background preloader

Cinq logiciels open source pour gérer vos flux RSS

Cinq logiciels open source pour gérer vos flux RSS
Le 1er juillet 2013 Google a fermé définitivement son lecteur de Flux RSS en ligne Google Reader en laissant de nombreux utilisateurs sans solution. Ce n'est toutefois pas Google mais Internet qui a simplifié la collecte d'information de plusieurs manières, notamment via les Flux RSS. Très pratiques pour que vous restiez informés sur n'importe quel sujet, les Flux RSS, avec les services et logiciels qui les gèrent, peuvent faciliter vos recherches, votre veille sur des sujets, et le suivi de l'actualité. Avec CNET et TechRepublic voici 11 solutions pour vous faire gagner du temps. Netvibes Avec une interface séduisante et de nombreuses possibilités, Netvibes est plus un portail web qu'un simple lecteur de Flux RSS mais il s'acquitte parfaitement de cette tâche. Feedly Proposé à l'origine par le biais d'extensions sur les navigateurs Android, Feedly s'est par la suite ouvert à tous les navigateurs grâce à son site web qui propose une application en ligne. Curata Reader The Old Reader RSSOwl

http://www.cnetfrance.fr/produits/l-apres-google-reader-10-alternatives-pour-gerer-ses-flux-rss-39774710.htm

Related:  flux rsschristianmissiaVeille

PRO fil RSS - logiciel de création et de gestion de podcast et de flux RSS PROfilrss propose une solution complète pour la gestion de vos flus RSS et podcasts. A travers une simple fiche, vous pourrez saisir vos actualités, contrôler le flux avant publication et transférer le tout sur vos serveurs Web. Le format de chaque actualité est optimisée pour la gestion des fichiers audio, vidéos et images afin d'utiliser le logiciel en fonction Podcast. Vous pourrez également consulter les flux d’autres sites directement dans le logiciel grâce à sa fonction agrégateur. Enfin, vous avez une fonction d’importation à partir d’un fichier ou directement d’un site internet. RSS : qu'est-ce que c'est, comment en profiter ? Derrière ce terme abscons, se cache un outil pratique et simple d'utilisation pour diffuser du contenu et, à l'autre bout de la chaîne, se tenir au courant des mises à jour de ses sites favoris. Comment expliquer simplement ce qu'est un flux RSS ? Il s'agit d'un fichier texte particulier (voir plus loin) dont le contenu est produit automatiquement (sauf cas exceptionnels) en fonction des mises à jour d'un site Web. Ce contenu est laissé au libre choix du producteur du flux, mais très généralement se compose des titres des mises à jour (par exemple : "nouvelle promotion"), des liens hypertextes correspondants, et de descriptions, en quelques lignes, de ces mises à jour (par exemple : "Prix sacrifiés sur la mémoire pendant trois jours.

Les cinq meilleures alternatives à Google Reader WEB Le lecteur de flux RSS de Google a officiellement été envoyé à la morgue... Publié le Mis à jour le Mots-clés Aucun mot-clé Comme sa page Wikipédia l'indique tristement, Google Reader «était» un lecteur de flux RSS. Google a officiellement débranché la prise le 1er juillet, et ses utilisateurs n'ont que jusqu'au 15 juillet pour télécharger leurs données ou les importer directement depuis l'un des nombreux services similaires. Voici nos cinq préférés. Digg Reader Netvibes : optimiser sa veille d'informations Netvibes est un outil en ligne efficace pour les professionnels qui organisent leur veille sur le web. Ce tableau de bord permet en effet de suivre des centaines de sources d'informations simultanément, et de gérer de nombreuses tâches courantes, via plusieurs applications tierces connectées au service. En dehors de l'ajout et de la gestion des flux RSS, voici quelques astuces et conseils pour mieux tirer parti de l'utilisation de Netvibes. Créer un tableau de bord prédéfini Netvibes permet de créer des tableaux de bord thématiques (Actualité, social, productivité, finance, high-tech, design) proposant un certain nombre de widgets prédéfinis. (Dashboards > Nouveau).

RSS n'est pas un produit grand public, c'est un outil pour les professionnels L’annonce de la fermeture prochaine de Google Reader a provoqué une véritable onde de choc : Powering Down Google Reader. Lancé en 2005, le lecteur de flux RSS de Google occupe une place largement dominante et a su évincer ses concurrents (Bloglines étant le plus notoire). Mais après de nombreuses années de bons et loyaux services, Google décidé d’arrêter Reader le 1er juillet prochain pour concentrer les efforts sur d’autres services (A second spring of cleaning). Visiblement Reader a toujours évolué plus ou moins sous le radar et n’a jamais été dans la liste des priorités de Google malgré ses dizaines de millions d’utilisateurs journaliers (Google Reader lived on borrowed time). Étant moi-même un utilisateur de la première heure, je suis attristé par cette nouvelle.

Web sémantique : quelles applications aujourd'hui ? Conçues il y a quelques années pour enrichir la recherche et l'exploitation des résultats sur le web, les technologies derrière le web sémantique poursuivent leur ascension. Intégration progressive aux moteurs de recherche et réseaux sociaux, développement de moteurs de recherches dimensionnés aux besoins spécifiques des entreprises, adoption croissante par les sites d'e-commerce. Qu'il s'agisse d'optimiser l'accès aux informations pertinentes, d'améliorer le référencement d'un site, où d'optimiser le ciblage marketing, le web sémantique recoupe aujourd'hui des besoins transversaux et bénéficie de l'intérêt grandissant des principaux acteurs du web. Le point sur un marché en plein essor, et sur ses applications à l'horizon 2011.

Gérer ses flux RSS avec HootSuite Syndicator ? Hootsuite est d’abord connu pour gérer de manière centralisée plusieurs comptes sur différents réseaux sociaux (ce n’est pas le seul, bien entendu). Mais, avec l’application « HootSuite Syndicator », il permet aussi de gérer ses flux RSS. Bonne idée ? Présentation Qu'est-ce que RSS ? Comment accéder aux flux RSS ? 01net. le 23/02/05 à 09h00 Qu'est-ce que le format RSS ? RSS (Really Simple Syndication) est un format de description de données qui facilite la diffusion de fils d'informations, de façon automatisée, à l'intention des internautes, et qui favorise la syndication de contenus en permettant à d'autres sites de republier facilement tout ou partie de ces données. [Astuce] Comment trouver un flux RSS quand il n’est pas affiché ? 61 9Share5 4 Aujourd’hui, nous allons partager une astuce qui sera utile quand vous ne parviendrez pas à trouver le flux RSS d’un site. Certains sites possèdent des flux RSS, mais ne les affichent pas sur leurs pages. Il existe néanmoins un moyen simple de les trouver. Il suffit d’effectuer un clic droit sur la page puis de cliquer sur « Afficher le code source de la page» (raccourci : ctrl + U).

Comment utiliser Feedly pour lire ses flux RSS ? 1. Se connecter à Feedly Pour vous connecter à Feedly, il vous faut un compte Google. Rendez vous ensuite sur puis cliquez sur "Login" : Foursquare.com propose la recherche géolocalisée : quel enjeu pour les petits commerces ? En proposant un outil de recherche sur sa page d'accueil, Foursquare exporte la recommandation de lieux hors de ses applications mobiles. La fonction Explorer est donc désormais disponible à tous les internautes, qui peuvent découvrir les notes attribuées par les mobinautes à différents lieux de consommation. Cette nouvelle fonctionnalité de recherche par mots-clés (ex : musique, bar, restaurant, shopping) associée à un service de cartographie permet aux internautes de repérer les lieux les plus populaires et les mieux notés par les membres de Foursquare, en lien avec leurs requêtes. Il est également possible de personnaliser un peu plus la recherche en se connectant avec ses identifiants Foursquare, ce qui permet d'affiner les résultats selon l'activité de ses contacts Foursquare dans les lieux pertinents. Un nouveau site d'avis ?

10 outils Twitter pour faire une veille efficace Le blog de Recherche-Eveillee.com recense en cette rentrée 10 outils indispensables pour le Twitter-veilleur… parmi pléthore de services et de solutions logicielles et clients dédiés à la praticité d’utilisation de ce réseau social. La sélection a été effectuée par Béatrice Foenix-Riou, spécialiste de la documentation et de la recherche d’information. Programmer ses tweets et analyser 1. Évaluer des informations trouvées dans Internet Introduction : la diversité de l'information Les nombreux visages de l'information Imaginez l'allée des magazines dans le supermarché le plus près de chez vous. Si vous fermez les yeux et que vous tendez la main pour prendre la première publication à laquelle vous touchez, il y a autant de chances que vous tombiez sur un tabloïd que sur un journal respectable (en fait, les chances sont mêmes plus grandes puisque bien des journaux respectables ne font pas bonne figure dans les supermarchés). Imaginez maintenant que votre épicier soit tellement accommodant qu'il laisse tout le monde de la région imprimer un magazine et le vendre dans cette section. Si vous tendiez aveuglément la main, cette fois, vous auriez plus de chances d'attraper la revue Elvis auprès des Martiens que Le Journal des affaires ou L'actualité.

Prismatic, le meilleur agrégateur du monde Il fut une époque où l’humanité souffrait d’un manque cruel d’informations. Aujourd’hui, grâce à Internet, nous faisons face au problème inverse: il y a tant d’informations à portée de clic, sur tellement de sujets différents, que l’on ne sait pas toujours bien par où commencer. C’est un casse-tête que les sociétés spécialisées dans les médias numériques tentent de résoudre depuis l’aube du Net. Dans les années 1990, déjà, CompuServe et AOL proposaient à leurs abonnés des sélections de contenus triés par leurs soins afin de les protéger des «tumultes» d’Internet. En 2008, Tina Brown lançait le Daily Beast, site d’information agrégeant les contenus d’autres sites avec pour slogan «Read This Skip That» («Lisez ça, passez le reste»). Google News automatisa la formule à l’aide d’algorithmes afin de choisir les meilleures infos du jour, tandis que iGoogle et Google Reader (paix à son âme) offraient aux utilisateurs la possibilité de se faire leurs propres sites d’infos personnalisés.

Related: