background preloader

Cartes postales de marraines de guerre

Cartes postales de marraines de guerre
Claudia et Léonie Laroche ont été marraines de guerre pendant la première guerre mondiale. Elles correspondaient avec deux soldats au front et ont contribué à maintenir leur moral. Au gré des échanges épistolaires, sur plus de trois ans, les soldats ont nourri pour leurs marraines de tendres sentiments qui contrastait avec ce qu'ils vivaient au front. Nous n'avons que les cartes des soldats dont nous ne connaissons que les prénoms et nous ignorons si les protagonistes de ces échanges de courriers se sont rencontrés après la guerre. Les cartes présentées ici sont toutes des cartes galantes et romantiques qui masquent la vérité de ce que les soldats ont vécu au front. Les marraines de guerre de François Moulin (L'Est républicain du 2 novembre 2008). La mission des correspondantes était de soutenir le moral des combattants. Petites annonces :des journaux prendront le relais, publiant des milliers de petites annonces : un « marché » juteux pour les quotidiens.

http://www.decouvrezmussy.org/rubrique%20histoire/cartespostales.htm

Related:  Les arts PENDANT la guerre 14-18Illustrations et cartes postales 14-18Guerre 14-18

Cartes postales - 14-18 - Destructions Lundi 12 octobre 2009 1 12 /10 /Oct /2009 16:22 Une série de cartes postales illustrant les villes et villages détruits par les ravages de la guerre ou par la barbarie des hommes... Albert (Somme) ruines autour de l'église. Tag : 14-18 , Albert, ruine, première guerre mondiale, 1914 1918 Arras. La représentation du poilu dans les cartes postales Aller au contenu principal Trésors d'archives > Carte Postale > La représentation du poilu dans les cartes postales BibliothèquesArchives Une collection de vieilles cartes postales de la première guerre mondiale Une collection de vieilles cartes postales françaises datant de la première guerre mondiale, destinées aux soldats et combattants sur le front. Des cartes postales retrouvées par Pilllpat. Magnifique.

Le Tableau d'Honneur de L'Illustration Il s'agit d'une série de planches, dont la parution commence le 30 janvier 1915. Elles contiennent chacune 25 à 28 portraits et noms de personnages ayant été "cités à l'ordre de l'armée, nommés ou promus dans l'ordre de la Légion d'honneur ou décorés de la médaille militaire". En principe elles ne comportent pas d'indication d'origine. Les 416 premières planches, ont été éditées dans L'Illustration sous forme de fascicules de quatre planches du 30 janvier 1915 au 30 juin 1917. Le journal demandait directement à ses lecteurs de lui envoyer une photographie des décorés qu'ils connaissaient (famille ou amis), à la simple condition que le motif de la décoration figurât dans le Bulletin des Armées.

Représenter et se représenter la Première Guerre mondiale - Faire parler les images (1914-1918) Si les photographies pouvaient parler... (2) Sapeur du 335e RI, Sivry ? , juin 1915 (1) : Cartes satiriques à travers l’histoire Ces cartes qui oscillent entre la satire et la caricature permettaient de montrer de manière humoristique les relations souvent ambiguës entre les pays. Elles étaient particulièrement utilisées en temps de guerre car elles permettent de visualiser les forces en présence facilement.

Cartes postales 14 18 - La Grande Guerre à… - Manœuvres militaires - Les provinces… - Ultimes préparatifs - Nos vaillants alliés - Cartes postales14-18 Samedi 23 octobre 2010 6 23 /10 /Oct /2010 19:52 La Grande Guerre reste incontestablement l'âge d'or de la carte postale. En effet, pendant plus de quatre années, ce sont des millions de cartes qui seront échangées entre les combattants et leurs proches de l'arrière. Couvrant presque tous les aspects de la guerre, ces représentations sont le miroir d'une époque où l'illustration photographique était pratiquement absente dans la presse. Chacune de ces cartes postales nous fait vivre la guerre dans sa dimension humaine, avec ses souffrances, ses joies, ses angoisses et ses espérances.

Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale Les cartes postales satiriques pendant la Première guerre mondiale - Etude comparée des représentations de l’ennemi en France et en Allemagne. Par Pierre BROULAND, Maître de conférence, Faculté des relations internationales, Université d’Economie de Prague. Voir l'ouvrage de Pierre Brouland et Guillaume Doizy, La Grande Guerre des cartes postales, Hugo images, 300 p., 19,95 euros. 300 illustrations + 10 cartes détachables. La Grande Guerre (1914-1918) dans Gallica A l’occasion de l’exposition «Orages de papier : la Grande Guerre des médias» à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine – Musée d’histoire contemporaine (à partir du 27 octobre 2010 sur le site des Invalides) Le Petit journal. Supplément du dimanche Source: Bibliothèque nationale de France La Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC) proposent à l’automne 2010 aux enseignants d’histoire, de lettres, de langues et d’arts des académies de Paris, Créteil et Versailles trois types d’activités pédagogiques pour leurs classes autour de l’histoire de la guerre de 1914-1918.

Les cartes postales « de guerre », reflet des imaginaires collectifs ? Certains objets ont peu intéressé les historiens. C’est le cas des cartes postales, pourtant omniprésentes pendant la Première Guerre mondiale : 80 000 modèles différents, 4 à 5 milliards de cartes produites et diffusées en France pendant toute la durée du conflit, plusieurs dizaines de milliards supplémentaires si l’on prend en compte l’ensemble des pays belligérants. C’est dire la popularité de ce médium, dont l’utilisation est favorisée par les autorités militaires dès les premiers jours de la Guerre. La Chanson de Craonne - Collège de Saint Saulge Chanson d’auteur anonyme, la Chanson de Craonne est depuis longtemps un élément central dans la mémoire de la Première guerre mondiale. Elle est chantée sur l’air de Bonsoir m’amour de Charles Sablon. Chantée notamment par Marc Ogeret et Maxime Leforestier, elle est également présente dans plusieurs films dont Un long dimanche de fiançailles (Jean-Pierre Jeunet, 2004).

De VANNES aux champs d'honneur de 14-18 - Page 1 - De VANNES aux champs d'honneur de 14-18 Située au fond du Golfe du Morbihan, VANNES qu'en 1154 le géographe arabe Idrisi décrivait comme étant "une des principales villes de Bretagne (...) située sur un camp à l'extrémité du golfe, extrêmement agréable et peuplée, où sont un port et des constructions navales" avait déjà connu à l'aube du XXème siècle un long passé historique ponctué de faits militaires. Fondée au Ier siècle avant J-C par les Romains après la victoire de Jules César sur le peuple Venète, la cité gallo-romaine de DARIORITUM était rapidement devenue un centre prospère en s'étendant autour d'un vaste forum situé sur la colline de Boismoreau, dominant un site d'échouage, et point de convergence de nombreuses voies romaines. A la fin du IIIè siècle, la menace saxonne imposa à l'empereur Probus la construction d'un castrum sur la colline voisine du Mené qui provoqua le transfert du coeur de la cité. En 919, la ville n'échappait pas au pillage et à son incendie par les Normands.

Related:  Cartes postales de poilus