background preloader

Quelques contre-vérités sur le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy

Quelques contre-vérités sur le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy
Related:  Moralisation de la vie politiqueRejet des comptes par le Conseil Constitutionnel

Transparence et fraude fiscale : ce que prévoient les textes votés après l'affaire Cahuzac - Politique Après le choc suscité par l'affaire Cahuzac, François Hollande avait annoncé sa volonté de moraliser la vie politique. Pour cela, deux projets de loi ont été mis en place : l'un concernant la transparence des élus, l'autre la lutte contre la fraude fiscale. Ces deux textes ont été adoptés en première lecture mardi à l'Assemblée nationale. Sur la transparence: - Patrimoine et intérêts: Ministres, parlementaires nationaux et européens, présidents d'exécutifs locaux, conseillers de l'Elysée, membres de cabinet ministériels et présidents d'autorités ou d'entreprises publiques vont devoir établir, en début et en fin de mandat, des déclarations d'intérêt et de patrimoine. Les déclarations mensongères seront punies de 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende (contre aucune peine et 30.000 euros jusqu'à présent). - Haute-autorité: Elle pourra être saisie par les associations anti-corruption agréées. - Obligations pour les parlementaires: - Anciens ministres: - Micro-partis

Budget 2014 : comment l'Etat veut économiser 14 milliards d'euros LE MONDE | • Mis à jour le | Claire Guélaud A quelques jours du débat d'orientation des finances publiques, qui se tiendra mardi 2 juillet à l'Assemblée nationale, le gouvernement a transmis à la commission des finances du Palais Bourbon des informations, pour beaucoup inédites, sur le volet dépenses du projet de loi de finances (PLF) pour 2014. De ces éléments que Le Monde s'est procurés, il ressort que l'exécutif a prévu de faire 14 milliards d'euros d'économies en 2014 (voir l'infographie à la fin de l'article), de diminuer de 4 % les moyens affectés aux opérateurs et de maintenir l'austérité salariale dans la fonction publique. Des décisions en ligne avec les préconisations de la Cour des comptes qui indiquait, le 27 juin, que la France devait trouver 13 milliards d'économies en 2014 et 15 milliards en 2015 pour revenir à 3 % de déficit en 2015. C'est la première fois qu'un budget de l'Etat est construit sur une telle baisse, fait observer le gouvernement.

Comptes de campagne: Pour Sapin, Sarkozy a «fraudé» en dépassant le plafond «sciemment» Le ministre du Travail, Michel Sapin, a estimé ce lundi sur iTélé que Nicolas Sarkozy avait «sciemment» dépassé le plafond de ses dépenses de campagne, «sous estimant» celles-ci «de deux millions d'euros», et ainsi «il a fraudé», selon lui. «Le non respect des comptes, il savait. C'est sciemment fait. «Le manque de sincérité sanctionné» Il a excédé le plafond de plus de 466.000 euros mais surtout, selon Michel Sapin, «il a sous-estimé de deux millions d'euros ses dépenses». Le Conseil constitutionnel a confirmé le 4 juillet le rejet des comptes de la campagne présidentielle de 2012 de Nicolas Sarkozy, qui excédaient de 2,1% (un peu plus de 466.000 euros) le plafond autorisé. >> Regardez l'interview de Michel Sapin: Avec AFP Plus d'informations sur ce sujet en vidéo

Tabac : les images du repas à 10.000 euros "Vous dégagez, ce n'est pas notre problème! Vous évacuez!". Sur les images extraites de l’émission Cash Investigation consacrée à l’évasion fiscale et diffusée mardi soir sur France 2, le député UDI André Santini n’apprécie pas que la journaliste Elise Lucet vienne interrompre un déjeuner entre des parlementaires et l’industrie du tabac, dans le restaurant chez Françoise, près de l’Assemblée. Ce repas du "Club des parlementaires amateurs de havane", dont le JDD avait révélé l’existence, a été payé par le fabricant de cigarettes British American Tobacco (BAT). Lassée de ne pas avoir de réponse de certains parlementaires, la journaliste n'a pas hésité à donner de sa personne. "On regardait cette table magnifique, avec ces élus, ces députés, c'est formidable, vous parlez de quoi? Elise Lucet a expliqué sa démarche : "C'est violent mais ils ne sont pas habitués à ce journalisme offensif. Lire aussi : L'Etat "accro" au tabac

HISTOIRE • Ces banquiers anglais et leurs clients nazis Comment la Banque d'Angleterre a aidé l'Allemagne à revendre l'or volé aux Tchèques en 1939. La Banque d'Angleterre aurait été impliquée dans le transfert et la vente d'or volé par les nazis après l'invasion de la Tchécoslovaquie (en mars 1939). C'est ce qui ressort d'un document rendu public le 30 juillet dernier, et provenant des archives de l'institution. Cet or avait été déposé dans les années 30 dans les coffres de la Banque des règlements internationaux (BRI), surnommée la banque des banques centrales, alors que le gouvernement tchécoslovaque se sentait de plus en plus menacé par l'Allemagne. D'après ce document, le chancelier de l'Echiquier, Sir John Simon, aurait demandé à Montagu Norman, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, si cette dernière abritait de l'or tchèque en mai 1939, deux mois après l'invasion de la Tchécoslovaquie par les nazis. Une autre transaction fut effectuée au mois de juin - en dépit des inquiétudes de Simon. Sombres heures pour l'institution

Les comptes de campagne de Sarkozy ont de quoi inquiéter l'UMP - 01/04/2013 La vie politique fait parfois surgir des curieux paradoxes… Ainsi, Nicolas Sarkozy ferraille depuis plusieurs mois avec la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), qui lui reproche d'avoir dépassé le plafond de dépense de 22 509 000 € autorisé pour les candidats au deuxième tour de l'élection présidentielle… Or, le recours interjeté par l'ancien président de la République l'a été devant le conseil constitutionnel… dont il est membre de droit en tant qu'ancien président de la République, tout comme Jacques Chirac ou VGE… Mais l'honneur est sauf : Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Debré, qui préside les Neufs Sages sont convenus de laisser passer une année avant que l'ancien président ne prenne sa place au conseil… En attendant, la question des comptes de la campagne 2012 n'est pas réglée. Loin de là… Car en décembre dernier, le rejet des comptes de campagne par le CNCCFP du candidat de l'UMP a été comme une douche froide. Une facture de 12 millions ?

Privilèges : les propositions des 10 députés trublions au banc d’essai Des députés à l’Assemblée nationale lors d’une séance de questions au gouvernement, le 16 octobre 2012 (WITT/SIPA) « Tartufferie », dénonce la droite ; « démagogie », « poujadisme », proteste le PS... La cible de ce tollé ? L’appel pour l’abolition des privilèges lancé ce jeudi par le Nouvel Observateur (qui appartient au même groupe que Rue89), en marge du débat sur le projet de loi sur la transparence de la vie publique à l’Assemblée nationale. Pourquoi tant de colère face à cet appel (qui n’en est pas vraiment un mais une « moisson de bonnes idées », comme dit Daniel Schneidermann). Dénoncés parce qu’ils joueraient perso et diviseraient leur camp, ces députés se sont fait rappeler à l’ordre par le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone. Rue89 a passé les dix propositions au crible avec Vincent Quivy, journaliste et historien, auteur d’un blog, L’argent des élus, et d’un livre « Chers élus, ce qu’ils gagnent vraiment » (Seuil, 2010).

2013 Derrière le drapeau, une paix fragile Depuis la décision prise par la mairie de Belfast, le 3 décembre, de retirer de son fronton le drapeau britannique, rien ne va plus en Irlande du Nord. Chaque nuit amène des flambées de violence. Sur O’Neill Road, à Newtownabbey, localité située à 11 kilomètres au nord de Belfast, un retraité bouleversé demande aux manifestants de le laisser passer. Sa femme est en train d’agoniser à l’hôpital, de l’autre côté du barrage. “Si votre femme était en train de mourir, que feriez-vous ? Beaucoup de spectateurs sont masqués, certains sont venus avec des enfants, eux aussi masqués, dans des poussettes.Bienvenue à l’operation Standstill [Immobilisation], ambitieuse tentative des manifestants loyalistes pour paralyser l’Irlande du Nord depuis le début de la crise à propos du drapeau britannique, il y a sept semaines. Emeutes chorégraphiées Ces propos ne sont ni inexacts ni mensongers. Le 11 janvier, des affrontements assez sérieux ont éclaté entre protestants et catholiques.

Comptes de campagne rejetés: Ségolène Royal accuse Nicolas Sarkozy d'avoir «fraudé» Ségolène Royal (PS) a accusé dimanche Nicolas Sarkozy d'avoir «fraudé» dans ses comptes de campagne 2012, et espéré que le Bureau politique de l'UMP lui demanderait lundi «des comptes» pour «avoir mis le parti en faillite». «Il a fraudé, disons les choses telles qu'elles sont», a dit l'ex-candidate l'Elysée et présidente de la région Poitou-Charentes à l'émission BFM Politique (BFMTV/Le Point/RMC). Trois «transgressions» Selon elle, il y a eu «trois transgressions», en premier lieu «l'utilisation des moyens financiers de l'Elysée pour faire une campagne», mais aussi «le dépassement du plafond (des dépenses) de plus d'un million d'euros, et pas 400.000 comme on le voit circuler ici ou là». «J'espère au moins que le bureau (politique) de l'UMP va lui demander des comptes. Avec AFP Plus d'informations sur ce sujet en vidéo

L'appel de 10 députés en colère : "Abolissons nos privilèges !" Ce n'est qu'un début, continuons le débat ! Tandis que le Parlement accouche, non sans peine, d'une loi sur la moralisation de la vie politique, dix députés en colère s'engagent dans "le Nouvel Observateur". "Osons rénover l'Assemblée !" lancent ces élus lucides qui ont compris que les petits arrangements avec la morale républicaine n'ont que trop duré. Le temps presse. Lutte contre les conflits d'intérêts, transparence du patrimoine, abolition du régime spécial des retraites, fin de l'exonération fiscale de l'indemnité de frais de mandat, suppression de la réserve parlementaire... Olivier Faure, député PS de Seine-et-Marne : "Publions les augmentations de patrimoine" "Notre patrimoine est soumis à un contrôle, les citoyens pourront désormais le consulter, mais rien ne pourra être publié. Un parlementaire est soumis au contrôle du juge, d'une haute autorité, mais également de l'opinion publique. Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire : "Supprimons le régime de retraite"

2013 L'Italie flirte avec l'impasse politique LE MONDE | • Mis à jour le | Éditorial du "Monde" Éditorial du "Monde". Nulle intention ici de sous-estimer en politique les mérites de l'expérience et de la maturité – bref, de l'âge. Surtout en ces temps où la maladie du "jeunisme" se porte si bien. Mais, tout de même, la réélection, samedi 20 avril, de Giorgio Napolitano à la présidence de l'Italie n'est pas un signe de bonne santé de la démocratie transalpine. M. Durant son premier mandat, M. Mais le succès de Georgio Napolitano, samedi, doit moins à ses qualités qu'à une déroute du système politique. En février, les électeurs ont envoyé une majorité de gauche (Parti démocrate) à la Chambre des députés, mais pas au Sénat. Le système est doublement grippé : institutions inadéquates, notamment un bicamérisme paralysant ; classe politique incapable de sortir de petits jeux de pouvoir indignes. L'Italie est au coeur du redressement de l'union monétaire européenne.

Related: