background preloader

Ce qu'on appelle "Socialisme" ? Du sens aux mots.

Ce qu'on appelle "Socialisme" ? Du sens aux mots.

« La campagne possède des réponses aux maux dont souffre notre société » Depuis huit ans, Philippe Bertrand présente « Carnets de campagne », un programme radiodiffusé par France Inter, consacré aux initiatives sociales, économiques ou culturelles qui fleurissent un peu partout dans les régions françaises et ouvrent des pistes d’avenir hors des réponses institutionnelles et des sentiers battus. Au terme de mille cinq cents émissions, quel bilan tire-t-il de cette immersion dans des territoires en mouvement ? Ces projets conçus par des « artisans du futur » capables de fédérer les énergies et les moyens sont-ils précurseurs de nouvelles formes de vie sociale ? La revue Futuribles a interviewé Philippe Bertrand. Comment est née l’émission Carnets de campagne ? Philippe Bertrand - L’émission Carnets de campagne est née en 2006 lors d’un changement de la grille des programmes de France Inter. Notre appel à projets se fait à l’échelle d’un département trois semaines ou un mois avant l’émission. D’où émanent les initiatives que vous présentez à l’antenne ?

DBZ Cittaslow France Les clés pour comprendre ce qui va se passer Réveillez-vous ! Non, ce n’est pas le cri de ralliement d’un témoin de Jéhovah, c’est la recommandation expresse d’un catholique abasourdi par ce qu’il voit autour de lui.Dans un autre article, j’explique que nous sommes arrivés à la fin des temps, et probablement dans sa dernière phase, celle des tribulations. Il y a quatre clés pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui. La première clé est un combat à mort entre Dieu et les démons Que vous y croyiez ou pas ne change rien à l’affaire : depuis Adam et Eve, Lucifer combat Dieu en s’attaquant à sa créature préférée : l’homme. Aujourd’hui, Lucifer est, en apparence, le grand vainqueur du combat qui l’oppose aux forces du Bien. La seconde clé est la connaissance du pouvoir occulte qui dirige le monde Je vous rappelle que le pouvoir occulte qui dirige le monde est constitué à sa tête de la secte des Illuminatis. Citons juste une phrase de W.G. La stratégie des Illuminatis tient en deux actions principales : a) Une religion mondiale pas réussi.

Cittaslow International - www.cittaslow.org De V for Vendetta aux Anonymous Les Illuminatis derrière les scénarios de film hollywoodien Ci-dessus, une image de '' V pour Vendetta '' – ''La réalisation Illuminati vraiment la plus flagrante que j'ai jamais vue'' Par Aspen (l'auteur est un ancien critique professionnel de films) Les Illuminati exercent dans une très grande mesure une influence sur les médias visuels populaires. Chaque script de film important en pré-production est soumis à des subordonnés illuminati spécialisés dont le rôle est de contrôler le script pour d'éventuelles altérations ou insertions. Ces changements peuvent être majeurs ou mineurs, en fonction du matériau du script. Ces subordonnés font de plus partie d'un groupe de réflexion étroitement géré qui étudie le progrès de la propagande illuminati sur les sociétés mondiales. La décision est très souvent prise de ne pas insérer un quelconque message visible dans les idées du film. C'est ce que des gens nomment un procédé ''inconscient'' ou ''subliminal''. Anonymous 4chan Le logo des Anonymous

Finance participative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La production communautaire, ou « production participative », est une méthode de production de contenu par un très grand nombre de personnes[1]. La mise en commun des apports individuels est facilitée par le développement des réseaux sociaux et des communautés sur internet. Le financement de la production communautaire peut être assuré par un financement collaboratif. Le principe de la production communautaire[modifier | modifier le code] Une production communautaire fait appel aux internautes pour trouver les fonds nécessaires à l’aboutissement d'un projet de création. Le financement peut être total ou partiel, ou prendre la forme d'une augmentation de capital (dans ce dernier cas, on parle parfois de « financement 2.0 ou de « levée de fonds 2.0 »). L'appel peut être largement ouvert, ou réduit à un cercle de réseaux de contact et d'amis. D’un côté, des sites de coproduction qui transforment l’internaute en investisseur.

Nouvel ordre mondial, illuminatis, franc-maçonnerie, satanistes... les signes au quotidien de leur emprise sur le monde Crowdsourcing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le crowdsourcing, ou externalisation ouverte[1] ou production participative[2], est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Ceci se fait par un appel ciblé (quand un niveau minimal d'expertise est nécessaire) ou par un appel ouvert à d'autres acteurs. Le travail est éventuellement rémunéré. C'est un des domaines émergents de la gestion des connaissances, Il existe de nombreuses formes, outils, buts et stratégies du crowdsourcing[3]. Origine du terme[modifier | modifier le code] Le terme crowdsourcing est un néologisme sémantiquement calqué sur l'outsourcing (externalisation). Historique[modifier | modifier le code] « Crowdsourcing is an online, distributed problem-solving and production model[7]. » Aspects éthiques, limites ou controverses…[modifier | modifier le code]

Autour des pratiques collaboratives Pour la première fois de son histoire, notre société est confrontée à la gestion de l'abondance. La création, la contribution, l'expression de millions de personnes est "maintenant sous la main" (M. Serres). Pour bénéficier de cette abondance rendue possible par le numérique, il nous faut apprendre non plus à cacher notre copie, mais à réutiliser, partager, enrichir, et échanger en réseau. Voici une collecte de références pour se former, échanger autour des pratiques collaboratives initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert). Pour faciliter cette transition vers un monde du numérique ouvert et en réseau ouvert,nous faisons ici le choix des biens mis en communs en privilégiant les contenus, réseaux qui se place sous le signe du partage et des droits d'usage élargis. Une bibliographie complémentaire du magazine contributif "Pratiques Collaboratives" qui relie et diffuse initiatives, réflexions et contenus autour des pratiques collaboratives. Fil d'actualité

Habitat partagé : Et si on vivait ensemble ? Ce matin encore, vous êtes de mauvais poil. Maudits voisins qui ne respectent pas votre sommeil ! Aller toquer aux portes est délicat : depuis quatre ans que vous vivez dans cet immeuble, bien mal isolé et bien cher payé, vous ne connaissez toujours pas ses habitants. Alors que diriez-vous de passer à autre chose ? Depuis le milieu des années 2000, les difficultés à trouver un toit à prix abordable, mais aussi l’affaiblissement des solidarités et la prise de conscience de l’urgence environnementale poussent des ménages à chercher d’autres solutions que la maison mal isolée – où l’on se sent parfois bien seul – ou l’immeuble désincarné. Quelle que soit la structure juridique choisie – un point que le gouvernement s’apprête à clarifier (Lire ici l’interview de la ministre du Logement, Cécile Duflot) –, les habitants se concertent pour chaque décision relative à la conception et à la gestion quotidienne du lieu.

the interactive map and database of the Worldwide Permaculture Network Worldwide Permaculture Projects A growing list of permaculture projects worldwide This is the premier place to find out who is doing what, and where, in the permaculture world. If you have a project of your own, be sure to put it on the map! By putting regular updates on your profile, you’ll attract a growing readership. Network, share, learn, grow! Map Data Map Satellite Showing 8 of 2065 Projects ← Previous123456789…258259Next → Istituto italiano di permaculturaProject Type:Rural, Community, Demonstration, ...

Related: