background preloader

Le placard bio, les indispensables pour bien démarrer

Le placard bio, les indispensables pour bien démarrer
Personnalisez votre placard bio ! Voici les familles d’ingrédients indispensables dans un placard bio : en suivant vos goûts, sélectionnez deux ou trois produits dans chaque famille pour composer le vôtre. Certains ingrédients se distinguent par leur rapidité ou facilité de mise en œuvre, ce sont ceux indiqués pour cuisiner vite et bon, à avoir dans son placard bio pour bien cuisiner même quand on est pressé ! Boissons végétales Boisson au riz nature : elle s’utilise partout, dans le salé et le sucré, pour cuisiner sauces, gratins, quiches, crêpes... et préparer les desserts (crèmes, flans, puddings, clafoutis...).Boisson au riz-amandes : à savourer chaud ou froid. Céréales et compagnie Épeautre concassé précuit : pour découvrir la saveur d’une variété de blé ancien sous une forme pratique. L’ingrédient de choix pour cuisiner vite et bon La polenta (semoule de maïs complète) vous permet de réaliser un accompagnement en moins de 5 minutes. Crème de soja épaisse lacto-fermentée Farines Flocons Related:  Equilibre alimentaire et végétarisme

ABC Naturopathie » Les combinaisons alimentaires : comment combiner les aliments au quotidien pour une bonne santé, les erreurs à ne pas commettre De nos jours, nous mangeons de plus en plus mal avec des conséquences néfastes pour la santé. Différents régimes prétendent ramener la santé, mais qu’en est-il des combinaisons alimentaires ? Il est important d’associer correctement les aliments c’est-à-dire d’avoir une alimentation variée, d’utiliser les bons aliments au quotidien afin que ceux-ci soient digérés et assimilés de façon optimum. Si la phase de digestion se passe mal (mastication insuffisante, repas trop riche, faiblesse enzymatique, etc.), l’assimilation sera d’autant perturbée. Une mauvaise digestion se caractérise par des troubles digestifs, de la fatigue après le repas, des flatulences, des ballonnements. La difficulté en somme est de trouver l’adéquation idéale entre les capacités biologiques de digestion et d’assimilation de notre corps. Les règles de base : Avant même de parler de combinaisons alimentaires, il est important d’appliquer les règles suivantes : 1) Manger moins 3) Diminuer la quantité de protéines animales

Identifier les incontournables du placard (Manger bien et fait maison tous les jours avec un minimum de contraintes n° 4) Pour manger bien et fait maison tous les jours avec un minimum de contraintes, il m’a fallu (outre changer de perspective, intégrer la leçon du radis et dresser une liste de rotation d’aliments) comprendre comment gérer convenablement mes stocks. Mine de rien, cela n’a pas été évident. J’ai en effet longtemps eu placards et cellier à la fois trop pleins et mal remplis… Ce n’est plus (trop) le cas, et je vous avoue que j’en suis fière! Un peu comme si j’avais gagné là un petit bout du galon de « bonne gestionnaire du foyer » qui me manque, vous voyez? Aujourd’hui, pour avoir des réserves alimentaires bien conçues, je crois qu’il faut :cesser d’acheter ou de préparer en avance ce que l’on n’aime pas consommer en conserve, séché ou réchaufféprivilégier les aliments qui permettent un vrai de gain de tempspenser à stocker ce que l’on consomme très souvent. Pourquoi ces critères-là? Ils valent ce qu’ils valent, mais voici ce que chacun signifie pour moi. 1. Logique, n’est-ce pas? Etc. 2. Logique. 3.

Les 20 meilleurs conseils pour votre alimentation et votre bien être (selon Kris Carr) Kris Carr est une personnalité très reconnue, drôle et engagée pour une alimentation saine, vivante et heureuse. Son histoire nous permet de comprendre pourquoi : le jour de la Saint Valentin, en 2003, Kris est diagnostiquée avec un cancer stade 4, très rare et incurable. Ce choc l’a transformée et l’a amenée à prendre en main sa vie. C’est dans l’alimentation qu’elle a trouvé le plus incroyable terrain de jeu pour changer son corps, sa santé et sa vie. Elle a notamment fait un film racontant son histoire ( Crazy Sexy Cancer ) ainsi qu’écrit plusieurs livres, tous des best sellers, où elle nous guide vers une alimentation végétale, fraîche et nutritionnellement dense et complète. Bref, cette fille drôle, pêchue, insolente et militante est un exemple à suivre, dont les discours charismatiques et les conseils avisés sauront vous convaincre. Voici, résumés pour vous, les 20 meilleurs conseils de Kris Carr pour votre alimentation et votre bien être. 1. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13.

Les essentiels de ma cuisine végétalienne Contrairement à ce que certain-e-s peuvent penser, la cuisine végétalienne ne se résume pas à manger des légumes crus, rôtis ou cuits à la vapeur ! Il suffit de regarder un peu plus loin que le rayon boucherie, poissonnerie et produits laitiers pour réaliser que la majorité des aliments bruts dont nous pouvons nous nourrir sont d’origine végétale… Néanmoins, quand on est habitué à composer ses repas à base de viande et de produits d’animaux, il n’est pas évident de savoir comment réaliser des plats ou des encas sains, variés et gourmands qui n’en contiennent pas. Pour ma part, la découverte du végétalisme est d’abord passée par la découverte d’une pléthore d’ingrédients dont je ne soupçonnais même pas l’existence. Dans le souci de ne pas encombrer les placards de ma cuisine, j’ai décidé de ne pas stocker plus de 4 ou 5 variétés à la fois de chaque catégorie d’aliments. Mes préférées : riz Basmati blanc et complet, riz Arborio, épeautre, quinoa. Parsemez le monde d'échos verts! J'aime :

Combinaison alimentaire crédit photographique: Julie Belzil Il y a plus de 25 ans maintenant, Montignac démocratisait le concept nutritionnel des combinaisons alimentaires jusque-là associé à quelques régimes nutritionnels naturistes tels que prônés par Ann Wigmore, Shelton et bien d’autres. Depuis, cette frénésie ne s’est jamais démentie et plusieurs gurus, qualifiés ou non, nous inondent de leurs préceptes et théories. Tous affirment détenir la réponse universelle à nos maux digestifs et sur notre santé en général. Est-ce que je crois en une seule et unique formule commune à tous? Non. À titre d’exemple, saviez-vous que pour certains, manger une pomme leur coupe l’appétit? Par contre s’il y a une chose d’universelle, c’est la manière dont les sucs digestifs sont sécrétés selon ce que nous ingérons. l’acide chlorhydrique (HCL) de notre estomac va «fragmenter» notre bol alimentaire, et jouer un rôle d’antiseptique pour tuer les bactéries que l’on a avalées en même temps que la nourriture. Restez simple. 1. 2.

Les essentiels des petits appareils électriques pour cuisiner | vivre vg C’est le printemps et, en attendant d’attaquer le potager, on nettoie la maison; c’est le moment idéal pour faire une vente de garage ou d’échanger des appareils avec les copines ou la famille. Pourquoi ne pas organiser une journée échange pour se débarrasser de ce que l’on n’utilise plus et trouver ce dont on a besoin? Autrement, si vous souhaitez mieux vous équiper, je vous recommande d’abord d’aller faire les centres de récup », les entraides, sous-sols d’église et armée du salut de votre région, ensuite vous pourrez faire les ventes de débarras de votre quartier avec une liste précise de ce que vous cherchez. Pour ma part mes appareils de cuisine proviennent presque tous de comptoirs de débarras (alias sous-sols d’église), je les ai depuis une dizaine d’années et je n’ai déboursée que quelques dollars pour l’ensemble (voir photos en bas). Prenez le temps de trouver ce dont vous avez besoin, tout vient à point à qui sait attendre. Je cuisine essentiellement avec: mélangeur osterizer

» Tableau d’équivalence. Protéine animale/végétale Il existe deux grandes tendance alimentaire chez ceux qui ne mange pas de viande ; Les végétaliens qui ne consomme uniquement des céréales, fruits et des légumineuses. Les végétariens qui mangent en plus des oeufs et du lait. Pour les végétaliens et ma petite Vanessa voilà un tableau qui pourra vous aider… le magazine : Greg , Coach & Fitness Tags: &, acide amine, B12, céréale, coach, fer, Fitness, fruit, greg, légumineuse, proteine, vegetalien, vegetarien Cet article a été posté le Dimanche, 26 juin, 2011 à 21 h 37 min dans la catégorie Conseils Diététiques. Budget: les trésors de vos placards de cuisine Laurence: Ouvrez le(s) placard(s) de la cuisine où vous stockez votre épicerie, s’il vous plaît. Qu’y voyez-vous? Vous: Eh bien, des pâtes, du riz, des lentilles, des… je ne vois pas bien, c’est au fond… et ça? qu’est-ce que c’est? Depuis quand c’est là? Ah, 2008, quand même… Laurence: Et si on s’occupait de ces trésors pour vous faire gagner de la place et économiser des euros? Vous (de retour de vacances, pas très tenté(e) par ce branle-bas): Là, maintenant? Deux vérités pour commencer: Ce que vous possédez dans vos placards de cuisine, vous l’avez acheté. Une méthode pour optimiser vos achats faits et à venir: Reconnaissez que vous avez sous les yeux de quoi faire un bon nombre de repas équilibrés si vous n’achetez que les ingrédients frais pour les accompagner. La gestion de stock à la maison, c’est tout aussi sérieux qu’au travail. Pour mémoire, si ces techniques arrivent à vous faire économiser 20 euros par semaine, vous voilà avec 1040 euros de plus sur votre compte en banque. J'aime :

source importante à trier Les 10 indispensables de ma cuisine Manger green - 24 juil 2014 - 22 commentaires À la demande de Pauline et son amoureux, qui s’intéressent de près à l’alimentation vegan, je vous fais un petit inventaire de mes indispensables culinaires. Ce sont mes aliments « de base ». Et pour illustrer mon alimentation au quotidien, rien de mieux que mes photos Instagram ! 1) Avoine Sur la photo : porridge aux bananes et noisettes Dès que la température baisse ou que je suis un peu patraque, je me prépare un bon porridge d’avoine. L’avoine est riche en fibres, en minéraux, en vitamines B et en protéines. 2) Banane Sur la photo : smoothie vert : kale – banane – maca La banane, c’est mon arme anti-fringale : j’en ai toujours une ou deux dans mon sac. La banane est pleine de fibres et de vitamines. 3) Chocolat noir Sur la photo : mousse au chocolat au tofu soyeux Je suis un vrai bec sucré, alors je ne pouvais pas faire l’impasse sur le chocolat ! En plus le chocolat noir, à condition de ne pas en abuser, est bon pour la santé. 4) Lait végétal

Comment cuisine-t-on quand on est végétalien ? David Coté, comment cuisine-t-on quand on est végétalien ? En fait, quand on est végétalien à la base on cuisine par coeur, on cuisine par conviction, on cuisine par point de vue de santé. C’est une cuisine qui ne vient pas de nos habitudes ancestrales, qui ne vient pas de nos tabous… Souvent les gens cuisinent par habitude, nos parents nous faisaient à manger d’une certaine façon et nous on fait de la même façon… Mais comment on cuisine concrètement ? La façon dont on cuisine nous, c’est qu’on va faire fermenter les choses, on va faire germer les choses, on va faire déshydrater les choses… Il n’y a pas de cuisson non plus dans notre cuisine. Ecouter ici : David Coté est président de Crudessence, un groupe de restaurants végétaliens au Québec. Ecouter aussi : Pourquoi êtes-vous végétarien ? Pour soutenir Reporterre :

Related: