background preloader

Les ravages de la guerre 14-18

Les ravages de la guerre 14-18
Contexte historique La guerre de 1914-1918 marque tragiquement l’entrée du monde dans le XXe siècle. Ce fut une guerre mondiale et totale : à des degrés divers, tous les continents y furent impliqués, même si l’essentiel des opérations militaires se déroulèrent en Europe. Prévu et préparé depuis longtemps, le conflit était inéluctable pour l’Allemagne qui avait vainement tenté d’isoler diplomatiquement la France depuis la guerre de 1870. Le mécanisme des alliances – Triple-Alliance et Triple-Entente – devait irrémédiablement fonctionner pour peu que se produisît l’étincelle qui déclencherait les hostilités. Le 28 juin 1914, l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’Empire austro-hongrois, à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, fut cette étincelle qui embrasa l’Europe. Alors que les troupes françaises se portent vers le nord et l’est du pays, les Allemands s’engouffrent dans la vallée de l’Oise. Analyse des images Interprétation

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=704

Related:  guerre 14-18Guerre 14-18civils et militaires durant la Grande Guerre

Le Musée national de l'Éducation « 2ème emprunt de la Défense nationale. Souscrivez, aidez-nous à vaincre, vous hâterez le jour de la Victoire et du retour au foyer». Lithographie signée Hansi. regiments/regiments2.htm Vous trouverez à cet endroit le parcours de tous les régiments d’active et de réserve pendant la guerre 1914-18. Tous les lieux où se sont illustrés les régiments seront liés avec la description détaillée de la bataille ou du combat local. J’ai vérifié, chaque régiment, chaque date, chaque lieu et la possibilité d’un régiment de s’y trouver, mais certainement des erreurs ou approximations se sont glissées dans mes pages ; il est préférable donc, de confirmer les informations avec plusieurs sources différentes ; La recherche historique exigeant de nombreux recoupements. Quelques photos et des cartes des combats « agrémentent » aussi ces descriptions des régiments. Toutes les batailles seront décrites dans ce site : qu'elles soient "grandes" batailles (ex : Bataille de ) ou batailles plus « petites » plus ciblées géographiquement ; généralement celles qui sont rarement décrites dans les livres d’histoire (exemple : bataille de Combles, de Guise, de Maubeuge...)

Le parcours du combattant de la guerre 1914-1918 Retracer le parcours du combattant (2) La mobilisation des classes 1911-1919 Le 1er août 1914, le gouvernement français décrète la mobilisation générale. Que s'est-il passé pour les 880 000 hommes alors au service militaire ? Et quand les classes suivantes furent-elles mobilisées ? Les classes 1911, 1912 et 1913 : Ces classes sont alors sous les drapeaux.

la première guerre mondiale dans la bande dessinée sélection bibliographique C’était la guerre des tranchées, 1914-1918 / scén. et dessin Jacques Tardi. - Casterman. Suite de courtes histoires sur le quotidien sordide de la vie dans les tranchées de la première guerre mondiale. Beaucoup d’albums de Jacques Tardi mettent en scène la Première Guerre mondiale.

Fièvre éditoriale autour du centenaire de 14-18 "Dans la bande dessinée, écrivait l’historien Sylvain Venayre en 2009, la Grande Guerre est le majorat de Jacques Tardi." L’auteur de C’était la guerre des tranchées (Casterman, 1993) avait marqué la première guerre mondiale d’une telle griffe de lion que personne n’osait trop y toucher. A voir l’avalanche d’albums de bandes dessinées qui s’abat sur les présentoirs des librairies à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, force est de constater que ce n’est plus le cas. Plus de trente albums ont été édités ou réédités à l’approche des commémorations. Les auteurs sont principalement français et belges. "La production est telle qu’on parle de sujet à la mode, explique l’historien Vincent Marie, auteur de La Grande Guerre dans la bande dessinée de 1914 à nos jours (Ed. 5 Continents, 2009).

Genemil - genealogie militaire BIENVENUE SUR GENEMIL - Généalogie Militaire Ce groupe de discussion est destiné à ceux qui font des recherches sur la vie de leurs ancêtres, soldats... ou non, pendant les guerres et conflits de l'histoire de France : 14-18, guerre de 1870 et Commune, guerres du XVIIIème siècle, mais aussi seconde guerre mondiale et résistance, colonies, etc. Genemil est accessible par le web : Mais vous pouvez aussi vous inscrire par email (par mail vide) : • Envoyer un message : genemil@yahoogroupes.fr • S'inscrire : genemil-subscribe@yahoogroupes.fr • Désinscription : genemil-unsubscribe@yahoogroupes.fr • Pour suspendre la réception des messages : genemil-nomail@yahoogroupes.fr, • Pour reprendre la réception "normale" (séparée) de chaque message : genemil-normal@yahoogroupes.fr • Pour recevoir les messages groupés en un seul : genemil-digest@yahoogroupes.fr LA BASE DE DONNÉES DES SOLDATS DE TOUS LES TEMPS : Constituer une liste de tous les soldats ayant participé à tous les conflits... un rêve ?

Centenaire de la Première Guerre mondiale: combien de «poilus» de votre département parmi les victimes? [CARTE INTERACTIVE] Ou comment sont nés les mythes des 240.000 morts bretons, des 40.000 morts corses ou de la «chair à canon» des troupes coloniales. Sur la plaque, deux soldats, un fantassin et un fusilier-marin, regardent vers un horizon espéré radieux: l'oeuvre date de 1935, dix-sept ans après la «Der des Ders», dont les deux bornes, «août 1914-novembre 1918», encadrent leurs visages. En dessous, on peut lire: «Les anciens combattants bretons à leurs 240.000 morts» Ce chiffre qui orne la grande galerie de la cour d'honneur des Invalides, on le trouve aussi dans la basilique de Saint-Anne d'Auray (Morbihan), sous la plume d'un député ou dans des ouvrages grand public.

100 ans de guerre au Moyen-Orient En mai 1916, alors que la bataille de Verdun fait rage, la France et le Royaume-Uni concluent avec l'aval des Russes et des Italiens un accord secret par lequel les deux puissances coloniales se partagent le Moyen-Orient ? ou Proche-Orient, selon le terme plutôt utilisé en France. Les territoires qui constituent de nos jours la Syrie, l'Irak, la Jordanie, le Liban et Israël sont alors toujours sous domination ottomane. Mais en prévision d'une victoire qu'ils jugent probables, les deux pays alliés décident de redécouper la région à leurs bénéfices respectifs. Les négociations sont confiées au député anglais conservateur Mark Sykes et au diplomate français François Georges-Picot, membre du Parti colonial. Ils conviennent d'une ligne de démarcation unissant Acre, sur la rive aujourd'hui israélienne de la Méditerranée, à Kirkouk, en Irak.

Luxemburger Wort - L'attentat de Sarajevo trouble le dimanche des dirigeants européens Ce dimanche 28 juin 1914, le Kaiser Guillaume II fait de la voile, le président Poincaré est aux courses, le tsar Nicolas II promène ses enfants: les dirigeants européens profitent partout d'une belle journée d'été, sans imaginer qu'elle va faire basculer le continent dans la plus grande catastrophe de son histoire. C'est au champ de courses parisien de Longchamp que le président français Raymond Poincaré apprend l'assassinat de l'archiduc héritier d'Autriche François-Ferdinand et de son épouse à Sarajevo. En ce radieux dimanche, le tout-Paris politique et diplomatique assiste à l'événement hippique et mondain de l'année, le célèbre "Grand Prix". "Dans les allées du Bois (de Boulogne) se pressait sur notre passage une foule insouciante et joyeuse (...)

Related: