background preloader

77% des internautes préparent sur Internet leurs achats offline

77% des internautes préparent sur Internet leurs achats offline
La France compte 33 millions de cyberacheteurs. Le dernier baromètre Fevad/Médiamétrie illustre combien le numérique s'est infiltré dans les comportements des consommateurs. On dénombrait dans l'Hexagone 33 millions de cyberacheteurs au premier trimestre 2013, soit 5% de plus qu'un an avant, selon le 9ème baromètre Fevad/Médiamétrie sur les comportements d'achats des internautes. Le premier univers d'achat en ligne est le tourisme : 6 internautes sur 10 ont acheté un voyage ou un billet de transport sur Internet lors des 6 derniers mois. Les deux catégories qui enregistrent les plus fortes progressions sur un an sont la beauté-santé (28% contre 23% l'an dernier) et l'alimentation (21% contre16% l'an dernier). Le panier moyen de l'e-commerce s'établit au premier trimestre à 90 euros mais varie significativement selon les secteurs. Enfin, Internet a fini de s'intégrer au parcours d'achat.

http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/comportement-d-achat-sur-internet-0613.shtml

Related:  Multicanal / Omnicanal / cross-canal...marketing de serviceE-tourisme

L'Omni-Shopper 2013 Avec un accès à un large choix de canaux de vente et de modes de livraison, les consommateurs français affichent une plus grande appétence pour la distribution omni-canal que leurs homologues britanniques, allemands et américains. Symphony EYC (éditeur de solutions d'optimisation pour les métiers du CPG, de la grande distribution et de la logistique) annonce les principaux résultats d'une étude menée en décembre dernier par Vision Critical, auprès d'un échantillon de 1 012 individus représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ce sondage a été réalisé en parallèle en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Un consommateur véritablement omni-canal

Performance web des principaux sites d'e-commerce en France : état des lieux Dans le Top 300 des sites web les plus visités en France, seulement 22 % des sites e-commerce se chargent en moins de 3 secondes. Qui sont les bons et les mauvais élèves ? Présentation des données et analyse. Entre 2012 et 2013 la connexion Internet moyenne des français s'est améliorée de 9,7 % en un an. Pendant ce temps les sites Internet se sont alourdis de 32 %. » Hôteliers: ce que vous devez savoir sur les agences de voyages en ligne Pour un hôtelier, vendre ses chambres par l’intermédiaire d’une agence de voyages en ligne présente de nombreux avantages. Néanmoins, certaines clauses figurant au contrat signé entre les deux parties sont parfois perçues comme abusives et anticoncurrentielles. Voici quelques éclaircissements. Les OTA assurent un meilleur chiffre d’affaires…

Les nouvelles stratégies du multi-canal Le multi-canal est l’accès à la même information, sur plusieurs canaux de communication : je veux consulter mes comptes bancaires. Je peux en disposer sur un distributeur de billets, à l’agence auprès de mon conseiller clientèle, sur le portail internet de ma banque, etc… L’arrivée des nouvelles technologies apporte de nouveaux modes de relation, sur ces différents canaux ( smarphone, internet , téléphonie … ). Multi-canal, cross-canal, trans-canal, omni-canal, voilà les nouveaux concepts clés de l’entreprise. Prospective, et analyse ! L’homme est déjà multi-canal. Le multi-canal est une notion apparue avec la technologie d’internet, dans le marketing et le monde de l’entreprise.

SAGA CROSSCANAL - Episode 1 : Le web-to-store Les pratiques crosscanal deviennent le nouveau "milestone" des retailers. Dia-Mart explore ici 5 pratiques crosscanal pour enrichir votre vision et vos perspectives. Seuls 32% des visiteurs d'une enseigne ne visitent que le magasin, alors que 83% des achats se font exclusivement en magasin. C'est un fait: le parcours d'achat client devient de plus en plus crosscanal. [Outils] Les marketplaces sont-elles en train de façonner l'avenir de l'e-commerce? A l’occasion de la conférence sur les marketplaces organisée par LearnAssembly, l’université collaborative des entrepreneurs, Maddyness réalise une ébauche des tendances du secteur. Tous les acteurs historiques de l’e-commerce y viennent progressivement : ils ouvrent leur propre place de marché, sur laquelle ils accueillent des vendeurs indépendants. Tout est parti du constat que l’e-commerce classique n’arrive pas à dégager de rentabilité suffisante et doit donc se diversifier. Les marketplaces apportent par leur souplesse et leurs effets de levier des solutions intéressantes. Saviez-vous par exemple que 70% de la rentabilité d’Amazon vient de sa marketplace, pour seulement 40% des ventes ?

Un hôtel conçu pour les fans d'Instagram, gratuit si vous avez 10 000 abonnés Vous le savez si vous êtes un utilisateur acharné de l’appli, la puissance d’Instagram vient de la combinaison de deux facteurs : des choses intéressantes à photographier et la viralité des photos postées sur Instagram. Un hôtel australien semble a trouvé une idée géniale pour se faire une pub monstre grâce à Instagram en combinant ces deux facteurs. Il s’appelle The Boutique 1888 et il vient d’ouvrir ses portes à Sydney.

Distribution : les défis de l’omni canal - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels La distribution en point de vente vit actuellement une phase de mutation comme elle n’en a probablement pas vécu depuis les années 70 avec l’essor de la grande distribution. En une décennie, le E Commerce tend aujourd’hui à représenter en moyenne 7 à 15% du chiffre d’affaire des marchés développés des biens de consommation, Il représente 37 milliards € en 2011 en France. Surtout, il s’agit d’un levier exceptionnel de croissance : +22% en 2011 par rapport à 2010 en France. A tel point que de nombreux leaders sont issus du E Commerce : AMAZON ou ITUNE dans la distribution de biens culturels, CDISCOUNT dans la distribution de produits bruns, FREE dans la téléphonie et SNCF dans l’industrie du voyage … Les distributeurs historiques font donc face à des concurrents puissants dont le business model implique en sus une adaptation rapide de leur part. Appréhender l’innovation A ce jeu, le point de ventes physiques est redéfini.

Canaux digitaux : l’essence d’une stratégie marketing omni-canal Après des années dédiées à la mise en place de stratégies multicanal permettant de coupler les différents canaux off line, la montée en puissance des canaux digitaux (smartphone, tablette et pc) et des capacités numériques étendues permettant une meilleure connaissance client (réseaux sociaux, géolocalisation, données textuelles) ouvrent de nouvelles perspectives. Aujourd’hui, il apparaît nécessaire de capitaliser sur les investissements passés et d’intégrer ces nouveaux outils de conquête, de fidélisation et d’interaction améliorant l’action des CMO (Chief Marketing Officer). La valorisation des sites internet en fournit une illustration via les possibilités d’informations, d’échanges et de propositions d’offres adaptées en « temps réel » à un client ou un prospect. Néanmoins, ces actions deviennent rapidement inefficaces ou inappropriées sans l’intégration d’éléments historiques de la relation on et off line.

Etourisme Les tendances tourisme et web 2014 Le marché du tourisme remporte tous les trophées de la connectivité. Pour la 18ème année consécutive, nous mettons à disposition de nos clients un ensemble d’indicateurs clés pouvant être référents pour leur activité la saison suivante. Elles sont issues de nos propres études et des résultats de nos missions d’audit tourisme.

«Omnicanal» et Click & Mortar: Les nouveaux relais de croissance Dans cette tribune, Luc Romano, Président Directeur Général d’Addonline, explique que la Distribution doit glisser vers un modèle « omnicanal ». De ce point de vue, le secteur a quelques points communs avec le Tourisme. Luc Romano, PDG d'Addonline Développer son activité commerciale est un enjeu-clé pour l’ensemble des acteurs économiques. Dans ce contexte, les entreprises et notamment celles de la distribution innovent en permanence pour proposer des services à valeur ajoutée à leurs clients et étendre leur zone de chalandise naturelle qui se limite à leurs points de vente. Nous parlons alors fréquemment de l’approche définie sous l’appellation « Click & Mortar ». Clients de l’omni-canal - Tendances et stratégies rentables October 18, 2012 Tendances et stratégies rentables Un nouveau venu en ville

Related: