background preloader

Roy Lichtenstein - Centre Pompidou, 2013

Roy Lichtenstein - Centre Pompidou, 2013
Sunrise [Lever de soleil], 1965 Porcelaine émaillée sur feuille d’acier perforée, 58,4 x 71,8 x 6,7 cm Édition 1/8 Collection particulière Une rétrospective Au-delà du pop art Biographie « Ce que je crée, c'est de la forme » Les œuvres - Les premières œuvres pop « L'art commercial n'est pas notre art, c'est notre sujet » - La richesse des expérimentations techniques « Je veux cacher la trace de ma main » - Un rapport privilégié à l'histoire de l'art Repères - Chronologie Textes de référence Bibliographie En savoir plus sur l'exposition une rÉtrospective Au-delÀ du pop art Reconnue dès le début des années 1960 comme une contribution majeure au pop art new-yorkais − elle fait partie de son « noyau dur » selon la spécialiste Lucy Lippard −, l'œuvre de Roy Lichtenstein dépasse les cadres chronologiques, techniques et thématiques de cette tendance liée à l'avènement de la société de consommation. Biographie « Ce que je crÉe, c’est de la forme » Les œuvres Torpedo... Dans Torpedo... Essais Related:  Séquence sur les biopics d'artistes

Margaret Keane Margaret Keane Triune, 1963 Sale Date: November 29, 2016 Auction Closed Yesterday Sale Date: June 12, 2016 The act, 1982 Sale Date: December 5, 2015 Untitled Sale Date: June 15, 2015 Work, 1998 Roy Lichtenstein (American, 1923–1997) American painter, sculptor, printmaker and decorative artist. His paintings based on the motifs and procedures of comic strips and advertisements made him one of the central figures of American Pop Art. He first studied under Reginald Marsh in a summer course at the Art Students League, New York, in 1939, continuing from 1940 to 1943 at Ohio State University in Columbus. After military service in Europe in World War II Lichtenstein returned to Columbus in 1946, completing his Master of Fine Arts in 1949. Lichtenstein taught from 1946 to 1951 at Ohio State University, then from 1957 at the State University of New York at Oswego, and from 1960 to 1963 at Douglass College, Rutgers University in New Brunswick, NJ, where he met Allan Kaprow and other artists associated with Happenings (see Performance Art). In 1961 Lichtenstein made the final break with his early work. Lichtenstein also periodically produced groups of sculptures. Ernst A. © 2009 Oxford University Press top

Tom Wesselmann, le nu, l'art et la chose Vous n’avez sûrement pas les moyens de vous acheter un Wesselmann et de le mettre dans votre salon. Le très beau livre sorti à l’occasion d’une récente rétrospective au Canada mérite une place dans nos bibliothèques. Cet artiste américain classé parmi les représentants du mouvement Pop n’a jamais eu de rétrospective dans son propre pays. Ses nus sont trop nus ! Tom Wesselmann, de son vrai nomSlim Stealingworth . est né en 1931 à Cincinnati. Bac de psychologie, début de carrière dans la BD avant de faire ses premiers collages. La première impression qu’offre les pages de ce livre consacré à Wesselmann, c’est d’avoir rendez-vous avec Matisse. Wesselmann a consacré sa vie d’artiste à étudier le nu, pas pour faire des nus librement inspirés de ses illustres prédécesseurs, mais pour peindre seins, ventres, sexes, bras, bouches en tant que tels. Pour Wesselman, deux composantes essentielles de son travail : humour et agressivité. Hors-Pistes...mais pas tant que cela: Nudes en images>

L'évènement Roy Lichtenstein Aujourd’hui Roy Lichtenstein est considéré comme l’une des « stars » du mouvement pop autant que comme un grand maître de la peinture américaine. Or, après s’être posté pendant quelques années à l’avant-garde du pop art, Lichtenstein va bien au-delà. Il fut très vite perçu comme un artiste postmoderne dès lors qu’il citait dans ses œuvres les artistes et les styles de l’histoire de l’art… Puis, au cours des dernières années de sa vie, revenant aux genres du nu et du paysage, il devint presque un peintre de tradition. Si bien que Roy Lichtenstein est aujourd’hui un « classique ». « Qu’est-ce que vous pouvez bien peindre qui ne soit pas absolument ridicule », s’exclamait-il déjà en 1972, avant d’éclater de rire, au milieu d’un entretien fort sérieux sur la série des Still life paintings qu’il était en train de réaliser : natures mortes inspirées de l’œuvre de grands maîtres modernes.

Alfons Mucha Alfons Mucha Peintre, affichiste tchèque voir en grand format Considéré comme le Maître de l'art nouveau Alfons Mucha d'origine slave, connu son plus grand succès à Paris. Il exécuta principalement des affiches publicitaires ou non représentant des femmes séduisantes aux chevelures flottantes et aux vêtements souples. Des oeuvres: affiches, tableaux, dessins etc.. Graphiste avant tout il dessina des bijoux et divers objets. Il part aux États-Unis en 1906 pour y recueillir des fond et ensuite réaliser ce qu'il considérait comme son œuvre maîtresse: L'Épopée des Slaves Documents Biographie 1860-1939 - Livres sur l'œuvre de l'artiste en français, en anglais. Liens internet. Galerie et Bio affiches - Mucha Mucha Muséum de Prague accueil art nouveau - artistes - plan du site

Mucha, chantre de la nouvelle affiche publicitaire 1850, l’affiche s’affiche Si l’affiche fait son apparition au XVe siècle, peu après l’invention de l’imprimerie, elle est essentiellement utilisée par les autorités comme média d’information. Il faut attendre 1796 et la mise au point par l’Allemand Senefelder de la lithographie pour qu’elle soit diffusée plus largement et que son usage se diversifie. Au milieu du XIXe siècle, la révolution industrielle, l’urbanisation croissante et le perfectionnement des techniques de production fournissent à l’affiche moderne sa raison d’être. Alfons Mucha, qui est sorti de l’anonymat en 1894 grâce à la réalisation de l’affiche « Gismonda » pour Sarah Bernhardt, est salarié de l’imprimeur Champenois, une des plus grandes maisons de la période 1880-1910, qui fut notamment à l’origine des panneaux décoratifs. Le style Mucha Cette affiche (1898) est la seconde que Mucha réalise pour la marque de papier à cigarette Job. L’affichomanie

Tom Wesselmann : Biographie, Expositions, Publications, video - Galerie Laurent Strouk Tom Wesselmann est un artiste pop né en 1931 à Cincinatti Ohio et décédé en 2004 à New York. Bien qu’il soit proche de Jim Dine ou de Claes Oldenburg Wesselmann est un artiste indépendant novateur. Si l’œuvre d’artistes comme Matisse Léger ou Mondrian l’inspire il développe son propre style loin de l’Expressionnisme abstrait et surtout loin de l’influence de William de Kooning très forte dans les années 50. Ce brillant coloriste et dessinateur obtient un diplôme de psychologie avant de suivre des études d’Art à la Art Academy de Cincinatti et à la Cooper Union de New York. Wesselmann travaille aussi bien sur des œuvres figuratives (Sunset Nudes) que sur des compositions abstraites (Abstractions). Il réinvente les genres traditionnels de la peinture que sont les nus (Nudes) les natures mortes (Still lives) et les paysages (Landscapes). Il s’essaie également à de nouvelles techniques. Mais la toile n’est pas la seule matière objet de découpage.

René Magritte – Site Officiel – Copyright © Fondation Magritte & Bebelgium SPRL Qui est Niki de Saint Phalle ? | RMN - Grand Palais Carte d'identité Nom d'état civil : Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle Nom d'artiste : Niki de Saint PhalleNée le : 29 octobre 1930 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine (France)Décès le : 21 mai 2002, à 71 ans, à San Diego, Californie (États-Unis)Nationalité : Française et Américaine (USA) Côté famille Catherine Marie-Agnès est la deuxième d'une fratrie de cinq enfants composée de trois filles et deux garçons. Sa mère, Jeanne Jacqueline Harper (1909-1978) est Américaine, son père André Marie Fal de Saint Phalle (1906-1967) est Français. Ils vivent à New York confortablement jusqu'en 1930. En 1930, Catherine Marie-Agnès naît dans une famille ruinée. À 1 an, en 1931, ses parents l'amènent en France, dans la Nièvre. À 2 ans et demi, en août 1933, elle rejoint ses parents aux États-Unis, à Greenwich. À 3 ou 4 ans, sa maman lui donne un nouveau prénom, Niki qu'elle gardera toute sa vie. À 6 ans, en 1936, elle vit à New York, 88th East Street. Profession Principaux lieux de vie Ses amis

HundertwasseR Introduction Hundertwasser est un pionnier qui a su conjuguer art, écologie, architecture et création individuelle. Peintre, penseur, architecte, humaniste et écologiste, il dénonce la rigidité de l’architecture classique et prône le refus de la ligne droite. Il a pour principe la dominance de la nature, l’importance de la couleur, le refus de la conformité et de l’uniformité. Il a été l’un des pionniers de l’architecture écologique. Portrait de l’artiste autrichien Hundertwasser, disparu en 2000 et source d’inspiration pour des générations de bâtisseurs verts. De son entrée à l’académie des Beaux Arts de Vienne en 1948 à l’ouverture du musée portant son nom dans la capitale autrichienne en 1991, Hundertwasser aura pratiqué un art pluriel (peinture, affiche, timbre, essaie…). Dans son manifeste de 1990, il se définissait comme « un médecin de l’architecture ». Ses manifestes portent la marque de cette volonté émancipatrice. Ses principales idées Le droit à la fenêtre Toilette-Humus

L'Impressionnisme - Biographie d'Edouard MANET Il n'en demeure pas moins que MANET accordera toujours une grande valeur à l'héritage humaniste de la peinture génératrice de contenus et au travail pictural sur des thèmes de l'art ancien, ce qui, quelque part, le rapproche de COROT, considéré comme le représentant d'une peinture éclectique et historique. Manet avait trouvé un mode de création qui caractérisera l'essentiel de sa future production : combiner des configurations picturales traditionnelles et leurs valeurs expressives avec la réalité contemporaine. Ainsi, bien avant l'impressionnisme proprement dit, Manet pose les termes de la polémique artistique à venir : révolte individuelle contre les conventions académiques, moyens picturaux mis au service de sujets contemporains nouveaux... Manet fut accepté au Salon en 1861 avec un autre tableau plus complaisant de la mode espagnole de la même facture que "Lola de Valence" (1862). Ce tableau attira immédiatement l'attention du public et fut l'objet de violents sarcasmes.

Related: