background preloader

Le bac, une illusion démocratique

Le bac, une illusion démocratique
Il y a une trentaine d’années, face à la montée d’un échec scolaire qu’ils s’étaient montrés incapables d’endiguer, les responsables politiques ont sorti leur baguette magique pour décréter que, dans les délais les plus brefs et sans changer grand-chose, ils allaient démocratiser l’école. Ces illusionnistes maquillèrent donc la massification de l’école pour lui donner une façade démocratique et décidèrent qu’il fallait que l’on atteignît à marche forcée 80 % de réussite au baccalauréat. Ainsi notre école put-elle démontrer aux yeux du monde son efficacité et son équité. Mais comment réussir ce tour de passe-passe alors qu’année après année une partie de plus en plus importante des élèves avaient du mal à lire et encore plus de mal à écrire ? Aucun problème ! Pour que la majorité pût franchir l’obstacle, il fut décidé d’ajuster la hauteur de la barre à la faible détente des élèves. La démocratisation de l’éducation ne se décrète pas du jour au lendemain. Related:  legaffyécole

L'utilisation pédagogique des outils web 2.0 L'utilisation pédagogique des outils web 2.0 Cartes heuristiques(cartes mentales) Attention il faut s'inscrire pouvoir retrouver ses cartes! Ajouter des boutons dans firefox Comment valider l'information Culture de l'information et disciplines 2012 Des exemples pédagogiques Bac Sciences économiques : les plus belles perles des copies des candidats Les "Sciences éco" sont réputées arides et difficiles. A lire certaines "perles" du bac en la matière, on ne peut que le confirmer... Florilège des éditions 2000 à 2012 du baccalauréat. Nous les publions évidemment sans corriger les fautes d'orthographe. "Par exemple, la distinction marketing 'futur maman' n’a aucun sens. Toutes les femmes sont des mamans en devenir. "La solidarité sociale a poussé l’état Français à construire des H&M." "Les entreprises n’ont pas réellement d’impact sur l’emploi. "Après les chocs industriels et pétroliers, nous assistons à un nouveau type de choc: les chocs chinois." "La crise financière de 2008 a été causée par les pauvres qui n'avaient pas assez d'argent pour vivre dans leur maison." "Les pays pauvres se sont quasiment tous rassemblés en Afrique. "Premièrement, on constate qu'en Asie, mise a part Toyota ou encore Mitshubitchi, la Chine n'a aucune autre influence dans le monde." "Les riches bouffent le gâteau et les pauvres se contentent des miettes.

Créer des présentations avec Prezi Introduction Les diaporamas sont très souvent utilisés dans nos enseignements afin d’être les supports visuels de nos cours. Support obligatoire des conférences, animations institutionnelles, le diaporama possède à l’évidence des qualités pour diffuser l’information. C’est un exercice intéressant de communication qui permet de synthétiser les apports de contenus, d’énumérer plus facilement des points importants, de structurer un exposé. Cependant, même avec des effets, le diaporama reste souvent un moyen de présentation statique très fortement dépendant de l’orateur qui s’appuie dessus. Pour passionner le lecteur le diaporama doit être vivant : ceux qui nous passionnent le plus sont ceux qui ont une âme, un message, qui dépasse la simple suite de diapositives. Les diaporamas sont donc une histoire : à la fois un visuel et un récit. Voilà en quoi le storytelling peut devenir intéressant et ajouter une nouvelle dimension à nos présentations « classiques ». Le storytelling pour y croire...

Baccalauréat: mention très bien, sinon rien! Le visage grave derrière ses petites lunettes cerclées de noir, la proviseur scrute les tableaux de chiffres étalés devant elle. Du bout de son crayon à papier, elle pointe d'une croix les "cas", redoublants potentiels ou demandes d'orientation problématiques. Au début de juin, la météo est grincheuse et le conseil de classe s'annonce tendu. Les participants prennent place en silence. En fin d'année de seconde, c'est l'avenir de leurs enfants qui se joue, ici, autour de l'imposante table, drapée d'une nappe jaune poussin. Dans le salon d'honneur, de style Empire, le conseil démarre enfin. Ici, le bac est une simple formalité. Les buissons de roses trémières, le splendide jardin, le château qui abrite une partie du lycée dessinent une belle harmonie. "Tout le monde sait qu'un 12 à Jean-Bat' vaut un 15 ailleurs" Margot et Rime, deux amies, élèves de la terminale littéraire, auraient bien aimé y participer... si elles en avaient eu le temps. Ah, les notes, à Jean-Baptiste-Say!

L'auteur d'"Indignez-vous !" victime d'une fabrication LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claude Moisy, journaliste, ancien PDG de l'AFP Nous n'avons pas de raison d'être fiers de la façon dont notre profession vient de célébrer la mémoire de Stéphane Hessel. Sa mort a malheureusement été l'occasion d'un nouvel accès de frénésie moutonnière des médias pour graver dans le marbre de l'Histoire une légende sans fondement trop facilement acceptée. Quasiment tous les médias ont aveuglément évoqué le rôle de coauteur de la Déclaration des droits de l'homme attaché à son nom. Le seul ennui est que ce rôle n'a pas existé. La réalité est que pendant son séjour aux Nations unies, de 1946 à 1948, Stéphane Hessel n'a pris aucune part à la rédaction de la Déclaration qui eut lieu à ce moment-là. L'affaire pourrait n'avoir qu'un intérêt anecdotique si le rôle de coauteur de la Déclaration attribué à tort à Hessel n'était devenu au fil des ans un des éléments constitutifs de sa célébrité et de la vénération qui a entouré la fin de sa vie.

Pourquoi les écoliers finlandais, sud-coréens et polonais sont plus intelligents que... Le livre « Les Enfants les plus intelligents du monde (et comment ils y parviennent ) » n’est pas, selon le New York Times, un énième bouquin dans la veine des masochistes « Pourquoi les Françaises ne grossissent pas » ou « Pourquoi les mères chinoises sont supérieures aux autres ». Je ne l’ai pas lu. Sa recension publiée dans l’International Herald Tribune de ce week-end m’a tout de même semblé utile à partager. Finlande, Corée du Sud et Pologne Capture d’écran de l’article du New York Times L’ouvrage a été écrit par une journaliste, Amanda Ripley, collaboratrice du Time magazine et du site The Atlantic. Pour comprendre pourquoi les écoliers finlandais (champions d’Europe tout terrain), sud-coréens et polonais avaient les têtes mieux faites que celles des petits américains, selon les enquêtes internationales, elle s’est appuyée sur trois de ses concitoyens scolarisés dans ces pays. Elle a aussi rencontré les responsables et les acteurs des différents systèmes éducatifs.

LE SYNDICAT ELISA - syndicatelisa Le Syndicat intercommunal pour la Gestion des Espaces Naturels Littoraux du Sartenais a été créé en 1994. Il regroupe les 3 communes de Sartène, Grossa et Belvédère-Campomoro, et a pour mission exclusive la gestion des terrains acquis par le Conservatoire du littoral sur les territoires de ces trois communes. C’est un syndicat à vocation unique. Après chaque élection municipale, les trois communes désignent deux délégués, au sein de leur conseil municipal, qui siègeront au comité syndical d'Elisa. Chaque délégué a un suppléant qui pourra le remplacer en cas d'absence. Les participations financières du Conseil général de la Corse du Sud et de l’Office de l’Environnement de la Corse s’ajoutent à celles des trois communes pour constituer le budget du Syndicat. Avec le soutien des partenaires, les agents du syndicat entreprennent différentes missions sur le terrain, aux côtés des agents du Conseil Général de la Corse-du-sud.

Natacha Polony : « La décroissance est le stade ultime de l’émancipation » – Le Comptoir On ne présente plus Natacha Polony. Tour à tour chroniqueuse chez Ruquier puis au “Grand Journal”, chargée de la revue de presse d’Europe 1 et éditorialiste au “Figaro”, la rousse la plus connue du Paf est désormais à la tête de sa propre émission, “Polonium”, diffusée sur Paris Première. Là, elle est enfin libre d’aborder les thèmes qu’elle veut, sous l’angle qu’elle désire et avec des invités triés sur le volet. Car c’est là sa principale qualité, Natacha Polony refuse de se soumettre au diktat du buzz et de l’instant, et garde en tête cette phrase d’Orwell : « Être journaliste, c’est imprimer ce que quelqu’un d’autre ne voudrait pas voir imprimé. Tout le reste n’est que relations publiques. » C’est donc tout naturellement qu’elle a accepté de présider le Comité Orwell, un collectif de journalistes qui souhaite défendre la souveraineté populaire et les idées alternatives dans les médias. Bien sûr. On pourrait même presque dire la même chose du féminisme. Ah non, pas du tout.

La prise de notes Méthodes et techniques ► Fiches techniques ► vous êtes ici Fiche technique Introduction La prise de notes sert à garder une trace écrite d’une intervention orale, d’un cours, ou d’une recherche personnelle. Prendre des notes, ce n’est pas tout noter, c’est-à-dire recopier un article de dictionnaire, retranscrire tout ce que dit un professeur, etc. De la clarté Pour avoir des notes claires : On écrit toujours les titres des chapitres à la même distance de la marge de gauche. La chasse aux erreurs ● Recopier sans faute les mots nouveaux qui sont notés au tableau. Le paralogisme et le sophisme ● Certains écrivent chaque nouvelle subdivision dans une couleur différente. Exemples : Av. = avant ; c-à-d = c’est-à-dire, env. = environ, ex. = exemple, s. = siècle, seult. = seulement, etc. = et cætera, etc. → À consulter : Les abréviations. Méthodes et techniques Articles connexes

Fichez-moi la paix avec Montessori! - Maîtresse Patate (Je suis désolée, il s'agit encore d'un article un peu d'humeur, où je donne mon opinion et livre mes réflexions pédagogiques... Le contenu n'engage que moi et ne concerne que ma petite personne. Bref, c'est mon avis à moi.) Je ne supporte plus la pédagogie Montessori. Ouais, j'suis violente en cette fin d'année et je sais que je ne vais pas me faire que des copines. Et pourtant, pédagogie Montessori je t'ai tant aimé, j'ai rêvé de toi, je t'ai vu et revu en vidéos, lu et relu en articles... En étant nommée en maternelle multiâge/multiniveau, je me suis jetée dans les livres de Maria Montessori, j'ai payé avec mes sous à moi du matériel... beaucoup de matériel et donc beaucoup de sous à moi y sont passés, j'ai passé des heures et des heures à bricoler... et puis en septembre j'ai tenté une transition classe classique vers classe Montessori, j'espérais arriver à finir l'année en ne fonctionnant que comme cela... Ouaip, j'suis une passionnée, une vrai de vrai, une jusqu’au-boutiste.

Related: