background preloader

Le bouturage dans l'eau

Le bouturage dans l'eau
Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très simple à mettre en oeuvre. Alors ? Le bouturage dans l'eau est une technique très simple pour multiplier vos plantes mais il ne réussit pas pour toutes. La période favorable pour le bouturage à l'eau s'étale d'avril à septembre, qu'il s'agisse d'une bouture herbacée ou demi-aoûté. Vous choisirez un récipient propre que vous remplirez d'eau de pluie de préférence et vous ajouterez un petit morceau de charbon de bois pour qu'elle garde toute sa clarté. Dès que les racines sont suffisamment développées, soit de 2 ou 3 cm, vous placerez votre bouture en terre. Le bouturage du papyrus Le bouturage du papyrus peut se faire dans l'eau mais d'une manière un peu particulière. Quelles sont les plantes que je peux bouturer dans l'eau ? Quelques plantes faciles à bouturer dans l'eau : Lire aussi Related:  Bouturer - Marcotter - Multiplier...multiplier ses plantesBOUTURAGES

Je multiplie les Plantes du Jardin Pourquoi semer, bouturer, diviser les plantes ? Pour avoir un jardin foisonnant ! Pour faire des échanges fructueux avec son entourage, ses voisins, ses amis ! Pour reproduire une plante rare ou préférée ! Pourquoi j'aime ce livre : - Parce qu'il est clairement didactique. "Grelinette" apprécie :- J'aime l'idée, grâce à ce livre, de me sentir libre et de pouvoir arrêter de dépendre (trop) des jardineries et autres boutiques. Remarques :- Pour chaque tour de main des pas à pas, des idées, des photos sont donnés, qui rendent les étapes claires et réalisables. Focus : - Un tableau très bien réalisé permet de savoir à quelle période multiplier chaque plante, la technique à employer, les astuces à ne pas oublier, le niveau de difficulté. - Une multitude de techniques futées permet d'aboutir avec succès, comme par exemple la technique du "faux semis" (à découvrir page 43) ! Terre Vivante :

Bouturage geranium : technique et période La technique du bouturage est certainement l’une des plus simples à réaliser pour multiplier ses géraniums de manière économique. A la fin de l’été lorsque l’arbuste est en fleur ou au printemps lorsque la végétation redémarre, vous aurez l’occasion de créer de nouvelles plantes à partir de celle que vous possédez déjà ! Période de bouturage d’un géranium ? Le meilleur moment commence à partir du mois d’août et s’étale jusqu’à la fin du mois de septembre. Mais vous pourrez sans problème vous y essayer dès la fin de l’hiver à la reprise de la végétation car les chances de succès restent importantes. Technique de bouturage d’un géranium ? Sectionnez l’une des plus belles tiges de votre géranium : une tige sans fleur ayant poussée durant l’année. A lire aussi sur les géraniums : Tous nos articles consacrés aux géraniums D’autres techniques de bouturage : Questions/réponses GeraniumPosté par jegi dans le forum "Plantes du jardin et de la maison" le 27/02/2014 Besoin d'autres informations ?

Bouturage laurier rose : technique et période Le bouturage du laurier rose est très facile à réaliser et permet de multiplier vos lauriers rose de manière simple et économique. En prélevant une tige sur votre arbuste, en la mettant dans un vase puis dans un pot rempli de terreau, vous lui garantissez l’apparition de nouvelles racines et donc la naissance d’un nouveau laurier rose. Suivez donc nos conseils pour bien réussir une bouture de laurier rose. Quelle est la meilleur période pour prélever une bouture : Traditionnellement, on bouture les lauriers roses en août. Mais le bouturage dès le mois de juin est tout à fait possible et même jusqu’au mois de septembre si les conditions le permettent. Technique de bouturage du laurier rose : Prélever une bouture : Votre arbuste comporte une multitude de tige que l’on appelle des rameaux. Les meilleures sont les tiges non fleuries, pas trop jeune mais dont le bois ne doit pas être dur non plus. Elles doivent mesurer entre 15 et 20 cm Supprimer les feuilles de base : Inciser la base de la tige :

Le bouturage : comment faire une bouture Le bouturage ou l'art de réussir une bouture. Si vous n'avez pas la chance d'avoir une boutique Le petit hydroculteur près de chez vous, vous allez devoir lire ceci. Faire une bouture, c'est facile : Définition - Le bouturage consiste à créer, à partir d'une portion de plante, un nouveau végétal semblable. La bouture en hydroponie ou aéroponie : La méthode hydroponique ou aéroponique de bouturage est le meilleur moyen d'obtenir une plante aux propriétés exceptionnelles. - un câble chauffant (facultatif) - un verre d'eau (osmosée si possible) - des paniers de bouturage et de croissance - des billes d'argile - une lame de rasoir et des ciseaux propre - de l'hormone de bouturage clonex - une lampe horticole adaptée - d'une bouturette Voici comment procéder : - Tout d'abord, il est nécessaire que vous stérilisiez les billes d'argile après les avoir rincé. - Coupez ensuite l'extrémité d'une branche d'une plante femelle que vous aurez préalablement sélectionné. Méthode classique : Quand bouturer :

Tout ce qu'il faut savoir sur le bouturage des plantes sur Deco “ Bouturer sans erreurs ” Chacun sait que bouturer (du vieux français bouter, pousser, germer) est une nécessité, pour tous les jardiniers en herbe ou confirmés, afin de conserver, rajeunir ou multiplier les plantes préférées du jardin ou de la maison. Rien de plus simple et de plus facile à mettre en œuvre, à condition de soigner quelques détails qui augmentent les chances de réussite. Le bouturage permet de reproduire une plante à partir d'un morceau de tige, de feuille ou de racine. Cette multiplication végétative - hors reproduction sexuée - permet de recréer la plante d'origine, par un véritable clonage, et de conserver fidèlement ses caractéristiques : taille, port, couleur des feuilles et des fleurs. Je réunis les conditions favorables au bouturage La principale époque pour bouturer est sans doute la fin de l'été, de fin juillet à fin septembre. Je me lance dans le bouturage Les boutures herbacées (beaucoup de plantes d'intérieur) sont les plus simples. Les autres types de boutures

Fraisier des bois Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Fraisier des bois (Fragaria vesca) est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Rosaceae. Avec plusieurs sous-espèces, il se trouve dans tout l'hémisphère nord ce qui en fait le fraisier sauvage le plus répandu. Le fraisier des bois est encore appelé « fraisier commun » ou « fraisier sauvage » mais n'a pas le monopole de ces noms. C'est aussi le « fraisier des quatre saisons » pour les variétés remontantes. C'est une espèce originaire d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie tropicale et naturalisée en d'autres points du globe. Historique[modifier | modifier le code] C'est une espèce originaire d'Europe et d'Asie tempérée (de la Turquie à la Chine), ainsi que d'Amérique du Nord. Les premières traces écrites de culture datent de 1324 dans les comptes de l'hôpital Saint-Jean en l'Estrée d'Arras dans lequel figure l'achat et l'entretien de fraisiers. Écologie[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code]

Bouturage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bouturage d'un Kalanchoë pinnata (Lamarck) Persoon Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à un nouvel individu (individu enfant de la plante mère) à partir d'un organe ou d'un fragment d'organe isolé. C'est un clonage : la bouture est génétiquement identique à la plante mère. Le bouturage se fait par dédifférenciation cellulaire au niveau du méristème. Types de bouture[modifier | modifier le code] Il existe plusieurs types de bouture : Quand bouturer ? La période de bouture dépend de l'espèce choisie, du type de bouture et de l'utilisation voulue. Début juin est une bonne période (dans l'hémisphère nord) pour des boutures de feuillus (érable, orme, azalée). On peut aussi bouturer à la fin de l’été sur du bois aoûté ou sur certains feuillus en automne-hiver. Pour les conifères, la période est plutôt fin automne et durant l’hiver en châssis froid. Quelques exemples :

Bouturage de vivace, plante et arbuste Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Marre - M. Marcat - Rustica Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin

Tout savoir sur la multiplication des végétaux sur Deco “ Faites comme la nature, semez et multipliez vos plantes ! ” Si les raisons de multiplier les végétaux sont évidentes, le choix du procédé à mettre en œuvre l'est beaucoup moins. Le semis La méthode la plus douce, mais aussi la plus naturelle est celle du semis. Son faible coût est aussi un avantage – quelques euros le sachet de graines –, ce qui en fait la méthode la plus utilisée et préférée des jardiniers. La mise en œuvre est simple. Le marcottage Le marcottage consiste à provoquer l'enracinement d'un rameau issu d'un pied mère, en enfouissant une partie sous terre et en laissant l'extrémité ressortir. La nature pratique aussi le marcottage. Le marcottage est utilisé principalement pour la reproduction rapide et maîtrisée des espèces ou des variétés qu'il serait difficile d'obtenir par d'autres méthodes. Le bouturage La méthode consiste à prélever (couper) un rameau ou une tige sur la plante mère, et à le planter directement en terre pour provoquer l'enracinement de la bouture.

Comment faire pour multiplier ses plantes ? Lorsqu’on met en terre une graine, la jeune pousse qu’on obtient dans les premiers jours est appelée plant. Il existe des plants de légumes, des plants d’arbres fruitiers, de plants de fleurs etc. Hormis le semis, on peut en obtenir par d’autres techniques de multiplication dont la plus simple est le bouturage, qu’il est possible de réaliser soi-même, si on ne dispose pas de graines à semer directement. Pour faire soi-même ses plants, on peut recourir à plusieurs techniques. Toutefois, cela dépend des objectifs à atteindre ou des moyens disponibles et aussi de la nature de la plante à multiplier. Si le semis est le moyen le plus utilisé pour obtenir de jeunes plants, force est de constater que plusieurs plantes se multiplient par simple bouturage, par greffage, par marcottage etc. Pour obtenir ses plants par semis, on doit disposer de récipients à alvéoles qu’on remplit de sable et du terreau. haut Faire ses plants au moyen de boutures haut

Related: