background preloader

Jinha Lee: Plongez dans l'ordinateur et attrapez un pixel.

Jinha Lee: Plongez dans l'ordinateur et attrapez un pixel.
Related:  Advance Technologie 1Réalité virtuellehatim9

Une application vidéo pour les lunettes connectées de Google | Applications Les «Google Glass», lunettes à la réalité augmentée qui permettent notamment l'incrustation de données sur les images, ne sont pas encore en vente mais ont été distribuées à un nombre restreint de développeurs. - Photo Google TDF Media Services, une filiale du groupe TDF (Télédiffusion de France), a indiqué mercredi avoir développé une solution permettant la publication de vidéos en ligne à partir de lunettes futuristes Google connectées à internet. Le prototype, disponible dès à présent, «permet de commander la camera des Google Glass avec la voix, de débuter la prise de vue, de couper la prise de vue et de publier ça directement en ligne», a indiqué à l'AFP Ivan Dulguerian, directeur marketing de la filiale spécialisée dans la diffusion de vidéos. Les «Google Glass», lunettes à la réalité augmentée qui permettent notamment l'incrustation de données sur les images, ne sont pas encore en vente, mais ont été distribuées à un nombre restreint de développeurs. M.

BLUE MARS Blue Mars Client The free Blue Mars Client is your window into our free to play massively multiplayer virtual world made up of an expanding set of independently operated Cities that feature unique themes, activities, and attractions. Through the Blue Mars Client, users can participate in a wide variety of entertainment, educational, and productivity experiences. Blue Mars Sandbox Editors The free Blue Mars Sandbox Editors are the bridge between your offline content and the online Blue Mars world. Our Editors work in concert with digital content creation tools like 3DSMax, Maya, Blender, and SketchUp to create immersive 3D spaces and upload them into the virtual world. BlueMars.com BlueMars.com is the central hub for discovery, community, and user and developer account management. Blue Mars Servers

Premier Salon virtuel de l'étudiant | Caroline Rodgers L'objectif du salon est de faciliter le choix de formation et de carrière des étudiants. - Photothèque La Presse Un premier Salon virtuel de l'étudiant, présenté par Événement Carrières, se déroulera du 28 janvier au 28 mars, 24 heures sur 24. Et le tout se déroule en ligne. Une trentaine d'exposants y participent, dont Téluq, l'UQAM, l'Université Mc Gill, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, le Collège Supérieur de Montréal, Académos Cybermentorat, le Collège d'informatique et d'administration Verdun-LaSalle, Septembre éditeur et l'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation du Québec. L'objectif du salon est de faciliter le choix de formation et de carrière des étudiants. Il y est, entre autres, proposé de :

Un module pour localiser 24h/24 personnes et objets LoccaMini est un appareil de localisation compact et léger, en plus d'être résistant aux chocs et à l'eau. - Photo Locca La société autrichienne Locca propose une solution matérielle afin de pouvoir localiser n'importe qui (enfant, parent, animaux) ou n'importe quoi (vélo, valise, clé) en temps réel. Elle prend la forme de petits boîtiers, associés à des accessoires adaptés, une carte SIM et six mois d'abonnement prépayés. Une application mobile rend ensuite compte de la géolocalisation de l'appareil. LoccaMini se présente comme un appareil de localisation compact et léger et résistant aux chocs et à l'eau. Il est à réserver aux petits objets, aux vélos ou bien encore aux animaux de compagnie. De son côté, LoccaPhone est davantage adapté aux proches puisqu'il permet de communiquer entre la personne équipée du boîtier et l'utilisateur de l'application. Les deux dispositifs fonctionnent avec une carte SIM préinstallée et disposent d'environ un mois d'autonomie.

The Void, le parc d'attractions en réalité virtuelle Dans l’Utah, le premier parc d’attractions utilisant la réalité virtuelle, The Void, a débuté sa construction. Il devrait ouvrir en 2016. Ouvrez les yeux. Après quelques manipulations sur le pavé tactile jouxtant le sas, celui-ci s’ouvre dans un feulement. Une demi-heure plus tard, vous êtes dans la rue, revenu dans le présent, en train de débriefer avec vos potes votre première sortie au Void, le parc d’attraction de réalité virtuelle qui souhaite ouvrir ses portes à Pleasant Grove, dans l’Utah, à l’été 2016. Zombies de l’espace, théâtre de guerre, bataille à l’épée médiévale ou combat aérien, tous les scénarios sont possibles, les salles étant reconfigurables à l’envi. La capture de mouvements, clé de voûte du projet Derrière The Void, un homme, Ken Brestchneider, anciennement spécialisé dans la cyber-sécurité. Il n’y a aucun moyen de libérer à fond le potentiel de la réalité virtuelle dans le marché domestique, explique-t-il au Washington Post. 2016, an 1 de la réalité virtuelle

Carl Zeiss dévoile son casque de réalité virtuelle pour moins de 100$ Vous connaissez probablement la marque Carl Zeiss pour les lentilles que l’on retrouve sur des objectifs d’appareils photo ou encore de smartphones. Mais voici que l’entreprise allemande a décidé de se lancer dans un marché en plein boom : les casques de réalité virtuelle. Après l’Oculus Rift, le Google CardBoard et les tentatives de Samsung ou LG, Carl Zeiss se démarque par un point essentiel : le prix. A moins de 100 dollars, rares sont les concurrents à offrir un objet de cette qualité. Mais le prix réduit du VR One vient en partie du fait que votre smartphone sera nécessaire pour le bon fonctionnement du casque. « Il y a 45 ans, l’équipage d’Apollo 11 emmenait une lentille ZEISS sur la Lune. Le deuxième avantage est donc l’aspect multi-plateforme de ce casque, qui sera compatible à la fois avec iOS et Android (un SDK est déjà disponible pour les développeurs). La partie logicielle est pour le moment très limitée, car elle ne comporte que deux applications.

SmartThings Gets $12.5 Million to Develop the Internet of Things In a vote of confidence for the Internet of Things, a startup in the category, SmartThings, announced Tuesday that it has received $12.5 million in Series A funding. The round brings SmartThings' total to $15.5 million. SmartThings, which was founded in April 2012, provides an open platform for the Internet of Things — the shorthand description of Internet-infused objects that can be controlled via your smartphone, like thermostats, lights, locks and smoke alarms. Some 3,000 inventors and developers use SmartThings' technology to create such devices. "It's a life problem they want to solve," says Alex Hawkinson, CEO and cofounder of SmartThings, referring to developers. SmartThings provides a cloud-based infrastructure for developers and sensors that can transform an old house into a connected one. Though there have been few hit products in the segment — Nest is a notable exception — some are bullish on the category's prospects. Image: SmartThings

Dossier 3DVF : anniversaires et réalité virtuelle, retour sur le FMX 2015 Début mai se tenait à Stuttgart en Allemagne, l'édition 2015 du FMX. L'évènement fêtait ses 20 ans, et nous confirmons sa position de manifestation majeure à l'échelle mondiale pour les professionnels de l'image numérique 3D, VFX, Animation, Jeu vidéo et plus. Un programme de grande qualité, en accord avec l'actualité et le marché. En plus des principales conférences, nous avons eu l'occasion de faire un point sur le monde de la réalité virtuelle et des techniques de production qu'elle engendre.

Related: