background preloader

Le revenu de base : promesse d'un avenir meilleur

Le revenu de base : promesse d'un avenir meilleur
Les adeptes d’un changement radical de modèle économique – intégrant notamment un salaire plancher généralisé – avancent souvent que cette revendication est la conséquence logique de la crise de l’emploi. Pourtant, leur hypothèse de départ est erronée puisque les économies développées du 21e siècle ne connaissent nullement pareille crise. Il n’en reste pas moins vrai que la nature même du travail rémunéré est en évolution permanente, du fait des mutations récentes que sont l’innovation technologique galopante, la mondialisation et les changements sociétaux, comme la proportion toujours croissante de femmes exerçant une activité professionnelle. Le marché du travail s’est adapté à cette nouvelle donne et, en 2013, il est fort différent d’il y a 10, 20 ou 50 ans. On peut d’ailleurs s’attendre à ce qu’il continue d’évoluer dans un avenir proche. Aujourd’hui, des métiers, des entreprises, voire même des pans entiers de l’industrie ont disparu. www.theeuropean.de/werner-eichhorst

Bernard Friot embrouille un débat télévisé sur le revenu universel Invité à participer à une émission télévisée consacrée au revenu de base, Bernard Friot a de nouveau prononcé son opposition au revenu de base. C’est un casting confus et précipité que nous a composé l’équipe de Frédéric Taddeï pour parler du revenu de base lors de l’émission Ce soir ou Jamais du vendredi 7 juin. Le jour même, l’équipe de l’émission annonçait que Bernard Friot y « défendrait » le revenu universel, un choix curieux lorsque l’on sait que la proposition de salaire à vie de ce dernier diffère en plusieurs points de celle du revenu de base – ce qu’il confirmera lui-même lors de l’émission ! Face à ce que nous considérons comme une erreur de casting, nous avons rapidement interpellé l’équipe de l’émission qui a finalement invité Mona Chollet, journaliste du Monde Diplomatique, qui a eu la gentillesse de se libérer au dernier moment. « Une roue de secours du capitalisme » Il faut dire que les agressions verbales de Bernard Friot inspirent peu confiance.

Revenu Universel, avenir ou utopie ? adam smith pere du libéralisme était contre l esclavage, non pas par humanisme mais parcequ il avait compris qu ils auraient de meilleur rendement avec la carrotte qu avec le baton sans pour autant augmenter grandement les couts. les esclaves noirs étaient nourris et logés dans de mauvaises conditions . Apres, les ouvriers anciens esclaves gagnaient a peine assez pour payer leur nourriture et leur logement.Il avaient juste gagner l idée de liberté mais économiquement les entreprises cotonieres et sucrieres n y ont presque pas perdus au change et au contraire y gagnaient en productivité. Car les nouveaux ouvriers pour qui le niveau vie n avait pas vraiment changé pouvaient connaitre pire que l esclavage : le chomage, la faim et la mort. Tout ca pour dire Le mot compétition était peu etre mal choisit, ce n est pas seulement la compétition mais aussi une sorte de dépassement personnel. Maintenant le travail humain est en train de devenir partiellement obsolette : -Les travaux a répetition aussi.

NVFVversion101 Annexe 4 – Comment fonctionne le système monétaire actuel et la réforme du 100 %Money.Annexe 5 – Agriculture : états des lieux et associations.Annexe 6 – Documentaires & articles divers.Annexe 7 – Textes philosophiques et politiques importants.Annexe 8 – Vous voulez que le monde change ? faites-le ! … Avant propos Révolté par la stupidité, l’absurdité et la violence de l’idéologie économique et politiquedominante qui est partagé aussi bien par la droite que par la majorité actuelle du PartiSocialiste, j’ai décidé d’être candidat à la primaire socialiste de 2021 ou de 2016 si leprésident actuel renonce à se présenter à sa propre succession. Sur le programme Depuis des années, je compile les propositions programmatiques qui m’ont semblés lesplus pertinentes. Plan des Colibris (voir Annexe 1) parce que ce plan estl’expression, sans aucun doute, de la volonté populaire la plus honnête qui soit. Sur ma candidature Ma candidature à la présidence de la république n’est pas une nouveauté.

Le revenu de base inconditionel et universel peut contribuer à diminuer le chômage Partout le chômage explose. Le record absolu du nombre de demandeurs d'emplois en France est sous le point de tomber. En Europe il côtoie les 12 % et atteint des sommets en Espagne ( 26.8 % ) et en Grèce (27 %). En France, le taux de chômage est de 10,6% de la population active. Si nous ne voulons pas que la prophétie cynique (1 ), qui effleura dans le cerveau des membres de la fondation Gorbatchev, se réalise, alors il faudra bien, pour partager le travail rémunéré et diminuer le nombre de demandeurs d'emplois, faire en sorte qu'un revenu complémentaire d'existence assure la sécurité financière que tout citoyen est en droit d'attendre et pour que chacun puisse aussi partager le travail qualifié. L'allocation d'un revenu de base financé par une redistribution de la richesse accumulée ( qui n'a jamais cessé d'augmenter ) et d'une partie des revenus, (2) permettrait dans un premier temps d'assurer un revenu plancher à ceux qui n'ont rien et sont à la recherche d'un emploi rémunéré. 1. 2.

Revenu de base ou salaire à vie ? Revenu de base ou salaire à vie ? Les désaccords entre les défenseurs des deux projets ne sont pas que d’ordre sémantique. En effet, c’est deux visions de la société qui s’affrontent. Depuis plusieurs mois, j’entends, je lis, je vois des informations qui circulent autour du salaire à vie de Bernard Friot et de son « réseau Salariat ». En me référant à son livre L’enjeu du salaire ( en particulier les pages 167 à 170), et à son interview vidéo en deux parties sur le site Actus Chômage , je voudrais remettre, entre revenu de base et salaire à vie, une perspective de choix civilisationnel afin de regarder si ces deux propositions sont si proches l’une de l’autre ou si leurs directions nous conduisent vers deux avenirs très différents. Un simple aménagement de la société de production Soyons d’accord au moins sur un point : je n’ai rien « contre » Bernard Friot que je n’ai pas le plaisir de le connaître. C’est ce choix qu’ont fait les défenseurs du revenu de base. 1. 2. 3. 4. 5.

Partager le travail, par Dominique Méda/Roosevelt2012 01 La place du travail (histoire) par D. Méda/Roosevelt 2012 © Guy Baudon Dominique Méda, membre du Collectif Roosevelt 2012 et professeure de sociologie à l'Université Paris Dauphine à donné une conférence intitulée : "Négocier un autre partage du travail. Utopie ou solution au chômage de masse" à la librairie Résistances à Paris, dans le XVIIème arrondissement. Dominique Méda commence par un nécessaire rappel historique sur la place du travail en Grèce. La valeur travail. 02 la valeur travail par D.Méla/Roosevelt 2012 © Guy Baudon Le partage du travail aujourd’hui. 003 La croissance, par D Méda/Roosevelt2012 © Guy Baudon Quels indicateurs ? 1) Ne pas détruire ce qui nous fait exister et donc surveiller l’évolution du patrimoine naturel (l’air, l’eau, le climat…) ; 2) Conserver une société bien liée (problèmes d’inégalité, accès à l’emploi…) Il faut donc oublier cette Croissance dont on nous parle tous les jours, et la repenser autrement. 004 Quels indicateurs autres que la croissance?

Une pension de base de 1.000 euros pour tous ? Actualité Le parti écologiste Groen plaide pour une réforme en profondeur des pensions qui soit basée sur deux grands piliers: une pension de base pour tous et un supplément en fonction des années travaillées. "Notre société a besoin de pensions robustes pour bannir définitivement la pauvreté rampante. Cette pension de base s'élèverait à 1.000 euros, ou 750 euros pour les personnes n'ayant jamais travaillé mais cohabitant, selon Groen. "Les différences entre employés et fonctionnaires s'estompent progressivement et le système sera transparent et simple pour tout le monde, de sorte que les personnes qui connaissent moins bien leurs droits ne soient pas exclues", souligne Groen. Cette réforme engendrerait un surcoût de deux milliards d'euros, compensé par d'autres mesures. Le parti avait déjà évoqué, ces dernières semaines, des pistes pour rendre possible le fait de travailler plus longtemps.

Simple, juste et efficace : le revenu de base pour tous | Chez Karima Delli, écolo joyeuse Oui, c’est la crise, en France comme en Europe. Les derniers chiffres disponibles nous disent que plus de 26 millions de personnes sont en recherche d’emploi, soit 10,9 % des actifs européens. Les jeunes sont encore plus touchés avec un taux de chômage moyen de 24 %, qui atteint même 55 % en Espagne et en Grèce ! Ce sont des niveaux jamais vus depuis très longtemps. Parmi les européens qui ont encore un emploi, 30 millions vivent sous le seuil de pauvreté. L’épuisement de la croissance et la concentration des profits dans les mains de quelques-uns impose un changement de paradigme. … C’est simple. En passant d’une foule d’aides sociales conditionnelles, à une aide universelle, finis les maux de tête, aux oubliettes la bureaucratie et les effets de seuil qui dépriment les « classes moyennes » ! Les diverses aides sociales pécuniaires sont fondées, aujourd’hui, sur la mutualisation des revenus du travail. … C’est juste. … C’est efficace. … C’est émancipateur.

Les Suisses voteront sur le principe d'un revenu de base - SUISSE Effroi et indignation en Turquie après le pire attentat de son histoire En savoir plus Vaincus par l'Irlande, les Bleus braveront les All Blacks en quarts du Mondial En savoir plus Galvanisée par les frappes russes, l'armée syrienne gagne du terrain En savoir plus L'extrême droite échoue à mener sa "révolution d'octobre" à Vienne En savoir plus Bagdad annonce avoir bombardé le convoi du chef de l'EI En savoir plus Nouveaux raids aériens à Gaza, attentat déjoué en Cisjordanie En savoir plus L’imam d’Al-Azhar salue devant Valls la collaboration franco-égyptienne En savoir plus Face au Danemark, une quatrième victoire d'affilée pour les Bleus En savoir plus Moscou et Riyad se penchent sur le conflit syrien En savoir plus Reconduire Alpha Condé ou pas, telle est la question pour les Guinéens En savoir plus Hôpital de MSF : Washington va indemniser les victimes du bombardement En savoir plus

Le revenu de base

Related: