background preloader

Oligarchie : les experts à la télévision

Oligarchie : les experts à la télévision
Related:  Censure Média mensonge Répress° policière Surveillance Internet

Adieu Le Monde, vive Reporterre Ce 2 septembre, quinze ans et un jour après y être entré, je quitte Le Monde : en ce lundi, le dernier lien juridique entre ce journal et moi est défait, par le « solde de tout compte ». Que je quitte volontairement un titre prestigieux étonnera peut-être. Mais certes moins que la raison qui m’y pousse : la censure mise en œuvre par sa direction, qui m’a empêché de poursuivre dans ce journal enquêtes et reportages sur le dossier de Notre Dame des Landes. Au terme de l’histoire que je vais ici retracer, il ne me restait qu’une issue, si je voulais conserver la liberté sans laquelle le journalisme n’a pas de sens : abandonner le confort d’un salaire assuré et de moyens de travail avant que soit étouffée la dernière marge d’expression qui me restait, la chronique Ecologie. Abandonner le journal fondé par Hubert Beuve-Méry et vendu en 2010 est une libération. On trouvera ci-après le récit des événements ouverts le 5 novembre 2012 et qui ont conduit à cette décision. Que faire ? La fin

Un journaliste quitte Le Monde pour échapper à la censure du business 2 septembre 2013 Article en PDF : Ce 2 septembre, quinze ans et un jour après y être entré, je quitte Le Monde : en ce lundi, le dernier lien juridique entre ce journal et moi est défait, par le « solde de tout compte ». Que je quitte volontairement un titre prestigieux étonnera peut-être. Mais certes moins que la raison qui m’y pousse : la censure mise en œuvre par sa direction, qui m’a empêché de poursuivre dans ce journal enquêtes et reportages sur le dossier de Notre Dame des Landes. Au terme de l’histoire que je vais ici retracer, il ne me restait qu’une issue, si je voulais conserver la liberté sans laquelle le journalisme n’a pas de sens : abandonner le confort d’un salaire assuré et de moyens de travail avant que soit étouffée la dernière marge d’expression qui me restait, la chronique Ecologie. Abandonner le journal fondé par Hubert Beuve-Méry et vendu en 2010 est une libération. Rappelons simplement quelques dates : création du service Planète : octobre 2008 ; Que faire ? La fin

Laurent LOUIS lance un appel à l'union de la dissidence Le CSA veut mettre fin à l'égalité du temps de parole lors des élections Mediapart : tous les articles censurés sont sur The Pirate Bay Ce n'est vraiment pas une surprise, mais plutôt la confirmation que la censure postérieure aux publications ne peut plus plus avoir lieu à l'ère d'internet. Dès hier soir, au moment où nous rapportions que Mediapart avait été condamné par la court d'appel de Versailles à supprimer tous ses articles faisant mention de l'affaire Bettencourt en citant des enregistrements réalisés par le majordome de la milliardaire (qui sont une pièce maîtresse du dossier), nous prévenions qu'il y aurait très certainement un effet Streisand qui veut que la chose que l'on cherche à cacher ne fait qu'être mis plus encore au grand jour. Quelques minutes à peine après notre publication, les copies des articles en cause de Mediapart commençaient à affluer, pour permettre aux internautes d'en prendre toujours connaissance au jour où le journal d'Edwy Plenel devra effectivement supprimer ses archives. Par ailleurs, BitTorrent est mis au service.

Antifascisme Lille – Le meeting de Michel Collon interrompu, une militante agressée Jeudi 20 juin 21 heures : Nouvelles en direct d’un camarade de l’Initiative Communiste Ouvrière sur place : " Le meeting de Michel Collon a été interrompu par un groupe d’antifascistes. Ils ont pu lire le tract. Nous attendons d’autres nouvelles sur la situation sur place du camarade, mobilisé actuellement sur la ligne arrière… Rappel : Michel Collon était invité ce soir à donner une conférence à la bourse du travail de Fives à Lille. La conférence intitulée « Libye, Mali, Syrie… Non aux guerres impérialistes ! Michel Collon n’est pas le bienvenu à Lille ! Like this: J'aime chargement…

Quand l'Union européenne finance l'information | Jean-François Gérard Médiapart a jeté un pavé dans la marre en dévoilant le système de subvention aux médias de la part de la Commission et du Parlement européen aux médias à vocation européenne. On peut se demander si ce mode de fonctionnement est plus néfaste pour l'image des journalistes ou pour celle des institutions européennes. La fermeture du site d'information en dix langues Presseurop, et ses répercussions pour la rédaction de son hébergeur, Courrier international, (26 postes permanents et 25 pigistes réguliers supprimés) avait attiré l'attention sur cette étrangeté. Opacité sur les méthodes d'attribution Il ressort de l'enquête une grande opacité sur les méthodes d'attribution de ces fonds. Nouvelle tendance, les médias nationaux touchent des primes quand ils font une émission sur l'Europe. Si l'on voulait pousser à la provocation, est-ce que moi qui ai écrit à de nombreuses reprises sur les questions européennes, je devrais aussi demander une petite subvention?

Surveillance d'Internet - Jérémie Zimmermann : "Nous allons vers un État totalitaire" Votée par l'Assemblée nationale et le Sénat, la loi de programmation militaire, qui facilite la surveillance d'Internet, continue de faire réagir dans le milieu numérique français et américain. Voici l'opinion de Jérémie Zimmermann, porte-parole et cofondateur de La Quadrature du Net, organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Le Point.fr : Quelle est votre réaction à la suite du vote cette semaine de la loi de programmation militaire ? Jérémie Zimmermann : Cette loi permet de vastes écoutes sans intervention d'un juge en temps réel. Les partisans de la loi expliquent que la France est en guerre... Le premier danger ici est que la surveillance n'est plus un dispositif exceptionnel concernant uniquement le terrorisme, mais devient la norme. Que voulez-vous dire par là ? Qu'il n'y aura plus de limite.

Indépendance de la presse : L'Etat achète les journalistes avec 5 milliards de subvention ! Vendredi 27 décembre 2013 5 27 /12 /Déc /2013 11:41 Indépendance de la presse : Le monde et le Figaro sont les journaux les plus aidés L'État a donné 5 milliards d'euros aux journaux! - Le Figaro 18,6 millions - Le Monde 18,2 millions - Ouest France 11,9 millions - La Croix 10,7 millions - Télérama 10,3 millions - Libération 10 millions - Aujourd'hui en France 9,3 millions - Nouvel Observateur 9,3 millions - L'Express 7,2 millions - Télé 7 jours 6,9 millions Source Partager l'article ! inShare Par wikistrike.com - Publié dans : Economie 0

Related: