background preloader

Tour de France des "grands projets inutiles"

Tour de France des "grands projets inutiles"
Related:  Insolite

Des chercheurs créent de faux souvenirs de guerre chez des soldats « Je me souviens que mon oncle avait une 11 CV immatriculée 7070 RL2. » « Je me souviens que j’adorais Le Bal des sirènes avec Esther Williams et Red Skelton, mais que j’ai été horriblement déçu quand je l’ai revu. » « Je me souviens que j’étais abonné à un Club du Livre et que le premier livre que j’ai acheté chez eux était Bourlinguer de Blaise Cendrars. » Dans son célèbre Je me souviens, Georges Perec recense ces petits riens – des noms, des détails et des anecdotes – qui ont peuplé son enfance et sa jeunesse et font germer des graines de nostalgie. Des fragments d’une époque révolue, qui, à leur manière, l’ont un peu façonné tel qu’il est. Mais, sans vouloir jouer les iconoclastes, on peut se demander lesquels de ces souvenirs sont réels, correspondent à l’expérience de l’homme Perec, et combien sont faux, ont été induits par d’autres au point que l’écrivain les a inconsciemment rendus siens, sans avoir vécu lui-même les événements dont ils sont issus.

Street art à Paris : Le Mur offre depuis dix ans un espace de création dans la ville L’association culturelle, qui fête son anniversaire samedi dans la capitale, tente d’étendre son réseau sur tout le territoire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Bruno Lantéri Tout a démarré par une opération de communication menée par deux artistes. Au début des années 2000, Jean Faucheur et Thom Thom veulent dénoncer le manque d’espace légal d’expression d’art urbain dans Paris ; ils recouvrent alors 140 panneaux publicitaires de la capitale. « L’art urbain offre une véritable opportunité pour la ville, pour les citadins et pour l’art. » Rapidement après la performance des deux artistes, les discussions s’engagent avec la Mairie de Paris pour promouvoir la création et l’exposition d’œuvres dans les rues de la capitale. Elle propose également des ateliers de pratique amateur conduits par des artistes (trois ou quatre fois par an), des interventions dans des écoles d’enseignement général ou d’art, et publie des ouvrages pour « garder la mémoire des actions passées ».

VIDEO. Un requin découvert dans le métro de New York Il y a comme un lézard, ou plutôt, comme un requin ! Un petit squale a été retrouvé dans le métro new-yorkais dans la nuit de mardi à mercredi, vers minuit. La Metropolitan Transit Authority (MTA), entreprise publique en charge des transports de la ville, a confirmé au « Huffington Post » qu'un contrôleur de la rame en direction du Queens avait bel et bien alerté son service de cette situation pour le moins incongrue. Photo Instagram de bsanchz Photo postée sur Twitter par @GuillaumeAudy Pk pas?! Une passagère du wagon a confié au blog de la ville « Gothamist » que c'est la puanteur qui l'a alertée. «Un bon coup de pub pour la semaine du requin de Discovery Channel», confie le porte-parole de la compagnie de métro de New York, Kevin Ortiz, au Huffington Post américain. Le « Time » rappelle que la semaine dernière déjà, un requin d'un mètre cinquante avait été déposé devant l'entrée d'un bar, le Sea Dog Brew Pub, sur l'île Nantucket, au large du Connecticut. VIDEO.

La France des marges : analyse géographique John Corcoran | The Teacher Who Couldn't Read Illiterate college grad, teacher, and business owner, learns to read at age 48 giving literacy a new voice "JOHNNY CORCORAN, STEP UP HERE." From my seat to Brother Abdon's desk was a painful mile and a half. "Two demerits, Johnny," intoned Brother Abdon. When I slid back into my seat, I avoided the Brother's eyes and opened my reader; staring down at those weird lines that marched across the page like snowflakes, every one uniquely different. Why didn't my book-loving parents know what was happening as I slumped in the Dumb Row? "Mrs. Behind the Mask As I bounced from school to school (18 schools before I got my first full-time job), I learned to play the school game. I could do math with the best of them, but in the classrooms where reading was needed, I became a non-person. With each year I became more resourceful in dealing with the pain at school, disguising what I thought was a permanent defect. War of the Words My two worlds were inside and outside. Why did I choose teaching?

Rennes. La ville où l'on vit le mieux, selon l'Express Qualité de vie, changement professionnel ou désir de se mettre à son compte. Comme chaque année, l'hebdomadaire l'Express a dressé un palmarès qui passe au crible une centaine d'agglomérations françaises. Trois classements sont établis. A chaque fois, Rennes apparait en tête ou, tout du moins, dans le top 5. Excellence de l'offre scolaire, universitaire et des hôpitaux renommés "Une vie culturelle riche; des établissements médicuax de renom; une bonne université; un coeur ancien animé; une délinquance sous contrôle et, bien sûr, la possibilité de se loger sans se ruiner", autant de critères passés au crible par le magazine et qui font de "Rennes, la ville où il est le plus agréable de vivre en 2017", explique le magazine. L'an passé, Rennes arrivait en deuxième position derrière Angers. Selon le dernier critère retenu, à savoir la "ville où l'on entreprend le mieux", Rennes arrive en cinquième position (après Toulouse, Nantes, Bordeaux et Montpellier). L'Ouest a le vent en poupe

We declare the world as our canvas106 of the most beloved Street Art Photos - Year 2012 Click on a photo and you make it bigger and can post a comment on it. And thats some of the most beloved Street Art Photos posted in 2012 on Street Art Utopia! A member of Street Art Utopia on Facebook wrote two year ago this nice piece about the future: – My son, do you want to hear something strange? – Yes! – You know the new tree painting we did on the garage last week.. – What? – Well, yes, many were. – Was art forbidden? – Well no, but it had to be in special buildings only. – Wow.. – Yes, my son.

L'insolente santé de la start-up limougeaude Cybedroïd spécialisée dans les robots domestiques Elle est certainement plus connue à l'international que localement... Cybedroïd, l'entreprise spécialisée dans la fabrication de robots domestiques est pourtant installée à quelques centaines de mètres de la gare de Limoges Bénédictins. Elle a participé en janvier au CES de Las Vegas, s'apprête à aller au sommet européen de la robotique Innorobo et au salon Viva Tech de Paris. Mais c'est à Limoges que le siège social et l'atelier de fabrication se trouvent. Ici on fabrique un humanoïde baptisé Leenby, capable de parler, de se déplacer, de lancer votre musique préférée, prendre des photos, se connecter sur internet, vous donner la météo et saisir des objets. Un bijou de technologie dont la particularité est la suivante : « La façon de fabriquer est différente. « Parisien de naissance, Limougeaud de gènes » Fabien Raimbault, créateur de la société, est « Parisien de naissance, mais Limougeaud de gènes » comme il se décrit lui-même. Pour quelle utilité? Franck Lagier

Insolite sur Last-Video.com Accueil › Insolite Insolite L’arbre magique Mardi 22 avril 2014 dans Insolite Voir › Tags: Arbre, Bûcheron Comment faire un noeud de cravate facilement et rapidement Voir › Tags: Astuces Policier brésilien tente un coup de pied kung-fu sur un voleur Samedi 19 avril 2014 dans Insolite Voir › Tags: Brésil, Kung Fu, Policier, Voleur Elvis Romeo Lingurar, l’homme qui vit avec une moitié de crâne Jeudi 17 avril 2014 dans Insolite Voir › Tags: Ouvrier, Santé, Tête Un homme en scooter propose son aide à un voleur Mercredi 16 avril 2014 dans Insolite Voir › Tags: Chine, Police, Scooter, Voleur Un défi fou avec des méduses Voir › Tags: Défi, Fou, Jackass Amanda Gryce, la femme qui a 50 orgasmes par jour Mardi 15 avril 2014 dans Insolite Voir › Tags: Femmes, Maladie, Orgasme Un policier coupe la route de longboardeurs Voir › Tags: Canada, Danger, Longboard, Policier L’alcool … Voir › Tags: Abrutis, Alcool Une écolière filme un étrange anneau dans le ciel en Angleterre Lundi 14 avril 2014 dans Insolite Voir › Derniers articles

France des marges : comment refaire de la géographie ? Compte-rendu de la matinée « France des marges » avec Samuel DEPRAZ (Université de Lyon / Jean Moulin-Lyon 3) et Olivier MILHAUD (Sorbonne Université, Paris) organisée à l’Institut de géographie de Paris, samedi 3 février 2018. En guise d’introduction à la séance, Elisabeth Bonnet-Pineau rappelle à quel point le modèle « centre-périphérie » théorisé par Alain Reynaud dans son ouvrage « Société, espace et justice » paru en 1981, et étayé sur des critères principalement économiques, a fait les beaux jours de la géographie. Une application du modèle est d’ailleurs illustrée à l’échelle départementale par une carte de la France selon des données INSEE 2014 (p. 20 dans l’ouvrage de Samuel Depraz, La France des marges, Géographie des espaces « autres », Armand Colin, 2017). Pourtant, penser en termes de marges impose de prendre de la distance par-rapport à ce modèle, c’est-à-dire par-rapport au centre et à la norme dominante. Définir la marge : inviter au décentrement Comment en sortir ?

Les criminels financiers ne paient que rarement leurs amendes Plus de dix ans après sa condamnation, le «Loup de Wall Street» n'a pas fini de payer ses amendes... et il n'est pas le seul. Jordan Belfort, auteur du livre autobiographique Le Loup de Wall Street, rendu célèbre par le film de Martin Scorcese, n'a payé que 10% de ses dettes depuis sa condamnation en 2003, selon The Atlantic. L'ex-agent de change n'est pourtant pas à court d'argent. Il gagne aujourd'hui sa vie grâce à son activité de conférencier en coaching professionnel et à la vente de ses droits pour l'adaptation cinématographique du Loup de Wall Street. Jordan Belfort n'est visiblement pas le seul à être négligent lorsqu'il s'agit de ses dettes. «Pensez-vous que je sois assez stupide pour avoir un compte en banque à mon nom?» Comment ces criminels condamnés, pour la plupart milliardaires, réussissent-ils à échapper à leurs dettes? «Pensez-vous que je sois assez stupide pour avoir un compte en banque à mon nom?» Partagez cet article

Related: