background preloader

Philippe Aigrain » Le partage est légitime

Philippe Aigrain » Le partage est légitime
Le partage de fichiers représentant des oeuvres couvertes par le droit d’auteur entre individus sans but de profit a été rendu illégal au cours des 30 dernières années dans la plupart des pays et dans la plupart des cas. Cela ne m’empêche d’affirmer haut et fort que l’acte de prendre une oeuvre numérique qu’on a acquis et de la copier, la rendre accessible à d’autres ou leur envoyer est non seulement légitime, mais une contribution essentielle à l’établissement d’une culture commune. Je propose de défendre cette position en suivant les points suivants: montrer l’utilité du partage (délimité comme ci-dessus) et sa légitimité même sans autorisation des auteurs, montrer que lorsqu’on l’interdit, les pratiques culturelles appauvrissantes chassent les pratiques enrichissantes, et finalement affirmer que la prohibition du partage sera un jour vue comme un étonnant obscurantisme. 1. Le partage est utile et légitime même lorsqu’il concerne des œuvres dont on n’est pas l’auteur 2. 3. Related:  Scienze sociali

Piratage ou usage commun ? « ®om's blog - Iceweasel Lorsqu’on parle de la loi Hadopi, c’est souvent pour mettre en évidence son caractère inapplicable ou pour dénoncer son atteinte aux libertés fondamentales. Il me semble que beaucoup sont d’accord pour « lutter contre le piratage, mais pas comme ça ». C’est ce que je pensais avant. Pour une fois, je voudrais évoquer les fondements mêmes de la guerre contre le partage, le « fléau » qu’elle s’est donné comme objectif de combattre. Je vous livre donc mes quelques réflexions sur ce qui est appelé piratage. Un peu de science-fiction Supposons qu’on invente une machine capable de dupliquer les objets matériels, accessible à tous. De la même manière, si demain on inventait un téléporteur permettant à chacun de se déplacer d’un point du globe à un point autre instantanément et gratuitement, que deviendraient les entreprises de transport, les constructeurs automobiles et les stations-services ? Ou alors faudrait-il réfléchir à une société adaptée à cette (r)évolution ? Internet Valeur Transition

Ouvrir avec Photoshop Par Nicolas, mardi 31 août 2010 à 22:23 Ressources Gratuites :: #2792 :: rss Open with Photoshop est LE plugin Firefox utile pour les utilisateurs de Photoshop. Une image vous plait sur un site web? Bim! En un clic, cette dernière s'ouvre dans Photoshop. Malheureusement il semblerait que cet addon ne fonctionne pas sous Mac et soit réservé aux utilisateurs de Photoshop CS4. The Local-global Flip, Or, "the Lanier Effect" Here's a sampling: ... "The Apple idea is that instead of the personal computer model where people own their own information, and everybody can be a creator as well as a consumer, we're moving towards this iPad, iPhone model where it's not as adequate for media creation as the real media creation tools, and even though you can become a seller over the network, you have to pass through Apple's gate to accept what you do, and your chances of doing well are very small, and it's not a person to person thing, it's a business through a hub, through Apple to others, and it doesn't create a middle class, it creates a new kind of upper class. ... Google has done something that might even be more destructive of the middle class, which is they've said, "Well, since Moore's law makes computation really cheap, let's just give away the computation, but keep the data." And that's a disaster. ... ... ... ... ... ...if you're adding to the network, do you expect anything back from it? Read on.

Canal Marches - APPEL POUR LA MISE EN PLACE D'ATELIERS VIDÉO DANS LES QUARTIERS POPULAIRES Une proposition de l’Université Populaire Audiovisuelle Cher-e-s ami-e-s, L’Université Populaire Audiovisuelle (Upopa) animée par l’association Canal Marches vous propose de co-organiser un atelier d’initiation et de réalisation vidéo, atelier destiné aux bénévoles et aux salarié-e-s des associations agissant dans votre quartier. Il s’agit d’organiser ensemble une action d’initiation à la vidéo qui se concrétiserait immédiatement par une première réalisation à partir de paroles d’habitant-e-s du quartier : coups de gueule, coups de cœur, témoignages, rêves, poésies, chants, propositions... « 100 messages vidéo d’habitant-e-s des quartiers populaires » Depuis 2009, avec le soutien de la Région Île-de-France, l’Université Populaire Audiovisuelle délivre une formation aux associations agissant avec les habitant-e-s des quartiers populaires, et les accompagne dans des réalisations vidéo. Vous trouverez dans le document joint plus de détails. Bien cordialement, L’Équipe de Canal Marches.

HADOPI = fléau pour le père du web... Lors d'une conférence qui s'est tenue à Londres à la Royal Society, Tim Berners-Lee s'est exprime sur le sujet controversé des lois anti-piratage. Dans son collimateur, les lois HADOPI en France et son équivalent en Grande-Bretagne qui devrait être adopté en avril 2011. Il a dénoncé ces lois qui permettent aux Etats et aux FAI d'avoir le droit et le devoir de déconnecter les gens. Il estime que couper sans jugement l'accès à Internet à une famille française parce qu'un de ses enfants a téléchargé illégalement du contenu est une sanction inopportune. Enfin, Mr Berners-Lee a indiqué que le Sénat américain allait examiner cette semaine une proposition de loi visant à blacklister des sites Internet qui pourraient ensuite être bloqués par les fournisseurs d'accès. Car le web perd un peu plus de fragments de sa liberté chaque jour, comme nous vous en parlions hier dans l'actualité consacrée à la loi que va voter les Etats-Unis à propos des communications qui passent par Internet...

Petites précisions sur les licences Creative Commons par Nina Paley Les licences Creative Commons sont flexibles et puissantes. Extension naturelle de la GPL [1] à autre chose que du logiciel 10 ans plus tard, ce jeu de licences se présente comme le couteau suisse du droit d’auteur, déclinable en 6 versions de bases, plus quelques fantaisies récentes. Il en résulte que quelque soit votre envie, une déclinaison de licence Creative Commons devrait y répondre, seulement le résultat ne sera pas forcément « libre », une CC-By-NC-ND ne permettant par exemple pas de remixer une œuvre. Une autre conséquence est que la mention « Creative Commons » sans autre indication n’a pas de sens. Malheureusement, cette flexibilité et cette richesse de possibilités semblent bien souvent perdre les créateurs de tout poils désireux de remixer des œuvres libres sans prendre le temps d’en comprendre le fonctionnement. Toutefois, il semblerait bien que la solution proposée par Nina Paley ne soit qu’un premier tâtonnement vers… la Licence Art Libre du collectif Copyleft Attitude.

Economie de surveillance Le Wall Street Journal a publié cet été une passionnante série d’articles sur la surveillance et le repérage des internautes, dont Jean-Michel Salaün à fait une synthétique et remarquable lecture sur son blog. Tant et si bien que nous avons décidé de vous la proposer… Professeur à l’Ecole de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’université de Montréal et codirecteur d’une Introduction aux sciences de l’information parue dans la collection “repères” aux éditions La Découverte, Jean-Michel Salaün tient un blog exigeant sur l’économie du document qu’il destine à ses étudiants, mais également bien au-delà… Tant mieux, cela permet à plein d’autres internautes d’en profiter… Le Wall Street Journal a publié cet été une série de cinq articles sur la surveillance et le repérage des internautes. Voici quelques notes et commentaires article par article. L’économie souterraine du ciblage Du côté technique, les initiés n’apprendront pas grand-chose. Cellulaire ou mobile

L'opinion publique n'existe pas Je voudrais préciser d’abord que mon propos n’est pas de dénoncer de façon mécanique et facile les sondages d’opinion, mais de procéder à une analyse rigoureuse de leur fonctionnement et de leurs fonctions. Ce qui suppose que l’on mette en question les trois postulats qu’ils engagent implicitement. Toute enquête d’opinion suppose que tout le monde peut avoir une opinion ; ou, autrement dit, que la production d’une opinion est à la portée de tous. Quitte à heurter un sentiment naïvement démocratique, je contesterai ce premier postulat. Deuxième postulat : on suppose que toutes les opinions se valent. Troisième postulat implicite : dans le simple fait de poser la même question à tout le monde se trouve impliquée l’hypothèse qu’il y a un consensus sur les problèmes, autrement dit qu’il y a un accord sur les questions qui méritent d’être posées. On fait très souvent aux sondages d’opinion des reproches techniques. Des problématiques imposées Des instruments d’action politique Étude d’un cas

Les Entrailles de Mademoiselle | "Quand une féministe est accusée d'exagérer, c'est qu'elle est sur la bonne voie." Christine Delphy Hadopi is over… If you want it Posted on | octobre 3, 2010 | 9 Comments J’emprunte cette maxime à John Lennon et Yoko Ono en la modifiant à peine pour vous annoncer une bonne nouvelle : Hadopi n’est plus, ils ont perdu et ont créé un précédent mémorable dans la lutte contre nos libertés avec lequel il faudra composer à l’avenir chaque fois que le législateur envisagera de s’en prendre à nos droits. Alors non, la loi n’est pas abandonnée, quelques mails vont peut-être, dans un élan de bravoure, partir… Mais au delà de cela il est bon de se demander quels étaient les vrais buts de la Hadopi puisque de leur propre aveu il ne s’agissait pas de lutter contre les pirates de toutes façons plus forts que les « experts » de la Haute Autorité. Il ne s’agit pas non plus de profiter à la culture puisque si c’était le cas c’est le côté pédagogique de la loi qui aurait été mis en avant… Le vrai but de la Hadopi était de faire peur ! Et c’est là que nous devons agir et dire non à l’Hadopi ! Commentaires

Propriété intellectuelle et croissance : la remise en question ? - Numerama - Iceweasel C'est peut-être un tournant, ou c'est en tout cas un indice supplémentaire d'une remise en question des idées reçues sur l'impact positif de la propriété intellectuelle dans le développement social et économique. L'Intellectual Property Office (IPO), l'administration britannique chargée de la propriété intellectuelle, vient de lancer le chantier d'une grande étude (.pdf) visant à définir ce que devrait être la politique la plus optimale de protection des savoirs et des œuvres. Le programme établi jusqu'à l'été 2011, qui compilera les travaux de chercheurs et des analyses de juristes, doit répondre à une série de questions très pertinentes : Combien l'industrie britannique dépense-t-elle pour créer des propriétés intellectuelles protégées par des droits, et quel est le retour sur l'investissement ? Des travaux seront ainsi menés sur la valeur économique des droits d'auteur et les alternatives aux brevets.

Rencontres pour Geek « Mamzellecha's Blog Il y a quelques jours on m’a posé la question : « Mademoiselle, faites vous une thèse sur les sites de rencontres ? ». La réponse est bien évidemment que NON. Mais c’est un sujet tellement vaste avec pléthore de nouveaux acteurs, qu’on ne peut passer outre le phénomène. Aujourd’hui, je me suis intéressée à Meetgeek. Ainsi, si vous êtes bloqué devant votre écran, ce nouveau site de rencontres vous propose de changer votre vie et d’avoir une femme plutôt qu’une souris entre les mains! L’intention de développer des interactions sociales, pas toujours évidentes IRL, est au départ une bonne idée. Car au final, qu’est ce qu’un geek ? Mais mettre des gens dans des cases de cette façon me pose problème. Bref, la société nous pousse à constamment se positionner et s’insérer dans des cases. Cela est sans doute rassurant pour l’autre de pouvoir vous juger en un coup d’oeil sans avoir besoin de se pencher sur la complexité de votre être. Un site bien utile après une rencontre sur MeetGeek!

Related: