background preloader

Nan Madol - Inclassables de Histoire, Mythes & légendes

Nan Madol - Inclassables de Histoire, Mythes & légendes
Nan Madol est un site de contruction mégalithique humaine remarquable, situé sur l'île de Ponhpei (île volcanique) dans le Pacifique, en Micronésie : Le site de Nan Madol se situe sur l'île de Tewmen rattachée à Pohnpei au sud(est. Pohnpei est la plus grande île de Micronésie et à l'époque de sa découverte elle comptait pas moins de 30 000 résidents. Il n'en reste aujourd'hui que 200. L'hécatombe fut provoquée par l'arrivée de colons venus de l'ouest. Le site de Nan Madol est construit sur la côte rocheuse de l'île de Temwen avec nombres de colonnes en basalt. La plus proche région basaltique se trouve très loin (pas trouvé où). Chaque colonne a un poids variant de 20à 30 tonnes. certains ont essayé de transporter des colonnes de même types, mais la limite de flotaison d'une barge en bambou est de 1 tonne. Nan Madol s'étend sur 1,5 Km de long et 500 m de large. Les bases des constructions ont été "plantées" sous l'eau, sous le niveau de l'eau. Vidéo avec pas mal d'images du site ;

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/22632-nan-madol/

Related:  Nan MadolAsie - A Classerdocumentaires divers

Indonésie : Nouvelles découvertes archéologiques d'une civilisation perdue datant d'il y a au moins 24.000 ans - Le Blog de la Résistance Une nouvelle découverte vient encore une fois de mettre à mal le «fait établi » selon lequel les plus anciennes civilisations remonteraient de -3400 à -4500 ans. Une nouvelle fois également, malgré de solides preuves démontrant le caractère exceptionnel de la découverte, il est déconcertant de constater le comportement de certains personnages qui semblent s’opposer à la suite des recherches… Le veilleur La pyramide a été connue de l’archéologie depuis 1914, lorsque les structures mégalithiques formés de blocs de basalte en colonnes ont été trouvés dispersés parmi les arbres denses et les sous-bois qui ont recouvert son sommet. Les populations locales ont considéré le site comme étant sacré et l’ont appelé Gunung Padang, le nom qu’il a encore aujourd’hui, qui signifie « Montagne de Lumière » , ou « Montagne des Lumières » , dans la langue localeSundanese.

Dans le dédale de Nan Madol "Le canot s’égare dans le dédale des canaux où les lianes ont tissé leur toile sur les temples effondrés ..." Ile de Pohnpei. Au milieu d’un lagon, émergent canaux, murailles, rochers sacrés...La cité lacustre du XIième siècle, désertée par les Micronésiens qui la croient maudite, se dégrade mais garde ses secrets. Il fallait attendre. L’énigme de Nan Madol — BIBLIOTHÈQUE EN LIGNE Watchtower Qui a bâti la “ Venise du Pacifique ” ? Comment ? Pourquoi a-t-elle été abandonnée ? AIMEZ-VOUS les énigmes, surtout celles qui ont un petit goût d’aventure ? Dans ce cas, venez visiter les ruines de Nan Madol, un site énigmatique qui, depuis des siècles, laisse bien des visiteurs perplexes. LES GROTTES ÉNIGMATIQUES DE HUASHAN EN CHINE Les grottes énigmatiques de Huashan se situent dans la banlieue est de la ville de Tunxi, province chinoise de l'Anhui, à 30º de latitude Nord, appelée « parallèle mystérieuse » où on trouve plusieurs miracles du monde tels que les pyramides d' Egypte, le triangle des Bermudes, l'arche de Noé et le mont Huangshan de Chine. Situées entre 29º39' et 29º47' de latitude Nord, les grottes se situent près du mont Huangshan, chef-d'œuvre de la nature. Les deux se font ressortir l'un l'autre. Dès leur découverte en 2000, les grottes millénaires ont attiré de nombreux visiteurs chinois et étrangers, tous en admiration devant cette merveille de la Chine et du monde. Différentes des autres grottes connues en Chine, les grottes de Huashan ne sont pas naturelles, mais artificielles. Il s'agit d'un immense ensemble de palais souterrains en forme singulière, creusés jadis par les hommes.

Pavlopetri, une cité laconique Au Sud-Est de la péninsule du Péloponnèse, en Grèce, s’étend près de la mer Ionienne une longue plaine entourée de montagnes (la chaîne du Taygète et le Parnon) qui la rendent difficile d’accès. Bienvenue en Laconie, une région connue d’Homère sous le nom de Lacédémone et qui sera ensuite assimilée au nom de la cité-état locale, Sparte. La Laconie a laissé sa trace dans le vocabulaire en qualifiant la façon de parler des Spartiates, brève et concise, de laconique. En revanche, cette épithète ne s’appliquent pas aux propos des équipes d’archéologues sous-marins — enthousiastes — qui ont exploré les vestiges d’une cité antique, Pavlopetri, immergée par quatre mètres de fond près des côtes de Laconie. Coordonnés par Nic Flemming, du Centre océanographique de Southampton, Elias Spondylis, du ministère grec de la culture et Jon Henderson, de l’Université de Nottingham, les plongeurs ont découvert des objets datant du Néolithique, c’est-à-dire âgés de 5 000 ans.

Cappadoce, vingt niveaux souterrains aménagés sur des kilomètres carrés. Qui a bien pu creuse ces tunnels ? Cappadoce, un emmenthal de vingt niveaux souterrains aménagés sur des kilomètres carrés. Quand ? Pourquoi ? Qui a bien pu creuser ce gigantesque pays souterrain ? D'où viennent ces villes, toutes reliées par des tunnels, pourvues du confort, canalisations d'eau, toilettes, puits de lumière ? Pourquoi plus on descend, plus les plafonds des tunnels sont élevés ? La plus ancienne cité engloutie au monde, bientôt en cours de fouille Pavlopetri, la plus ancienne ville submergée dans le monde, est sur le point de révéler ses secrets grâce à un nouvel équipement qui pourrait révolutionner l'archéologie subaquatique. Cette ancienne ville repose à environ quatre mètres de profondeur près de la côte du sud de Laconie en Grèce. Les ruines datent d'au moins 2800 avant JC: l'on y trouve des bâtiments intacts, des cours, des rues, des tombeaux etune trentaine de tombes qui appartiendraient à la période mycénienne (1680 à 1180 Avant JC).Cette période de l'Age du Bronze de la Grèce a servi de cadre historique pour une bonne partie de la littérature et mythologie de la Grèce antique, y compris l'odyssée d'Homère. L'archéologue subaquatique Dr Jon Henderson, de l'Université de Nottingham, sera le premier archéologue à avoir un accès officiel au site en 40 ans. Bien que la puissance mycénienne reposait essentiellement sur le contrôle de la mer, on sait peu de choses sur le fonctionnement des villes portuaires de cette période.

Nan Madol - IRD octobre 2000 Fiches d'actualité scientifique Quels sont les premiers habitants de la Micronésie ? De nouvelles découvertes dans un tumulus sarmate du sud de la Russie (Source : Archaiologia.gr) Tumulus sarmate, Monticule 1 à Filippovka 1, Russie. Un tumulus sarmate fouillé l’été dernier dans les steppes du sud de la Russie a révélé un trésor magnifique qui pourrait être capital pour mieux comprendre les Sarmates, et la période peu connue de leur culture nomade qui a prospéré sur la steppe eurasienne au 1er millénaire av. J.C. L’étude archéologique de cette tombe antique remarquable, ou kourgane, a été réalisée par l’expédition de l’Institut d’Archéologie (Académie russe des sciences), du professeur Leonid T.

Les pyramides sont elles en train de se réactiver ? Les pyramides sont l’un des monuments les plus mystérieux de notre planète. Personne, au fond, ne contestera que le sens de ces lieux de culte va bien au-delà des sépultures habituelles. Et voilà un nouveau coup de théâtre : des scientifiques ont enregistré de puissants rayonnements lumineux, émanant du sommet des pyramides en direction de l’espace. Il s’agit d’un phénomène universel. Pourquoi cette activation soudaine ? YVES HERBO-site miroir de S,F,H: La cité ancienne de Nan Madol La cité ancienne de Nan Madol - 01-2012 - updated 04-2015 Nan Madol est une ville en ruine qui se trouve dans la partie sud-est de l'île de Pohnpei (actuellement l'un des quatre États fédérés de Micronésie). C'est un site constitué d'une série d'îlots artificiels qui fut la capitale de la dynastie Sau Deleur jusqu'aux alentours de 1500. Le nom de « Nan Madol », qui signifie « intervalles », fait référence aux canaux présents sur le site. Elle est souvent baptisée la « Venise du Pacifique ».

Related: