background preloader

Fab Labs: la grande bidouille

Fab Labs: la grande bidouille
«Do it yourself, do it with others» («faites-le vous-même, faites-le avec les autres») : telle est la devise des Fab Labs, ou Fabrication Laboratories. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Normal, le mouvement est encore underground. Créés il y a une dizaine d’années au Massachusetts Institute of Technology (MIT) par Neil Gershenfeld, un professeur de physique qui proposait un cours de prototypage rapide intitulé «comment fabriquer (à peu près) n’importe quoi», les Fab Labs sont les ateliers de fabrication communautaires de l’ère numérique. Leur objectif ? Donner à ceux qui ne sont ni ingénieurs, ni designers, ni même geeks les moyens de fabriquer toutes sortes d’objets manufacturés comme à l’usine. Des plans en open source, quelques machines-outils à commande numérique, un peu d’apprentissage collectif, beaucoup de patience et d’ingéniosité… et voilà un meuble sur mesure, une pièce pour réparer sa machine à laver ou carrément le prototype d’un vélo électrique ! Apprendre ensemble

http://www.liberation.fr/economie/2013/06/30/fab-labs-la-grande-bidouille_914807

Related:  FABLAB EN BIBLIOTHEQUESFabLabla révolution des fablabsFabLabmindcard 021

Fab Labs Il existe aujourd'hui une douzaine de Fab Labs en France. Ces ateliers, nés dans les années 2000, incarnent pour certains penseurs (comme Chris Anderson ou Jeremy Rifkin) les potentialités d'une nouvelle révolution industrielle. L'origine des Fab Labs Le Fab Lab (de l'anglais Fabrication Laboratory, ou laboratoire de fabrication) est une création du MIT, qui a lancé au début des années 2000 son laboratoire dans le cadre d'un cours au titre évocateur : "How to make almost anything" (Comment fabriquer à peu près n'importe quoi). Les Fab Labs qui se sont constitués un peu partout dans le monde à la suite de cet exemple (il en existe à peu près 200), sont des ateliers comprenant des machines de toutes sortes.

Les FabLabs en dix termes clés De plus en plus d’entreprises misent sur les FabLabs pour redonner de l’élan à leur processus d’innovation. En France, Renault, Air liquide, Airbus et Snecma ont ainsi déjà ouvert leur structure et d’autres – la SNCF, Bosh, Essilor… – y réfléchissent sérieusement. Pour comprendre pourquoi les FabLabs pourraient redonner un coup de jeune à la R&D des entreprises, adoptez d’abord leur langage. FabLab. Les sites collaboratifs réclament le soutien de Bercy Ce sont des entreprises d'un nouveau genre. Des enteprises du numérique, des sites internet qui proposent des services entre particuliers : co-voiturage, location de logements ou dîner chez l'habitant, échange d'appartements, mutualisation d'achats, etc Ces entrepreneurs se sont réunis, mardi 25 juin, à Bercy pour un "BercyJam" au cours duquel ils ont pu faire part de leurs besoins et doléances à Fleur Pellerin.

Naissance d’un mouvement hackerspace en Russie Un robot fabriqué avec une imprimante 3D au hackerspace Neuron. Photo reproduite avec la permission de la page Facebook de Neuron. A quoi pense-t-on en entendant l'expression “hackerspace” ? Avant de m'entretenir avec Alexander Chemeris, un pionnier du mouvement hackerspace en Russie, je me représentais les hackers comme une bande de geeks s'efforçant, dans des sous-sols, de contrôler la Toile en élaborant clandestinement des virus pour pénétrer les sites web. Ma vision de l’ “hacktivisme” était très dépassée… Qu'est-ce qu'un “hackerspace” ?

FabLab Net-iKi « Fablab Innovation, ruralité, économie et production locale impression 3D, industrie, reconversion développement économique et humain 1 an après son ouverture à Biarne, village du Jura de 350 habitants, le 1er FabLab rural de France a démontrer qu’il est possible d’innover et de travailler en mode collaboratif. Un FabLab ? Un lieu, ici une ancienne école dans le bâtiment de la mairie, des habitants d’une dizaine de villages autour de Dole, qui viennent créer, travailler ensemble, créer des objets, des mécanismes, des systèmes numériques, mais aussi partager des savoir-faire et collaborer autour de leurs projets. De 9 à 80 ans sans aucune sélection mis à part la volonté de faire, d’innover, de créer, de réparer ou de détourner.

Bibliothèque Des Expériences: FabLab, au coeur de la création numérique Un FabLab, c'est quoi ? "Internet permet de partager les idées, les FabLabs permettent de les concrétiser." dixit Nicolas Lassabe, co-fondateur d'Artilect FabLab toulousain Pour expliquer de quoi il s'agit, la cité des sciences propose un court métrage sur la question... Des FabLabs en bibliothèque, une drôle d'idée ? Vous vous demandez peut-être ce qu'un tel projet peut bien venir faire dans une médiathèque ?

La montée en puissance des FabLabs industriels Remue-méninges dans la R&D de Renault, Airbus, Air liquide ou Snecma. Tous ont en commun de se lancer dans l’aventure des fablabs, un concept né en 2001 au MIT, et qui conquiert depuis, le monde entier. D’abord destinés à des étudiants, puis maintenant ouverts à un plus large public, les FabLabs s’invitent depuis peu aussi en interne chez les industriels français.

Illusoire émancipation par la technologie, par Johan Söderberg Ce serait la révolution industrielle du XXIe siècle : ce qui devait auparavant être acheté en magasin pourrait désormais être fabriqué chez soi grâce à des outils comme une découpeuse laser, une imprimante 3D, une fraiseuse à commande numérique, etc. (1). Ces machines suivent toutes un même principe technologique : guider les mouvements d’un outil mécanique à l’aide d’un logiciel. Les plus célèbres d’entre elles fonctionnent comme des imprimantes, mais en trois dimensions : passage après passage, une buse se déplace sur trois axes et superpose des couches de matière (le plus souvent une résine synthétique) en suivant un modèle numérisé, jusqu’à obtention du volume désiré. De la poignée de porte au vélo, les objets ainsi produits se multiplient. Même si cette technologie suscite un foisonnement de petites entreprises créatives, son développement est essentiellement l’œuvre d’amateurs, qui se définissent comme des makers.

Comment un Fab-Lab peut favoriser un renouveau pédagogique ? L’un des usages des Fab-Labs est la création d’une approche pédagogique expérimentale. Bien souvent l’apprentissage s’inscrit dans une perspective déductive dans laquelle la leçon précède l’exercice. Le Fab-Lab peut permettre d’entrer dans un autre cycle pédagogique ou l’expérience tactile engage d’abord un processus d’action, de motivation et d’idéation. 3 moteurs de recherche de livres numériques Ebibli Le moteur indexe de nombreux sites d’ebooks gratuits : Manybooks, LivrePourTous, Gutenberg, planetebook…La page n'affiche que la barre de recherche personnalisée Google. On y entre un terme et les résultats s'affichent dessous. C'est très minimaliste : pas d'information sur les sites analysés, pas de filtrage des résultats, ne serait-ce que pour la langue.

FabLab en bibliothèque : Mode d’emploi En juin 2013, Gaëlle Bergougnoux, étudiante à l’Université de Montréal, qui se définit elle-même comme « apprentie bibliothécaire » a publié en juin 2013 sur le blog EspaceB des bibliothèques de Montréal 2 articles majeurs qui réfléchit sur la création de fablabs en bibliothèque : Un fab lab dans ma bibliothèque et Pour aller plus loin avec les Fab labs. Du troisième lieu au FabLab A partir du concept de troisième lieu défini par le sociologue Ray Oldenburg, l’auteure indique une définition plurielle du terme FabLab avant de s’intéresser à la création de FabLabs en bibliothèque publique à travers des exemples en Amérique du Nord qui montrent la diversité des approches et des espaces de création mis en place. Gaëlle Bergougnoux précise que pour monter un FabLab dans de tels lieux culturels nécessite un budget d’investissement de 10 000 à 50 000 Dollars US (pour 75 m2). Ressources sur les FabLabs en bibliotèques publiques

Related:  Problématiqus Impression 3Demmanuelleb