background preloader

Découverte de trois exoplanètes potentiellement habitables

Découverte de trois exoplanètes potentiellement habitables
Des astronomes de l'Observatoire européen austral (ESO) ont découvert dans la constellation du Scorpion un système solaire "doté d'une zone habitable bien remplie", avec trois "super-Terres" où les conditions seraient compatibles avec l'existence d'eau liquide. C'est autour de l'étoile Gliese 667C, d'une masse équivalente à un tiers de celle de notre Soleil, que l'équipe a fait cette trouvaille, à l'aide de l'instrument HARPS équipant le télescope de 3,6 mètres de l'ESO au Chili, indique l'organisation dans un communiqué. Le système de trois étoiles auquel appartient Gliese 667C est abondamment étudié par les scientifiques. Non seulement il est dans le voisinage immédiat de notre système solaire (22 années-lumière) mais il est aussi étonnamment similaire. Il représente donc un candidat de choix pour la recherche d'exoplanètes potentiellement habitables. Au total, les astronomes ont donc identifié au moins cinq planètes, deux autres demandant encore à être confirmées.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/25/decouverte-de-trois-exoplanetes-potentiellement-habitables_3436283_3244.html

Related:  exoplanètes habitables et autres (super)Terressi la pollution était négligée...

Superterres : trois Kryptons autour de Gliese 667C Vue d'artiste du système de Gliese 667C, avec les étoiles Gliese 667A et Gliese 667B sur la droite. L'observateur est situé sur la superterre Gliese 667C d, et il voit sur la gauche la superterre 667C e. © M. Kornmesser, ESO Superterres : trois Kryptons autour de Gliese 667C - 2 Photos Une exoplanète de taille terrestre dans la zone habitable Cette vue d'artiste représente Kepler-186f au premier plan et les quatre autres exoplanètes en orbite autour de l'étoile naine de type M, Kepler-186. NASA Ames/SETI Institute/JPL-Caltech Comparaison de la taille de la Terre et de Kepler-186f et de leur systèmes stellaires. Kepler-186f est sur une orbite équivalente à celle de Mercure, mais comme son étoile est moins lumineuse, elle se trouve, comme la Terre, dans la zone habitable (en vert).

Découverte d'une nouvelle planète bleue ! C'est une première : des astronomes ont réussi à déterminer la vraie couleur d'une exoplanète grâce au télescope Hubble. La planète cible, HD 189733b, s'est révélée d'un bleu cobalt profond, rappelant étrangement la teinte de la Terre, même si la comparaison s'arrête là... En effet, située à 63 années-lumière (soit 600 000 milliards de km), dans la constellation du Petit Renard, cette exoplanète, l'une des plus proches de notre planète, a déjà été longuement étudiée, et il s'agit d'une géante gazeuse, parfaitement inhospitalière. En orbite très près de son étoile hôte, elle possède une atmosphère torride, avec une température de plus de 1 000 degrés Celsius. Les cinq planètes les plus semblables à la Terre Quelles sont les planètes qui ressemblent le plus à la Terre? Des scientifiques se sont penchés sur la question et ont trouvé cinq astres capables d’accueillir une forme de vie. Les planètes sont classées selon leur IST (indice de ressemblance avec la Terre sur une échelle de 0 à 1). La BBC a publié ce classement et les photos de chaque planète.

Deux super-Terres dans une zone habitable Le satellite Kepler, de la Nasa, vient de débusquer un système planétaire remarquable constitué de cinq planètes, dont deux sont dans la zone habitable. Une pépite pour l'exobiologie Retenez ce nom : Kepler 62. C'est ainsi qu'est baptisé le système extrasolaire le plus prometteur pour les exobiologistes. Il est situé autour de l'une des 150 000 étoiles surveillées par le satellite de la Nasa Kepler. En tout, cinq planètes ont été découvertes autour de l'étoile Kepler 62. Réchauffement : le Giec constate des impacts déjà importants Il nous faudra apprendre à vivre sur une Terre un peu plus chaude... © Nasa Réchauffement : le Giec constate des impacts déjà importants - 2 Photos Changement climatique 2014 : impacts, adaptation et vulnérabilité, c’est le nom du chapitre rendu public ce lundi 31 mars et faisant partie du cinquième rapport du Giec (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat), publié par morceaux entre septembre 2013 et octobre 2014. Ce document a été diffusé à l’issue d’une réunion de ces experts du climat à Yokohama, au Japon.

Découverte d'une planète potentiellement «habitable» Tau Ceti, qui fait partie de la constellation de la Baleine, est non seulement proche de notre Soleil (12 années-lumière) mais également très semblable à lui par sa masse et son rayonnement. Par le passé, de nombreux regards s'étaient donc tournés vers elle à la recherche d'une hypothétique forme de vie extraterrestre, en vain. Aucune planète n'avait été détectée aux environs de Tau Ceti, jusqu'à ce qu'une équipe internationale ait l'idée de tester sur cette étoile leur nouvelle technique de collecte de données astronomiques, capable en théorie de détecter des signaux deux fois plus puissants. «Nous avons choisi Tau Ceti (...) parce que nous pensions qu'elle ne comportait aucun signal. Et elle est si brillante et semblable à notre Soleil qu'elle constitue un banc d'essai idéal pour tester notre méthode de détection des planètes de petite taille», explique dans un communiqué Hugh Jones, de l'Université britannique du Hertfordshire.

Météo : le climat apocalyptique des années à venir À en croire les scientifiques qui se sont réunis jusqu’à ce jeudi à Montréal à l’initiative de l’Organisation météorologique (agence de l’ONU), le tableau dressé des conditions climatiques à venir est pour le moins apocalyptique. Attendez-vous donc à une recrudescence des phénomènes météorologiques extrêmes. Canicules effroyables, tsunamis dévastateurs ou encore turbulences aériennes toujours plus violentes seront bien plus fréquents dans un avenir proche. Explications.

HD 40307g, l'exoplanète si semblable à la Terre... HD40307g se situe à seulement 42 années-lumière de la Terre ce qui en fait une cible de choix pour la prochaine génération de télescopes terrestres de grandes tailles en cours de développement et les futures missions spatiales, comme Cheops (Esa). © J. Pinfield (Ropacs network at the University of Hertfordshire) HD 40307g, l'exoplanète si semblable à la Terre... - 2 Photos Ici, le mois thématique sur la quête de la vie dans l'univers Une équipe internationale d’astronomes a découvert une superterre qui pourrait avoir un climat similaire à la Terre et donc propice à la vie. La planète Terre vit à crédit depuis le 19 août Par Francetv info avec AFP Mis à jour le , publié le La population mondiale vit à crédit à partir de mardi 19 août. En 2014, elle a consommé en huit mois l'intégralité des ressources que la Terre peut produire sans compromettre leur renouvellement, a calculé l'ONG Footprint Network qui réalise ce bilan chaque année. "Pour le reste de l'année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère", souligne l'ONG dont le siège est situé aux Etats-Unis.

Deux planètes, dont une habitable, orbitant autour d'une étoile binaire - Maxisciences Pour la toute première fois, plusieurs planètes gravitant autour d'un système d'étoile binaire ont été observées. Une de ces planètes pourrait même présenter des conditions favorables à une forme de vie. Comme les étoiles binaires sont très nombreuses dans l'espace, cette découverte permet de supposer qu'il existe beaucoup d'autres planètes du type de celles observées. Des astronomes de San Diego en Californie viennent d'annoncer avoir observé pour la première fois deux planètes orbitant autour de deux étoiles mutuellement en orbite ou étoile binaire. Une découverte, dont les détails sont parus dans la revue Science et qui selon les chercheurs, augmenterait les probabilités d'existence de vie extraterrestre.

La couche d'ozone menacée par du tétrachlorométhane de source inconnue Le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique s'ouvre et se ferme au gré des saisons (avril 2006 à gauche et septembre 2006 à droite). Dans cette région, la quasi-totalité de l’ozone entre 15 et 20 km d'altitude se trouve détruite chaque année au printemps. L’épaisseur totale d’ozone est alors diminuée de moitié. Une diminution de l’ozone se produit également, mais avec une moindre amplitude, au printemps au-dessus de l’Arctique. © NOAA, KNMI, Esa La couche d'ozone menacée par du tétrachlorométhane de source inconnue - 1 Photo « On ne devrait absolument pas voir ça !

Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre Une vue d'artiste de Kepler 20e l'infernale. © Nasa/Ames/JPL-Caltech Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre - 2 Photos Contemplez notre galerie d'exoplanètes Carl Sagan est décédé il y a tout juste 15 ans, le 20 décembre 1996. Ce n’est donc peut-être pas un hasard si la Nasa a annoncé hier la découverte tant attendue de Kepler : des exoplanètes de la taille de la Terre (Kepler 20e et Kepler 20f).

Related: