background preloader

Smile : le smartphone porté au poignet

Smile : le smartphone porté au poignet
Imaginé et conçu par EmoPulse, Smile est bien plus qu’une montre high tech. Avec son écran tactile courbé, Smile est le premier smartphone qui se porte au poignet comme un bracelet. Un peu voyant je vous l’accorde… Plus fort qu’une smartwatch, Smile intègre toutes les fonctionnalités d’un smartphone. Smile est également capable d’analyser votre humeur, de savoir si vous êtes stressé ou détendu. Embarquant la technologie de paiement sans contact NFC, Smile permet également de régler vos achats en toute simplicité. Enfin, cet hybride entre le smartphone et la smartwatch permet d’emmener toutes vos données avec vous grâce à sa mémoire flash pouvant aller jusqu’à 256 GB. Le prototype fonctionnel de Smile est pour le moment basé sur le système d’exploitation Linux. Related:  Smartphones => avancées technologiquesSmartphone/Tablette

Nos smartphones vont-ils guider nos pratiques de santé ? La mode est récente mais l'engouement est rapide : de plus en plus de personnes connectent leur corps à Internet avec des capteurs reliés à leur smartphone ; ici une balance, là un tensiomètre, ailleurs un détecteur de phases du sommeil, un lecteur de glycémie (mesure du taux de sucre dans le sang), un cardiofréquencemètre (calcul du rythme cardiaque), un podomètre (comptage du nombre de pas lors de la marche) ou un accéléromètre, utilisé lors d'un parcours de jogging pour comptabiliser les efforts et la distance parcourue, au besoin avec la fonction de géolocalisation du téléphone. Mémorisés sur la Toile, les résultats permettent de suivre l'évolution des performances qui sont parfois partagées sur les réseaux sociaux. Ces connexions du corps effectuées sans avis médical sont nommées " quantified self ", littéralement "quantifiées par soi-même". Que le contexte des nouvelles technologies n...

Smarty Ring, la bague intelligente 4inShareinShare4 Les smartwatches de Samsung, de Sony ou encore la Pebble ont fait parler beaucoup d’elles dans la presse high-tech ces derniers mois… Véritable extension du smartphone de l’utilisateur et connectée en permanence à ce dernier, la montre intelligente permet de visualiser les appels reçus, de prendre des photos numériques, de lire des messages SMS ou des emails, de contrôler la musique contenue dans le téléphone… et enfin de lire tout simplement l’heure, directement au poignet. Ces smartwatches offrent la possibilité de rester connecté partout et tout le temps en gardant les mains libres et sans avoir à dégainer son smartphone toutes les cinq minutes pour vérifier l’heure, passer à la chanson suivante ou lire un message. La montre est aujourd’hui bien souvent considérée comme un « accessoires de mode ». Certains d’entre nous n’adhéreront pas au design parfois ostentatoire de ces smartwatches et d’autres ne souhaiteront tout simplement pas porter de montre. Via Indiegogo

Hyper-lapse : voyagez en time-lapse à 360° avec Google Street View et Teehan+Lax – 19 avril 2013 Classé dans : Internet 5 in Share in Share 5 Le time-lapse, cette technique qui consiste à assembler une série de photographies en séquence, image par image, pour en faire un film en accéléré, ne suffisait plus aux créatifs du studio Teehan+Lax. Ils se sont penchés sur l’hyper-lapse, une technique mêlant time-lapse et vue panoramique, de quoi se balader à 360 degré dans une séquence d’images. Les photos panoramiques et les vidéos 360° fleurissent sur le web, mais leur production nécessite précision et de nombreuses heures de montage. En se basant sur le fameux service Google Street View, le lab Teehan+Lax a ainsi créé un nouveau service web permettant de se promener en mode time-lapse et à 360° sur l’itinéraire de votre choix. L’aventure est assez bluffante et vous permettra de « voyager » sur les routes du monde tranquillement assis dans votre fauteuil. Source Teehan+Lax Merci à Greg pour la news. Un commentaire, une id&eacutee, une question ou une innovation similaire ?

Les smartphones, futurs laboratoires de diagnostics biochimiques Depuis quelques années, on assiste à l'émergence d'une nouvelle pratique dans le secteur de la santé et du bien-être : l'auto-évaluation de soi (quantified self). Via des applications mobiles, un individu a la possibilité de suivre et de contrôler dans le temps son activité sportive, son état physiologique, son hygiène de vie ou n'importe quel autre aspect de la vie quotidienne. Il existe par exemple des applications qui mesurent les performances en matière de course à pied (Nike+ Running), observent l'état général du sujet (Up), contrôlent le poids, surveillent le régime alimentaire et ainsi de suite. Selon l'objet de l'analyse, certaines applications ne peuvent pas fonctionner efficacement sans la présence d'un appareil spécifique (comme une balance connectée). L'auto-évaluation ne se limite pas au bien-être ; elle ouvre aussi de nouvelles perspectives dans le domaine médical. Le quantified self pourrait aller plus loin encore. Et pourquoi pas, à terme, dans les mobiles grand public ?

Guide d'achat : 6 critères pour bien choisir sa tablette tactile Ce guide a pour but de vous sensibiliser aux différents éléments à regarder avant d’acheter une tablette tactile. Il est aussi destiné à ceux qui souhaitent simplement s’informer sur ce produit high tech. Normalement, et en rajoutant le critère de votre prix, vous devriez être armé pour vous dépatouiller dans la jungle des tablettes disponibles. (Dernière mise à jour 12 novembre 2015) En complément, nous avons sorti notre sélection des meilleures tablettes tactiles que nous mettons à jour régulièrement. Avec des tablettes classées par prix et par taille, cette sélection vous permettra d’être guidés dans votre choix ! Sommaire L’ECRANTaille de l’écranTechnologie tactileFormat et résolutionPOIDSCONNECTIQUESTOCKAGEAUTONOMIEOS et ApplicationsiOSAndroidWindows 10Linux Afin d’alléger les pages et le temps de chargement, nous avons divisé le guide en 6 pages soit 1 page par critère.

Bio-Cleaner [concept] : des drones qui nettoient les océans des nappes d’hydrocarbures – 23 mai 2012Classé dans : Environnement 3inShareinShare3 Naufrages de pétroliers, dégazages intempestifs, marées noires et plages souillées auront peut-être un ennemi de choix dans le futur : un drone de nettoyage des océans baptisé par son concepteur « Bio-Cleaner ». La pollution des mers et des océans par les hydrocarbures représente une menace très sérieuse pour la nature et sa faune qui ne sont pas armées pour lutter. On sait depuis quelques années que des bactéries sous-marines sont capables de se nourrir de pétrole en le dégradant. Le système Bio-Cleaner se compose de petits drones autonomes largués par hélicoptère au dessus des nappes de fioul. Une bonne idée pour lutter contre les marées noires mais une question subsiste : que rejettent ces bactéries « mangeuses » de pétrole ? Via YankoDesign Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ? Restez connecté avec l'Innovation et les Nouvelles Technologies Inscrivez-vous et recevez les dernières news par e-mail.

Les smartphones veulent détrôner le médecin Dois-je prendre rendez-vous chez le médecin? À l'heure où les systèmes de santé manquent de plus en plus de bras, la question a pris une nouvelle dimension. Surfant sur le manque de praticien et les avancées technologiques spectaculaires, de nouveaux outils apparaissent sur le marché. Ces produits bourrés de capteurs miniatures, connectés aux smartphones, promettent de remplacer le médecin, au moins partiellement. Des innovations qui fascinent tout en reposant la question des limites de la technologie. Le succès exponentiel des smartphones est le principal vecteur de ces innovations. Vendu pour l'instant sur ordonnance - mais AliveCor espère le feu vert pour la vente libre rapidement. » Démonstration de l'utilisation de l'ECG AliveCor, qui peut fonctionner sans réseau: La miniaturisation des capteurs a également ouvert la voie à des outils multifonction, comme le Scout de Scanadu, une autre start-up de la Silicon Valley. Le scout de Scanadu. Éduquer le patient

Test : Nexus 9, une tablette ultrarapide, mais vite essoufflée 01net. le 03/11/14 à 19h00 Google a présenté le 15 octobre deux nouveaux représentants de sa gamme d’appareils maison Nexus. Un smartphone géant équipé d’un écran de 6 pouces, le Nexus 6, et une tablette de 8,9 pouces, la Nexus 9. Tous deux fonctionnent sous Lollipop, la dernière version majeure d’Android. Conçue en partenariat avec HTC, la Nexus 9 s’annonce comme l’une des tablettes les plus performantes du marché, notamment grâce à son gros processeur K1 signé Nvidia. Un design assez classique Nos premières impressions sur le design de la tablette de Google sont toujours d’actualité après 5 jours d’utilisation intensive. Même topo pour le dos de la Nexus 9, constitué d’un plastique plutôt agréable au toucher mais pas franchement haut de gamme. De manière assez classique enfin, le Nexus 9 arbore des touches de volume et de déverrouillage de l’écran idéalement situées sur sa tranche droite. Des performances de très haut niveau L’autonomie, un problème Écran : meilleur que l'iPad Air 2

Lomography Scanner numérise vos films négatifs et vos diapositives argentiques avec un smartphone – 19 janvier 2013Classé dans : Pratique 0inShareinShare0 Si comme moi vous avez connu l’apogée des bons vieux appareils photos argentiques avant l’avènement du tout numérique, vous devriez avoir chez vous un tas de pochettes photos avec des films négatifs 35 mm et des vielles diapositives de vos vacances. Oubliés dans une boîte pendant des années, il est pourtant toujours impossible de les jeter à la poubelle. Alors que faire avec tout ça ? C’est encore une fois grâce au site de crowdfunding Kickstarter, qu’un projet sympa et pratique pourrait voir le jour. Pour numériser un film négatif, Lomography Smartphone Film Scanner utilise la caméra du téléphone et un système de rétro-éclairage. Des appareils similaires comme iPics existent déjà mais Lomography Smartphone Film Scanner semble être plus petit, plus facilement transportable et plus facile à utiliser. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Kickstarter. Source Lomography Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ?

Smartphone au volant : de plus en plus d'imprudences Pour lutter contre le smartphone au volant, la sécurité routière lance une nouvelle campagne. Sondage à l'appui, elle livre des chiffres inquiétants sur le comportement des Français. 61 % des moins de 35 ans lisent leurs SMS en conduisant et 32 % en écrivent. Les chiffres du dernier sondage de la sécurité routière sur l'usage du smartphone au volant sont particulièrement inquiétants. Réalisés du 10 au 13 septembre dernier auprès de 950 personnes par la Sofres, ils révèlent une banalisation du recours à l'appareil. Tout simplement parce que les Français en perçoivent de moins en moins les dangers. 24 millions de Français possèdent un smartphone Dans ce contexte et alors que 24 millions de Français possèdent un smartphone, 38 % des conducteurs reconnaissent regarder l'appareil dès qu'il émet un son. Par ailleurs, 31% des automobilistes avouent lire des SMS, des alertes, des mails, contre 11% en 2011 et 13% admettent en rédiger. Prise de conscience

MorePhone : un smartphone flexible – 1 mai 2013Classé dans : Téléphonie Mobile 0inShareinShare0 Des chercheurs du Human Media Lab de la Queen’s University au Canada, ont mis au point une nouvelle technologie qui donne à un prototype de smartphone, la capacité de changer de forme lorsqu’il reçoit un appel, un email, un SMS ou une notification. Avec l’émergence des écrans tactiles transparents, extra-fins et des devices flexibles, cette invention baptisé « MorePhone » offre une nouvelle approche des interactions avec nos smartphones. Au lieu d’entendre la sonnerie du smartphone ou de sentir une fois sur deux le vibreur lors d’un appel entrant, les chercheurs proposent d’utiliser le sens de la vue. Cette technologie repose sur le principe de la mobilité électrophorétique. Les chercheurs pensent que la technologie présentée dans ce prototype « MorePhone » pourra se retrouver dans nos mains d’ici cinq à dix ans. Source MorePhone via Gizmag Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ?

LG dévoile son G Flex, un smartphone à écran incurvé Samsung ne sera bientôt plus le seul sur le nouveau terrain des smartphones à écrans incurvés. Après le Galaxy Round, son grand concurrent LG vient d'officialiser le G Flex qui fait parler de lui depuis plusieurs semaines. Comme prévu, le géant va utiliser sa technologie d'écran OLED incurvé pour son smartphone. La courbure de l'écran de 6 pouces (720p) suit un axe horizontal contrairement à son concurrent qui utilise un axe vertical. Au-delà de cette technologie, ce G Flex sous Android embarque un processeur quadcore Snapdragon 800 cadencé à 2,26 GHz, 2 GB de RAM, 32 Go de mémoire, un capteur photo 13 Mégapixels, et une batterie de 3500 mAh, le tout pour un poids de 177 grammes. Reste la question de l'intérêt de la chose. LG évoque néanmoins la fonction 'swing lock screen' qui adapte l'affichage du fond d'écran en fonction des mouvements... Côté disponibilité, le G Flex sera bien lancé en novembre, mais seulement en Corée du Sud.

Xiaomi refuse l’offre d’investissement de Facebook Désormais en 3ème place des constructeurs de smartphone, alors même qu’il ne sont commercialisés en Asie et en Inde, Xiaomi est désormais convoité par de nombreux acteurs. A commencer par Facebook, dont l’offre aurait été refusée en octobre dernier, selon l’agence Reuters, à la fois pour des raisons politiques, Facebook étant peu apprécié par le pouvoir chinois, et stratégiques, Xiaomi utilisant Android comme OS. Fin décembre, Xiaomi a finalisé un tour de table de 1,1 milliard de dollars pour une valorisation proche de 45 milliards de dollars, auprès d’All-Stars Investment, de la firme de capital-risque russe DST Global et de GIC, un fonds singapourien. Fondée en 2010 par Lei Jun, Xiaomi est parvenu à se faire une place sur le marché mondial des smartphones. La société diversifie depuis ses activités et a récemment lancé un tensiomètre connecté, ou encore investi 200 millions de dollars dans Midea pour se renforcer dans la maison connectée.

Phonebloks : le smartphone que vous construisez! C`est Dave Hakkens, un inventeur néerlandais, qui a eu cette idée pour contrer l`obsolescence programmée de nos chers smartphones. Ponebloks est composé de blocs détachables indépendants. Les bocks sont reliés à la base qui tient le tout ensemble pour en faire un téléphone complet et ergonomique. Si jamais l`un des bloc (composant) se casse ou si vous voulez l`upgrader, il suffit de remplacer le bloc lui-même et non le téléphone dans son entièreté. Comment ça marche? Le "Blokstore" ressemble à un Appstore mais pour composants. L`idée est là, l`envie et le besoin aussi, reste maintenant à trouver les financements de base.

Related: