background preloader

Custom Post Type, Custom Taxonomy - Le Guide WordPress Le Guide WordPress: tutoriel, astuces, plugins et hébergement

Custom Post Type, Custom Taxonomy - Le Guide WordPress Le Guide WordPress: tutoriel, astuces, plugins et hébergement
Créez vos propres Posts/Pages et vos propres Catégories/Tags Nous avons vu précédemment que le contenu d’un WordPress se divisait principalement en 3 parties : PostPageAttachment Si l’on met de côté les Attachments qui jouent un rôle particulier (ce sont les objets multimédia uploadés sur le WP et rattachés à un Post ou une Page), on se retrouve avec 2 contenus principaux. Post : dynamique, chronologique.Page : statique, intemporel. Cela est parfaitement suffisant pour un blog. Vous pourriez vous en sortir en créant une catégorie ‘Portfolio’ dans vos Posts mais ce serait fastidieux à gérer car il faudrait exclure les éléments du Portfolio du flux normal des Posts, des résultats de recherche, des archives mensuelles… Du coup, on va créer notre propre type de Post : un Projet. Functions.php : le plugin de votre thème Avant toute chose, il faut que je vous parle d’un fichier très important (mais qui n’est pas un template) : functions.php Ce fichier est comme un plugin intégré à votre thème. <? <? <?

http://wordpress.bbxdesign.com/custom-post-type-custom-taxonomy

Related:  Tutos WP

Sécuriser et nettoyer votre thème Wordpress des virus La sécurité de votre thème WordPress est un élément à ne pas négliger. Il serait bien malheureux qu’un virus ou autre code malicieux vienne gâcher le travail accompli par vos soins durant des heures. Cela devient plus malheureux si un code malicieux vient se glisser dans le thème WordPress de l’un de vos clients. Généralement, ces codes malicieux insèrent des liens vers des sites douteux. Faites bien attention à ces liens car les moteurs de recherche n’apprécient guère les liens cachés. En terme de référencement naturel (SEO), ces liens peuvent avoir un impact très négatifs, alors faites bien attention à ce point ! Créez vos metaboxes WordPress - guide complet Les custom metas box sont des boîtes que vous pouvez rajouter dans les pages d’édition de contenu, dans l’administration de WordPress. Grâce à elles nous pouvons enregistrer des informations relatives à un article, à une page, ou à n’importe quel élément d’un Custom Post Type. Cela permet par exemple de renseigner l’URL d’un élément de portfolio, ou bien encore le prix d’un article… Pour résumer c’est une méthode plus clair pour renseigner des valeurs que l’on saisirai habituellement via des custom-fields.

Nouveau type de contenu (Custom Post Type) - WordPress Ce tuto est la première partie d’une suite qui vous permettra d’apprendre les points essentiels du développement WordPress. J’ai voulu rendre la lecture de cette formation plus attractif en essayant de vous faire créer un plugin portfolio dynamique et paramétrable depuis l’admin. 1. Nouveau type de contenu (Custom Post Type)2. Un widget personnalisé pour Elementor - Marie Comet Si non, testez-le vite, il vaut le détour. Je ne vais pas faire ici une présentation détaillée de cet outil, ça a déjà été fait par GeekPress, et bien d’autres. En bref, Elementor vous permet de construire des pages, avec des sections, des colonnes, et des widgets – tous les « éléments » sont des widgets.

Ajouter une boite (meta box) dans le back-office de wordpress Dernierè modification le : 15 septembre 2011 Pour ajouter une boite dans le back-office de wordpress (typiquement, pour administrer un champ personnalisé de façon un peu plus sexy que l’interface de base), on peut utiliser la fonctionnalité de WordPress add_meta_box. L’ajout d’une méta box se fait en 3 étapes : 1 – Déclaration de la boite 2 – Création de l’interface 3 – Actions à affectuer lors de la sauvegarde du post. A noter que cela fonctionne aussi bien pour des types natifs (posts et pages) que pour des customs posts types. Placer une image en fond d'écran Dans ce tutoriel Wordpress, nous allons parler de l’image en fond d’écran. Elle permet de créer une ambiance, de se différencier des autres sites. Pour cela, on se tourne vers l’arrièreplan. Nous allons mettre une image au lieu d’un fond prédéfini. On remarque que notre image ne prend pas toute la largeur de la page. De plus, on aimerait qu’elle soit responsive.

Advanced Custom Fields, cas pratique d'utilisation Dans l'article précédent qui résume un talk fait lors d'un meetup Wordpess Lille, nous avons découvert ce qu'était Advanced Custom Fields. La suite de la présentation portait sur l'utilisation du plugin en situation réelle. Pour l'occasion j'ai imaginé le cas pratique qui suit. (Cette partie est assez longue et chargée en images) bbxdesert : un thème WordPress vide gratuit Ce thème bbxdesert est un thème WordPress de base qui vous servira à construire vous même votre thème personnalisé. Il n’a aucun design, pour que vous puissiez appliquer facilement le vôtre. Le code HTML est simple et propre. Il contient le minimum requis pour développer un thème facilement :

WordPress 2.2 – Modifier les widgets originaux « burninghat Lors de la conception du thème « NewBurn » pour ce blog, j’ai été confronté à un sérieux problème de conception. Je voulais qu’il soit « widget ready » MAIS les widgets d’origine (et notamment les widgets « Recherche » et « Pages ») ne me convenaient pas du tout. « Recherche » car il ne tenait pas compte du fichier « searchform.php » du thème (étonnant d’ailleurs vu que ce n’est pas le comportement original de la sidebar, c’est un truc que je ne m’explique toujours pas au niveau de WP2.2) et « Pages » car il ne permet d’exclure des pages de la liste (celle de « Navigations » dans mon cas) ou de personnaliser la moindre l’affichage du listing. Après moults recherche sur le forum de WordPress-fr et dans le Codex WordPress ainsi qu’avec l’aide de l’article de CSS4Designr, j’ai trouvé une solution qui ne me convenait guère (solution 1) et qui ne permet d’ajouter des éléments « perso » à la sidebar.

10 petites astuces pour améliorer votre admin WordPress Un lot de quelques astuces pour nettoyer et parfaire votre interface d’admin WordPress avant de la livrer à un client, afin qu’elle corresponde entièrement à son besoin, sans éléments superflus. Voici quelques bouts de code que j’ai utilisés récemment dans mes projets. J’en ajouterais d’autres au fur et à mesure. Tous ces codes sont à mettre dans functions.php, ou pour les fans de bonnes pratiques, dans un plugin personnalisé. (Benjamin Denis a donné une conférence à WP Tech Nantes à ce sujet, promis je n’ai pas copié, l’article était en préparation avant) Wordpress: “query_posts”, la requête à tout faire ! Je viens de tomber sur un article très intéressant du Blog Herald qui explique comment fonctionne une condition importante du loop WordPress, la « query_posts ». On la retrouve très souvent dans la sidebar car c’est elle qui va permettre l’affichage des derniers articles, ou encore d’afficher les asides. Finalement, comprendre l’utilisation de la « query_posts » va vous permettre de customiser votre sidebar sans avoir à aller installer un plugin supplémentaire. L’exemple utilisé par Nathan Rice est celui qui va vous permettre d’afficher certains de vos articles uniquement dans la sidebar, comme les Asides.

Comment utiliser et customiser la page de connexion WordPress ? La page de connexion WordPress est une page par laquelle il vous est possible de vous connecter au back-office de votre site web, c’est à dire à la partie administration. Une fois connecté, vous pouvez accéder votre tableau de bord, créer de nouveaux articles, de nouvelles pages, mettre à jour vos thèmes, ajouter de nouveaux plugins et bien plus encore ! Dans cet article, nous allons voir en détail ce qu’il est possible de faire… Au programme de ce tuto : 1/ Comment trouver votre URL de connexion WordPress Si vous êtes nouveau sur WordPress et que vous ne savez pas du tout comment accéder à la partie administrateur de votre site ou si vos clients oublient toujours leur URL de connexion, voici une petite explication…

Le Htaccess du point de vue SEO Beaucoup de référenceurs n'ont pas le profil technique (je fais d'ailleurs partie de ceux-ci bien que je travaille à m'améliorer), pourtant il est parfois nécessaire de mettre les mains dans le cambouis et de s'attaquer à des fichiers qui peuvent faire peur. C'est notamment le cas du fichier .htaccess, c'est pourquoi je vais tenter de vulgariser son utilisation aujourd'hui, d'un point de vue SEO en tout cas. À la fin de la lecture de ce billet, vous saurez réécrire et rediriger des URL, vous saurez améliorer les performances de votre site, vous saurez définir des règles d'indexation et vous saurez spécifier des pages d'erreurs personnalisées. C'est quoi le .htaccess ? Pour commencer, voici une petite présentation de ce fichier au nom si doux et plein de poésie.

Related: