background preloader

Comment rédiger un brief créatif de qualité - exemple et modèle

Comment rédiger un brief créatif de qualité - exemple et modèle
Brief créatif et cahier des charges, même combat ? La distinction est parfois subtile, mais on peut considérer que le cahier des charges est plus précis dans son objet et concerne la réalisation d’un support bien identifié (refonte de site web, rapport annuel…). Le brief créatif est plus pertinent lorsqu’il s’agit de concevoir une stratégie globale, pour répondre à une problématique ou pour une campagne de communication. Par extension, tout projet de communication gagnerait à être basé sur un brief, même simplifié et adapté. Le brief créatif en une image Le brief créatif en quelques mots La marque Il s’agit de définir l’entreprise ou l’organisation dans toutes ces dimensions, ce que les pubards appellent la plateforme de marque. On décline l’identité, les valeurs, le positionnement et les concurrents. Publics cibles Élément essentiel du brief, la description du ou des public(s) cible(s) définit leurs principales caractéristiques. Objet du brief Bon à savoir A lire chez les autres Related:  Copy strat et brief créatifoutils marketing opérationnelProjet de Communication

Le Brief Créatif de A à Z... par un créatif Allez, c’est décidé, je me lance dans un petit topo sur le brief créatif. Quelques demandes ont suffit à me convaincre, et puis c’est dans la suite logique de mon article sur la Copy Strategy. Alors le brief créatif, what the phoque ? Primo, ne le confondez pas avec le brief client ou avec la copy strat’, c’est différent. Comme son nom l’indique, le brief créatif s’adresse avant tout… aux créas. Non, le brief créatif n’est pas synonyme de copy strategy La copy strat’ est la plateforme stratégique de l’annonceur. Le brief créatif, kicékigère ? Quand le brainstorming suit le brief créatif Dites merci, s’il est réussi, à votre chef de pub (ou chef de projet à tendance commerciale). Et toi, petit créatif, que fais-tu ? Si tu es éclairé(euh), tu écoutes attentivement. Le brief créatif de ma grand-mère 1 / Le contexte : tout tout tout sur le client et son marché, mais en 5 à 10 lignes. 2 / La problématique : mais pourquoi le client fait-il appel à nous, c’est quoi son problème ?

22 erreurs à éviter dans la conception d’un questionnaire en ligne (2/2) Suite et fin de notre article en 2 parties sur le sujet des “biais de questionnement”. Voici les erreurs de conception 11 à 22 étapes, à éviter à tout prix lors de la conception de son questionnaire en ligne. note : pour rassembler les 2 parties, cliquer sur le QR code, le scanner ou taper Biais N°11 : QCM avec recoupements voici un exemple de recoupements mal formulés : a. 1 heure et moins b. 1-3 heures c. 3 heures et plus il vaut mieux remplacer cette échelle par : a. moins d’1 heure b. de 1 heure à 3 heures (inclus) c. plus de 3 heures Biais n° 16 : éviter les questions “cactus” – photo antimuseum.com Biais N°12 : L’ordre des questions est très important Surtout si votre questionnaire contient des filtres. Biais N°13 : Distinguer questions factuelles & d’opinions Il ne pas mélanger les 2 sujets dans une même question. Biais N°14 : Questions ouvertes & fermées En “quanti”, il faut privilégier les questions fermées au maximum. Biais N°16 : Eviter les mots impliquants

25 exemples de modèles d’e-mailing/newsletters créatifs Rédigé par :: Grégory Catégorie :: dossier,Inspiration La newsletter est un outil de communication incontournable. Outil de communication essentiel pour la mise en avant d’informations, la newsletter (ou e-mailing) doit donner envie au lecteur de cliquer sur les différents liens proposés et lui permettre ainsi de franchir une nouvelle étape dans le tunnel de conversion. La newsletter est très souvent banale dans sa construction graphique. Pour vous aider à booster votre inspiration (et vos taux de clics), Publiz a sélectionné 25 exemples de modèles de newsletters créatives. Bordelais, consultant web & social media en agence, je suis aussi passionné de photographie, des arts graphiques en général, et du design.

40 questions à se poser pour une opération de marketing direct réussieDéveloppement commercial pour TPE et PME Je vous propose de parcourir de façon synthétique deux étapes majeures d’une opération de marketing direct : Si vous n’êtes pas familier de ces opérations, j’ai réalisé deux schémas simplifiés pour vous permettre de bien comprendre les étapes, les enjeux et la méthode de ces deux composantes du marketing direct : Voici 40 questions à se poser pour optimiser sa campagne de marketing direct : Pour que votre emailing soit performant : Question la plus importante : votre base est-elle segmentée ? (si vous ne voyez pas de quoi je parle, lisez : « 5 étapes pour mettre en oeuvre une politique de gestion des relations clients » – partie 2 : la segmentation) Mes emails n’arrivent pas : quelque pistes pour maximisez votre délivrabilité : D’où part votre email ? Les messages arrivent mais ne sont pas ouverts : Quelle est mon accroche ? Les messages sont ouverts mais personne ne clique sur mes liens : Avez-vous manqué l’étape où j’indique qu’il faut que votre base soit segmentée ?

Quelle est la différence entre une Marque, une Identité graphique et un Logo Qui êtes-vous ? Qui a besoin de vous ? Comment vont-ils savoir que vous existez ? Pourquoi devraient-ils se soucier de vous ? Qu’est-ce qu’une marque? Qu’est-ce qu’une identité? Qu’est-ce qu’un logo? Je vous invite à me suivre dans des explications plus précises. Qu’est-ce qu’une marque? Beaucoup de gens croient qu’une marque ne se compose que de quelques éléments : des couleurs, certaines polices, un logo, et un slogan. L’idée fondamentale et le concept de base derrière une « marque», c’est que tout une entreprise est derrière, tout ce qu’elle possède et tout ce qu’elle produit devraient refléter les valeurs et les objectifs de l’entreprise dans son ensemble. Elle est la cohérence de cette idée de base qui constitue la société, à son volant, montrant ce qu’elle représente, ce à quoi elle croit et pourquoi elle existe. A titre d’exemple, regardons la célèbre entreprise Apple. Qu’est-ce qu’une identité ? Cela permet à la marque d’être reconnaissable. Qu’est-ce qu’un logo? Résumé :

Les clés pour organiser un jeu-concours dans les règles En France, il est obligatoire de rédiger un règlement de jeu et de le déposer chez un huissier - qui valide la régularité de l'opération - avant le lancement du jeu. Il fait en moyenne cinq pages. Julien Parrou conseille de commencer sa rédaction le plus tôt possible. "C'est véritablement la colonne vertébrale du jeu, une sorte de cahier des charges où l'on trouve qui organise le jeu, la date, les étapes à suivre par les joueurs, les informations personnelles obligatoires ou non à demander au joueur, la date de tirage au sort, etc." Pourquoi rédiger le règlement le plus tôt possible ? En effet, la loi du 21 mai 1836, qui régit les jeux-concours, prohibe les loteries de toute sorte en France. De plus, contrairement aux idées reçues, la présence d'un huissier n'est pas obligatoire pour le tirage au sort, bien qu'elle permette d'éviter toute contestation. Autre loi importante à prendre en compte : la LCEN, la Loi de confiance dans l'économie numérique.

pixelcreation.fr magazine du graphisme design illustration video 3D: Accueil Entreprises : comment booster sa marque avec la Réalité Augmentée ? | Efap 3 - 2011/ 2012 Web marketing et stratégies digitales Dans un environnement économique toujours plus concurrentiel, les marques rivalisent d’originalité pour tirer leur épingle du jeu. La réalité augmentée est un levier d’avenir pour parvenir à cet objectif et à conquérir de nouvelles cibles. Focus… Définissons réellement… la réalité augmentée ! Parler de réalité augmentée ce n’est pas parler du futur. En faite entre la réalité et le monde virtuel, se trouve le domaine de la “ réalité augmentée “ : celui de l’image video telle qu’elle est perçue par le cerveau à laquelle viennent se superposer des informations graphiques et textuelles. Le concept de réalité augmentée (R.A.) n’est pas récent. C’est alors que Le principe de la réalité augmentée n’est pas nouveau, il est dvpé depuis quelques années par la société TOTAL IMMERSION. Notions de base Un système de réalité augmentée doit avoir les trois caractéristiques suivantes: Combiner le réel et le virtuelÊtre interactif en temps réelUn environnement 3-D ou 2-D La technique I. Twin Towers : II.

Related: