background preloader

Les 6 étapes pour construire sa réputation numérique

Les 6 étapes pour construire sa réputation numérique
Pour de nombreux professionnels, il est aujourd’hui important d’avoir une bonne image sur le web quand on recherche un emploi. Mais comment sortir gagnant du « name googling » auquel s’adonnent les recruteurs ? Et quels outils permettent de construire sa réputation sur le web ? La réponse en 6 étapes. 1 Faire un diagnostic de votre e-réputation Vous souhaitez mesurer votre popularité virtuelle ? « S’il est passionnant, un billet rédigé tous les mois et envoyé sous la forme d’une newsletter peut suffire à se faire un nom. » 2 Déterminer le message que l’on veut laisser sur le web Face aux nombreux outils qui s’offrent à vous pour construire votre réputation numérique, il faut être méthodique. 3 Protéger son nom Plutôt que d’attendre qu’un de vos homonymes occupe les premières pages de Google et sème la confusion sur la toile, protégez votre patronyme en réservant un nom de domaine ou en optant pour un pseudo non recensé. 4 S’inscrire sur les réseaux sociaux 5 Investir les portails spécialisés

http://www.keljob.com/editorial/gerer-sa-carriere/detail/article/les-6-etapes-pour-construire-sa-reputation-numerique.html

Related:  Construction de l'identité virtuelleCONSTRUIRE SON IDENTITE VIRTUELLEDroit / Internet Responsable / Licences CC

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Etude avec explicitation en images Geoffrey Dorne, graphiste designer, propose les résultats d’un travail de recherche mené en 2009 et 2012 dans le cadre de l’EnsadLab, laboratoire de l’École Nationale des Arts Décoratifs, sur la thématique de l’identité numérique. Ce dossier de 37 pages présente une vision de l’identité numérique qui capitalise des articles de blogs, des écrits de chercheurs et paroles d’experts. La qualité de cette étude est de proposer une mise en forme visuelle des données et des concepts ce qui facilite l’appropriation de l’expression polysémique « identité numérique ». Expliquer l’identité numérique en images Les implications socio-économiques de la notion d’identité numérique font l’objet d’un chapitre où il est aussi question d’un regard citoyen sur cette thématique. Dernière interrogation de cette étude : que devient donc l’intimité et le personnel dans un mode connecté qui pousse à l’exposition voire à la surexposition ?

Maîtriser son identité numérique sur le web Comment construire son identité numérique sur le web ? Plusieurs actions simples permettent de soigner le positionnement de son patronyme sur les moteurs de recherche : une démarche essentielle pour se présenter à son avantage dans le cadre de la vie professionnelle notamment, à l'heure où de plus en plus de recruteurs sont adeptes du « name googling » pour chercher des informations sur des candidats. Voici quelques conseils pour se lancer.

Les droits d'auteur pour les nuls J'avoue être surpris du retentissement qu'ont eu mes deux billets répondant à la tribune de Luc Besson et à l'interview de Frédéric Lefèbvre (j'ai eu plus de visites dans la journée de mardi que lors de la journée du 23 octobre 2008 où j'avais publié 63 billets de magistrats). Cela révèle un véritable intérêt pour le droit de la propriété littéraire et artistique, discipline non pas complexe, mais contre-intuitive, à cause du parallèle fait avec le droit de propriété tout court, source de confusion chez les artistes eux-même (sur ce point, la tribune de Luc Besson était un exemple parfait). Alors je vous propose une explication, que j'espère simple, sur la propriété littéraire et artistique (PLA), aussi appelée propriété intellectuelle. Retenez d'ores et déjà une chose : ces expressions sont indivisibles.

Identité numérique : Qui êtes-vous sur le Web? « Avez-vous une pièce d’identité? » est une question qui prend une importance insoupçonnée lorsqu’il est question de l’univers numérique. En effet, au-delà du fait d’avoir ou non une adresse de courriel ou un compte Facebook, toutes les traces que nous laissons contribuent à forger notre identité numérique. Réfléchissez avant de cliquer : campagne de sensibilisation de la CNIL auprès des jeunes A l’occasion de la fête de l’Internet, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a lancé le 17 mars 2012 une campagne de sensibilisation auprès des adolescents sur des précautions à prendre quant à l’utilisation des réseaux sociaux sur Internet. Baptisé « réfléchissez avant de cliquer« , ce dispositif de communication comprend une vidéo mettant en scène des adolescents qui doivent assumer la conséquence de leurs actes à l’occasion d’une soirée où ils peuvent décider de publier (ou pas) des photos, vidéos et autres contenus de cette fête… et aussi d’être identifiés (le « tag » sur Facebook). A partir d’une vidéo interactive, l’adolescent doit faire des choix de publication ou non (partage ou non) de vidéos, photos et contenus sur Internet… Le jeune construit ainsi son propre parcours de vidéo en vidéo… Il devra ainsi assumer la conséquence de ses actes. Jeunes et réseaux sociaux : réfléchir avant de publier, de partager et d’échanger

TIC & responsabilités professionnelles de l’enseignant Ce support de cours vise une partie des compétences du domaine A3 – responsabilité professionnelle dans le cadre du système éducatif du C2i-2 enseignant, en particulier : A32 Prendre en compte les enjeux et respecter les règles concernant notamment le filtrage internet.A33 Prendre en compte les lois et les exigences d’une utilisation professionnelle des TICE concernant notamment : la protection des libertés individuelles et publiques ;la sécurité des personnes ;la protection des mineurs ;la confidentialité des données ;la propriété intellectuelle ;le droit à l’image.A34 Respecter et faire respecter la (les) charte(s) d’usage de l’établissement, notamment dans une perspective éducative d’apprentissage de la citoyenneté Format MAF : Cliquer droit et enregistrer le fichier au format MAFF sur votre ordinateur.

L’identité numérique pour les néophytes L’identité numérique pour les nuls… Sous ce titre quelque provocateur, Laurent Dulout (étudiant en Master 2 Documentation et systèmes d’information à l’IUFM de Pau) dresse une présentation didactique sur ce que recouvre aujourd’hui cette notion très discutée et ainsi définie par l’auteur : « l’identité numérique, c’est l’ensemble des traces que laisse un utilisateur sur Internet. » En 38 diapositives, il est ainsi passé au crible le paradigme des traces laissées sur Internet par les internautes et les mobinautes avec un leitmotiv d’attitude : utiliser l’Internet de façon responsable. Ainsi, il est question via les outils et les plates-formes en ligne : d’affirmer sa personnalité, de « se » créer une identité professionnelle (en étant présent sur des réseaux sociaux professionnels). L’identité numérique est-elle maîtrisable ? L’identité numérique « se fait sur ce que l’on dit, mais surtout ce que l’on dit de nous ». Ressources : séquences pédagogiques et liens de référence

Les 4 piliers de l'identité numérique Encore un petit retour sur la formation "Identité numérique et e-réputation", avec cette splendide infographie powerpointesque ;-) Le droit à l’image des personnes filmées : panorama de la jurisprudence récente. Par Blandine Poidevin, Avocat. I/ Principe du consentement exprès De façon constante, les Tribunaux rappellent que l’acceptation de la personne à la diffusion de son image doit être expresse [1]. Toutefois, le consentement peut être tacite dans certaines circonstances. II/ Exception du consentement tacite Si la personne a conscience d’être filmée et ne s’y est pas opposée, les Tribunaux reconnaissent un consentement tacite de cette captation. Ainsi, en 2006, dans le cadre d’un reportage télévisé sur M6 consacré aux chauffeurs de taxi, la Cour de cassation a estimé que « le consentement à la diffusion d’images de la personne ou de faits de sa vie privée peut être tacite ».

Définition, construction et retombées de l'identité numérique : interview de Jean-François Ruiz Ce billet marque l’ouverture de la semaine spéciale Identité numérique sur ce blog, qui donnera la parole à de nombreux spécialistes. Si vous êtes lecteur de ce blog, vous connaissez sûrement Jean-François Ruiz. Membre du jury de notre dernier Concours des blogs emploi, il co-anime avec brio le blog Révolution Web 2.0 en Live ! depuis plus de trois ans. Directeur général de Ziki France pendant deux ans, il a récemment monté PowerOn, agence Webmarketing 360° qui propose des solutions en matière d’évènementiel, de marketing communautaire, de conseils ou encore de création de contenus.

Comment effacer toute trace de vous sur Internet ? Après avoir un peu trop bourlingué sur la toile, certains veulent simplement effacer toutes traces de leur passage, aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les sites web. Si c'est votre cas, voici comment procéder. Avant d’aller tenter d’effacer vos vieux compte Multimania, iFrance et MySpace, vous devriez sans doute commencer par aller effectuer une purge du côté du « Big Four », composé du quatuor Facebook, Twitter, Google+ et LinkedIn.

Votre lien, ainsi que votre présentation, sont très clairs et bien organisés. Ce qui permet de mieux se placer dans le sujet. by kucukler_groupeb_psy Mar 4

Related: