenus vus par les utilisateurs. Facebook a été ces derniers jours la cible de critiques virulentes après la publication des résultats d'une expérience psychologique. Pour les besoins du test, des chercheurs ont modifié le type de contenus qui s'affichaient dans les fils d'actualité de plusieurs centaines de milliers d'utilisateurs, pour vérifier si l'exposition à des contenus « joyeux » ou « tristes » influait sur l'humeur des contenus publiés par un utilisateur. Lire : Facebook : ce que nous apprend une vaste expérience psychologique controversée

Related: