background preloader

Portraits d'un Nouveau Monde

Portraits d'un Nouveau Monde
Comment une entreprise devient l'affaire de toute une ville Ceralep fabrique des isolateurs électriques en céramique utilisés par les réseaux à très haute tension. Installée dans la vallée du Rhône depuis 1921, elle exporte dans le monde entier. A Saint Vallier, dans la Drôme, tous les habitants ont un parent, un ami qui a travaillé dans cette usine qui marque l'entrée du bourg. En 2004, après sa liquidation judiciaire, une cinquantaine de salariés ont décidé de la faire redémarrer. Les salariés deviennent actionnaires Pour la renaissance de l'entreprise, beaucoup ont donné de l'argent à l'Association des amis de Ceralep. La coopérative, un remède à la crise du capitalisme ? Six années plus tard, qu'est devenue Ceralep ? 21 000 coopératives en France L'expérience de Ceralep est singulière, mais elle n'est pas isolée. Crédits France Télévisions Direction des programmes : Patricia Boutinard Rouelle Aurélie Hamelin (Responsable du projet) Aurélie Taguet Direction des services interactifs : narrative

ECLECTIC, e-Coopérative d'Entrepreneurs TICE & Télétravail - ECLECTIC.coop : e-Coopérative d'entrepreneurs TICE et télétravail Un scoop : des scop ! Les SCOP vous connaissez ? Leur présence reste encore marginale mais s’inscrit de plus en plus comme une alternative à une forme classique de l’entreprise. La publicité du Crédit Mutuel (qui est une coopérative) témoigne de son positionnement en faveur d’actionnaires « particuliers » Vous avez dit SCOPE ? Non SCOP (Société COopérative de Participation). Qu’est ce qu’une « société CLASSIQUE » ? Par comparaison avec une SCOP, une « société classique » est caractérisée par une séparation des objectifs, fonctions, attentes entre les actionnaires et les salariés. Ça existe encore les SCOP ? Les premières formes de sociétés coopératives sont apparues au début du XIXe siècle. Il n’y a que des « micros SCOP » ! Il est vrai que les SCOP sont généralement de petite taille. A titre d’exemples : « ACOME » : Chiffre d’affaires de 425 Millions € et plus de 1400 salariés. Une SCOP pourquoi pas ? Plus de gouffre entre les objectifs des actionnaires et des salariés, ils ne font qu’un. Qui peut aider les SCOP ?

Portraits d'un Nouveau Monde Hongkong, la ville extrême Hongkong fut la dernière colonie de la Couronne britannique en Asie. Depuis le 1er juillet 1997, le territoire est de nouveau rattaché à la Chine. En vertu du principe « un pays, deux systèmes », la région administrative spéciale de Hongkong jouit d'une certaine autonomie vis à vis de la Chine Continentale. Cette autonomie reste relative car Pékin a le dernier mot sur les affaires politiques de Hongkong. Densité et verticalité de l'urbanisme Ce qui frappe tout visiteur à Hongkong, c'est d'abord la concentration de population et la verticalité de son urbanisme. Avec le développement économique de Hongkong, la main d'oeuvre chinoise venue du continent commença à peupler massivement ce territoire d'à peine 1000 km². Les zones non-constructibles représentent 80% du territoire. Une terre d'immigration Lorsque le Japon envahit la Mandchourie en 1932, des centaines de milliers de Chinois vinrent trouver refuge dans la colonie britannique de Hong-Kong. Crédits narrative

Coopérateurs plutôt que chômeurs ! Des salariés menacés de licenciement reprennent sous forme de coopérative leur entre prise en difficulté. En dépit de multiples obstacles. Dans l'atelier Le Vacher, Khider parle de la renaissance de son entreprise d'une façon qui peut sembler caricaturale: "Que du bonheur qu'avant on n'avait pas!" Pour cet ouvrier maroquinier, "avant" , c'était l'époque où il touchait le Smic à travailler pour un patron. Née dans les années 40, Le Vacher a connu une certaine notoriété avant de traverser des temps difficiles dus à la concurrence des cuirs importés et au boom des similicuirs bon marché. Grâce aux conseils du réseau Scop Entreprises, qui fédère les 1 700 Scop françaises, et à son Union régionale, ils s'initient aux règles de fonctionnement des coopératives. Une dizaine d'employés préfère empocher leur indemnité de licenciement. Faire vivre une telle entreprise ne va pas de soi: le secteur est sinistré, reconquérir des clients est une mission difficile et le chiffre d'affaires stagne. Notes

SafeSync for Business Disponibilité 99,9 % de niveau de disponibilité de service, avec contrat de niveau de service et garantie de remboursement Confidentialité Centre de données géré par Trend Micro : personne n'a accès aux données sur le serveur. Surveillance 24H/24, 7J/7 Accès aux classeurs et aux serveurs par contrôle biométrique avec une surveillance permanente Chiffrement Le transfert de vos données au service SafeSync s'effectue à l'aide du même chiffrement AES de 256 bits que celui utilisé par les institutions financièresLes données sont chiffrées au moment de leur enregistrement sur les serveurs des centres de données Trend Micro à l'aide de la technologie innovante Trend Micro SecureCloud™ Administration Centralisée à Distance Vous avez la possibilité de contrôler les comptes d'utilisateurs et d'autoriser ou de refuser l'accès à vos fichiers partagés à tout moment Sécurité de Réseau et de Serveur Pare-Feu Protection de l'équipement contre les cyber-attaques avec plusieurs pare-feu Équilibreurs de Charges

Les coopératives Longo Maï en France : autogestion et solidarité internationale Longo Maï (du provençal « que ça dure longtemps ») est un réseau de coopératives d’élevage, d’agriculture, d’artisanat et de petite industrie implantées en France, Suisse, Autriche et Allemagne, qui existe depuis plus de 30 ans. C’est un réseau assez difficile à décrire formellement car riche en expériences sociales et humaines et porteur d’une dynamique régionale et internationale rarement développée par d’autres coopératives en Europe. Eléments historiques Parmi leurs principes fondamentaux, toujours d’actualité à Longo Maï, on peut citer la forme coopérative, l’autosubsistance par l’agriculture et l’élevage, la gestion commune de l’énergie et des besoins de base, l’organisation d’une production artisanale et industrielle collective adaptée à des niveaux de consommation locaux, puis régionaux et européens, le partage des tâches entre hommes et femmes, le rejet du salaire et l’autogestion. Dynamique sociale et construction du réseau Succès de la campagne pour la filière laine

La diffusion de vidéos de qualité HD par Akamai « Quand il est question de valider la localisation de l'utilisateur et les abonnements, et de diffuser des vidéos de haute qualité adaptées à TV Everywhere, Akamai fournit une gamme d'outils incroyablement performants ». Mike Folgner, PDG, SnappyTV La présence généralisée de vidéos en ligne a fait croître les attentes des consommateurs à un tel point qu'un affichage de très haute qualité est devenu la norme sur quasiment tous les supports disposant d'un accès à Internet. Et le niveau de contenus compte également... Les utilisateurs veulent tous les contenus sur tous les supports, partout, quel que soit le type d'écran, la plate-forme ou la connexion. Les fournisseurs de médias font également monter la pression quant à la monétisation et la mesure de leurs contenus. Les solutions média basées sur le Cloud d'Akamai simplifient les défis posés par les vidéos en ligne de haute qualité en donnant aux entreprises médias la liberté de se concentrer sur la création de contenus exceptionnels.

FaSinPat Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo de FaSinPat FaSinPat, d'abord connue sous le nom de Zanon, est le nom de la coopérative qui administre la fabrique de tuile en céramique dirigée par les travailleurs eux-mêmes. Elle se situe dans le sud de l'Argentine, dans la province de Neuquén et est l'une des plus importantes du « Mouvement argentin d'usines récupérées par les travailleurs » (Movimiento nacional de fábricas recuperadas por los trabajadores), qui prône l'autogestion. Création de l'Usine[modifier | modifier le code] L'usine, d'abord baptisée Zanon, fut ouverte aux débuts des années 1980 par Luigi Zanon, tandis que l'argentine était sous régime dictatorial. D'après López, le syndicat de Zanon tomba sous le contrôle de criminels agissant en collusion avec le propriétaire de l'usine durant les années 1990, quand les lois argentines sur les droits syndicaux accordèrent quelques protections aux travailleurs. Intérieur de l'usine en 2005

Financements et aides de l'UE Les financements de l'UE sont gérés selon des règles rigoureuses afin de garantir un strict contrôle de leur utilisation et de s'assurer qu'ils sont dépensés de façon transparente et responsable. Ce sont des activités complexes, qui englobent toute une série de programmes gérés par différents organes. Les États membres gèrent plus de 76 % du budget de l'UE, et notamment les fonds structurels, qui financent la politique régionale, les programmes sociaux et de formation, ainsi que l'agriculture (et l'aide aux agriculteurs). Les deux grands types de financement Les subventions: elles sont accordées à des projets spécifiques, généralement à la suite d'une annonce publique («appel à propositions»). Les contrats publics d'achat de services, de biens ou de travaux, qui permettent d'assurer le fonctionnement des institutions ou programmes de l'UE. Le groupe formé par les 28 commissaires européens est responsable en dernier ressort de la bonne utilisation de ces fonds. Bénéficiaires Les jeunes

Trois Scop au microscope Ils détiennent des parts dans leur entreprise, élisent leur patron, touchent des bénéfices quand tout va bien: tous travaillent dans des Sociétés coopératives et participatives (les Scop dans le jargon). Ce statut, qui chapeaute une entreprise classique (SARL ou SA), existe depuis longtemps. Et comme l’explique un chef d’entreprise, il existe autant de modes de fonctionnement de Scop que de sociétés. Libération.fr passe à la loupe trois Scop, de différentes tailles et dans des secteurs d’activité distincts. Oonops, 12 salariésLe patron, plus un gérant qu'un «cowboy solitaire» François Mellan (photo Libé.fr) Voilà huit ans que François Mellan est à la tête d'Oonops, petite agence de création de sites Web dans le XIe arrondissement parisien. Ici, pas de véritable hiérarchie. Dans ce rôle de patron un peu particulier, François Mellan se réjouit d’échapper à la solitude du «patron cowboy solitaire». Photo Libé.fr Les débats stratégiques se tiennent ainsi tout au long de l'année. Photo DR

Action de l'Union européenne – Audiovisuel et médias Télévision et services à la demande L'UE réglemente les services de radiodiffusion télévisuelle transfrontaliers depuis 1989. Depuis lors, elle a dû actualiser les règles pour tenir compte de l'offre de plus en plus vaste de services télévisés (dont la télévision à la demande) au moyen d'un large éventail d'appareils, comme les téléphones portables et les tablettes (voir la directive sur les services de médias audiovisuels). La législation de l'UE protège les enfants contre les contenus préjudiciables. En vertu de la directive, les États membres doivent coordonner leurs législations nationales, afin que: L'UE soutient les réalisateurs européens. Service audiovisuel public Les États membres de l'UE se sont engagés en faveur de l'audiovisuel public: le traité d'Amsterdam de 1999 reconnaît le rôle qu'ils jouent dans la satisfaction des besoins démocratiques, sociaux et culturels et dans la sauvegarde de la pluralité des médias face au risque de concentration du secteur. Haut de la page

La recette de Chèque Déjeuner Son patron dit souvent que sa voix ne compte pas plus que celle de la standardiste et qu’il peut se faire virer chaque année. Première Scop de France, Chèque Déjeuner est la vitrine du mouvement coopératif. La preuve qu’on peut croître de 20 % par an et rivaliser avec les multinationales des titres restaurants (Sodexo et Accor) tout en restant fidèle aux valeurs de l’économie solidaire. Trotskistes. En pleine diversification, ce groupe de plus de 1 800 salariés basé à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) fait néanmoins figure d’exception. Chez Chèque Déjeuner, où le taux de syndicalisation atteint 70 % (se syndiquer est un «devoir», selon la charte de l’entreprise), les fruits de la croissance viennent récompenser ceux qui en sont à l’origine. «Cela aurait freiné notre développement et c’est financièrement impossible, dit Landriot. Voter. Christophe ALIX

Comment une entreprise devient l'affaire de toute une ville. Ceralep fabrique des isolateurs électriques en céramique utilisés par les réseaux à très haute tension. Installée dans la vallée du Rhône depuis 1921, elle exporte dans le monde entier. A Saint Vallier, dans la Drôme, tous les habitants ont un parent, un ami qui a travaillé dans cette usine qui marque l'entrée du bourg. En 2004, après sa liquidation judiciaire, une cinquantaine de salariés ont décidé de la faire redémarrer. by nperchat Oct 25

Related: