background preloader

LES SYNDICATS

LES SYNDICATS
Related:  Les syndicats et élections professionnelleschap 13 climat social

Les syndicats : quel est leur rôle en France ? - Fiche pratique Syndicat : définitionLes syndicats défendent les droits et intérêts économiques et professionnels, tant collectifs qu'individuels, des salariés pour l'essentiel. Les syndicats professionnels, souvent organisés par branches d'activité ou par régions, sont regroupés en fédérations au plan national. Ils se composent d'un secrétaire général, de responsables syndicaux et de délégués. Les revendications portent souvent sur les conditions de travail, les rémunérations ou les protections sociales. Les syndicats sont consultés par le gouvernement lors des réformes sociales. Financement des syndicatsLes syndicats sont financés par les cotisations des adhérents mais aussi par certaines taxes comme la contribution patronale au financement des organisations syndicales. La loi impose une publicité des comptes des syndicats. Qui sont les principaux syndicats en France ? - La confédération française démocratique du travail (CFDT) - La confédération générale du travail (CGT) - Force Ouvrière (FO)

Comité d'entreprise : composition et missions Missions relatives au fonctionnement de l'entreprise Compétence générale du CE Le CE assure l'expression collective des salariés. Il permet la prise en compte de leurs intérêts dans les décisions relatives à la vie dans l'entreprise. Il formule ou examine, sur demande de l'employeur, toute proposition de nature à améliorer : les conditions de travail, d'emploi et de formation professionnelle des salariés,leurs conditions de vie dans l'entreprise,et les conditions dans lesquelles ils bénéficient de garanties collectives de protection sociale complémentaires. Sur un certain nombre de sujets, le CE est obligatoirement consulté par l'employeur avant toute prise de décision. Information et consultations du CE Le CE est informé et consulté sur l'organisation et la marche générale de l'entreprise, notamment sur les sujets suivants : Le CE est également informé et consulté sur : Le CE reçoit ainsi notamment : Avis donnés par le CE À l'occasion de ces consultations, le CE émet des avis et des vœux.

leruisseau - histoire des syndicats web, 2005 compilé par leruisseau 1884 : Le syndicalisme autorisé en France En 1884, la loi Waldeck-Rousseau permet aux syndicats ou associations professionnelles de se constituer librement sans l’autorisation du gouvernement. 1895 : naissance de la CGT La loi de 1884 autorise les syndicats ou associations professionnelles à se constituer librement. 1906 : La Charte d’Amiens La Charte d’Amiens, adoptée en 1906, revendique la disparition du salariat et du patronat en utilisant la grève générale. 1919 Création d’une confédération de travailleurs chrétiens En réaction au syndicalisme anticlérical de la CGT, vont se constituer des syndicats chrétiens. Par ses premiers statuts, la nouvelle confédération se rattache directement à la doctrine sociale de l’Eglise catholique et, en particulier, à l’encyclique du pape Léon XIII « Rerum Novarum » relative à la condition des ouvriers et plus largement à la question sociale. 1922 Première scission de la CGT 1919 à 1939 Les premières années de la CFTC

Les représentants du personnel | SaisirPrudhommes Que sont les représentants du personnel ? Les représentants du personnel sont des instances qui ont pour mission de représenter les salariés dans les négociations avec l’employeur. Ils ont aussi un rôle de défense : un salarié convoqué en entretien pour une sanction disciplinaire peut demander l’assistance d’un représentant du personnel. Ces instances sont proches des organisations syndicales et aident au dialogue social : elles font le lien entre les salariés, les employeurs et le gouvernement. À partir de 11 salariés, les entreprises doivent désigner des représentants du personnel. Il existe 6 instances de représentations le délégué syndical : il est nommé par une organisation syndicale. À savoir : à compter du 1er janvier 2020, le CSE (comité social et économique) remplacera toutes les instances de représentants élus : les instances représentatives du personnel, les délégués du personnel, le comité d’entreprise et le C.H.S.C.T. Les avantages et protections des représentants du personnel

Qu'est-ce qu'un syndicat et comment s'organise-t-il ?  - Adhérer à un syndicat Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Un syndicatSyndicatAssociation de personnes dont le but est de défendre les droits et les intérêts sociaux, économiques et professionnels de ses adhérents. est une association de personnes dont l’objectif est la défense d’intérêts professionnels communs. Les syndicats ou associations professionnels regroupent des personnes exerçant la même profession, des métiers similaires ou connexes et ils ont pour objet exclusif l’étude et la défense des droits, ainsi que des intérêts matériels et moraux, collectifs et individuels des personnes visées par leurs statuts. Ils ont la capacité d’ester en justice afin d’assurer la défense de ces intérêts. – La liberté syndicale a été reconnue en France par la loi dite Waldeck-Rousseau de 1884. – Le paysage syndical français, très fragmenté, est le fruit des luttes syndicales du XXe siècle.

INFOGRAPHIE. Dialogue social: à quoi servent les représentants des salariés? - L'Express L'Entreprise Une petite semaine après le passage en force du gouvernement pour faire adopter le projet de loi Macron à l'Assemblée, le gouvernement s'attaque à un sujet tout aussi sensible: le dialogue social. Pendant des mois, les représentants du patronat (Medef, CGPME et UPA) et des organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) ont tenté de s'accorder sur une réforme en mesure d'améliorer le dialogue social dans les entreprises. Un effort vain, puisque chacune des parties a décidé de camper sur ses positions. >> À lire: Dialogue social: le projet de Manuel Valls Les instances représentatives du personnel dépendent aujourd'hui des effectifs des entreprises.

syndicat de syndic Groupement constitué pour la défense d'intérêts professionnels ou catégoriels communs. Jusqu'à la fin de la première révolution industrielle, vers le milieu du xixe s., les différentes catégories sociales se regroupaient en associations, confréries, compagnonnages, mutuelles ou corporations – organismes très fermés qui réunissaient l'élite d'une profession et se souciaient peu d'actions revendicatives. Aujourd'hui, les syndicats (du grec sun, « avec », « ensemble », et dikê, « justice ») sont des institutions universelles. Les syndicats en France Histoire du syndicalisme français Des corporations médiévales aux premières actions syndicales L'origine du syndicalisme en France remonte aux corporations, confréries et compagnonnages, nés au Moyen Âge, et qui restent jusqu'au xviiie s. les seules associations ouvrières. Au lendemain de Révolution, la loi Le Chapelier de 1791 vient interdire toutes les associations professionnelles, mettant ainsi fin aux corporations de l'Ancien Régime.

La Commission santé sécurité et conditions de travail . Conditions de mise en place - Démarches de prévention Dans les entreprises ou les établissements de moins de 300 salariés, l’inspecteur du travail peut toutefois imposer la création d’une CSSCT, lorsque cette mesure est nécessaire, notamment en raison de la nature des activités, de l’agencement ou de l’équipement des locaux. Cette décision peut être contestée devant le directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi. Dans tous les autres cas, la décision d’instaurer ou non une CSSCT se prendra au sein de l’entreprise, soit par accord d’entreprise, soit en l’absence de délégués syndicaux, d’un commun accord entre l’employeur et le CSE. L’accord fixe alors les modalités de mise en place de la CSSCT en définissant : A noter : En l’absence d’accord, l’employeur peut fixer le nombre et le périmètre de mise en place d'une ou plusieurs CSSCT.

Syndicat de salariés français Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Résultats en 2008. Un syndicat de salariés défend, en général, les intérêts des salariés. En France, il existe différents types de syndicats de salariés. Les unions nationales[modifier | modifier le code] Elles regroupent leurs adhérents par branches professionnelles (fédérations) et par zones géographiques (Unions régionales et unions départementales). On distingue usuellement des autres, les syndicats bénéficiant d'une représentativité reconnue par la réglementation. Les cinq confédérations historiques[modifier | modifier le code] En vertu des dispositions de l'arrêté du 31 mars 1966, cinq confédérations étaient reconnues comme « représentatives de droit » avec, par ordre alphabétique : Autres organisations interprofessionnelles[modifier | modifier le code] D'autres unions syndicales existent, mais avec des droits plus réduits du fait de leur non-représentativité de droit : Syndicats de branches[modifier | modifier le code]

Le dialogue social ne peut se faire sans le CHSCT LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cabinet d'avocats Flichy Grangé (Avocat) Le projet de loi sur le dialogue social envisage l’intégration du CHSCT dans une instance de représentation du personnel commune, alors que le comité d’hygiène, de sécurité des conditions de travail n’a cessé de prendre de l’importance ces dernières années. Son nom révèle le contenu de sa mission : tout ce qui a trait aux conditions de travail et à la santé, au-delà de la sécurité et de la notion désuète d’hygiène. Durant des années, le CHSCT n’a guère attiré l’attention : les sujets techniques qui y étaient discutés, étaient en apparence moins stratégiques que ceux abordés au comité d’entreprise, et qui portaient sur la stratégie de l’entreprise, les choix de gestion. Peu de sujets lui échappent Santé physique, mais aussi santé mentale, avec la publicité donnée aux risques psychosociaux, au fur et à mesure qu’est stigmatisé un mal-être des salariés. Lire aussi : La rémunération sur objectifs : mode d’emploi Oui.

Syndicat Partager cet article

Related: