background preloader

60 milliards de planètes pourraient être habitables dans la Voie lactée

60 milliards de planètes pourraient être habitables dans la Voie lactée
Selon une nouvelle étude menée par des astronomes, les planètes orbitant autour de naine rouge et présentant une atmosphère nuageuse pourraient aussi être habitables. Ceci porte à quelque 60 milliards le nombre de planètes qui pourraient abriter de la vie dans notre galaxie, la Voie lactée. Alors que la quête de vie extraterrestre motive depuis des décennies de nombreux astronomes, on ne saura bientôt plus où donner de la tête pour la rechercher. En effet, les spécialistes viennent une nouvelle fois de revoir à la hausse le nombre de planètes susceptibles d'abriter la vie. Selon l'étude publiée dans la revue Astrophysical Journal Letters, ce serait en réalité 60 milliards de planètes qui pourraient être habitables dans notre Voie lactée. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont concentrés sur l'étude de planètes orbitant autour d'étoiles appelées naines rouges. Des nuages rafraichissants

http://www.maxisciences.com/plan%e8te/60-milliards-de-planetes-pourraient-etre-habitables-dans-la-voie-lactee_art30036.html

Related:  espaceA Classer 5

Sur Mars, le robot Curiosity se promène au milieu d'un ancien lac asséché CRATÈRE. Depuis 2012, le robot Curiosity de la Nasa arpente l'intérieur du cratère Gale (il roule en direction d'Aeolis Mons, le mont Sharp, qui culmine à 5500 mètres d'altitude). L'examen des roches que le rover a rencontrées sur les quelques 9 kilomètres de son parcours a permis d'en savoir plus sur le passé de cette zone - et plus généralement sur les conditions climatiques qui régnaient sur la planète Rouge, il y a plusieurs milliards d'années. Une roche sédimentaire photographiée par Curiosity près de la Hidden Valley au mois d'août dernier. NASA/JPL-Caltech/MSSS.

Un trou noir hors norme découvert dans une galaxie lointaine Des astronomes pensent avoir découvert le plus gros trou noir jamais observé, un monstre doté d'une masse équivalente à 17 milliards de fois celle de notre Soleil, tapi au cœur d'une lointaine galaxie. Ce trou noir est si gigantesque qu'il représente 14 % de la masse totale de sa galaxie, contre seulement 0,1 % habituellement. Une proportion tellement élevée qu'elle pourrait contraindre les spécialistes à réviser leurs théories sur la formation des galaxies, estiment-ils. Le monstre "NGC 1277" est situé à 220 millions d'années-lumière de nous, dans une galaxie dix fois plus petite que notre Voie lactée. La gueule du trou noir est énorme : onze fois plus large que l'orbite de la planète Neptune autour du Soleil. "C'est vraiment une galaxie insolite", résume dans un communiqué Karl Gebhardt, de l'université du Texas à Austin.

Russie : l’énorme éruption solaire fait craindre le pire pour les réacteurs nucléaires (Source : EU Times – Traduction libre et partielle État du Monde, État d’Être) Un rapport inquiétant circule au Kremlin, préparé par l’Agence fédérale de l’énergie atomique (FAAE), proposant des mesures d’urgence concernant les réacteurs nucléaires de la Russie face aux possibilités de pannes d’électricité majeures dû aux intenses vents solaires des jours à venir qui pourraient même aller jusqu’à entraîner des « explosions atomique spontanées ». Se basant sur l’expérience de la panne d’électricité généralisée au Chili suite à la formation de la tâche solaire 1302, l’Agence craint le pire pour la Russie.

Immanentisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Immanentisme provient de immanence, mot qui entre en corrélation avec "transcendantalisme" et "transcendance". "Immanent" signifie "contenu à l'intérieur", en corrélation avec "au-delà". L'immanentisme, envisagé avec ou séparément du transcendantalisme peut prendre la forme d'une doctrine philosophique, L'immanentisme dans le système de Spinoza[modifier | modifier le code] Descartes affirme en effet que la matière et l'esprit sont deux substances différentes (Méditations métaphysiques).

Origines : Comment tout a commencé Crédits : A. Dagan / C&E Photos Le big bang est né exactement à 18 h 32, le 28 mars 1949, à la BBC britannique, dans une émission de vulgarisation scientifique. Le premier bulletin météo du noyau de la planète Avis aux satellites : au cours du siècle prochain, le survol de l’espace au-dessus de l’Amérique du Sud risquera de provoquer de nombreux dégâts sur les systèmes électroniques. Sont particulièrement exposés : la station spatiale internationale (ISS), les satellites de télécommunication et quelques satellites scientifiques… dont le triplet de la mission Swarm de l’Agence spatiale Européenne (ESA) lancé en 2013 afin d'étudier le champ magnétique terrestre. Tous ont en commun de se trouver en orbite basse, entre quelques centaines et 2000 kilomètres d’altitude.

Les galaxies de Louis Warynski Plongée dans un cosmos on reconnaît les étoiles leurs scintillements mais de constellations connues aucune je suis dans cette musique en apesanteur : mon corps n'a plus de point d'appui et il doit trouver en lui-même ses appuis, ses repères, ses tensions le corps est devenu cosmos, entre lui et le noir en espace, nulle limite dès lors. le corps s'est dilaté à l'espace. la circulation des flux internes n'est plus rompue et elle se mêle à celle de la voie lactée (ici inconnue voie lactée)

Sciences et Technologies : Pourquoi la conquête de l'espace profite à tous HISTOIRES DE SAVOIR - Jean-Luc Nothias rappelle que de nombreuses technologies de pointe sont dérivées d'innovations destinées dans un premier temps à l'aérospatiale. Photo prise depuis la navette Atlantis juste après la saisie du téléscope Hubble par le bras robotisé d'Atlantis. Crédit photos : NASA La conquête spatiale a déjà fait rêver de nombreuses générations d'hommes et de femmes. Et petit à petit, les humains colonisent l'espace. Il y a quarante ans, des hommes marchaient sur la Lune. Un nouvel indice éclaire la formation de la Lune THEIA. La Lune s’est formée suite à une formidable collision entre la Terre et un corps de la taille de Mars, baptisée Théia, 95 millions d’années après la formation du système solaire. Soit il y a environ 4,5 milliards d’années. Ce scénario longtemps contesté a finalement remporté l’adhésion des astronomes ces dernières années avec la découverte que l'eau de la Terre et de son satellite avait la même origine et que la composition en certains éléments comme le zinc était compatible avec cette théorie dite de l'impact géant.

La Voie Lactée abriterait au moins 17 milliards de planètes de taille terrestre Si l’on en croit une nouvelle estimation, au moins 17 milliards de planètes de taille terrestre se trouveraient dans notre galaxie, la Voie lactée. Toutes ne seraient pas habitables mais elles pourraient présenter des caractéristiques similaires à celles de notre planète. Si de nouvelles planètes sont régulièrement découvertes par les astronomes, on est encore très loin de les avoir toutes identifiées ! Selon une nouvelle estimation basée sur une analyse des données recueillies par le télescope spatial américain Kepler, plus de 17 milliards de planètes de taille terrestre se trouveraient dans la Voie lactée. Avec une telle profusion de potentielles proches parentes, la probabilité de découvrir des planètes habitables augmente considérablement.

Naissance et mort d’une galaxie Naissance et mort d’une galaxie - Vu 8424 fois. Notre galaxie, ou voie lactée, est âgée de douze milliards d’années ce qui en fait une ‘dame’, très très vielle. Mais ce n’est qu’une galaxie parmi des milliards de galaxies, toutes peuplées de milliards d’étoiles. Notre galaxie s’étend sur plus de 100 000 d'années lumières, mais elle n’est pourtant qu’un point minuscule à l’échelle cosmique. Andromède par exemple mesure deux fois la taille de la voie lactée. A partir de demain, les planètes seront alignées Dans la fiction, quand les planètes sont alignées, ce n’est pas bon signe. Début d’apocalypse, réveil de démons en tout genre ou naissance d’un élu… Mais dans la vraie vie, c’est juste une occasion pour les astronomes amateurs d’admirer un très beau spectacle. Et à partir de demain, cinq planètes seront alignées tous les matins, et ce jusqu’au 20 février prochain. Pour admirer un tel spectacle, il faudra se lever tôt. Mercure, Vénus, Saturne, Mars et Jupiter pointeront le bout de leur nez avant le lever du soleil.

Related: