background preloader

Découvrir Bruegel

Découvrir Bruegel

Pieter Brueghel l'Ancien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Brueghel. Pieter Brueghel l'Ancien Autoportrait. Avec Jan van Eyck, Jérôme Bosch et Pierre Paul Rubens, il est considéré comme l'une des quatre grandes figures de l'École hollandaise, et l'une des principales de l'École d'Anvers. Biographie[modifier | modifier le code] La biographie de Pieter Brueghel l'Ancien est extrêmement lacunaire et en l’absence de sources écrites, car les historiens en sont souvent réduits aux hypothèses. Naissance[modifier | modifier le code] Grâce à la date de sa mort (1569), « dans la fleur de l'âge » (« medio aetatis flore ») soit entre 35 et 45 ans, et celle de son admission comme maître dans les liggeren (« registres ») de la Guilde de Saint-Luc à Anvers (en 1551[1]), soit habituellement entre 21 et 25 ans[2], on peut situer la date de naissance de Brueghel entre 1525 et 1530, ce qui en fait un contemporain de Charles Quint et de son successeur Philippe II d'Espagne.

Bruegel, Pieter the Elder Pieter Bruegel (about 1525-69), usually known as Pieter Bruegel the Elder to distinguish him from his elder son, was the first in a family of Flemish painters. He spelled his name Brueghel until 1559, and his sons retained the "h" in the spelling of their names. Pieter Bruegel the Elder, generally considered the greatest Flemish painter of the 16th century, is by far the most important member of the family. Peasant wedding c. 1568 (150 Kb); Oil on wood, 114 x 164 cm (45 x 64 1/2 in); Kunsthistorisches Museum, Vienna He developed an original style that uniformly holds narrative, or story-telling, meaning. Landscape with the Fall of Icarus c. 1558 (180 Kb); Oil on canvas, mounted on wood, 73.5 x 112 cm; Musees royaux des Beaux-Arts de Belgique, Brussels The Fall of the Rebel Angels (110 Kb); Oak; Musée des Beaux-Arts at Brussels Netherlandish Proverbs 1559 (220 Kb); Oil on oak panel, 117 x 163 cm; Staatliche Museen zu Berlin - Gemaldegalerie, Berlin The Beggars 1568 (90 Kb); Wood; Louvre

Pieter Bruegel , dit Bruegel l'Ancien ou Pieter Brueghel , dit Bruegel l'Ancien ou Pieter Breughel , dit Bruegel l'Ancien Peintre flamand ( ? vers 1525-1530 - Bruxelles 1569 ). Introduction Pieter Bruegel, les Aveugles Avec Jan Van Eyck, Jérôme Bosch – son père spirituel – et Petrus Paulus Rubens, qui possédait plusieurs de ses tableaux, Pieter Bruegel l'Ancien occupe un des quatre sommets de la peinture flamande. L'homme L'orthographe correcte de son nom est « Brueghel » ou « Bruegel » et non « Breug(h)el ». Les données fournies par les chroniqueurs étant incomplètes, voire équivoques, on ignore le lieu exact de sa naissance, vraisemblablement en Brabant. Bruegel l'Ancien, Rixe de paysans Les dates qui figurent sur ses dessins et ses estampes fournissent quelques renseignements supplémentaires au sujet de l'itinéraire de son voyage en Italie, mais notre source principale est, jusqu'à nouvel ordre, le chapitre que Carel Van Mander lui consacre dans son Schilder-Boeck ( Livre des peintres ), ouvrage qui parut à Haarlem en 1604. L'œuvre Bruegel avait l'habitude de signer et de dater ses œuvres.

Pieter Bruegel Pieter Bruegel l’Ancien Le Sud était un aimant, au point que Bruegel (Breda 1525/30 – Bruxelles 1569), juste après être devenu membre de la guilde d’Anvers en 1551, traversa la France et l’Italie jusqu’en Sicile. Il était à Rome en 1553 et repassa à l’autre côté des Alpes en 1554. Ce voyage long et pénible eut une influence considérable sur les nouvelles formes de paysage qu’il créa ; en revanche, l’art italien semble n’avoir eu sur lui aucun impact. À son retour, il travailla pour des graveurs ; reprit et développa avec beaucoup d’originalité, dès les premières peintures, le monde visionnaire et fantastique de Bosch, puisant souvent directement aux mêmes sources, du folklore aux proverbes populaires. Il développa ensuite des thèmes entièrement nouveaux dans ses tableaux évoquant des proverbes ; il adapta le sens de la nature morte, des gestes et du décor des tableaux religieux à une nouvelle iconographie dont la morale illustrait la vie et les coutumes quotidiennes.

Les Mendiants – Pieter BRUEGEL le Vieux (Breughel (?), vers 1525 - Bruxelles, 1569) – Peintures | Musée du Louvre Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Œuvres & Palais>Les incontournables Les incontournables Vous venez au musée du Louvre et ne souhaitez pas passer à côté de ses chefs-d'oeuvre ? Rechercher une sélection Réinitialiser la recherche Sélections Louvre 29 sélections trouvées Nb par page : 9 - 15 - 30 Tri : Date de publication - Titre Informations pratiques Visites & Activités Expositions & Actualités Œuvres & Palais Arts & éducation Soutenez le Louvre Missions et fonctionnement Le Louvre dans le monde Les bases de données Presse Editions et Productions audiovisuelles Média en ligne Rubriques transverses Espace personnel S’inscrire Haut de page

Pierre Brueghel le Vieux I L'École flamande du XVIe siècle, dans son ensemble, n'est pas faite pour donner des joies bien profondes aux amants du pittoresque. Également déparée par la convention et par le maniérisme elle ne révèle ses faces vraiment attrayantes qu'au prix d'un certain effort. Il faut avoir raison du souvenir importun des glorieux précurseurs, suivre, à travers leurs tentatives souvent heureuses et toujours louables, les traducteurs de la physionomie et des maeurs de leurs contemporains. Alors, et alors seulement, nous verrons apparaître, à côté du groupe serré des italianisants, des individualités de haute marque, des portraitistes tels que les Pourbus et Antonio Moro, des peintres de genre, et accessoirement de paysages, comme Breughel le Vieux, le Hogarth de son temps. Original, dans le sens le plus absolu du mot, il est, tout ensemble, l'éloquent traducteur de l'esprit populaire de son époque et le fidèle gardien de la tradition nationale. A quelle source puisait Cock?

Bruegel, l'ancien - _Généralité Peter Bruegel l'ancien (1525-1569) est considéré comme le peintre nordique le plus important du milieu du 16ieme siècle. On connait peu de choses au sujet de la vie de Bruegel. Bien qu'il ait fréquemment dépeint des scènes de la vie rurale, Bruegel n'était pas un paysan mais un homme de la ville. Plusieurs peintures de Bruegel ont été interprétées en tant que critique déguisée de l'occupation espagnole de la Hollande. Les chercheurs modernes ne peuvent également pas déterminer sa croyance religieuse. A la fin de sa formation artistique en 1551, Bruegel a voyagé en Italie. Le style de peinture de Bruegel a changé considérablement pendant sa courte carrière. Deux peintures religieuses, "Suicide de Saul" (1562) et "Conversion de Saint Paul" (1567; musée, Vienne Kunsthistorisches), donnent un exemple des changements qui sont intervenus dans le style de Bruegel pendant les annees 1560. Deux enfants de Peter Bruegel ont été peintres.

by anamada Oct 5

Related: